Huawei annonce son Kirin 620, un ARM CortexA-53 8 coeurs et 4G

Kirin c’est l’autre nom de Qilin, un animal mythologique Chinois. Accessoirement c’est aussi le nom de la gamme de puces ARM conçues par Huawei. Le fabricant sort sa nouvelle génération de puces avec un Kirin 620 qui n’a jamais mieux porté son nom qu’aujourd’hui.

Qilin est un être hybride, un animal étrange à la fois cerf et cheval, tantôt couvert d’écaille, tantôt de fourrure. Un monstre magique protéiforme qui semble s’adapter au récit. Le nouvelle puce Kirin 620 de Huawei est également un assemblage d’éléments puisqu’elle propose non seulement les fonctions habituelles de calcul d’une puce ARM mais également un modem 4G intégré.

Huawei Kirin 620

Le Huawei Kirin 620 est un processeur 8 coeurs ARM Cortex-A53 64 Bits cadencés à 1.2 GHz exploitant la technologie Heterogeneous d’ARM. C’est à dire que le processeur peut activer, suivant les besoins logiciels du système, de 1 à 8 coeurs en parallèle. Avec un seul coeur sous cadencé il pourra effectuer les tâches de maintenance d’une machine ou décoder un MP3 par exemple, avec les 8 coeurs en action il sera capable de calculer les ressources nécessaires à un jeu gourmand.

Huawei Kirin 620

Son chipset graphique est un classique Mali 450 MP4 ce qui devrait faire de cette solution un produit adapté à une large variété de tablettes et autres smartphones milieu de gamme. Huawei destine probablement ce type de puce à des smartphones et phablettes de sa gamme qui bénéficieront d’un modem à la très grande compatibilité de réseau proposant une liaison 4G LTE cat 4 pouvant proposer du 150 Mbps.

Huawei Kirin 620

La puce proposera la gestion de l’encodage et du décodage de vidéo 1080P, embarque une solution de capture photo HDR et supportera les capteurs allant jusqu’à 13 mégapixels. Pas un monstre donc malgré le côté 8 coeurs et cette sempiternelle mise en avant du 64 bits, mais une puce solide et probablement massivement employée dès 2015 par Huawei au sein de ses gammes.

Source Androidpc.es via Liliputing

2 commentaires sur ce sujet.
  • 5 décembre 2014 - 17 h 32 min

    Promis, j’avais lu l’article avant les commentaires du billet sur Patreon!

    Répondre
  • 5 décembre 2014 - 17 h 35 min

    @Alain: Je veux bien te croire, le billetgénère pasmal de lectures mais pas de commentaires, ça arrive.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *