Tizen et Bada pourraient fusionner en un seul OS

Samsung et Intel travaillent à un croisement entre BADA, le système d’exploitation du géant Coréen et Tizen, le système Linux du fondeur US. Un mariage qui augure de belles possibilités même si les précédentes annonces autour de Tizen laissent croire à un énième pansement sur une vieille jambe de bois vermoulue.

Les plus jeunes ne connaissent peut être pas Casimir, mais ce gros dinosaure jaune avait pour habitude de nous préparer un Gloubiboulga, une recette absolument immonde à base de tout et n’importe quoi censée lui ravir ses papilles de gros diplodocus. Samsung semble avoir les mêmes goûts de développement pour certains de ces terminaux et aurait donc décidé de fusionner à la fois BADA, son système d’exploitation maison et Tizen, lui même issu du mariage de générations entières de carpes et de lapins menées de main de maître par Intel.

Ainsi, au commencement, était Maemo, un système d’exploitation créé par Nokia qui fini par s’associer avec Moblin (autre système d’exploitation) qu’Intel avait créé. L’hybridation de ces 2 entités a donné une bouture intéressante appelée MeeGo. Un OS vraiment pensé pour des systèmes légers.

MeeGo se divise lui même en plusieurs branches dont une appelée Tizen, une branche orientée vers les machines mobiles dans le sens large du terme puisque cela implique les tablettes, les netbooks, les smartphones, les télés et même l’informatique embarquée derrière le volant de nos autos. Bada, de son côté, est utilisé par Samsung comme une alternative à Android pour ses propres smartphones et évolue dans un monde à part.

Mais ce temps de développement étanche semble révolu, le Vice Président de Samsung a déclaré qu’un rapprochement entre Tizen et Bada était à l’ordre du jour. Le géant Coréen travaille dessus nous révèle BadaHub.com.

Les errements passés nous ont appris qu’il ne fallait pas s’emballer autour de ces systèmes pour nos propres engins. J’avais personnellement fondé de beaux espoirs sur Moblin, puis sur MeeGo, avant de me rendre compte que l’industrie ne suivait pas vraiment cette voie. Cette rocambolesque filiation a beau avoir le potentiel suffisant pour faire trembler de trouille le docteur Frankenstein lui même, elle semble bénéficier d’un atout de poids : Samsung.

La marque ne fait surement pas ce genre d’annonces dans le vide. Soit elle cherche à faire peur à Google avec une alternative stable autre qu’Android, soit elle se rend compte que finalement porter Bada sur un écran de télé connectée ce n’est pas la meilleure option qui soit. Aussi disposer d’un mix entre Bada et un système libre comme Tizen fortement appuyé sur des standards du web, pourrait être un atout capital dans sa conquête du monde.

Intel ne fabrique pas de produits finis employant un OS, les précédentes tentatives avec MeeGo ou Moblin se sont soldées par des échecs à cause d’un véritable enjeu industriel. Si Intel et Samsung travaillent ensemble a proposer des objets optimisés (tablettes, portables, objets connectés) il est possible que cela débouche sur une véritable alternative à Android ou Windows.

Il est également possible que cela rajoute un ingrédient de plus dans une recette parfaitement indigeste dont personne ne voudra jamais.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 4 octobre 2012 - 21 h 03 min

    si ça envoie GNU/Linux sur le devant de la scène j’adhère :) même si je ne préfère pas lire la recette avant d’avaler ( moutarde/chocolat… ça doit pas être très bon :D )

    Répondre
  • 4 octobre 2012 - 21 h 05 min

    Tizen est basé sur des applications HTML5. Samsung avait annoncEe il y a quelques mois vouloir mette Bada dans Tizen pour permettre des applications en natif.

    Samsung avait placé Bada sur une voie de garage. Verizon a demandé à avoir de nouveux téléphone avec Bada.

    Que ces deux éléments entrainent ce genre de news ne me surprend pas.

    Répondre
  • 5 octobre 2012 - 15 h 08 min

    Et il y a l’OS mobile de Mozilla qui pointe le bout du nez.
    Et là c’est libre.

    Wait and see.

    Répondre
  • I4U
    10 octobre 2012 - 12 h 39 min

    Il y a des similitudes avec la tentative Meego: la différence, MS ne pourra pas envoyer une torpille pour couler le projet au moment où il décolle!
    Autre avantage: la bataille de l’app store est habilement contournée par l’adoption massive du HTML5 et des web apps.
    J’aurais préféré que Nokia soit le premier à lancer cette alternative – le N9 est encore aujourd’hui un appareil remarquable!

    Pour firefoxOS, le principe est un peu le même, mais il semblerait que Mozilla veuille s’appuyer sur les opérateurs et non les constructeurs ce qui pourrait profondément modifier les équilibres de ce marché.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *