Acer Chromebook C720, un Celeron 2955U à bord, deux fois plus d’autonomie

Une mise à jour importante se cache dans ce petit changement de nom chez Acer. On passe du C710 à l’Acer Chromebook C720. Un nouveau modèle qui signe l’apparition de processeurs de génération Haswell au sein de sa gamme de machines sous ChromeOS. Une mise à jour qui n’est pas sans conséquences.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone
Résumé : L’Acer Chromebook C720 profite à plein de la nouvelle génération Haswell d’Intel. Avec son Celeron 2955U à bord il est plus performant, plus fin, plus léger et deux fois plus autonome que son prédécesseur. Mieux encore, ce 11.6 pouces garde son prix d’appel très intéressant de 199$.

Les Chromebooks sont de plus en plus nombreux mais s’avèrent être également de plus en plus intéressants. On le sait Acer cherche a développer des alternatives au “Tout Windows” et sa direction ne manque pas de rappeler cette ambition. L’arrivée de l’Acer chromebook C720 montre que ce n’est pas que du bluff marketing mais une vraie  volonté de la marque.

Acer Chromebook C720

Si cette nouvelle machine 11.6 pouces ressemble beaucoup à l’ancien C710, il en améliore beaucoup de points. On garde un écran d’une définition de 1366 x 768 pixels dans un châssis relativement identique. Acer continue d’employer des plastiques solides et bien assemblés comme sur son premier modèle. Mais l’objet est sensiblement plus fin avec moins de 2 cm d’épaisseur et également plus léger puisqu’il ne pèse plus désormais que 1.25 Kg.

Acer Chromebook C720

Cette cure d’amaigrissement n’empêche pas la machine de faire un bond en avant d’un point de vue autonomie, le C720 sera capable de tenir  6 heures d’affilée d’après Acer contre un peu plus de 3.5 pour le C710. Une hausse de son autonomie rendue possible en partie par la présence d’un nouveau processeur de type Haswell d’Intel. Un Celeron 2955U, un double coeur cadencé à 1.4 GHz avec 2 Mo de cache interne. La partie graphique, également gérée par le processeur est quand a elle cadencée à 1 GHz maximum. Cette nouvelle puce gravée en 22 nanomètre dépense 15 watts de TDP et semble donc profiter à cette nouvelle version de l’engin. La batterie choisie est une 3950 mAh en 45 WHr, malheureusement elle est intégrée dans le châssis de l’engin et donc ni extractible, ni interchangeable.

Acer Chromebook C720

Le stockage reste basique, les Chromebooks se veulent être avant tout des engins connectés, on retrouve donc un SSD de 16 Go et une offre d’abonnement à Google Drive limitée dans le temps de 100 Go comme sur le Chromebook 14 d’HP. Un lecteur de cartes SDHC est également présent et peu servir de stockage temporaire ou permanent pour des données supplémentaires.

Acer Chromebook C720

L’engin sera livré en 2 ou 4 Gigaoctets de mémoire vive dans plusieurs variantes de configuration. Une option qui devient de plus en plus intéressante au vu des usages proposés par Chrome OS désormais.

Acer Chromebook C720

Le clavier change également quelque peu, Acer utilise son dispositif habituel. Un clavier Chiclet aux touches largement séparées que la marque appelle Island. La différence vient de la capacité de ce nouveau modèle de résister à une projection d’eau en l’évacuant : 30 cc de liquide peuvent ainsi être évacués.

Acer Chromebook C720

La connectique est maigre, suffisante mais sans extravagance : 2 ports USB 3.0, un de chaque côté, un port HDMI et une sortie casque-micro. Une webcam 1.3 mégapixel est présente au dessus de l’écran avec un micro. Une paire de haut parleurs stéréo est intégrée.

Acer Chromebook C720

Plus rapide, plus léger, plus endurant et facile a réveiller, Acer parle d’un démarrage à froid de 7 secondes, ce Chromebook C720 est également désormais proposé en option avec un modem 3G. Un mélange de capacité intéressant pour les 199$ demandés aux US (en version Wifi n et 2 Go de mémoire vive.) On ne sait malheureusement pas quand l’engin sera disponible en Europe ni à quel prix il sera proposé pour le moment.

Source : Notebook Italia

11 commentaires sur ce sujet.
  • llo
    27 septembre 2013 - 13 h 02 min

    Bonjour, merci pour les infos.
    Est-il possible de placer un SSD 2,5pouces dans ce genre d’engin. L’idée au final est bien sur de le transformer en pc portable sous Linux …
    Est-ce que cela a un sens ?
    Merci

    Répondre
  • 27 septembre 2013 - 13 h 48 min

    @llo: A priori non. A la différence du C710 qu iétait basé sur un modèlke Aspire de la marque, ils’agit ici d’un design original. Le modele C710 proposait un emplacement de disque 2.5″ standard puisqu’il était livré avecun disque dur

    http://www.youtube.com/watch?v=6-cJDG0ypCA

    Sur le Chromebook C720 je doute fortement, il est fort probable que le SSD soit soudé ou sur un support spécifique de type mSATA… Je peux me tromper cela dit :)

    Répondre
  • 27 septembre 2013 - 14 h 00 min

    Je n’ai pas vu de grilles d’aeration …il est fanless ?:)

    Répondre
  • 27 septembre 2013 - 14 h 05 min

    @Lyscanthrope: A l’arrire, sur la 4eme photo, on voit une petite grille d’éexctraction à gauche. C’est minime mais ca doit être suffisant. Je pense qu’il est ventilé, c’est 15 watts quand même…

    Répondre
  • 27 septembre 2013 - 14 h 22 min

    Effectivement …mon enthousiasme m’avait aveuglé :)
    Venant d’un x121e (lenovo) de 1.5kg, ce 1.2 me semble pas mal …pour moi son concurent direct serait le samsung chromebook ARM à 1.1kg.
    Je pense que le “poil” plus léger se sent … quoique un xxxx chromebook arm en 10″ ferait mon bonheur :)[jamais content …]

    *désolé de raconter ma vie*

    Répondre
  • fpp
    27 septembre 2013 - 14 h 33 min

    Donc plus épais et plus lourd que le CB ARM de Samsung, mais à peu près aussi autonome, moins cher et avec le CPU Intel qui ouvre la voie à pas mal de bidouilles alternatives… un candidat sérieux a priori :-)

    Répondre
  • gab
    27 septembre 2013 - 22 h 57 min

    c’est disponible quand ? Nette progression par rapport à la génération précédente ( processeur, ssd, autonomie…) et prix ultra compétitif.

    Répondre
  • 28 septembre 2013 - 11 h 34 min

    faites attention quand même, le chromebook de samsung est en arm, ce acer en X86
    je sais bien qu’il existe des portages de linux sur le samsung mais si on souhaite un système pour tenir longtemps avec un bon support, une solus X86 sera plus pérenne dans le temps
    après vu le hic de la batterie qui ne devrais pas pouvoir se changer ni sur le samsung ni sur le acer, ça se discute

    perso j’ai un x121E aussi et si je devais changer se serait pour un 10 pouces en x86 upgradable et réparable comme sur les anciens eeepc (batterie, mémoire et hdd amovible)
    donc j’attends de voir les modèles proposés
    en attendant, mes thinkpad sont au top et perso je serais vous je changerais pas (surtout pour quelques centaines de grammes)

    Répondre
  • fpp
    28 septembre 2013 - 14 h 01 min

    Utilisant le CB Samsung depuis juin, je peux témoigner que la distribution Ubuntu ARM est très bien maintenue, et que le projet Crouton lui-même est très actif et mis à jour en permanence.
    Il y a quelque part ici un lien vers une doc de démontage, qui est non seulement possible mais relativement simple.
    Tout ce qui est soudé (RAM, eMMC etc.) n’est bien sûr pas modifiable par le commun des mortels, mais la batterie est potentiellement échangeable : reste à voir si on en trouvera en pièce de rechange, avec sa forme très particulière.
    Cela dit, la notion de “pérennité dans le temps” ne se pose pas de la même façon pour un appareil à 200€ que pour un Ultrabook 3 à 5 fois plus cher…

    Répondre
  • 8 octobre 2013 - 17 h 10 min

    […] hybride et 10 heures d’autonomie pour 349€ ? Ou des solutions plus classiques comme l’Acer Chromebook C720, toujours en 11.6 pouces avec 6 heures d’autonomie mais vendu 199$ avec un Intel Celeron […]

  • 20 décembre 2013 - 13 h 14 min

    Le scandale, c’est que la même machine vendue 199 $ aux USA soit, 145 € au cours du jour, arrive en France chez Amazon et Darty au prix de 299 € !

    Ces revendeurs font du 100 %, uniquement sur les taux de change !

    Ce n’est pas nouveau, ça s’est toujours fait depuis les débuts du P.C, mais cela ne s’arrange pas. Par ailleurs, dans le temps, les ordinateurs doutaient fort cher. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

    Comme dans tous les domaines les producteurs voient leur marges baisser pendant que les distributeurs, eux, se goinfrent.

    En attendant, j’achèterai mon C720 aux USA directement.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *