IFA 2017 : Acer reboote son 14 pouces Swift 5 en Kaby Lake Refresh

Pas de gros changements sur cet Acer Swift 5 si ce n’est une évolution de composants avec l’emploi d’une gamme de processeurs Intel Kaby Lake Refresh. L’Ultrabook reste hyper séduisant avec un poids toujours situé sous le kilo malgré une autonomie annoncée confortable et une diagonale de 14″.

Acer Swift 5 - 00

C’est un de mes 14 pouces préférés, l’Acer Swift 5 additionne les bons points dans une formule légère et endurante. La nouvelle version offrira encore plus de performances avec l’emploi de puces allant jusqu’au Core i7-8550U et en combinant jusqu’à 16 Go de mémoire vive à un maximum de 512 Go de stockage SSD au format M.2 NVMe PCIe.

Acer Swift 5 - 09

Associer ces éléments à une autonomie de 8 heures et un design assez fin et léger pour être transporté sans soucis au quotidien, cela fait du Swift 5 un vrai outil de baroudeur et de travail. Les 8 heures d’autonomie peuvent paraître un peu juste, d’autant qu’on a là une annonce de laboratoire et non pas un résultat issu d’un test, mais cela semble suffisant pour un utilisateur classique qui utilisera son ordinateur portable d’un poste fixe à un autre en passant quelques heures dans les transports.

Avec un écran 14″ en FullHD via une dalle IPS aux bordures fines et une fonction tactile multipoints pour l’image une sortie Dolby Audio Premium pour le son, le Swift 5 saura aussi lire et afficher correctement films et musiques.

Acer Swift 5 - 10

Le clavier est très agréable avec une frappe efficace et très douce. Elle ne manque pas de vivacité en retour, ce qui est pourtant un problème fréquent avec ce type de clavier chiclet à membrane. Le pavé tactile est à la fois très large, il est plus grand que la barre espace, et très profond avec un rebord bas minimaliste.

Acer Swift 5 - 01

Son principal souci étant, à mon sens, l’emploi d’une couleur rappelant les finitions dorées du châssis pour dessiner les lettres sur les touches. Cela enlève un peu de lisibilité à la frappe. Non pas que cela soit impossible à déchiffrer mais un contraste plus tranché aurait amélioré le confort de lecture du clavier. A noter que ce dernier est rétro-éclairé, ce qui améliore grandement son confort en zones sombres.

Acer Swift 5 - 06

Acer a choisi d’aller plus loin dans le combo ridicule de touches minimalistes en combinant non seulement les touches haut et bas ensemble dans un demi format mais en décidant de déplacer, en plus, les touches secondaires en touches supplémentaires par dessus les flèches droite et gauche. De sorte que l’usage de ces touches pour manipuler un tableur devient un vrai calvaire, le recours à un pavé numérique externe sera quasiment indispensable pour les amoureux de la feuille de calcul…

La présence d’un détecteur d’empreintes est bien sur sympathique mais l’idée qui a pourtant germé il y a de cela plusieurs années de faire déborder ces touches fléchées sur le bas du châssis aurait, là encore, été appréciée.

Acer Swift 5 - 04

Par contre, au niveau de la connectique, on apprécie la présence d’un grand nombre de ports natifs sur les bordures de ce Swift 5. Un USB 3.1 Type-C, deux USB 3.0 et un port HDMI pleine taille. Autant d’éléments standardisés qui évitent de balader des adaptateurs accessoires. Le petit bémol ? Le port d’alimentation propriétaire là où on aurait adoré un port USB Type-C.

Acer Swift 5 - 05

De l’autre côté de l’engin, c’est plus sobre avec un port antivol, la prise jack stéréo 3.5 mm faisant office d’entrée micro et de sortie casque et de deux LEDs témoins d’activité.


Acer Swift 5 - 07

La webcam est une classique solution 720P lié, le Swift 5 embarque un module Wifi 802.11ac et un bluetooth 4.0.

Acer Swift 5 - 08

Une solution rafraîchie, donc, qui sortira en Décembre dans une configuration au tarif assez élevé : Comptez 1099€ pour le modèle entrée de gamme. Acer vise assez haut avec ce modèle qui semble extrêmement bien fini et assez robuste, le châssis en alliage aluminium magnésium participe à cette impression mais l’intégration globale est également une vraie réussite. Le rapport encombrement, poids et service que proposera Acer pour cet engin devrait, à mon sens, faire mouche, au gré d’une petite promotion ce bon outil pourrait trouver de nombreux acquéreurs.

5 commentaires sur ce sujet.
  • 11 septembre 2017 - 17 h 51 min

    Sympathique portable mais trop HDG (de part ses composants qui fait augmenter rapidement le prix) pour intéressé beaucoup personnes.
    Le même avec des composants entré/moyen gamme serait un meilleur choix.

    En tout cas impressionné par les dernières gammes d’Acer ; A515, A517, Nitro, Predator et même le Triton m’impressionne face à la concurrence.

    Répondre
  • 11 septembre 2017 - 18 h 22 min

    Clairement destiné a une clientèle aisée ou a des professionnels qui ont besoin de puissance CPU et d’une bonne autonomie.
    Je reste sur mon T460 mais pourquoi pas sur une future acquisition perso

    Répondre
  • 11 septembre 2017 - 19 h 55 min

    @Will: Acer est dans une phase de transition depuis quelques années. Ils ont réduit la voilure en terme de volume mais proposent en échange de produits plus haut de gamme. Cela leur fait assez mal car la transition est pas simple.
    Les acheteurs habituels d’Acer ne retrouvent plus les prix qu’ils aimaient bien. Les amateurs de produits biens finis ne sont pas encore fait à l’idée d’acheter du Acer.

    Une marque comme GoldStar a trouvé la solution en se rebaptisant LG au moment de ce même type de transition. Acer ne veut probablement pas abandonner son nom.

    Répondre
  • 12 septembre 2017 - 8 h 16 min

    Connectique complète? Il aurait fallu un RJ45 pour cela.
    Jolie machine, cependant, même si 14″ c’est un compromis plus typé machine pro pour ceux qui les balladent pas mal dans une journée. En usage perso, c’est soit plus gros (mais j’ai laché le laptop pour le mini-PC/barebone pour ma part) soit plus petit (9/10″, cad tout ce qui ne se fait hélas plus). Et avec le RJ sans lequel on ne peut même pas configurer une box librement (cad sans devoir passer par un WPS ou autre).

    Répondre
  • 12 septembre 2017 - 14 h 27 min

    @Pierre Lecourt: Je trouve leurs prix toujours intéressants et bien positionné face à la concurrence.
    Avec une gamme assez claire (contrairement à d’autres marques)
    – La série ES1 pour ceux qui cherche quelque chose de simple et fonctionnel avec de petit budget.
    – la série E5 pour ceux qui cherche quelque chose de fonctionnel et bien équipé sans faire exploser le budget non plus.
    Série qui semble être remplacé par la série A avec un design plus HDG (et des prix un peu en hausses)
    – la série Swift pour ceux qui veulent quelque chose de léger facilement transportable (parfois même fanless)
    – la série Predator pour les gamers (sans négliger l’autonomie) qui est maintenant divisée en 3 sous séries (VX15, Helios 300, Predator G9/GX) en attendant un 4e le Triton.
    La serie Nitro semble disparaître (ou sera renouveler plus tard ?)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *