NesPi : Une Mini NES sous Raspberry Pi plus vraie que nature

Lancer un émulateur de console sur une Raspberry Pi, je ne connais pas beaucoup de possesseurs de la carte n’ayant pas déjà tenté l’expérience. Mais réaliser une minuscule réplique de la NES et lui ajouter, en prime, une solution pour choisir des jeux avec des cartouches, je ne connaissais personne. C’est désormais chose faire avec la NesPi et son créateur.

Avec une carte Raspberry Pi,une Arduino, différents capteurs et une bonne imprimante 3D, un particulier du nom de DaftMike a réussi à créer la NesPi. Une NES Mini largement plus mini que la version officielle de Nintendo.

NesPi

La Nespi posée sur la NES originale

Sa solution est parfaite : Ultracompacte et silencieuse, elle est jolie, ludique et rapide. De quoi satisfaire tout fan d’émulation. Pas uniquement les amoureux de la NES mais également les autres puisqu’en utilisant la solution Retropie, la NesPi est capable de lancer des milliers de jeux différents.

NesPi

La solution représente 40% de l’originale seulement tout juste de quoi disposer une carte Raspberry Pi à l’intérieur. C’est la base de cette création, l’échelle qui donnera sa mesure à l’ensemble. Et comme c’est encore un peu gros, la carte est débarrassée de ses ports USB d’origine qui sont dessoudés et disposés en façade pour plus de praticité.

Un petit dissipateur en aluminium anodisé orange est disposé sur le SoC et les différents ports arrière, HDMI, vidéo et MicroUSB pour l’alimentation, affleurent au bord du plastique de ce prototype de châssis. A gauche, le boitier subit un léger renfoncement pour laisser apparaître son port Ethernet à la demande.

NesPi

Sont ensuite ajoutés une carte Arduino, en bleu à droite, pour contrôler différents éléments dont un des plus importants, un capteur NFC que l’on voit en rouge à gauche de la carte Pi. Les boutons de façade passeront également par la Arduino pour être ensuite interprétés par la NesPi.

NesPi

Et voilà le travail une fois la carte intégrée dans son boitier définitif imprimé  en 3D. Vous remarquerez la présence d’une led ajoutée en façade et un cache amovible devant la prise RJ45 à gauche. Le lecteur de tag NFC est disposé sur le haut du boitier qui  vient se clipser sur le châssis bas. La NesPi n’a pas de vis pour un accès aisé aux composants, une légère aération est prévue sur la partie haute pour laisser la chaleur s’échapper.

NesPi

Mais pourquoi un lecteur NFC ? Parce que l’auteur de cette solution a une idée très précise derrière la tête. Celle  de retrouver une expérience collant au plus près possible avec ses souvenirs de la NES d’origine. Pour cela il lui faut un lecteur de cartouche, un dispositif que l’on manipule avant de lancer la console pour  qu’elle affiche un jeu.

NesPi

La solution ? Imprimer des fausses cartouches en 3D, les couvrir d’un sticker du jeu convenu et de glisser à l’intérieur un TAG NFC programmable. Il suffit ensuite de faire correspondre ce tag à un jeu déjà présent sur la carte de la RasPi pour lancer le titre de son choix.

Le résultat est étonnant puisque non seulement la console est parfaitement fonctionnelle mais elle apporte une vraie dimension nostalgique aux utilisateurs qui se souviennent de la manipulation de l’originale.

NesPi

Avec des mini manettes réduites également à 40% de leur taille originelle, l’ensemble est absolument parfait.

L’auteur de la vidéo tient un blog sur lequel il détaille tous les éléments nécessaires à la réalisation de sa NesPi. Les fichiers à imprimer, la liste des composants et le détail des codes utilisés, tout y est parfaitement documenté et accessible gratuitement. Depuis la sortie de cette vidéo cet été, il a également lancé des kits de composants destinés à faciliter la réalisation de l’objet.

Merci à K0en pour la découverte.

24 commentaires sur ce sujet.
  • 4 janvier 2017 - 16 h 14 min

    Très fort !!!

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 17 h 17 min

    je voi pas l’intérêt de passer par un arduino ?

    Les GPIO savent faire tout ca non ?

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 17 h 19 min

    @kantfredo: Apparemment la Pi et le NFC ne fonctionnent pas si bien que cela… D’où le recours à des éléments documentés en Arduino. C’est peut être également pour ne laisser que la charge d’émulation à la Pi.

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 17 h 46 min

    Voila ce qu’aurait du être la nes mini

    Il a fait beaucoup mieux que nintentdo

    Car avec la nes mini impossible d’avoir + de jeux ou de la connecter en ligne…

    Répondre
  • 4 janvier 2017 - 19 h 28 min

    Superbe et Bravo aux développeurs qui fait effectivement mieux que Nintendo pour le coup
    allez qui se lance ? :)

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 8 h 54 min

    Bien plus intéressant que la Nes Classic Mini avec ses 30 jeux.
    Par contre, pour les mini-manettes, je vois pas trop l’intérêt; ça doit être très inconfortable et filer des crampes à la longue.

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 9 h 35 min

    Super projet, j’adore !
    Arduino + Rpi le must
    c’est vrai que quand on voit ca on peut se dire que Nintendo ne s’est pas foulé avec sa minines !
    Meme si il faut voir la fiabilité etc..

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 11 h 17 min

    Ce qui est dommage c’est qu’il faille attendre que Nintendo sorte une miniNES pour voir ce genre de projet sortir (très propre et bien réalisé au deumeurant)
    putin sortez nous une mini NEC PcEngine + SuperGraphX , une mini MEGADRIVE , une mini Super Famicom …au lieu de repomper ce qui vient de sortir et surfer sur la popularité (méritée ? ) de l’original

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 11 h 24 min

    Après, le boulot vient de l’impression 3D, tout ça, tout ça.
    C’est bien sympa, mais tout le monde n’a pas ce genre de moyens (ou alors faut aller dans le commerce), et ça revient finalement assez cher.

    Ca me fait penser qu’il faudrait pouvoir trouver des boitiers pour Raspberry Pi pas trop chers, mais avec suffisamment d’espace à l’intérieur pour ajouter des hats, des extensions, …etc…
    Tous les boitiers que j’ai pu voir ne laissaient la place qu’à une Pi, sans rien d’autre……..

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 11 h 36 min

    Je suis sur le point de reproduire ce projet et l’arduino n’est pas là que pour le NFC : il est aussi là pour contrôler intelligemment l’alimentation du Pi (éteindre, allumer et le reset avec les boutons en façade) et gérer le ventilateur dans le boitier (même si Daftmike l’a remplacer par un PCB custom dans sa deuxième version où il utilise une rallonge USB maison au lieu de dessouder les ports présents sur le PI).
    Pour ceux qui seraient intéressés par son kit il ne donne malheureusement plus de nouvelles depuis début Décembre et seuls les acheteurs du premier lot (sur cinq déjà bouclés) ont reçu des kits (et pas tous). Donc c’est DIY ! :)

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 11 h 39 min

    @StarDreamer: sans le côté mini, j’ai utilisé un boitier de NES HS que j’ai désossé
    j’y ai collé un DD 3.5″ et un HUB pour en faire ma machine Kodi et un disque dur réseau :)
    j’ai une megadrive HS et un RPI donc je vais peut être recommencer avec une orientation plus Gaming

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 11 h 41 min

    @Madpilot: C’est vrai que cette version a été faite après mais ça existait déjà avant la nes mini les intégrations de pc dans une nes ou raspberry dans un boitier nes plus petit imprimé en 3D ^^

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 11 h 41 min

    @Madpilot: Hum, regarde la date de la vidéo.

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 11 h 57 min

    @Pierre Lecourt: au boulot j’ai pas le tube ;) ..mais ajouté en fin juillet 2016 c’est ça … on savait déjà qu’une miniNES sortait il me semble ! bref j’ai été peut être vite en besogne mais l’engouement autour de la mini NES me gonfle un peu – vu la xxx que c’est – , et c’est surement du coup une coincidence …

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 12 h 00 min

    @MisterPika: tout à fait j’ai ça à la maison depuis maintenant 4 ans ou presque …

    Répondre
  • 5 janvier 2017 - 12 h 22 min
  • 5 janvier 2017 - 14 h 42 min

    comme le tube j’ai pas accès à certains site…non je plaisante …j’ai lu en diagonale …méa culpa ! c’est donc juste une coincidence heureuse pour l’auteur qui aura eu surement plus de visibilité ;)

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 10 h 17 min

    @Madpilot: C’est intéressant ce que tu dis, de faire la récup de vieux boitiers pour adapter une Pi.
    Je vais peut-être me laisser tenter un de ces jours.

    Après, il faut écumer l’occaz des vides greniers… je cherche toujours des boitiers neufs abordables :)

    Répondre
  • 6 janvier 2017 - 10 h 20 min

    Hé hé … sur AliExpress, on trouve des boitiers vides de consoles à prix raisonnable… Ca peut donner un tas d’idées, tout ça !

    Répondre
  • Cid
    6 janvier 2017 - 12 h 54 min

    @StarDreamer:

    Je ne trouve pas de boitiers ressemblant à une NES, y’as des copies de superfamicon, mais pas de boitier vide ? Je cherche mal ? Quel mot-clé ?

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 13 h 45 min
  • 18 janvier 2017 - 16 h 36 min
  • 18 janvier 2017 - 16 h 43 min

    @Schmurtz: Mouarf c’est une vieille NES avec un raspberry intégré en fait :p

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 13 h 37 min

    Bonjour,

    Est ce que des personnes ont des liens pour un kit NESpi pour en fabriquer une s’il vous plait. Merci car cela m’intéresse beaucoup.
    Bonne journée a tous

    Vinju

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *