Emdoor EM-i8080, une tablette 8 pouces Windows 8 à 100$

Emdoor EM-i8080, une tablette 8 pouces Windows 8 à 100$ présentée au Computex

La somme des ingrédients nécessaires pour fabriquer des tablettes Windows 8 de petite diagonale à des prix vraiment très bas est prête. Au Computex, la Emdoor EM-i8080 arrive en éclaireur d’un déferlement de tablettes noname low-cost. Sa particularité ? Faire tourner Windows 8 sur 8 pouces pour une centaine de dollars.

100$ tout compris pour une tablette Windows 8 ? C’etait totalement impensable il y a encore quelques mois et c’est aujourd’hui présenté au Computex. La Emdoor EM-i8080 n’est pas un monstre de performances et je doute que ses qualités soient à la hauteur de ce que l’on peut espérer de mieux pour accueillir un Windows mais ce tarif résume bien ce qui a été fait ces derniers mois.

Emdoor EM-i8080

La Emdoor EM-i8080 n’est pas forcément destinée à l’exportation et il est possible qu’on ne la voie jamais en Europe. Il est également possible que ce produit finisse par être rebadgée par une marque Française qui se décide à la distribuer dans l’hexagone. Pour le moment donc, ces 100$ correspondent au tarif  d’une distribution asiatique de l’engin, il est probable que cela se termine en plus de 100€ ou plus si ce genre de tablette nous parvenait.

Mais la Emdoor EM-i8080 est un bon exemple de ce qui nous attend sur le marché de la tablette low-cost sous Windows car elle reprend un à un la liste des ingrédients mis en place par l’industrie pour rendre ces engins plus attrayants niveau tarif. C’est pourquoi Microsoft présente l’objet sur son stand du Computex 2014. Une sorte d’opération diplomatique pour montrer l’état d’avancement de ce projet.

On retrouve donc à son bord un écran capacitif 8 pouces en 1280 x 800 pixels qui semble bien être un IPS entrée de gamme, bon point de départ pour la tablette sur le papier. Il est épaulé par un processeur Intel Atom Z3735G, une puce Bay Trail quadruple coeur cadencée de 1.33 à 1.83 GHz avec 2 Mo de cache et 2.2 watts de SDP. La puce abrite un système graphique Intel HD cadencé de 311 à 646 MHz. Pas le processeur le plus rapide du monde mais suffisant pour piloter un Windows 8 et ses applications.

 Emdoor EM-i8080

La mémoire vive pose plus de problèmes puisque la tablette n’embarque que 1 Go de mémoire vive ce qui est fort peu en l’état : D’abord c’est tout juste suffisant pour Windows 8 sur un netbook classique mais surtout c’est partagé avec le système graphique qui doit se dépatouiller avec un écran en 1280 x 800. Pour avoir testé Windows 8.1 sur un netbook avec 1 Go de mémoire vive, l’ensemble pose rapidement soucis avec un écran en 1024 x 600. Je n’ose pas imaginer le résultat en 1280 x 800 lorsque 2 applications sont lancées.

Emdoor EM-i8080

Enfin le stockage est assuré par un eMMC de 16 Go ce qui pourrait laisser entendre une installation sous Wimboot du système de Microsoft mais l’utilisateur se retrouve donc avec moins de 4 Go de libre pour ses applications. Stockage épaulé par un lecteur de cartes MicroSDHC et un port MicroUSB lui permettant aussi de recharger sa batterie 18.5 Whr en plus d’un port propriétaire. La petite Emdoor EM-i8080 abrite également une sortie Mini HDMI et pèse 350 grammes. Une petite webcam frontale  est intégrée et un capteur photo est également présent à l’arrière de la machine. Un port jack stéréo et une paire d’enceintes complètent l’équipement proposé.

Emdoor EM-i8080

Quelques commentaires me viennent à l’esprit par rapport à cette Emdoor EM-i8080, c’est exactement le même scénario que ce que proposait les fabricants de tablettes Android il y a 2 ans en exposant leurs machines les plus low-cost sur  ce type de salon. Ici, c’est exposé sur le stand de Microsoft mais il doit  y avoir sur ce Computex beaucoup d’autres stands où ce genre de solution est mis en avant pour que des acheteurs de toute la planète fassent leurs courses. Il est donc possible que l’on retrouve rapidement ce type d’outil chez nous sous un nom ou un autre. Mais pas forcément à 100$/€ au début, probablement plutôt à 150€. Imaginez le carton qu’une enseigne de grande distribution nationale pourrait faire avec une tablette Windows 8 à 149€ au moment de la rentrée des classes… Pas sur que le client final s’y retrouve mais on n’a vu que certains n’hésitent pas a distribuer des tablettes Android qui ne sont que des déchets électroniques en devenir sans aucun scrupule. Importer sur tout le territoire une tablette de ce type par milliers d’exemplaires et gagner 50€ sur chacune d’elle doit trotter dans la tête de pas mal d’acheteurs.

Emdoor EM-i8080

Il y a bien sur la solution de l’importation de l’engin, et là je marche sur des œufs car je n’ai pas confirmation de ce que je vais écrire ici. Un de mes contacts Chinois, qui fabrique des tablettes Android aujourd’hui et qui s’apprête à fabriquer également des tablettes Windows, m’indique que les images de Windows 8.1 a destination des tablettes inférieures à 9 pouce n’auraient pas d’internationalisation possible. En clair il m’indique que si il installe Windows 8.1 en Chinois, il n’y a pas de version Française, Allemande ou Anglaise installée en prime, ni d’Anglaise, juste les versions Chinoises habituelles. Impossible donc d’importer une tablette  d’Asie sous Windows en se disant qu’on pourra la passer en Français par la suite. Je marche sur des œufs car lui même me dit qu’il ne sait pas s’il s’agit d’une version finale,ni d’un bug ou d’une volonté de Microsoft. Si tel est le cas cependant, l’éditeur aura trouvé une parade efficace aux importations sauvages pour un engin sans clavier et donc, par essence, absolument pas localisé.

Est-ce une bonne affaire pour nous ? Pas vraiment, je ne vois ce genre de machine que comme des outils monotâches en pratique, installer 1 application du monde Windows impossible à retrouver sur un autre support peut  avoir  du sens mais c’est dans une optique d’un achat de 100$ pour faire tourner une application à la fois ce qui n’est pas forcément très rentable. Il faudrait au moins 2 Go de mémoire vive pour augmenter les usages de l’engin, une option à 5$ pour le constructeur et qui viendra peut être par la suite.

Est-ce une bonne affaire pour Microsoft ? Non plus car l’éditeur ne gagne pas un sou sur la machine, il empêche juste l’érosion de ses parts de marché vers des solutions alternatives. Un point à prendre en compte car il indique plusieurs choses. D’abord que Windows n’a plus vocation à être payant à moyen terme dans tous les cas si Microsoft veut continuer à avancer. Mais surtout cela suppose un excellent verrouillage du système sur le support. Le BIOS doit être une sorte de Fort Knox enfermé dans un Alcatraz et si vous comptez sur ce genre d’engin pour installer un Linux – ce qui pourrait avoir beaucoup de sens puisque certaines distributions se dépatouillent très bien en 1280 x 800 avec 1 Go de mémoire vive – cela risque d’être très difficile.

Emdoor EM-i8080

Est-ce une bonne affaire pour Intel ? Probablement pas, le fondeur ne doit pas non plus gagner un Kopek dans l’opération. Le reste est l’assemblage de solutions déjà existantes sur le marché Android: ram, stockage, wifi, batterie et écrans doivent correspondre à du moyen de gamme actuel. Le seul véritable gagnant dans l’histoire pourrait donc bien être l’éventuel importateur de l’engin. Comme dit l’autre, ce n’est pas fait pour être acheté, c’est fait pour être vendu.

Alors verra t-on des tablettes comme cette Emdoor EM-i8080 en Europe et en France ? Est-ce souhaitable de les voir ? Cela dépend en réalité de vos besoins, pour 100€, cela peut être une alternative aux allergiques à Android ou ceux à la recherche d’un service mobile introuvable sous iOS ou Android, guère plus.

Source : MobileGeeks

15 commentaires sur ce sujet.
  • 4 juin 2014 - 14 h 20 min

    Je vois pas pourquoi ce serait compliqué d’installé linux sur cette machine, il suffit qu’ils aient laissé le secure boot desactivable.
    C’est le cas sur la surface pro par exemple donc dans tout les cas ca ne viendrait pas de Microsoft.
    Je pense pas que Windows « deviennent » gratuit, il n’a jamais vraiment été payant pour le particulier de toute façon.

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 14 h 30 min

    bon
    du coup il faut au moins attendre decembre ( ce qui n’est pas loin de bien tomber ) pour faire le tri de tout ce qui va sortir et qui conviendra a nos besoins

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 15 h 04 min

    @NotCassim: Si Microsoft livre des versions localisées de Windows c’est probablement pour éviter des imports massifs, ils ne vont pas faire cela et laisser la possibilité d’installer ce que tu veux sur l’engin sinon ça n’a pas de sens de localiser le systeme.

    Un peu comme si tu fermais une frontière en laissant les clés sur la grille.

    Répondre
  • uko
    4 juin 2014 - 16 h 06 min

    News intéressante, c’est très prometteur pour l’avenir des tablettes W8. On devrait bientôt voir le store de MS s’étoffer et son offre prendre de la consistance.

    Du tout bon!

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 19 h 06 min

    @Pierre Lecourt:
    Ils vont compliquer un travail, pas le rendre impossible.
    Je pense que réinstaller un windows FR ne posera pas de problème par contre à toi de te débrouiller pour récupérer une licence FR.
    Avec la localisation il complexifie juste l’opération je pense.
    Enfin d’habitude c’étais ca mais on verra bien, la on juge un peu sur du vide.

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 19 h 30 min

    @NotCassim: En fait si tu mixes l’installation d’un Windows sur un engin bootlocké + Wimboot, tu empêches le fameux « copain-du-fils-de-tata-Nadine-qui-s’y-connait-en-info-même-qu’-il-a-réparé-l’imprimante-la-dernière-fois » de venir installer la licence fastoche, un soir, après les cours, en bouffant des cacahuètes devant la télé comme du temps d’XP.

    Le cousin y arrivera ptet mais en plusieurs heures et pas avec un script auto qui fera tout le boulot à sa place après un boot sauvage sur un CD ou le sérial est écrit au marqueur.

    Le truc étant que Microsoft compte surle fait que le copain a autre chose à foutre. Le copain si tu lui dit « vient à la maison installer Win8.1 FR sur ma tablette Chinoise importée qui coûté 100$ » et ben ptet qu’il dira qu’il a piscine.

    Parce que ça veut dire emporter des tas de matériels (hub USB, clavier souris, clé usb) préparer des images ISO ésotériques, potasser les joies d’un Wimboot, jouer avec des UEFI comme Houdini et au final trouver que les cacahuètes, pour 4 heures de boulot, ça vaut pas la peine.

    Alors oui, pas impossible mais loin des possibilités du grand public. Crois moi, la nuance est grande pour Microsoft.

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 21 h 04 min

    @Pierre: ah bah voilà, on comprend tout de suite mieux comme ça :)

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 21 h 25 min

    @malak: C’est typiquement ce genre de « format » que je voudrais faire en vidéo, mi humoristique, mi informatif. Ca me défoulerait.

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 22 h 32 min

    @Pierre Lecourt: Te défouler, et te faire manger plein de cacahuètes ^^
    J’espère voir de telles videos un jour.

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 22 h 33 min

    @Pierre: oui! j’ai failli le dire : ça fait penser à une sitcom

    Concernant les packs de langue pour Windows 8, ça se trouve sur Google :)
    Donc deux possibilités :
    – la version de Windows est une « Single Language » donc livrée avec le support d’une unique langue, et ça devrait être possible de l’ajouter manuellement, même avec Wimboot
    – Microsoft a bloqué cette fonctionnalité, et ça voudrait dire VRAIMENT bloqué, à coup de signatures et tout et tout

    On verra, mais avec de plus en plus de gens qui « chinent sur Ebay » :) le verrouillage du marché passera par la seconde solution.

    Répondre
  • PJL
    5 juin 2014 - 0 h 06 min

    Ne laissez qu’une seule langue, ce n’est pas pour gagner un peu de place ?

    Sinon, effectivement, ça semble être de la même veine que ces tablettes Androïd vendues 50€.

    Répondre
  • 5 juin 2014 - 7 h 45 min

    Je crois que ce genre de machine sont au contraire une très bonne affaire pour Microsoft. Avant, un tel engin aurait tourné sous Android à défaut d’autre choix ; maintenant, il ajouter un chouième de pourcent aux part de marché Windows, et si la tendance venait à se généraliser sur les tablettes asiatiques ça pourrait faire très mal ! Car cela signifierait également plus de tablettes 9 pouces et plus (où Windows reste payant).

    Répondre
  • 6 juin 2014 - 19 h 00 min

    […] Une tablette W8 à 100$. Lien. […]

  • 11 juin 2014 - 18 h 09 min

    […] enfin pas vraiment en réalité mais sur le papier. c’est la puce qui animera la tablette Emdoor EM-i8080 à 100$ sous Windows d’ici peu. On comprend mieux comment la marque asiatique réalise ce tour de passe passe […]

  • 11 juin 2014 - 21 h 32 min

    Je leur ai demandé un sample pour rigoler, je vous tiens au courant au cas où cela marcherait ^^

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *