PCDuino3, une solution Android Linux compatible Arduino

Encore une carte mère compatible Ubuntu et android ? Oui mais celles qui ouvrent la voie aux pilotages de solution Arduino ne sont pas légion. Cette PCduino3 a pas mal d’atout pour elle même si son processeur est un peu distancé aujourd’hui. Elle est compacte et peut servir de cerveau à une installation domotique complète.

Résumé :Combiner un système d’exploitation et une solution Arduino directement sur la même carte est une excellente idée, cette PCduino3 n’invente rien mais propose ce qui ressemble à une bonne base de travail pour un prix acceptable puisqu’on se trouve sous la barre des 80$.

PCDuino3

A bord de cette PCDuino3, on retrouve un coeur de tablettes préhistoriques : Un processeur ARM double coeur Allwinner A20 Cortex-A7 cadencé à 1.2 GHz. Il propose un chipset graphique Mali 400 double coeur et est accompagné de 1 Go de mémoire vive et 4 Go de stockage. Pas terrible ? Non pas génial par rapport au standard actuel des tablettes et autres TV-Box mais le but de cette PCDuino3 est différent de ce que propose une machine habituelle.

Il s’agit de piloter un système externe depuis un Ubuntu 12.04 ou un Android 4.2 embarqué sur la carte. Autrement dit, à l’aide d’une compatibilité Arduino et d’un groupe de connecteurs à ce standard : L’équivalent en entrée et sortie d’une Arduino Uno est présent sur la carte : 14 GPIO, 2 PWM, 6 ADC, 1 UART, 1 SPI et 1 I2C.

PCDuino3

De quoi construire de belles solutions de domotique, piloter un robot, une imprimante 3D ou tout autre projet où la présence d’un système autonome tirerait bénéfice.

Un lecteur de cartes MicroSDHC est présent, ainsi qu’une sortie HDMI 1.4 HDCP, un port USB Host et un OTG, une trop rare prise Ethernet Gigabit, un capteur infrarouge, un port SATA et un port jack. La carte embarque même une interface pour venir y brancher une batterie et un port LVDS pour y connecter un écran directement. Elle mesure 12.1 cm par 6.5.

PCDuino3

Vous l’aurez compris, il ne sert à rien d’acheter une carte de ce type pour faire une machine de salon ou autre combinaison multimédia. Il  existe beaucoup mieux sur le marché. Par contre si vous voulez équiper votre tondeuse autoportée d’un GPS et lui faire faire la tonte de votre jardin toute seule, cette base de travail pourra s’avérer très utile. La compatibilité Arduino permettra en effet de piloter servomoteurs et autres appareils directement par la carte elle même montée sur batterie. Un excellent outil à projets domotiques et autres montages éducatifs ou amusants.

Vous trouverez la PCDuino3 chez Linksprite qui distribue toutes les cartes de la gamme.

Source : Liliputing

11 commentaires sur ce sujet.
  • fpp
    2 avril 2014 - 20 h 06 min

    Décidément on ne sait plus où donner de la tête en ce moment dans ce domaine de « l’embarqué » !
    Compatibilité PC/Intel pour la Minnow, support de l’énorme base installée Arduino pour celle-ci… et quoi demain ?
    Paradoxalement cette avalanche pourrait bénéficier à la bonne vieille Raspeberry… limitée, voire dépassée, mais avec son statut de première arrivée et sa communauté autour, tellement rassurante, qui permet de ne jamais être seul face à son problème !

    Répondre
  • 2 avril 2014 - 20 h 42 min

    Le jour où une telle solution sortira avec du Power over Ethernet, j’achète tout de suite! (et même si c’est beaucoup moins puissant…).
    J’ai beau chercher je ne trouve rien : soit ce sont des solutions bricolées avec un splitter power/Ethernet (donc risque de griller un équipement si l’on connecte autre chose qu’un splitter en face…), soit il faut un module supplémentaire qui coute 30-40 euros…

    Répondre
  • Xo7
    2 avril 2014 - 23 h 02 min

    @Goulou: bonjour, j’ai pas tout compris (rien en fait) mais ça me titille les neurones !!! Est ce que tu parles d’un réseau ethernet pluridisciplinaire ? Audio vidéo data…..??

    Et merci Pierre pour cette info.

    Répondre
  • 2 avril 2014 - 23 h 20 min

    @Xo7 : je vais bientôt emménager dans une maison, dans laquelle je vais tout câbler en RJ45. Mon idée, ce serait de trouver un petit « terminal », quel qu’il soit, qui s’alimente en PowerOverEthernet, et si possible pas cher. Ca permettrait d’installer des capteurs (température, lumière, interrupteurs, mais aussi humidité pour les plantes) et actionneurs (switch de lampes, de radiateurs, montée/descente de volets électriques) un peu partout et de manière assez flexible.

    Pour le POE : c’est un système standard compatible avec l’Ethernet, mais via lequel l’appareil connecté négocie une puissance, et c’est le switch (fait spécialement pour ça, c’est plus cher qu’un switch classique) qui fournit alors la puissance, en même temps que la liaison Ethernet, et via les mêmes fils. C’est comme ça que beaucoup de téléphones sur IP fonctionnent aujourd’hui.

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 1 h 48 min

    Il est vraiment intéressant de voir que de nombreuses solution à des prix très abordables arrivent sur le marché!
    Il y a 3 ans c’était 5x ce prix pour un produit qui avait pas la moitié des perf d’un Raspbrerry Pi.

    Perso le Rpi me plait de plus en plus, j’ai pus sauver un POGOPLUG mort grâce à elle et je pense faire quelques petits projets de dev’ et d’électronique embarqué avec (j’ai un compteur de moto à revoir!).

    Ces solutions c’est le prototypage électronique simple, rapide et pas cher à la maison, moi j’adore.

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 11 h 41 min

    Quel est l’intérêt par rapport à un Arduino YUN?

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 11 h 48 min

    @Edouard: Outre la différene de performances entre les puces : « Un lecteur de cartes MicroSDHC est présent, ainsi qu’une sortie HDMI 1.4 HDCP, un port USB Host et un OTG, une trop rare prise Ethernet Gigabit, un capteur infrarouge, un port SATA et un port jack. La carte embarque même une interface pour venir y brancher une batterie et un port LVDS pour y connecter un écran directement. Elle mesure 12.1 cm par 6.5. »

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 12 h 02 min

    Ça ressemble pas mal au futur Arduino TRE.
    Reste à savoir si la partie logicielle suivra, parce que c’est quand même la grande force des Arduinos officiels: la simplicité d’utilisation et l’accessibilité aux néophytes.

    D’ailleurs j’ai toujours trouvé étonnant que personne n’ait pensé à réunir Arduino et Raspberry Pi sur une seule carte…

    Répondre
  • Xo7
    3 avril 2014 - 13 h 56 min

    @Goulou: Super intéressant, un jour je suis tombé sur un catalogue pro Legrand il y a trois ou quatre ans et ils y vendaient a l’ époque un « switch » rj45 permettant de faire des trucs qui n’étaient pas détaillés .
    j’ai cherché un peu sans succès: la domotique en France reste tabou. En France il ne faut pas sortir des sentiers battus si l’on veut être compris !
    exemple : la galère dans les années 90 pour trouver des prises rj 45 et du câble réseau ! J’avais l’impression de parler chinois !!
    n’ayant pu trouver la doc de ce matos, j’ai laissé tombé ( et je crois que le fabricant aussi!).
    futur proprio de maison ( si cela se passe bien) cette technologie m’intéresse, as tu des sites ou des bouquins revues a me conseiller ?
    Merci d’avance .

    Répondre
  • 3 avril 2014 - 14 h 55 min
  • 17 avril 2014 - 11 h 12 min

    […] assurer la distribution de la Optimus Board sous AllWinner A80 dés le mois de Mai. En particulier PCDuino (ci dessus, qui utilise aujourd’hui un Allwinner A20) et CubieBoard. Des marques connues […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *