CES 2015 : Shuttle X50V4, un All-In-One 15 pouces inaudible

Le Shuttle X50V4 est un All-In-One tout ce qu’il y a de plus classique. Proposé pour environ 350 euros, c’est un 15 pouces tactile et portable équipé d’une solution aux performances moyennes. Gros avantage, il est totalement fanless.

Les All-Ine-One de 15 pouces de diagonale font certes un peu vieux jeux mais leur usage est encore la clé à beaucoup de problématiques. Chez les pros, dans un hôtel, dans les services publics, les bibliothèques comme les halls d’accueils de mairie…

Ce nouveau Shuttle X50V4 ne suffira clairement pas à la plupart des utilisateurs particuliers. L’engin présente en effet pas mal de côtés clairement orientés vers les pros.

Shuttle X50V4

Le All-Ine-On a beau être équipé de  composants suffisamment costauds pour tourner 24H/24, il reste absolument silencieux. Son processeur embarqué, un Intel Celeron double coeur 2957U, dégage 15 watts de TDP, assez peu pour que sa dissipation soit assurée par un simple bloc métallique taillé sur mesure pour le refroidir sans recours à un ventilateur. Cela le destine parfaitement à intégrer un hall d’accueil où il pourra être fortement sollicité sans devoir l’éteindre pour cause de chauffe par exemple.

Il est également protégé de la poussière et des projections d’eau grâce à un indice de protection IP54 : parfait pour éviter l’usure dans un endroit de passage.

Shuttle X50V4

L’écran 15 pouces n’est pas une merveille avec une définition que l’on peut juger trop faible pour un particulier mais qui reste très exploitable pour un engin d’affichage classique : En 1366 x 768, il apparaît comme un peu juste au vu de la diagonale sur un 15.6 pouces destiné à un usage familial classique.

Un emplacement de mémoire comme l’emplacement 2.5 pouces sont accessibles et peuvent accepter respectivement 8 Go de SO-DIMM et un SSD. L’engin est un barebone livré nu qu’il faudra équiper vous même de mémoire vive, d’un stockage et d’un système.

Shuttle X50V4

La connectique est assez complète avec une foule de connecteurs et pas mal d’options. Sur le côté gauche on retrouve le bouton d’allumage, 2 ports USB 2.0 et un lecteur de cartes SDHC.

Derrière l’engin on retrouve un port HDMI 1.4, une prise VGA, deux 2 ports USB 3.0 et 2 ports USB 2.0. Une sortie audio et une entrée micro. Des options seront possibles comme l’ajout d’une prise antenne pour un tuner TV, des ports RJ11 pour des solutions de caisses enregistreuses et même un port LPT…

Le Shuttle X50VA dispose d’une webcam et évidemment d’un module Wifi N en plus de la prise RJ45 Ethernet Gigabit de base. L’engin nu sera proposé au tarif public de 355€, prix qui ne comprend pas la ram ni le stockage et évidemment, pas de système.

Les spécifications complètes.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 12 janvier 2015 - 19 h 49 min

    Avec les solutions type Zotac nano couplés avec un écran tactile classique, pas sur que ce type de solution (sauf cas spécifique) intéresse grand monde.

    Répondre
  • 12 janvier 2015 - 20 h 21 min

    @silentauben: Je crois que les bibliothécaires (ex au pif) ne veulent pas s’ennuyer avec 5 câbles et des trucs compliqèés a trimbaler. L’avantage du AIO c’est qu’il y a besoin de brancher 1 seul cable d’alim et basta :)

    Répondre
  • 12 janvier 2015 - 21 h 22 min

    @Pierre Lecourt: jusqu’au jour ou son aio sera en rade et qu’il comprendra qu’il devra changer l’ensemble. Pour moi c’est un retour en arrière, la ou on pouvait upgrader en puissance sans changer d’écran, ce ne sera plus possible.
    Pourquoi aucun n’a l’idée de concevoir un système comme le projet Ara de Google mais porté aux pc? j’imagine bien la partie pc s’insérer dans un slot sur le coté de l’écran.
    Un système transposable aussi aux pc portable, comme un Asus Transformer Book V mais sans le coté smartphone, que l’on pourrait à loisir plugguer dans un écran de bureau …

    Répondre
  • 12 janvier 2015 - 21 h 34 min

    @silentauben: Probablement parce que cela existe depuis toujours mais que les gens n’en veulent plus… Enfin le grand public. Les constructeurs ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez, aka c qui se vend. Et comme c’est Apple qui se vend ils signent pour bcp apple. cela donne des AIO, des ultrabooks, totalement on évolutifs.

    Comme toi je pense qu’un portable évolutif grand public ferait un carton auprès des geeks même si il faisait 2 cm au lieu de 1.3 d’épaisseur…

    Répondre
  • 12 janvier 2015 - 23 h 03 min

    Je suis depuis assez longtemps cette série de machines, assez chères pour du barebone et clairement en fin de vie mais sans cesse mise à jour pour la niche très particulière des caisses enregistreuses car pas assez idiot proof pour du public.

    Non j’aime pas les virgules.

    De mémoire le son est très bon, donc aussi utilisable comme petite borne si bien surveillée.

    C’est quand même curieux que le constructeur nous présente ça comme leur nouveauté, avec un chassis éculé vieux de 10 ans !

    Répondre
  • 12 janvier 2015 - 23 h 09 min

    @Dadoo: Je pense ustement que c’set pur venir s’échanger sans problème dans les bornes qui ont été construites sur mesures depuis 10 ans :)

    Répondre
  • 13 janvier 2015 - 9 h 52 min

    « un All-In-One 15 pouces inaudible » et « De mémoire le son est très bon »

    Pas de malentendu ! ;o)

    Répondre
  • 13 janvier 2015 - 14 h 34 min

    Je confirme que ce type de matériel peut être intéressant pour certains (dont moi ^_^) : un écran capacitif et d’une diagonale inférieure et j’aurais presque dit « miam » pour remplacer une centaine de caisses secondaires (aujourd’hui, en Aurès nino). Le seul modulo, c’est que dans mon monde, on exige qu’on puisse se fournir strictement dans le même modèle pendant 5 ans. Pas sûr que Shuttle le fasse… Vous me direz, on met bien des iPads en magasin… :-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *