3DMark supprime les machines des constructeurs tricheurs de ses listings

Fan de Benchmarks Android ? Après Antutu qui lance une version protégée et anti-triche de son fameux test, c’est au tour de 3DMark de faire le ménage dans les résultats de son application servant à juger de l’efficacité des tablettes et smartphones sous Android. Avec une simple mise à jour et une petite ligne indiquant avoir pris des mesures, ce sont des dizaines de résultats qui se retrouvent retranchés du listing du logiciel.

Résumé : Les constructeurs sont des tricheurs, pas tous, mais la plupart. En repérant les failles des applications de tests sous Android, ils ont pu manipuler ceux-ci afin d’augmenter artificiellement les performances de leurs machines. Apres des mois et des mois de laissez-faire, les éditeurs de logiciels de tests comme 3DMark font enfin un peu de ménage.

futuremark 3dmark

Les Benchmarks sont devenus de vraies passoires sans aucun contrôle. Avec un peu de jugeote, et on en a un paquet quand une armée d’ingénieurs travaille pour vous, il est devenu très simple d’augmenter les performances de ses machines au travers de ces applications. Les résultats listés par ces logiciels étant repris par la quasi totalité des sites parlant materiel et par les utilisateurs eux-même, modifier artificiellement les chiffres de sa machine à la hausse à un impact certain sur les ventes de son produit.

Autant dire que la plupart des constructeurs ont vu là un moyen de se faire du marketing à peu de frais. L’impact réel de ces pratiques est de générer de la frustration chez le consommateur car si le benchmark trafiqué est excellent, les performances réelles n’ont évidemment pas profité du même travail d’optimisation.

Avant de perdre toute crédibilité, les éditeurs de ces logiciels ont donc décidé de faire un peu de ménage. Antutu a sorti une nouvelle version de son application de test censée être anti-triche. Chez Futuremark cela passe par un grand nettoyage d’hiver et le retrait de résultats fortement suspicieux.Des machines récentes comme le Samsung Galaxy Note III, Samsung Galxy Note 10.1 2014 ou les HTC One et HTC One Mini ont été effacées des listes de 3DMark.

[appbox googleplay com.futuremark.dmandroid.application]

Je ne suis pas fan des benchmarks, et cela depuis qu’ils sont apparus sur le marché dans les années de l’âge d’or de la micro informatique. Le delta que j’ai toujours pu constater entre les notes des benchs et les résultats réels que j’obtenais avec de vrais logiciels m’ont toujours sidéré. Pas plus que le chiffre d’un test d’accélération de voiture réalisé par un professionnel sur circuit n’a de sens à mes yeux, un benchmark ne sert qu’a évaluer rapidement les performances globales d’un produit. Si ces tests sont faussés par les constructeurs, ils n’ont plus aucun sens. Méfiez vous d’eux et recherchez plutôt une vidéo du produit qui vous intéresse en action avec une application dont vous avez l’habitude. Cela cous apportera une réponse plus précise qu’un chiffre trafiqué qui n’a finalement aucun sens dans le monde réel.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*