Une PS4 fanless nous montre une voie à suivre pour nos PC

Rendre la PS4 Slim la plus silencieuse possible, voilà un défi de taille qu’a relevé un hacker du nom de FanlessGuy. Sa PS4 Fanless allie à la fois des principes thermiques aboutis, une ingénierie impressionnante et une esthétique recherchée.

Pas inaudible, du simple fait que la PS4 Fanless embarque toujours des éléments mécaniques comme les différents moteurs de son lecteur BluRay. Mais l’engin fabriqué par FanlessGuy,, et présenté ici, est une merveille d’un point de vue conception et rendu esthétique.

PS4 Fanless

PS4 FanlessPS4 FanlessPS4 FanlessPS4 Fanless

Que l’on aime le résultat final ou non, le travail effectué est très abouti et l’objet propose un aspect de la console qui n’a pas à rougir face aux propositions initiales de Sony. La PS4 Fanless allie bois, aluminium et pierre pour transformer l’engin en une solution originale et esthétique en plus d’être dépourvue de ses ventilateurs habituels.

PS4 Fanless

Les clichés présentent un objet très abouti et parfaitement fonctionnel. Si la PS4 Fanless a perdu toute garantie, je serais Sony, je prendrais contact avec l’auteur de cette modification pour lui offrir une version Pro de la console. Et je lui enverrais même un chèque pour recevoir une version aux armes de la marque pour la présenter dans ses locaux.

La vidéo Youtube de la construction de la PS4 Fanless nous montre les nombreuses étapes nécessaires à la réalisation de l’objet : De la création des différents systèmes de refroidissement passif à leur mise en contact avec le dissipateur qui longe la partie extérieure de l’engin.

2017-10-04 14_40_11-minimachines.netLe “gros” dissipateur qui vient coiffer le processeur de la PS4

Le bloc de refroidissement en aluminium mesure 33 cm de long pour 25 de large et 4 cm d’épaisseur.

2017-10-04 14_39_52-minimachines.net

La carte mère de la PS4 collée au “petit” dissipateur.

Un autre bloc d’aluminium sert à dissiper la mémoire vive et l’alimentation de l’engin : Il mesure, quant à lui, 28 cm sur 25 cm pour 5 mm d’épaisseur. La carte mère est collée dessus avec un adhésif thermo conducteur et le second bloc d’aluminium vient ensuite la coiffer. Le système d’ailettes en hauteur qui permet à l’air de circuler vers le haut sans gène est particulièrement bien adapté au corps en longueur de la console. Une véritable leçon à retenir si vous voulez construire vous même ce type de solution dans le futur avec un PC.

2017-10-04 14_40_48-minimachines.net

Le montage du premier SSD et du second avec l’adaptateur USB

Evidemment, il est impossible de parvenir à un tel résultat sans un accès à des machines performantes. Un gros système CNC est nécessaire pour “sculpter” ainsi un bloc d’aluminium dans la masse.  La partie réalisée en pierre synthétique1 est également impressionnante.

2017-10-04 14_40_22-minimachines.net

Les deux SSD embarqués en plus du lecteur Blu-ray

La console embarque au final un SSD de base et peut accepter un second SSD grâce à un adaptateur USB 3.0 vers SATA et un emplacement prévu à cet effet.

PS4 Fanless

Les composants et SSD sont facilement accessibles via le dessous de la machine

La PS4 Fanless mesure au final 36 cm de haut pour 29 de large et de 12 à 14 cm de profondeur. Elle pèse 10.4 Kg et le bois employé est du chêne.

Face à la solution initiale, la nouvelle console se débrouille bien en terme de dissipation : elle propose une température en charge allant de 48 à 51°C en contre 66°C pour la version ventilée. Bref, une solution admirablement bien réalisée.

Source : FanlessGuy via FanlessTech

 

 

Notes :

  1. La solution retenue est une pierre Synthétique baptisée Staron et fabriquée en Allemagne par une succursale de Samsung. Le Staron est un mélange d’acrylique (PMMA) pour un tiers et de d’hydroxyde d’aluminium pour les deux tiers restants. Moulé dans la forme de son choix qui peut ensuite être usiné à loisir. Je ne sais pas si le matériau a été retenu pour des raisons esthétiques ou pour une éventuelle conductivité thermique.
12 commentaires sur ce sujet.
  • 4 octobre 2017 - 17 h 04 min

    [Mode Joke=on]
    Jolie le radiateur.
    [Mode Joke=off]

    Répondre
  • 4 octobre 2017 - 18 h 01 min

    Très belle réalisation

    Tout est refroidit en fanless il faut dire aussi que la version Slim de la PS4 est peu énergivore et compact ce qui facilite un peu les choses. 
    Dire que la version originale ventilé chauffe plus une honte à Playstation sur ce coup.

    Répondre
  • 4 octobre 2017 - 18 h 54 min

    le staron n’est pas utilisé pour la performance de conduction car c’est de l’acrylique, en tout cas, c’est une jolie modification. Par contre avec le radiateur elle doit etre plus lourde que l’original, mais franchement le valide et j’achete…..

    Répondre
  • 4 octobre 2017 - 19 h 18 min

    Bravo, surtout la trappe à Blueray.

    Répondre
  • to
    4 octobre 2017 - 19 h 30 min

    Ca augmente le prix de combien ?

    Répondre
  • 4 octobre 2017 - 20 h 24 min

    165W une Ps4 Slim (250W une fat).

    Avec des ryzen/i7 à 65W, ça laisse 100w pour des …gtx 1050 ti ? Ou des 1060 si on reste en full hd.

    Incroyable ! chapeau bas.

    Répondre
  • 5 octobre 2017 - 2 h 48 min

    C’est impressionnant le nombre de circuit imprimé en e/s de l’APU, la prochaine étape est d’intégrer la ram dedans.
    Ca fera une belle jambe à certaine usine

    Répondre
  • 5 octobre 2017 - 7 h 16 min

    Personnellement je m’en servirai pour sécher mes chaussettes l’hiver 😁

    Répondre
  • 5 octobre 2017 - 9 h 03 min

    La pierre je suis pas trop amateur mais le côté alu et bois est chouette.
    Ca rendrait bien à côté de mon ampli Scott des années 70.

    Répondre
  • 5 octobre 2017 - 9 h 51 min

    ‘LLo,

    Donc en résumé & comme déjà dit, au pays des cerisiers en fleurs, ils s’asseyent allègrement sur le rendement énergétique, ou bien..?

    Répondre
  • 5 octobre 2017 - 15 h 54 min

    en tout cas je comprend l’envie de lui couper le sifflet tellement le ventirad est bruyant sur la PS4 (et bien en face du joueur pour qu’il pète une pile)

    Répondre
  • 7 octobre 2017 - 9 h 55 min

    Hello Pierre,

    Je suis pas sûr que FanlessGuy ait réellement eu recours à une machine à commande numérique pour réaliser les pièces. Si on regarde de près les découpes des pièces en aluminium, les plaques ont pas été fraisés pour moi qui bricole ça saute aux yeux (@1:23 notamment) !

    Je pense que c’est faisable avec un peu de débrouille (son gros rad il l’a vraisemblablement récupéré tout fait), du soin, et quelques outils de bricoleurs avertis (on est d’accord) !

    Merci pour l’article sinon, et vive Minimachines

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *