CES 2013 : Découverte de la Polaroid Kids Tablet

CES 2013 : Découverte de la Polaroid Kids Tablet

On va faire court, c’est franchement pas enthousiasmant. Comme prévu, la Polaroid Kids Tablet n’est qu’un rebadgage qui n’a pas apporté de grand changement à la minimachine. On garde les mêmes défauts et franchement peu de qualité pour cet objet qui ne devrait pas faire beaucoup d’heureux chez les plus petits.

Proposée en ligne à 149.99$ sur son Store, la Polaroid Kids Tablet est tout au mieux médiocre. Bien trop chère pour les composants qu’elle embarque et franchement fort mal adaptée pour les plus petits. Je suis étonné de voir que cette tablette à reçu un prix d’innovation au CES 2013 alors qu’il ne s’agit que d’un maquillage d’une tablette du Singapourien Gajah (la MD7008) présentée au Computex 2012… Tu parles d’une innovation.

Un premier signe qui ne trompe pas, je ne suis pas obligé d’hurler pour me faire entendre puisque le stand Polaroid est désert.

   

La prise en main de l’objet surprend. La tablette est d’une légèreté incroyable au vu de son encombrement et cela malgré la présence d’un silicone bleu épais qui entoure toute la tablette et propose des « pare chocs » sur l’arrière de l’engin. La Polaroid Kids tablet est bien protégée puisque c’est la première crainte des parents lors de l’achat d’une de ces machines pour leur petit. Il est vrai qu’a 149.99$ il est serait dommage que la tablette casse.

Qu’ils se rassurent, grâce à l’expérience proposée par l’engin il y a fort peu de chance que la tablette soit beaucoup exploitée et elle restera donc sur un e étagère en parfait état de marche. Le processeur est très (trop) faible avec une technologie Cortex-A8 monocoeur à 1GHz complètement dépassée.

L’écran 7″ capacitif n’affiche qu’en 800 x 480 pixels, une définition trop faible pour le surf. La zone tactile capacitive est légèrement amputée sur tout le tour de l’écran à cause de l’épaisseur de plusieurs millimètres de la coque qui vient la protéger. Cela part d’une bonne intention mais cela empêche effectivement de cliquer facilement dans les coins et sur les bords de l’écran.

Le stockage de 8 Go est suffisant avec la présence d’un lecteur de cartes SDHC, l’unique webcam arrière est une 2 mégapixels  Une paire d’enceintes frontale est bien positionnée et le son est correct. La grosse évolution entre la Gajah et la Polaroid est la présence d’une batterie 3500 mAh au lieu des 3000 mah d’origine.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 4 février 2013 - 13 h 16 min

    Cette chose est déjà trois ou quatre fois plus performante que mon actuel smartphone (qui garde l’avantage d’une meilleure technologie d’écran). Niveau perfs, ça me satisfait dans mes usages quotidiens.

    Sauf que là c’est une tablette, et, d’accord, ça n’a aucun sens d’avoir ce hardware.

    Répondre
  • 4 février 2013 - 14 h 16 min

    C’est effectivement très très cher pour ce que c’est.

    Cela dit, elle me semble plutôt bien pensée : bonne prise en main et légère. Mais ce qui ferait son intérêt (pour un petit) c’est surtout le contenu.
    Mon gamin (5 ans 1/2) s’éclate sur des puzzles par exemple(cartons ou sur mon smartphone). Ça ne me semble pas hors de portée pour cet engin.
    Un simple système électronique avec des « pages cartonnées » interchangeables qui permet d’avoir des activités différentes nous ont aussi bien occupés.

    Bref, quelques jeux ludo/éducatifs (lecture, calcul, réflexion) du type de ce qui se fait dans les jouets VTech me paraissent largement exploitables sur ce matériel pour peu qu’ils existent et qu’ils soient adaptés.

    Mais 150€ c’est beaucoup trop cher, nous sommes d’accord …

    Répondre
  • 4 février 2013 - 23 h 23 min

    Le problème des tablettes pour les enfants, c’est qu’ils restent courbés ce qui a long terme génére des problèmes de dos. Donc penser à limiter leurs usages à de courte session et non comme baby-sister.

    Répondre
  • 22 septembre 2014 - 16 h 00 min

    […] dernier appareil photo numérique signé Polaroid que j’ai eu en mains était comme la dernière tablette Polaroid que j’ai eue en mains, c’est à dire un gadget pour enfant. Le problème pour la marque c’est que […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *