Un ARM Samsung Exynos 5433 64 bits en Septembre ?

Un processeur ARM Samsung Exynos 5433 64 bits en Septembre ?

C’est Mercredi que la conférence de Presse IFA de Samsung aura lieu, Mercredi qu’un gros tas de nouveautés seront annoncées, probablement beaucoup de smartphones et de montres. Dans le lot, la marque va peut être enfin lâcher des infos sur ses puces ARM 64 bits et en particulier son Exynos 5433.

Samsung est un des plus gros fabricants mondiaux de smartphones, tablettes et autres solutions exploitant des puces ARM. Pourtant, le Coréen n’est pas à la pointe des solutions actuelles en terme de processeurs. Ce qui le force couramment à utiliser dans ses produits des solutions concurrentes de ses propres puces maisons. L’Exynos 5433 pourrait changer la donne en apportant enfin une solution 64 bits au fabricant.

Antutu Exynos 5433

Le prochain Samsung Galaxy Note 4 pourrait être le premier à recevoir cette nouvelle puce, un Exynos 5433 accompagné de 3 Go de mémoire vive dans ce smartphone aux limites de la phablette. Le nouveau venu serait un 8 cœurs basé sur l’architecture ARMv8 64 bits d’ARM. Cette solution serait donc composée de 4 coeurs en, Cortex-A57 accompagnés de 4 coeurs, moins rapides mais moins gourmands, en Cortex-A53. Le tout fonctionnant sous le système big.LITTLE d’ARM permettant de jongler entre les coeurs pour proposer la meilleure solution en teme de performances et de consommation. Samsung aurait choisi un chipset graphique Mali-T760 qui offrirait des très bons scores dans les retours de tests en ligne comme celui ci-dessus, déniché par Liliputing. Un score très proche d’un Nvidia Tegra K1 qu’il faudra juger dans les faits et non pas uniquement par l’intermédiaire d’un test. Antutu étant souvent la cible de manipulations. L’arrivée d’un Exynos 5433 serait un bon point pour Samsung qui pourrait proposer des machines équipées de ses propres puces, ce serait un coup plus rude pour ses concurrents qui perdraient là un gros client mais paradoxalement, ce nouveau concurrent sur le terrain des processeur 64 bits forcerait le marché à ajuster ses tarifs et proposer des solutions plus abordables à de nouveaux clients.

2 commentaires sur ce sujet.
  • 1 septembre 2014 - 14 h 26 min

    Les puces Samsung, ca me laisse un peu perplexe: elles ont l’air honnetes, mais dans un meme appareil, on a un coup du Samsung, un coup du Qualcomm, en fonciton des pays… Je trouve bizarre que, depuis des années, Samsung n’arrive soit pas a résoudre le probleme des bandes radios (Huawei y arrive très bien), soit pas a produire assez.

    Répondre
  • Gab
    5 septembre 2014 - 21 h 47 min

    J’ai du mal à croire qu’un Exynos5433 soit un processeur 64bit en Cortex A57.
    La logique de numérotation des puces Exynos, c’est que le premier chiffre corresponds à la génération de processeur, le deuxième au nombre de coeur (du plus gros processeur), le troisième à des évolutions, et le quatrième est un 0…
    Les cortex A9 était en 4xxx. 44xx pour les quad core et 42xx pour les dual core.
    Les Cortex A15 en 52xx pour les dual core et 54xx pour le quad core. On a eu le 5410 qui était assez buggé, le 5420 qui ne l’était plus (trop), puis le 5430 qui a un GPU plus puissant et un modem LTE vraiment fonctionnel.
    Je vois pas comment on pourrait passer de CortexA15 à Cortex A57 (et de 32bit à 64bit) en ne changeant que le dernier chiffre de la puce.
    Une puce en Cortex A57 quad core devrait s’appeler 64xx

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *