Google et HP rappellent 145 000 chargeurs de Chromebook 11

Google et HP rappellent 145 000 chargeurs de Chromebook 11

Alors que les chiffres de ventes des Chromebooks restent, comme toujours, d’un hermétisme total, cette annonce d’un rappel de 145 000 chargeurs de Chromebooks 11 laisse entrevoir un certain dynamisme dans la distribution de ce produit. 145 000 chargeurs à gérer c’est une grosse épine dans le pied du duo HP et Google, mais c’est également un très joli score, si cela correspond aux ventes de l’engin.

Résumé : Un problème de surchauffe de certains chargeurs du Chromebook 11 est à l’origine de cette décision de rappel. Si le chiffre est énorme et annonce probablement un coup d’ongle dans le tableau des bénéfices du produit, c’est également le signe de la très bonne santé du concept de Google et HP. 145 000 unités vendues en 1 mois, c’est un excellent score.

 HP Chromebook 11

Le Google Chromebook 11 a connu une enfance agitée. Mis en vente au début du mois d’Octobre puis retiré en un temps record suite à quelques cas avérés de chauffe, voire de fonte, de son chargeur, la machine n’a pas eu le temps de faire ses preuves aux yeux du grand public. Et pourtant 145 000 chargeurs sont concernés par une décision de retour de la part de Google et HP ainsi que la Consumer Product Safety Comission aux US. Il faut dire que ce petit 11 pouces a été proposé à un prix abordable de 279$.

Chromebook 11

Difficile de savoir si ce chiffre de 145 000 unités concerne 100% de commandes du public où si il comprend la totalité de la production destinée aux US. Il est possible que cela prenne en compte les stocks des engins encore entreposés et non pas acquis par des particuliers. Dans les deux cas cela signifie que Google et HP ont totalement confiance dans le produit, avancer les sommes nécessaires pour la construction de 145 000 unités n’est pas une décision que l’on prend à la légère. Et on comprend mieux, du coup, le pourquoi des attaques faites par Microsoft au sujet des Chromebooks juste  avant cette période cruciale des fêtes de fin d’année.

Chromebook 11

Ce Chromebook 11 va donc rater Noël ce qui est à mon sens un coup plus rude sur le tableau estimatif des ventes que le retour de ce chargeur. Reste que je me demande bien comment une telle « boulette » peut encore être commise. Livrer un chargeur qui surchauffe avec une machine sous ARM parait un peu étonnant, ou bien c’est la volonté de minimiser les coûts de construction au maximum qui a poussé HP a choisir un chargeur vraiment très, trop, léger.

Je ne sais pas si vous imaginez ce que représente 145 000 chargeurs en volume de dechets électroniques. C’est plus de 7 tonnes de plastique, cuivre et composants divers à gérer sur une base d’un chargeur de 50 grammes…

5 commentaires sur ce sujet.
  • 18 décembre 2013 - 13 h 39 min

    La question que je me pose est qu’a partir d’une certaine consommation (comme cela semble être le cas de ce chromebook), pourquoi passer par un port micro USB ? les amis de l’électronique penseront peut être comme moi que faire passer une telle intensité de courant sur des « pin » si petits c’est déjà sous dimensionné non ? Nous allons voir aussi des ports de charge micro usb flamber bientôt :/

    Pourquoi ne pas faire comme nokia et constructeur chinois de tablettes, une charge lente via micro/mini USB et une rapide via port spécifique et adaptateur suffisamment dimensionné. ???

    Répondre
  • 18 décembre 2013 - 13 h 44 min

    Le chargement d’un portable uniquement par port USB étant une première, les concepteurs n’ont pas dû prendre en compte l’usage intensif en poste fixe.
    Ou contrairement à ce qu’on pourrait croire, les acheteurs de tels machines sont de vrais utilisateurs (power users) qui utilisent autant que possible le navigateur Chrome, en tout cas, au delà de la simple consultation occasionnel ou le visionnage d’un film…

    Répondre
  • 18 décembre 2013 - 13 h 57 min

    @amike: Il s’agit d’un 11 pouces avec une puce ARM avec un chargement MicroUSB. Le T100 avec un processeur x86 et un écran 10″ s’en sort parfaitemnt bien avec un MicroUSB. Je pense qu’il s’agit bien d’un soucis de dimensionnement du chargeur, pas forcément d’un problème de format.

    @Dimitri: Offrir les deux serait un plus c’est vrai. Surtout qu’il y a la place sur un châssis de 11 pouces

    Répondre
  • 18 décembre 2013 - 15 h 59 min

    C’est un problème résolu par un changement de chargeur. La connexion usb ne semble pas en cause, enfin pas un problème bloquant.

    Répondre
  • 5 juin 2014 - 12 h 38 min

    […] pouces IPS 1366 x 768 pixels sous ChromeOS qui reprend la machine lancée par la marque en 2013. Lancement assombri par un problème de chargeurs qui avaient du être rappelés en masse par le cons…. HP reprend donc tout à zéro et lance cette nouvelle mouture au design dérivé du Chromebook 14 […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *