Google Photoscan, une app pour numériser vos photos argentiques

Google Photoscan, une app pour numériser vos photos argentiques

Avec Photoscan, Google veut que vous ajoutiez vos photos argentiques à votre mémoire numérique. Une fonction déjà remplie par des concurrents puisqu’il existe de nombreuses applications de ce type sur le marché. Google lui ajoute quelques petits plus intéressants et surtout une capacité de tri et de reconnaissance de visages.

Scanner avec l’objectif de sa tablette ou de son smartphone est un des points les plus intéressants de ces appareils. Depuis que les tablettes existent, la facilité est de critiquer la présence d’une camera arrière dès qu’elles dépassent les 7 pouces. Prétextant le ridicule d’un cliché familial pris avec ce genre d’objet. Mais le but de ce type de capteur est différent et Google l’a bien pris en compte avec Photoscan, sa nouvelle application gratuite.

L’application se présente comme n’importe quelle autre du genre, une méthode de photographie permettant de retrouver une image numérique bien aplatie sur votre smartphone ou votre tablette. La différence offerte par Photoscan vient de sa gestion des reflets. On ne fait pas une photo avec l’application mais cinq pour une seule image. La première englobe la totalité de votre image ce qui permet à l’application de prendre en compte la taille et la forme de votre photo et d’identifier les composants de celle-ci.

Les quatre suivantes sont placées dans l’image, au travers de quatre formes rondes qui survolent votre photo et sur lesquelles on doit placer un viseur sous la forme d’un cercle blanc. Cette méthode permet de se débarrasser des reflets de votre image puisqu’en manipulant votre appareil autour de l’image vous débouchez les éventuelles zones blanches pleines de reflets.

Minimachines

Photoscan avec flash, un résultat passablement délavé

Le résultat est assez variable. Pour certaines images, qui supporteront bien l’emploi du flash de votre smartphone par exemple, pas de soucis si ce n’est que l’image apparaîtra un peu délavée. Pour d’autres qui ne supporteront pas le flash, il faudra tâtonner pour trouver le bon réglage car la photo aura tendance à être floue.

CamScan

Le travail de CamScanner en 2 clics mais avec des reflets.

Il va sans dire que ce type de traitement n’a aucun intérêt pour des scans papier ou tout autre élément ne présentant pas de zones brillantes sujettes à reflets. Elle est plus longue qu’une application photo traditionnelle comme CamScanner et n’apporte rien de plus. Par contre, pour des sujets brillants, des images derrière une vitre ou des photos, l’intérêt est réel. D’autant que la plupart des travaux à faire après la capture sont automatisés par Photosnap.

Photoscan

Photoscan sans flash sans recadrage, efficace mais flou.

PhotoScan

Photoscan avec flash sans recadrage,des reflets subsistent.

Pas besoin de redresser l’image ou de la recadrer, la détection de sa forme est généralement parfaite et vous vous retrouvez avec un cliché numérique identique à la forme de l’argentique.

Un excellent résultat est donc possible en mariant le tâtonnement, l’apprentissage et un petit travail de retraitement derrière. Les clichés réalisés ci dessus ont été faits dans des conditions déplorables, sur une table éclairée par  un plafonnier sans tenir compte de la lumière ou des reflets. En faisant « aveuglément » confiance à l’application. Le résultat est, comme d’habitude, assez intéressant mais demandera pas mal d’apprentissage pour faire de Photoscan une application correcte.

Minimachines

Comme toujours, comme à chaque fois que l’on compare un boitier photo reflex à un smartphone par exemple ou un clavier virtuel de tablette à celui d’un vrai synthétiseur, on a tendance à vouloir croire que le petit appareil est capable de rivaliser avec des solutions professionnelles autrement plus performantes. Comparer l’objectif de votre smartphone associé à une application et un scanner à plat est possible et reste à l’avantage de Photoscan en terme de vitesse. Par contre, en terme de capture, il n’y a aucun doute possible, l’application est battue à plate couture par le moindre scanner correctement étalonné.

Reste un détail qui va hérisser le poil de certains, dont moi. Google Photosnap ne vous offre pas la possibilité de récupérer votre photo ainsi scannée pour être ensuite partagée librement vers votre imprimante, par email ou un réseau social. Elle est certes enregistrée sur votre smartphone et vous pourrez, en passant par votre application de galerie, effectuer toutes ces opérations. Mais par défaut, elle propose surtout d’expédier votre souvenir argentique dans les nuages, vers Google photos.

Et dès ce transfert effectué, elle sera donc accessible à tous les gens avec qui vous partagez ces clichés, ce qui peut être intéressant et sympathique pour certains mais également problématique pour d’autres. La reconnaissance de visage sera activée et le traitement des images par Google Photos suppose un stockage sur les serveurs de Google, là où vous n’avez pas forcément envie de stocker vos souvenirs. Il est bien sur possible de désactiver cette fonctions en empêchant la synchronisation des images vers Google Photos mais on aurait aimé une option plus simple et plus directe de gestion.

En résumé, Photoscan est gratuit et pourra vous rendre service pour numériser rapidement un souvenir ou un document derrière une vitre, mais ne remplacera pas la corvée de scan pour garder vos souvenirs les plus précieux dans un état parfait.

6 commentaires sur ce sujet.
  • Ano
    16 novembre 2016 - 12 h 08 min

    Méfiez-vous de Google, qui ne respecte pas nos lois relatives à la protection de nos données personnelles et de notre vie privée, et qui de plus nous vole en ne payant pas ses impôts !

    Répondre
  • Cid
    16 novembre 2016 - 15 h 18 min

    L’autre jour je regardais des albums de famille avec mes neveu et nièce et leur grand père, et j’ai voulu prendre en photo quelques photos épiques. Reflet et compagnie… Et là je vois plein de news sur cette app, forcément comme c’est google on en parle plus. Du coup dans le principe ça semble génial. Et sauvegarder dans sa pellicule/galerie me semble suffisant surtout si nos smartphones sont déjà configurés pour sauver dans le cloud…
    A tester.

    Répondre
  • 16 novembre 2016 - 15 h 34 min

    j’ai testé.
    top souvent mais mon appli Camscanner s’en sort mieux parfois.

    donc les deux couplées, génial!

    Répondre
  • 16 novembre 2016 - 16 h 17 min

    Non seulement Google veut nos photos actuelles mais maintenant il nous fait bosser pour mettre nos anciennes photos incloudables à sa disposition…
    Le principe de l’appli et de l’amélioration de la photo c’est très bien pour ceux qui n’ont pas envie de s’ennuyer avec un scan et photoshop/gimp, mais que tout parte chez Google non merci, je passe.
    Pour l’instant mon (très) vieux scanner canon s’en sort bien pour cette tâche, c’est long (3 photos par passage quand même) et fastidieux mais bon la définition et les détails sont impeccables.
    Le rangement et la reconnaissance faciale en moins ;)

    Répondre
  • Xo7
    16 novembre 2016 - 19 h 28 min

    Et moi qui espérais une application scanner pour chromebook………. raté !

    Répondre
  • 17 novembre 2016 - 11 h 39 min

    Une reconnaissance de visage avec taggage automatique des gens en local serait le top.

    si on met chez googlo, qu’il tague, qu’on récupère images et tags chez soi et qu’on supprime tout chez google, c’est fastidieux mais les gens ne verront pas (à faire si on ne partage rien de préférence, quand même). Mais google gardera peut-être nos images dans sa mémoire hors-ligne, quoique peut-être temporairement (et quels délais alors) ?. Comment le savoir ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *