Gole1 Plus : Un MiniPC avec écran 8 pouces à moins de 200$

Vous vous souvenez du Gole MiniPC ? Un engin qui était en réalité une machine de la marque Pipo proposé par Gole en financement participatif. Le Gole1 Plus reprend le même nom et change quelque peu le design global de la machine mais garde le même esprit : Un minuscule châssis avec un coeur d’Atom surmonté par un écran 8 pouces.

Ce genre de minimachine, initié par Pipo et une solution plus encombrante baptisée Pipo X8, est employée comme poste d’appoint pour des tâches généralement assez précises. On achètera généralement un Gole1 Plus pour  remplir une fonction, comme lecteur multimédia, gestionnaire domotique ou comme PC de caisse. Son design tout en un et auto-suffisant avec un écran dédié lui offre, en effet, l’avantage d’un usage complet dans un encombrement minimaliste.

Gole1 Plus

Le Gole 1 Plus reprend les grandes lignes du Gole MiniPC premier du nom. Un châssis en aluminium qui enferme un coeur de tablette surmonté d’un écran 8 pouces IPS affichant en 1280 x 800 pixels et proposant une dalle tactile capacitive. c’est en quelque sorte une grosse tablette, très épaisse, assez pour accueillir une connectique de PC sédentaire classique.

Gole1 Plus

A l’intérieur du Gole 1 Plus on retrouve une formule que l’on connait bien, un processeur Intel Atom x5-Z8350 quadruple coeur avec quatre threads cadencé de 1.44 à 1.92 GHz et 2 Mo de mémoire cache. Il est épaulé par un circuit Intel HD 400 cadencé de 200 à 500 MHz avec 12 unités d’exécution. Un ensemble capable de nombreux usages, même si les plus gros formats de vidéo lui sont interdits, il sera tout à fait à l’aise en FullHD, pour des usages 3D légers et pour la plupart des tâches quotidiennes. Aucune indication sur la présence ou non d’un ventilateur dans la machine, le processeur Atom fonctionne avec 2 watts de TDP ce qui ne veut pas dire que cette solution sera dénuée de ventilation mais qu’il est possible que le fabricant ait trouvé une solution pour s’en passer.

Minimachines.net

4 Go de mémoire vive sont embarqués, le Gole 1 Plus pourra donc se transformer en petit PC bureautique, machine de surf, PC multimédia ou même petit centre de retouche d’images. Les 64 Go de stockage électronique permettront d’installer diverses applications sans se sentir trop à l’étroit. Avantage de ce format dérivé de la tablette, la présence d’une batterie en interne qui viendra alimenter l’ensemble des composants pour un usage de pièce en pièce ou comme “onduleur” de fortune. Les 5000 mAh devraient offrir à l’engin 2 heures d’autonomie d’après Gole.

Gole1 Plus

La présence d’une connectique très riche pour ce type de format ouvre beaucoup d’usages : Avec une sortie HDMI 1.4a, un port USB 3.0 et deux ports USB 2.0, l’engin propose également un port Ethernet en plus d’un Wifi de type 802.11b/g/n sur deux canaux et un bluetooth 4.0.

Gole1 Plus

Un lecteur de carte MicroSDXC est également présent avec un support annoncé des cartes de 128 Go. Un port jack audio est bien évidemment intégré via une prise classique 3.5 mm et un haut parleur est également intégré dans l’engin.

Enfin, 3 boutons se distinguent sur une face de l’appareil : Un bouton d’allumage qui devrait se comporter comme celui d’une tablette et deux boutons de volume.

Minimachines.net

Bref il s’agit d’une carte mère de tablette avec, comme d’habitude, un port USB dérivé vers une prise Ethernet. Suivant la qualité du port choisi, il s’agira d’un Ethernet Gigabit (USB 3.0 et puce idoine) ou Ethernet 10/100 si le fabricant a préféré déporter un port USB 2.0. La fiche technique de Gole indique un Ethernet Gigabit mais je n’ai que très rarement vu cette affirmation se vérifier en pratique. Les fabricants préférant feindre la surprise après réception des machines…

Minimachines.net

Un système de béquille semble être disponible pour positionner l’engin debout

L’ensemble mesure 19.86 cm de large pour 13.6 cm de profondeur dans une épaisseur de 2.7 cm. Un tout petit objet donc qui proposera une interface lisible en 8″. Le choix d’intégrer un écran de cette diagonale sur la machine permet au vendeur d’installer une licence de Windows 10 home 64 bits sans avoir à la payer, ce qui est évidemment un gros avantage commercial pour la marque. En échange d’une dalle tactile 8″ en 1280 x 800 pixels et de son intégration, la machine hérite d’une vraie licence système.

Le Pipo X7 : un Atom Z3736F et 2 Go de ram font des miracles

L’usage de ce type d’engin est clairement particulier, pourtant, en tant que possesseur d’un Pipo X8, je ne peux que me féliciter de l’existence de ces minimachines. Avec leur écran intégré et leur très large compatibilité qui va de Windows à Linux en passant par Android et ChromeOS, ces solutions s’installent très facilement pour devenir un borne d’accès en le cachant derrière un écran. Posé sur un meuble télé il peut embarquer une solution pour lire vos fichiers musicaux situés sur le réseau ou devenir un jukebox de films ou d’histoires audio pour les plus petits. Il sera également parfait en tant que MiniPC d’appoint – il suffira de relire le test d’un Pipo X7 pour s’en convaincre– comme venir s’intégrer dans un projet en développement.

Minimachines.net

Vous avez été assez nombreux à me faire des retours sur des réalisations ou des achats de ce type d’engin : Pipo X8, Pipo X9 ou le précédent Gole… Pour des usages vraiment super variés allant du PC de caisse à des engins destinés à piloter imprimante 3D ou une CNC. Peut être que ce nouveau modèle fera également mouche auprès de certains.

Source : MiniPCDB, Liliputing et Globalsources

12 commentaires sur ce sujet.
  • 16 janvier 2017 - 12 h 15 min

    Intéressant mais dommage une fois de plus qu’il n’y ait pas d’antennes externes. Je crains pour la qualité de réception wifi et on peut pas tirer des câbles ethernet n’importe où…

    Répondre
  • 16 janvier 2017 - 12 h 37 min

    @sidero:
    Bricole une antenne en ouvrant la boiboite :)

    Répondre
  • 16 janvier 2017 - 12 h 46 min

    ” … leur très large compatibilité qui va de Windows à Linux…” vraiment ? Logiquement, 4Go de RAM impliquent un Windows 64bit, et par conséquent un EFI 64bit. Mais n’ayant pas eu l’occasion de vérifier tout ça, je suis très curieux d’un vrai retour d’expérience.

    Au delà de l’initialisation du système, il reste la sempiternelle question de la prise en charge des composants matériels…

    Pierre, tu suggères d’expérience que les choses peuvent bien se passer avec ces objets et Linux ?

    Répondre
  • 16 janvier 2017 - 12 h 49 min

    Je précise ma remarque, qui n’est pas forcément limpide : jusqu’à il y a peu, sur la plupart des machines à base d’Atom, on se contentait de 2Go de RAM pour avoir un Windows 32bit, plus abordable, ce qui imposait un EFI 32bit sur une électronique 64bit : la pire configuration envisageable pour installer Linux… La, si l’on a un EFI 64bit pour initialiser une électronique sur 64bit, c’est en théorie royal pour installer Linux.

    Répondre
  • 16 janvier 2017 - 15 h 59 min

    Le meme produit avec un port sata pour mettre un hdd 2.5 serait parfait.
    Quelqu’un sait si cela existe ? Merci

    Répondre
  • 16 janvier 2017 - 16 h 30 min

    @silco: Nope, il ya des solutions sans écrans avec SATA mais pas dans ce format à ma connaissance.

    Répondre
  • 17 janvier 2017 - 1 h 47 min

    Je suis l’heureux propriétaire d’un Gole1, et il est vrai que manier Windows au tactile sur un écran de 5″ est pas vraiment évident.
    Mais un écran de petite taille est le but de cette machine.
    Un ecran de 8″ est certes plus confortable mais cela devient vite encombrant je pense en mode tablette du coup ..
    Cela dit, tout cela est très intéressant ! :-)

    Répondre
  • 17 janvier 2017 - 6 h 10 min

    Une tablette 8 pouces sous Atom et un peu épaisse donc.
    Rien de révolutionnaire.
    Une chose intéressante sur ce type de produit serait de pouvoir utiliser l’écran intégré comme écran secondaire d’un autre PC.
    Drôle d’idée ? On trouve bien des écrans passifs USB de cette taille sur le marché.
    Quitte à faire un produit curieux plutôt orienté bricolage pourquoi ne pas y ajouter une fonction destinée à un diagnostic ?
    Bon, OK, je vais me recoucher :)
    Db

    Répondre
  • 17 janvier 2017 - 9 h 11 min

    C’est vrai que cela ressemble à une tablette épaisse. J’ai une 8″ bien plus fine en Atom avec 2GO de ram et 32 GO de stockage mais c’est toujours sous Android. Ici c’est une machine Windows et cela ouvre des tas de possibilités dont celle de passer en Linux. Avec la 8″ Android c’est impossible … en tout cas pour moi !

    Répondre
  • 19 janvier 2017 - 10 h 19 min

    c’est pas pour faire de la pub mais à 165€ sur amazon, ça vaut le cout ?

    Répondre
  • 19 janvier 2017 - 10 h 21 min

    @Embedded: J’ai répondu sur votre commentaire précédent. Et c’est non.

    Répondre
  • 13 février 2017 - 0 h 20 min

    @Gaduc: Je suis en recherche d’une tablette avec une entrée vidéo ou d’un petit écran 8 à 10 pouces avec entrée vidéo à prix raisonnable. Ceci afin de pouvoir brancher le player de la freebox dessus pour pouvoir naviguer dans les menus.
    Je ne veux pas de petit écran TV car je ne la regarde pas et ne souhaite pas payer la redevance. Je dispose d’un vidéo projecteur mais ce n’est pas pratique de devoir l’allumer pour écouter de la musique par exemple.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *