Déjà 500 jeux annoncés pour la console Android OUYA

La liste officielle des jeux annoncés pour la Ouya grossit inexorablement jour après jour, la minimachine Android sous Nvidia Tegra 3 peut désormais compter sur plus de 500 titres à venir et certains sont de véritables mastodontes : Des « Killer App » comme on dit dans le jargon, des titres qui pourraient pousser a acheter la console rien que pour eux.

Hawken en fait partie, mais d’autres titres viennent se greffer à cette liste comme The Cave, le fabuleux jeu de Point’N’click plate forme de Ron Gilbert connu pour ses Monkey’s Island et autre Maniac Mansion sur lesquels tant de boules de souris se sont encrassées par le passé. Si il est difficile de savoir comment un titre comme The Cave peut s’interpréter en Free-To-Play, c’est une des règles pour s’intégrer au monde de la OUYA, cela reste une excellente nouvelle pour la console.

La liste des jeux officiellement en cours de développement pour la OUYA est disponible sur le post dédié sur le forum de la console et elle commence a être franchement impressionnante tant en nombre de titre que dans la qualité de certains de ceux-ci.

ouya-2.jpeg.pagespeed.ce.sUhDsIoWHM[1]

A noter que si l’engouement du début était surtout du côté des joueurs avec plus de 8 000 000 de dollars de financement sur KickStarter, la OUYA a désormais un réel engouement des développeurs  La liste de jeux a mis du temps a décoller juste après l’annonce du concept mais il ne se passe plus une semaine sans que plusieurs studios annoncent le portage ou la création d’un titre pour l’univers de la minimachine.

17 commentaires sur ce sujet.
  • 12 février 2013 - 17 h 53 min

    J’étais sceptique sur l’avenir de la ouya, je dois avouer que ça se profile mieux que je ne l’espérais.

    Ceci dit, Pierre, une « killer app » sur une console, c’est normalement une exclu ou en tout cas un titre qu’on a du mal à trouver ailleurs. Hawken est déjà gratuit et disponible sur PC. The Cave ne coûte que 10€, ne demande pas un PC très puissant et est sorti sur PC, PS3, et X360.

    Je doute que ces noms là fassent vendre des consoles ouya…les fans de tim schafer et ron gilbert ont déjà acheté (et joué à !) the cave, les autres ne savent pas ce que c’est…

    Répondre
  • 12 février 2013 - 20 h 29 min

    @Simon JB: Oui mais si je découvrais The Cave ou Hawken en multi chez un copain et que je pouvais y jouer avec une console à 99$ alors que je n’en ai pas, sur ma TV du salon, je sauterais ptet le pas.

    Répondre
  • 12 février 2013 - 20 h 41 min

    c’est vraiment tordu que des dev sortent des jeux pour la ouya mais pas sur le play store, c’est qu’un appareil android comme tout les autres … vendu chère en plus

    Répondre
  • 12 février 2013 - 23 h 15 min

    N’y connaissant rien, je me rends pas bien compte de la quantité
    – de jeux déjà sortis sur Android portés sur Ouya
    – de jeux pc / consoles portés sur Ouya
    – de titres nouvellement développés (en exclu ou prévus sur plusieurs supports)
    (en filigrane y a aussi l’idée de savoir combien de jeux sont ou seront aussi prévus pour le tactile, je suppose que ça influence la manière dont ils sont conçus)

    Répondre
  • 12 février 2013 - 23 h 38 min

    et aussi je me disais que le piratage dont on disait à une époque que c’était un problème pour les dev Android par rapport à iOS, finalement ça a pas l’air d’être un sujet d’inquiétude plus que ça. Parce que c’est vu comme juste un support de plus ou parce qu’ils pensent pas que le piratage sera important au point de les mettre en difficulté financière ?

    Répondre
  • 12 février 2013 - 23 h 44 min

    @kantfredo: Ce ne sont pas forcément des exclu OUYA, par contre il y a un travail d’adaptation logiciel et materiel à la console.

    @minette: L’avantage de la Ouya c’est quelle gérera le tactile via la manette et aussi des supports externalisés (ton smartphone / ta tablette) pour prendre le contrôle à l’écran via le tactile.

    Les jeux Ouya sont tous Free To Play,n pas de soucis de piratage donc puisque le business est lié à des achats « in game ».

    Répondre
  • 13 février 2013 - 0 h 07 min

    @Pierre Lecourt: ok, merci.
    Pour le free to play j’avais lu leur FAQ trop vite en effet.

    Répondre
  • 13 février 2013 - 14 h 09 min

    @Pierre Lecourt:

    C’est le côté Free2Play qui me fait peur. C’est difficile pour un développeur de trouver le juste milieu entre proposer un jeu attractif même pour ceux qui ne paient pas, et quand même encourager le joueur à payer.
    Du coup, quand c’est mal fait (c’est à dire dans 80% des cas malheureusement) ça se termine souvent en ajoutant des phases de jeux volontairement fastidieuses ou longue ou non intéressantes spécifiquement pour faire perdre du temps au joueur, tout en proposant de payer pour les accélérer ou les sauter. Ce qui est une absurdité quand on conçoit un jeu-vidéo…

    Je préférerais payer directement le developpeur pour une expérience que je sais conçue pour être la plus intéressante possible, mais je conçois que le piratage vient contrarier ce type de plan !

    Répondre
  • 13 février 2013 - 14 h 20 min

    @Simon JB: En fait c’est souvent un mix de ce que tu proposes le Free To Play.

    Tu peux par exemple achete une option qui t’ajoute une fonction mais qui t’enlève aussi la pub dans le jeu. Le gros avantage d’Android Jelly Bean désormais c’est la possibilité de mettre à jour une petite brique du programme sans tout re-télécharger. Les devs peuvent donc proposer un F2P simple et l’ajuster en cours de route avec des mises à jour pour le rendre efficace.

    Baisser le coût d’une option ou faciliter une autre pour rendre le jeu plus attractif est possible. Les jeux qui tournent bien sont souvent souvent mis à jour.

    Répondre
  • 13 février 2013 - 17 h 53 min

    @Pierre,

    tu t’es trompé comme beaucoup dont moi. La console n’est pas fre to play mais free to try. Elle impose aux éditeurs, développeurs, etc une version démo systématique. Donc tout jeu qui sera sur Ouya pourra être essayé gratuitement avant de passer à l’acte d’achat. La durée de la démo est à la discrétion des auteurs.

    :)

    Répondre
  • 13 février 2013 - 19 h 25 min

    Je pense que je vais me laisser tenter.
    J’ai testé The Cave sur PS3 et je le prendrai finalement sur Ouya.

    Répondre
  • 13 février 2013 - 21 h 00 min

    @Pote:

    Et du coup ils ont annoncé quelle commission sur la transaction prendra Ouya dans tout ça ?

    Répondre
  • 13 février 2013 - 21 h 30 min

    @Simon JB:

    Aucune idée. Mais on peut s’attendre à la « norme » en vigueur sur les autres supports : 30/70, 30 pour Ouya, 70 pour les auteurs.

    Répondre
  • 13 février 2013 - 21 h 37 min

    @Pote: je crois que Pierre a raison, tous les paiements se font in-app http://www.ouya.tv/faq/
    @Simon JB : ils prennent 30% pour eux

    Répondre
  • 13 février 2013 - 21 h 53 min

    @pote : scuse j’ai buggué, je voulais juste mettre le lien de la faq pour l’histoire du free-to-try (et de la commission)

    Répondre
  • 13 février 2013 - 23 h 01 min

    @minette:

    free to try et non pas free to play ;)

    Répondre
  • 24 mars 2013 - 16 h 19 min

    […] soit appréciée il faut que ces titres subissent des modifications logicielles en attendant que les jeux réellement supportées ou créés pour la plate forme ne débarquent en nombre. En attendant, le fait de savoir qu’un émulateur permettant de faire revivre des titres de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *