AMD Amur, une puce ARM 64 bits prévue pour l'automne 2015

AMD Amur, une puce ARM 64 bits prévue pour l’automne 2015

AMD est à la peine sur le marché tablette, entre les puces concurrentes en ARM qui séduisent sur le segment Android, et Intel qui fait marcher la machine à billets pour séduire sur les secteurs Windows et Android, le fabricant de puces ne suit plus. Cela pourrait changer avec l’AMD Amur, une puce sous architecture ARM 64 bits.

Difficile de trouver sa place sur un marché en crise et dont la concurrence est de plus en plus acharnée. AMD pourrait avoir trouvé sa solution et son champion avec le processeur Amur dés l’automne 2015. Un processeur qui ne reprendrait pas les habituels circuits x86 employés par AMD, mais bien une puce sous architecture ARM, une puce 64 bits.

2014-10-06 10_18_44-HSA Foundation ARM, AMD, Imagination, MediaTek, Qualcomm, Samsung, TI

Cette information, en provenance de Digitimes et donc à prendre avec les pincettes de rigueur, parle d’une puce baptisée AMD Amur qui serait bâtie sur une architecture ARM 64 bits Cortex-A57 accompagnée d’un design de circuit graphique signé AMD. ARM et AMD sont d’ores et déjà partenaires au sein de la fondation HSA, ce qui promet un processeur plus libre, plus ouvert et plus facilement programmable par la communauté.  Le fondeur qui a racheté la marque ATI et ses chipsets Radeon dispose en effet d’un beau cheptel de brevets et d’un certain savoir faire en ce domaine, éléments qui pourraient amener l’AMD Amur à proposer des performances très élevées. Un véritable concurrent à… Nvidia. Les deux marques restent là encore en phase sur le même marché concurrentiel.

AMD serait déjà en phase de test et la puce serait au coeur d’une nouvelle branche stratégique pour la marque qui la destinerait à Linux et Android.  Un concurrent pour Intel et ses Cherry Trail, prévus pour le début 2015. Evidemment Intel garde l’avantage d’une puce x86 compatible à la fois avec les systèmes Linux, Windows, Apple et Android, mais l’arrivée d’un AMD Amur pourrait toutefois bouleverser en partie le segment haut de gamme du marché ARM.

La date indiquée est vague, l’automne 2015 n’est pas si proche et il est difficile de voir à quoi ressemblera ce marché hautement mouvementé d’ici là. C’est en tout cas un élément à surveiller pour l’avenir des tablettes et autres solutions ARM pour le futur. Si tant est que cette information soit vérifiée.

Plus d’infos sur HSA 

 

6 commentaires sur ce sujet.
  • 6 octobre 2014 - 11 h 45 min
  • 6 octobre 2014 - 12 h 24 min

    @Forth: Ouai, c’est assez habituel du marché remarque..

    Répondre
  • 6 octobre 2014 - 12 h 36 min

    Il est intéressant d’avoir des puces particulièrement puissantes,
    mais le plus important qu’il est possible d’en trouver dans
    dans une gamme de prix inférieur à 200 Euros !

    Un des exemples le plus frappant est la tablette ONDA V989,
    8 coeurs et plus de 50 000 points au baromètre AnTuTu,
    et elle peut lire les vidéos sans problèmes en 4K !!!
    Pour 163 Euros, elle explose TOUT…
    http://www.masculin.com/high-tech/9856-test-tablette-onda-v989/

    Les puces ARM, c’est bien, mais je suis pour la rétrocompatibilité,
    avec le monde PC et Windows qui simplifie BEAUCOUP la vie !

    Répondre
  • 6 octobre 2014 - 19 h 00 min

    Ce n’est pas possible de compiler les systèmes Linux, Windows, Apple et Android pour une puce ARM ?

    Répondre
  • 6 octobre 2014 - 20 h 19 min

    YES ! Une bonne puce ARM 64 bits avec une bonne carte graphique ATI et fini la préhistoire x86, BIOS etc… Mais bon, y’aura encore Microsoft pour mettre son grain de sel, même sur une plateforme qui ne le concerne pas, pour nous imposer un EFI de merde ou autre garde-monopole.

    Répondre
  • 27 octobre 2014 - 20 h 22 min

    […] pas quelques milliards de dollars a brûler pour conquérir des parts de marché sur ce secteur. Il faudra donc attendre AMD Amur et l’arrivée réelle d’AMD sur le marché ARM 64 bits en 2015 pour que cette situation puisse se […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *