L’absorption de Motorola Mobility par Lenovo est confirmée

La branche Mobilité de Motorola est désormais officiellement une partie du groupe Lenovo. La marque qui avait fait sa demande il y a quelques temps contre la modique somme de 2.9 milliards de dollars, vient de signer l’accord final de ce rachat.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Lenovo, déjà en forme sur le marché asiatique en terme de ventes de mobiles va donc profiter de l’expérience, des brevets et de la marque Motorola pour s’implanter plus facilement dans nos contrées. La marque a déjà réussi une absorption difficile avec la branche PC d’IBM.

moto-360

Presque 3 milliards de dollars pour Motorola Mobilité cela peut sembler beaucoup au vu des chiffres de la marque en terme de ventes mais le rachat est hautement stratégique pour un Lenovo qui se porte très bien sur le marché Asiatique.

Motorola est devenu en quelques mois une marque très suivie en terme de recherche et développement. Son passage entre les mains de Google et la sortie de quelques smartphones ont redoré le blason d’une marque qui s’était un peu égarée en chemin. Aujourd’hui avec des produits comme la Motorola Moto 360 ou le Moto G, elle a su conquérir de nouveaux consommateurs ou du moins attirer leur attention.

Les nouvelles gammes Moto X devraient également sortir du lot et c’est dans un contexte très positif que Lenovo fait cette acquisition. Une bonne image, l’appui d’un géant du secteur et de nouveaux moyens pour lancer à l’avenir des produits destinés au marchés Européen et US.

Les smartphones de la marque se vendent bien en Chine mais ne sont pas spécialement calibrés pour nos pays, avec l’expérience et le savoir faire de Motorola, Lenovo a ici un point d’ancrage impressionnant pour venir s’implanter dans nos contrées. La marque profitera en plus d’un circuit de distribution établi et pourra insuffler son propre savoir faire dans les produits tout en baissant les tarifs en adaptant leur production dans son propre système déjà capable de fabriquer des centaines de milliers de pièces.

Reste à savoir dans quelle mesure cette offre sera gérée, difficile de ne pas voir la réussite du transfert de la gamme Thinkpad il y a quelques années. Je me souviens des commentaires de l’époque qui expliquaient qu’avec l’arrivée du Chinois, les machines IBM allaient tout perdre, que c’était la fin des Thinkpads. Ces commentaires ne venaient pas de vilains trolls de bas étage mais de journalistes, commentateurs et aussi de décisionnaires de grands groupes, ceux qui renouvelaient les parcs informatiques. Le résultat quelques années après leur aura donné tort, Lenovo a su ajuster ses produits et se mettre à la hauteur des enjeux que cet énorme rachat imposait. Il me tarde de voir ce que ce nouveau tandem proposera en matière d’objets mobiles.

2 commentaires sur ce sujet.
  • 31 octobre 2014 - 14 h 39 min

    Bonne nouvelle pour Motorola.
    Lenovo a l’air d’être une boite très sérieuse et qui respecte (dans son intérêt financier surement) les marques qu’elles achètent.
    Ils ont su garder l’image sérieuse de la gamme Thinkpad par exemple.

    S’ils peuvent continuer à remettre Motorola dans la course, alors j’en serais très heureux.

    Répondre
  • 31 octobre 2014 - 17 h 07 min

    Le rachat de Moto par Lenovo n’est pas tellement destiné aux brevets, car Google a gardé pour lui la grande majorité de ceux-ci.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *