XBox Surface : Microsoft préparerait sa propre tablette 7" de jeu

XBox Surface : Microsoft préparerait sa propre tablette 7″ de jeu

Microsoft travaillerait dans le plus grand secret à la conception d’une tablette 7″ à destination des joueurs : La Xbox Surface. Un élément capital dans la stratégie de l’entreprise qui lève bien des voiles sur l’attitude quelque peu paradoxale du géant Microsoft durant ces derniers mois.

Cela reste une rumeur et Microsoft ne commente pas les rumeurs, cependant les éléments assemblés par TheVerge semblent corroborer la réalité de cette tablette orientée totalement vers le jeu. Une petite tablette qui remet à plat pas mal d’idées préconçues sur les toiles d’araignées qui sont censées empêtrer un Microsoft vieillissant.

L’implication forte de Microsoft dans la conception et la réalisation de Surface, ses tablettes en propre, ont mis mal à l’aise une partie de ses plus gros clients. Acer ne décolère pas de cet engagement qu’il juge anti-concurrentiel. Microsoft quant à lui souffle le chaud et le froid depuis quelques temps en se voulant rassurant d’un côté sur cette investissement puis en lâchant des informations contradictoires sur l’ampleur du marché qu’il vise, la concurrence qu’il opposera à ses clients acheteurs de licences OEM

Un amortissement de recherche et développement et une assurance d’image

Xbox Surface, si cette rumeur se concrétise, apporte un éclairage sur les intentions, les ambitions et l’avenir de Microsoft. On le sait depuis longtemps, la société cherche à lier tous ses appareils au sein d’un nouveau Windows : Les smartphones, consoles et ordinateurs pilotés par une interface commune ou quasi commune. Cela demande des choix et des concessions importants que Microsoft s’apprête à faire.

La Xbox Surface cela serait un élément important dans cette nouvelle vision du marché et Surface ne serait finalement là que pour préparer ce nouveau terrain. En amortissant la recherche et développement de sa tablette XBox avec ses tablettes Surface, Microsoft réussirait à ne pas s’engager dans une dépense importante du même niveau que la console. L’apparition de la XBox, subventionnée par Microsoft pour un montant astronomique, n’est pas forcément une opération très secure pour l’éditeur. Amortir la recherche et développement de cette nouvelle venue parait donc un bon moyen de ne pas trop s’engager dans des dépenses importantes de ce côté et se consacrer au marketing et au développement d’applications.

Le choix d’une diagonale 7″ explique également ce besoin d’amortissement. Microsoft va rentrer dans une lutte où se battent déjà les plus grands. Avec Amazon d’un côté qui cherche à vendre du matériel sans marge pour laisser un accès à son catalogue d’achat, Google de l’autre qui casse les prix pour inciter le marché à baisser l’accès à Android. Entrer de plein fouet sur ce marché coûterait cher à Microsoft en payant la totalité du développement nécessaire sans pouvoir faire de marges sur les ventes directes.

D’un point de vue matériel, les informations recueillies sont faibles pour le moment, un processeur ARM serait engagé dans cette fabrication, la réalisation d’une puce dédiée avec une très bonne gestion de la mémoire spécifiquement développée pour le jeu. L’écran serait un 7″ de diagonale comme la Nexus 7 ou la Kindle HD d’Amazon. On ne sait pas grand chose d’autre pour le moment mais on peut supputer sans risque quelques spécifications simples : Du Wifi évidemment, du bluetooth probablement : Enceintes embarquées, belle autonomie, webcam(s), beaucoup de senseurs pour proposer une interface de jeu évoluée et surtout surtout une petite révolution matérielle et logicielle pour Intel. Révolution déjà amorcée avec la Surface RT tournant sur un processeur Nvidia ARM et non pas Intel.

DirectX, l’arme secrète de Microsoft sur le monde du jeu.

Microsoft voudrait revenir à une certaine laïcité dans son concept, se séparer d’une construction dont les fondations seraient une puce spécifique ou un jeu d’instruction propre : L’éditeur a bien compris que le succès d’Android est lié à une énorme souplesse d’adaptation à de multiples machines, de puces, de composants.

Séparer les besoins de la tablette-console d’un matériel spécifique, c’est l’ouvrir à tout type de développements, la propulser dans le monde des dérivés et ainsi ne plus assumer seul la production de la console. Si Microsoft se base sur son DirectX qui sert le monde du jeu sur PC et XBox 360, la solution serait de créer des passerelles entre ces routines et le matériel et d’assurer leur maintenance. Ce travail a été largement entamé encore une fois avec Surface. S’il est au niveau d’une console de jeu, avec la force d’un Microsoft derrière on peut imaginer d’énormes possibilités :

  • Des consoles fabriquées par des tiers sous licence. Non seulement il serait très simple pour Microsoft d’ouvrir de manière assez souple des usines pour tenir la production de ses Xbox Surface mais pourquoi se priver de laisser d’autres constructeurs s’engager dans cette voie ? Leur vendre une licence pour qu’ils puissent sortir une tablette estampillée XBox surface et en assumer les risques ? Le marché pourrait alors voir plusieurs engins s’affronter et la concurrence peaufiner des solutions plus intelligentes de mois en mois sans que cela coûte en recherche et développement à Microsoft.
  • Un investissement du marché lui même dans des solutions compatibles « XBox Surface ». Ce nouveau « format » serait donc prisé par les acheteurs et les nouvelles puces fabriquées essayeraient donc de « coller » avec les besoins du label. Un accès rapide à la mémoire semble évoqué, une mise à jour de certaines puces pourrait donc être mis en place.
  • En séparant le moteur de gestion de jeu du matériel  Microsoft pousserait la concurrence non seulement à supporter ce standard mais également à le faire évoluer. La mise en concurrence de Samsung  Nvidia, Qualcomm, Intel et bien d’autres aurait des effets bénéfiques sur les prix et les performances des machines du marché… et donc sur l’expérience finale du joueur.

DirectX tient déjà le marché, les fabricants de puces graphiques sont obligés de coller à ses spécifications pour pouvoir se vendre. Proposer un portage vers d’autres concurrentes, une solution de développement qui permettrait de retrouver des titres sur 3 supports à la fois serait très incitatif pour les éditeurs : Un même jeu pourrait fonctionner sur PC, XBox et XBox surface, on peut également imaginer que le même titre ouvre des manière de jouer différentes sur chacun de ses supports. Le pied de nez à la Wii U et à sa tablette associée serait total puisque le même type d’interaction serait possible.

Rumeur et indices.

Tout cela n’est que rumeur donc mais plusieurs éléments semblent confirmer une activité intense sur ce créneau chez Microsoft. L’apparition surprise de Surface a été bien menée et les processus spécifiques de sa fabrication sont restés très bien gardés jusqu’au dernier moment. La XBox Surface serait en cours de développement directement au sein de la Silicon Valley, chez Microsoft avec une activité de contrôle poussée des allées et venues d’une partie du personnel pouvant avoir accès aux bâtiments concernés par le développement XBox. Il s’agit peut-être de la XBox 720 mais rien ne dit que la nouvelle venue annoncée dans le monde de la console ne sera pas secondée par une XBox Surface. Microsoft peut encore grandement surprendre.

Source : TheVerge

5 commentaires sur ce sujet.
  • 7 novembre 2012 - 11 h 50 min

    L’idée semble plaisante sur le papier, mais ce genre de concept peut facilement être amputé de fonctionnalités intéressantes faute de fonction. A suivre en tous cas !

    Répondre
  • Alx
    7 novembre 2012 - 13 h 07 min

    « n’est pas forcément une opération très secure pour l’éditeur » – je suis très all right avec ce que tu says Pierre ;)

    Répondre
  • 7 novembre 2012 - 13 h 20 min

    Les ventes de la PS Vita ne semblent pas terrible, une console portable de jeu, à priori, encore plus chère à 300/350euros part tout de même avec peu de chance.

    Répondre
  • 8 novembre 2012 - 12 h 52 min

    […] également a mettre en perspective avec cette rumeur d’XBox Surface, un engin qui pourrait n’être qu’un format de machine, ouverte à tous les […]

  • 9 novembre 2012 - 14 h 37 min

    J’ai hâte d’en apprendre plus.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *