Rockchip présente son RK3288 sous Android et Chromium OS

Rockchip présente son RK3288 sous Android et Chromium OS

Le Rockchip RK3288 est une des puces low-cost les plus attendues cette année. La marque a attendu le HKTDC, le salon dédié aux fabricants et constructeurs de solutions électroniques, pour exposer ses prototypes et futures machines. Un événement où se rejoignent assembleurs, fabricants et clients pour choisir ce qui composera leurs futures machines.

Sur le stand de la marque au HKTDC qui se déroule  en ce moment même à Hong Kong, on retrouve un Rockchip qui expose de nombreuses solutions. La marque présente une TV-Box sous Chromium OS, la version Open Source de ChromeOS. Mais également des tablettes de différentes marques annoncées sous la solution RK3288.

La puce quadruple coeur ARM Cortex-A17 est toujours assez énigmatique, on n’a pas eu confirmation officielle des informations dévoilées sur le site www.rk3288.com qui a ré-ouvert ses pages il y a peu. Le nom de domaine est enregistré chez eNom.com qui couvre l’identité du propriétaire tandis qu’il est impossible de savoir qui a enregistré Rock-Chips.com le site de la marque. On est juste sur qu’il s’agit de bureaux d’enregistrements différents.

En l’absence de confirmation officielle, les informations précédemment recueillies ont l’air d’être suffisamment fiables pour être crédibles et se recoupent de semaine en semaine avec d’autres infos qui filtrent au fur et à mesure que différents produits sont présentés.

Cela n’empêche pas la maison mère de présenter son produit à cette grand messe de l’électronique et de montrer le tout à Charbax de ARMDevices.net.

Dans la liste des produits exposés qui embarquent la puce ARM Cortex-A17 quadruple cœur, on retrouve plusieurs équipements intéressants à commencer par un prototype de carte mère sous ChromeOS. Il ne s’agit pas tout à fait d’une Chromebox ou d’un Chromebook classique à vrai dire puisqu’elle ne fait pas tourner ChromeOS mais ChromiumOS, la branche Open Source du système de Google.

Rockchip RK3288

L’affichage semble plutôt rapide et robuste sous Chrome. Étonnant de voir que Rockchip s’intéresse à ce système même si l’on voit évidemment plusieurs possibilités pour l’avenir.

Rockchip RK3288

Est-ce un appel du pied à des fabricants pour leur montrer qu’il n’y a pas  que les puces Samsung Exynos capables de faire tourner ChromeOS sur ARM ? Ou est-ce un moyen de proposer une TV-Box sous ChromiumOS et ainsi mettre sur le marché un engin qui pourra rivaliser avec les machines officielles de Google pour moins cher. RockChip cherche peut être à attirer les projecteurs sur sa solution au vu de l’intérêt porté autour des solutions  Chrome de Google.

Rockchip RK3288

Un prototype fonctionnel de carte mère de référence pour TV-Box embarquant la puce est également exposé, il embarque la même puce graphique Mali-T764 mais affiche des fonctionnalités vidéos plus poussées.

Rockchip RK3288

Fonctions intéressantes avec évidemment la prise en charge du format H.265 mais aussi de la norme HDMI 2.0 et d’une profondeur de couleur sur 10 bits. Des points pas encore forcément intégrés par le gros du marché en terme de téléviseur. Une carte qui devrait être reprise par de nombreux fabricants et apparaître à petit prix assez rapidement sur le marché, proposant donc des fonctions vidéos complètes avec gestion des DRM et autres gourmandises.

Rockchip RK3288

La connectique semble complète  avec des sorties nombreuses, une gestion Ethernet, HDMI, USB et un SPDIF optique.

Rockchip RK3288

On reconnait au passage dans la vidéo des prototypes de format que l’on a déjà croisés sous diverses marques sur les pages de Minimachines.

Rockchip RK3288

Enfin, plusieurs prototypes de tablettes Android sont de la partie avec un modèle de chez Pipo qui démarre à froid en 8 secondes sous Android 4.4. D’autres modèles de différentes tailles sont en préparation pour des engins qui devraient apparaître en masse d’ici quelques semaines chez les revendeurs Asiatiques.

Rockchip RK3288

Il est intéressant de voir que Rockchip cherche clairement à se démarquer très largement du reste des fabricants de puces asiatiques. La marque s’offre des licences importantes comme le HDMI 2.0 ou le Mali-T750, elle s’intéresse à ChromiumOS qui ne semble même pas effleurer l’esprit d’autres acteurs de ce milieu. Elle tente et réussit plutôt bien à grimper une marche pour s’extraire du marché du premier prix dans lequel se trouvent des concurrents comme Alwinner ou Mediatek. Concurrents qui ne jurent que par les prix et qui vont du coup avoir du mal à réaliser des bénéfices. Plutôt que de se frotter à eux, Rockchip s’expose et intensifie ses partenariats pour ne plus être associé de la même manière que les autres. A suivre.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 15 avril 2014 - 19 h 50 min

    Benchs du RK3288 qui fait mieux que le Snapdragon800 sur certains tests!
    Rockchip RK3288 with Mali-T760 GPU shows up on GFX Benchmark | ARCTABLET NEWS – http://is.gd/WoAy8o

    A comparer au prochain Mediatek octa-core MTK 6595 avec GPU PowerVR G6200 (de la série Rogue équipant les iPhone 5S)

    Répondre
  • 15 avril 2014 - 21 h 31 min

    MAis c’est un cortex A12 ou A17… ça devient embêtant ce flou…

    Répondre
  • 16 avril 2014 - 8 h 47 min

    C’est assez malin de la part de RockChip de reprendre la même charte graphique qu’Intel pour mettre en évidence les caractéristiques techniques de leurs processeurs.

    On se sent « comme à la maison ». :)

    Répondre
  • 2 juin 2014 - 11 h 43 min

    […] La sortie de cette Rockchip RK3288 est néanmoins une bonne nouvelle, même si la puce n’atteint pas les plus haut scores du marché, elle devrait développer suffisamment de muscles pour de nombreux usages. Mais avec ses extensions, ses capacités de gestion et en particulier l’arrivée de l’Ethernet Gigabit et de l’USB 3.0, cette nouvelle venue pourrait devenir un des acteur les plus intéressant à suivre sur cette seconde moitié de 2014. Pas uniquement au coeur de tablettes, on ne connait pas la consommation exacte de ce type d’engin et l’impact sur l’autonomie qu’il proposera,  mais bien au sein de machines diverses allant de TV-Box (miam le SPDIF 8 canaux et HDMI 2.0) que de portables sous Android et ChromiumOS […]

  • 14 juillet 2014 - 17 h 58 min

    […] Une carte mère sous Mediatek RK3288 présentée en Avril qui faisait tourner… Chromium OS… […]

  • bob
    27 novembre 2014 - 10 h 01 min
  • 31 mars 2015 - 9 h 38 min

    […] le constructeur Asus a par exemple annoncé un Chromebook C201 sous processeur ARM Rockchip RK3288. Une puce qui était apparue quelque temps auparavant dans les listings de développement de […]

  • 31 mars 2015 - 20 h 47 min

    […] un prix abordable et des fonctions assez avancées, il se sert lui aussi d’une puce Rockchip RK3288 ARM pour […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *