Intel abandonne son format WiGig ou Wireless Gigabit

Cela continue de jouer au sécateur dans les branches secondaires d’Intel. La marque a décidé d’abandonner son format sans fil WiGig. Une promesse pourtant intéressante de communication à courte distance qui offrait la possibilité d’un monde sans fil.

Il est loin le temps des IDF où le WiGig était présenté à un parterre de développeurs et journalistes comme LA nouvelle formule magique pour une utilisation aisée de son portable en mode sédentaire.

Minimachines.net 2015-04-10 13_21_11

Intel parlait alors de révolution et de lendemain qui chantent sans aucun fil. Le format Wireless Gigabit ou WiGig promettait de proposer jusqu’à 8 Go/s de bande passante sur un espace assez étroit mais suffisant pour rayonner autour de votre bureau. L’idée alors était de pouvoir relier, toujours sans fil, votre ordi portable à votre écran, à votre réseau local, à votre imprimante ou à vos divers appareils en le positionnant juste en face de vous.

Le WiGig aussi appelé 802.11ad fonctionne en 60 GHz ce qui limitait drastiquement sa portée. Impossible de traverser un mur ou d’aller bien loin, cela force donc son usage à des espaces relativement confinés. La solution d’Intel était séduisante mais posait plusieurs soucis : D’abord un souci de communication. Alors que certains utilisateurs sont inquiets face à des couvertures d’ondes toujours plus grandes, la présence d’un système aussi “puissant” posait un problème marketing pour les partenaires de la marque. Pour certains, évoquer le WiGig revenait à expliquer à ses utilisateurs qu’ils allaient faire rayonner un émetteur ultra puissant sous le nez de leurs clients.

2017-09-11 12_14_50-minimachines.net

Mais le plus gros souci vient, comme d’habitude, de l’investissement nécessaire pour en profiter. Le WiGig n’a d’intérêt que si tous les appareils du quotidien sont compatibles. Cela sous entend donc d’acheter un ordinateur portable à cette norme mais également une passerelle pour communiquer avec le reste de ses autres appareils ou tous ses équipements à la même norme.

Est-ce la mort de ce format 802.11ad chez Intel ? Pas vraiment, le fondeur change son fusil d’épaule, si la technologie n’a pas pris dans un format “grand public”, elle reste néanmoins performante et prometteuse. Intel semble vouloir la réorienter vers une autre destination : Les casques de réalité virtuelle. Avec une telle bande passante, la marque pourrait créer un format qui couperait définitivement les ponts entre PC et casque, ce qui rendrait inutile les câbles qui les relient encore.

A noter également que Qualcomm travaille également de son côté à des solutions “WiGig” depuis le rachat de Wilocity en 2014.

Source : Anandtech

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*