HP Spectre x360, un ultraconvertible à partir de 900$

Souple, le HP Spectre X360 est un ultrabook 13.3 pouces à charnière rotative capable de repousser totalement son écran dos à dos avec son châssis bas pour se transformer en tablette.

L’apparition des Yoga chez Lenovo aura eu beaucoup de conséquences chez les fabricants, et si HP s’intéresse au concept de charnière rotative depuis quelques machines, c’est au final très positif pour les acheteurs que nous sommes.

HP Spectre X360

Un ultraportable de 13,3 pouces tactile sur un segment plutôt haut de gamme avec un châssis en aluminium et d’une épaisseur des plus réduite. HP cherche à séduire autant pas l’aspect que par les capacités, et même un peu avec le tarif puisque cet engin débutera à 899$, ce qui reste abordable pour une machine de ce type.

HP Spectre X360

Evidemment, pour  ce tarif vous n’aurez que un Core i5 Intel Broadwell accompagné de 128 Go de SSD et et 4 Go de mémoire vive et un écran proposant une définition de 1920 x 1080 pixels. Pour toucher le modèle le plus abouti, avec un écran en 2560 x 1440 pixels et un processeur Core i7 Broadwell accompagné 8 Go de mémoire vive et 256 Go de SSD, il faudra débourser 1399$.

HP Spectre X360

Avec 1.5 kilo, 3 ports USB 3.0, un port combinant entrée micro et sortie casque, un lecteur de cartes SDXC, une sortie HDMI et un MiniDisplayPort (sachant que la machine sera capable de gérer 3 affichages en simultané), l’engin est assez complet. HP à la bonne idée de livrer en plus un clavier chiclet rétro éclairé et un énorme pavé tactile pour augmenter le confort d’utilisation de l’engin.

HP Spectre X360

L’autonomie du HP Spectre x360 est située entre 10 heures et 12.5 heures d’après la marque, un joli score pour un 13.3 pouces de cette finesse qu’il faudra mesurer pour savoir véritablement à quels usages il correspond. Le Wifi proposé est un double bande de type 802.11ac et évidemment un module Bluetooth 4.0 est de la partie. HP insiste également sur la présence d’un module Widi.

Image : TheVerge

Un commentaire.
  • 2 mars 2015 - 10 h 24 min

    J’utilise régulièrement un Dell XPS11 qui fonctionne sur le même principe (mais qui est 50% moins lourd, c’est un 11″).

    Lorsque les premières machines de ce type sont sorties je me demandais quel en était l’intérêt, mais à l’usage, c’est vraiment très un confortable, un vrai plus.

    Il reste que les machines sont onéreuses, mais dans le cadre d’un équipement professionnel, c’est acceptable.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *