Android L ouvre la voie à des photos professionnelles

Android L ouvre la voie à des photos professionnelles

Décidément Android L recèle bien des surprises, la future mouture du système n’a pas uniquement insisté sur la partie audio mais s’est également intéressée à l’image. Avec la nouvelle version du système, on va pouvoir shooter sérieusement sous Android.

L’objectif (ah ah) de Google est t-il de faire d’Android L un système à destination des appareils photo numériques ou tente t-il de faire des smartphones et tablettes des appareils photos à part entière ? La prochaine version du système embarquera des fonctions photographiques avancées, très avancées, qui pourraient même concurrencer totalement le marché de l’appareil photo numérique entrée de gamme.

 android-samsung-galaxy-nx-appareil-photo-hybride-01

Android Media, le pack logiciel qui gère l’audio et l’image sur le système de Google, monte en gamme et promet des raffinements jusqu’alors inconnus sur Android. Le système lancé pour équiper des smartphones a évolué, plus ou moins vite, pour coller aux besoins du marché. Une des dernières préoccupations en date du marché, arrêter de faire des photos documentaires pour fabriquer de vrais clichés.

Et les photographes en herbe vont apprécier les changements opérés par Android L pour améliorer les capacités des machines équipées. Alors que la plupart des puces ARM actuelles acceptent de prendre en charge des capteurs allant jusqu’à 16 ou 22 mégapixels, alors que les progrès desdits capteurs sont en constante hausse, le système était un peu à la  traîne naturellement pour optimiser les clichés.

Avec Android L, la donne change, les évolutions sont très nombreuses et développeurs comme fabricants vont pouvoir s’emparer de ces éléments pour imaginer des smartphones et tablettes capables de shooter des photos beaucoup plus convaincantes.

Sony-Cyber-shot-QX100-1

Au menu on retrouve dans le désordre la possibilité de changer le temps d’exposition, de modifier la sensibilité ISO si le matériel le permet, de faire un focus manuel d’un sujet, de piloter des flashs à distance, de changer les modes d’exposition de clichés, de stabiliser de la vidéo (avec un support matériel adéquat) de gérer des courbes de couleurs et de les corriger… Des modes rafales seront autorisés également.

Mieux encore, Android L sera capable de capturer une image au format DNG, un mode RAW en parallèle des formats JPG habituels. Avec l’arrivée de ce mode DNG, l’utilisateur aura dans sa machine un fichier image non retravaillé par le logiciel ou le matériel embarqué par l’appareil. Un matériau brut de décoffrage issu et dépendant de la qualité de la lentille installée sur chaque machine.

dxooptics

DXO Optics

Pas de correction de couleur artificielle destinée à flatter l’image sur des écrans IPS ou AMOLED, pas de balance de blancs lancée à la louche et en vrac sur la photo. Pas d’effets de compression désastreux réalisés par des applications pas très regardantes sur les détails très diffus… Le format RAW laissera la possibilité à l’utilisateur de récupérer un gros fichier sur son PC après la séance photo. Charge ensuite au photographe de « développer » logiciellement son image avec des applications du type Lightroom ou DXO Optics.

Evidemment, ces images très lourdes n’intéresseront pas tout le monde mais on peut imaginer des appareils photos numériques sous Android, des objectifs déportés comme les CyberShot DSC-QX10 de Sony ou des tablettes et smartphones clairement orientés dans ce sens.

Huawei Mediapad X1 / Honor X1

Une photo réalisée par un Huawei Honor X1 et son objectif Sony Exmor R  13 Mp

La vidéo ne sera évidemment pas en reste puisque la nouvelle version de l’API de Google permettra de gérer des captures à la définition maximale du capteur et cela en temps réel. Evidemment, il faut que la totalité du matériel suive : Le processeur doit être capable de traiter le flux et le stockage doit pouvoir l’absorber.

Alors verra-t-on très bientôt des smartphones et tablettes aux capacités photo bien plus développées ? C’est en tout cas l’impulsion que donne Google à son système Android L. Système que l’on pourrait également retrouver dans plus d’appareils photos chez les constructeurs traditionnels.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 3 juillet 2014 - 19 h 16 min

    Android s’invite partout cette année : téléphone, voiture, TV, montre, APN.

    Google va réussir à unifier toutes les équipements du quotidien.
    Certains vont hurler au monopole de Google, mais il ne faut pas oublier que Android est un système ouvert et gratuit. Tout le monde peut l’adapter à ses besoins : Amazon avec son Kindle HD et son téléphone, Xioami avec Miui, Kobo avec son Nook, Cyanogenmod et j’en oublie.
    Linux va dominer le monde numérique dans quelques années.

    Répondre
  • 3 juillet 2014 - 22 h 20 min

    Intéressant..

    Donc en gros Android va savoir faire (bientôt) tout ce qu’on fait déja sur un nokia lumia sous Windows Phone 8 depuis au moins un ans (et encore, je chipote, le lumia 920 est sortie en octobre 2012). Une vrai révolution ce Android L ;-)

    Et on ne parlera pas de Symbian…

    Répondre
  • 4 juillet 2014 - 0 h 44 min

    @Jean: Ah ah j’imagine bien les Londoniens rire des Parisiens lorsqu’ils ont installé leur premier Metro en 1898…

    Les Londoniens ont du écrire sur leurs blogs de l’époque « Donc en gros Le Metro de Paris va savoir faire (bientôt) tout ce qu’on fait déjà à Londres depuis au moins 35 ans. Une vrai révolution ce Métropolitain ;-) »

    J’imagine bien ce que serait devenu l’humanité si, par peur d’être taxée de copieurs, les uns ne s’étaient pas inspirés des autres…

    Du reste, est ce que ce que permet le Lumia 920 n’existait pas avant sur des appareils photos numériques ? Et ces appareils photos numériques n’étaient t-ils pas auparavant argentiques ? Et si on pousse le principe au bout de sa fumeuse logique ? Pourquoi copier avec l’argentique les procédés de Daguerre et Niepce comme de vulgaires contrefacteurs ?

    Vraiment, cet android L, il ne révolutionne rien, on faisait déjà du Raw en 1827 à Chalon-sur-Saône chez Monsieur Niepce… ;)

    Répondre
  • 4 juillet 2014 - 1 h 27 min

    @Pierre Lecourt: Mouahahahaha, j’ai bien ri tellement c’est vrai, quel sympathique troll ce Jean (de la Fontaine peut-être ?)…

    Répondre
  • 4 juillet 2014 - 9 h 11 min

    excusez moi mais a l’origine c’est le christ avec le Suaire de Turin qui à été copié, par Léonardo de Vinci ou de Quint ( en fonction de votre univers ) la suite on la connait elle est très bien résumée ici

    Répondre
  • 4 juillet 2014 - 10 h 33 min

    Restera tout de même un petit problème: Qu’est-ce qu’on a l’air con à prendre des photos avec une tablette voire un smartphone!

    Avec un petit capteur pas terrible, changer l’optique devant ne résoudra pas tout. De plus, un bon combo optique/capteur c’est fort cher. Le capteur baissera, l’optique non.

    Sans standard permettant de réutiliser qqsoit la marque, c’est donc juste perdu d’avance pour du plus sérieux: Qui va racheter ca tous les 2/3 ans maxi?

    Pour les APN au delà du compact basique, sur lesquels le smartphone entre il est vrai en concurrence (avec cet avantage qu’on l’a toujours dans la poche, qui est bien le seul et totalement, là encore, contradictoire avec ces optiques rajoutées/montée en gamme), il faudra aussi que les fabricants aient envie de vendre leur âme à google!

    Et c’est un marché partagé entre trop peu d’acteurs sérieux pour qu’ils aient envie de mettre un pont d’or à la concurrence. Ensuite l’avantage client ne parait pas immédiat: Qui, sincèrement, retouche ses photos sur l’appareil au delà des petits effets déjà présents? Sur un écran ridicule par sa taille et/ou sa fidélité?

    Sans même parler que tout ce qui contient du google natif est un deal-breaker croissant pour les consommateurs et qu’au vu des déclarations de la clique à la tête de cet aspirateur à vie privée (dont ils nient le droit de tout un chacun à en avoir une!), le vent pourrait vite tourner.

    Le truc qui pourrait vraiment révolutionner la photo n’est pas Androïd mais le plénoptique, quand les résolutions/qualités ne seront pas aussi dégradées: Le travail sur les fondamentaux qui apporte quelque chose, pas du bullshit.

    Répondre
  • 4 juillet 2014 - 12 h 11 min

    très bonne nouvelle ! J’ai un Lumia920 et pouvoir régler le temps l’expo, la luminosité, etc, manuellement est un vrai plus.
    Hâte que ça arrive sur Android !

    @Jean, pour info, ces réglages son pas dispo directement lors de la sorti du 920, c’est apparu avec l’appli Nokia Camera et d’une mise à jours de WP8 à la sortie du Lumia 1020 (donc il y a moins d’un an)

    Répondre
  • 4 juillet 2014 - 19 h 08 min

    « Le format RAW laissera la possibilité à l’utilisateur de récupérer un gros fichier sur son PC après la séance photo. Charge ensuite au photographe de « développer » logiciellement son image avec des applications du type Lightroom ou DXO Optics. »

    oui enfin, il existe des tas de format Raw, et faut il qu’ils soient reconnu par les logiciels cités (DXO est excellent), ce qui n’est pas gagné d’avance

    Répondre
  • 4 juillet 2014 - 19 h 14 min
  • 4 juillet 2014 - 20 h 39 min

    @Pierre Lecourt
    Il faut savoir que DXO ne sait pas travailler sur le format DGN. ce n’est pour se logiciel qu’un format d’enregistrement.
    donc s’il n’a pas appris a reconnaitre le raw d’android, il sera inutilisable.
    L’équipe DXO étant très réactive, et si ce format est générique pour tout les appareils sous androidL, il est probable qu’il y ait une maj.
    Par contre Lightroom et phostoshop savent trvailler le DGN.

    Répondre
  • 4 juillet 2014 - 20 h 51 min

    @Arnold: Oui, si suite à une mise à jour plusieurs millions d’appareils shootent en DNG (même mal) je suppose qu’ils ne feront pas l’impasse dessus.

    Répondre
  • 7 juillet 2014 - 18 h 08 min

    @Pierre et les autres

    Z’abusez un peu les gars… on se détend et on ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit ! :

    -Oui cette évolution d’Android vers la photo est une bonne chose et on peut se féliciter qu’Android s’engage sur cette voie.

    Je signale juste que, quand Pierre écrit :

    « Alors verra-t-on très bientôt des smartphones et tablettes aux capacités photo bien plus développées ? »

    Et bien c’est inexact : les smartphones et tablettes en questions, ca fait un bout de temps qu’il sont là ! Alors oui, c’est pas de l’Android.. mais ce n’est pas une raison pour les ignorer !

    Répondre
  • 7 juillet 2014 - 19 h 16 min

    @Jean: Bah tu tends la perche aussi :p

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *