TEST : SHUTTLE XH81V, un mini barebone qui cache bien son jeu

Barebone compact de 2.5 litres, le Shuttle XH81V est équipé comme une grande tour avec de multiples options de stockage, des capacités d’évolution avancées et, contre toute attente, une très grande facilité d’intégration. Un petit tour à la découverte de cet engin capable d’accueillir des puces performantes.

Shuttle est toujours hésitant quand à ses produits et ses clients. Des tentatives « grand public » sont bien apparues mais les appareils proposés sont souvent encore marqués par la dimension industrielle de la marque. Un défaut, peut être d’un point de vue esthétique mais aussi une assurance de qualité pour bien des aspects de ces machines.

Le Shuttle XH81V est un de ces engins qui est un peu coincé entre deux mondes, cela s’explique clairement par la politique interne de la marque qui garde la possibilité de fournir des machines sur mesure en modifiant un peu leur connectique. Ce Barebone peut par exemple évoluer vers des configurations clairement industrielles pour de l’affichage numérique ou la gestion de robots. Et pourtant, pour une fois, Shuttle a fait un gros effort pour proposer une solution un petit peu plus fun que d’habitude: Il a choisi une robe blanche pour sa coque.

SHUTTLE XH81V

Processeur : avec Intel Haswell Core i3/i5/i7 Pentium et Celeron avec TDP < à 65W
Mémoire vive : 2 slots de DD3 SODIMM double canal  max 16 Go
Stockage : 1 mSATA / de 2 à 3 2.5 pouces possibilité de monter un disque 3.5 pouces.
Unité Optique : 1 emplacement slim en façade
Réseaux: Ethernet Gigabit X 2 / Un port MiniPCIe demi format
Connectique façade : 2 USB 3.0, 2 USB 2.0, 2 jacks 3.5 mm
Connectique dos : 4 ports USB 2.0, 1 HDMI, 1 DisplayPort, 2 Ethernet, 3 jacks 3.5 mm
Alimentation : Externe type portable 90 watts 19 volts 4.47 Ampères
Encombrement : 240 x 200 x 72 mm
Système d’exploitation : CD de pilotes pour Windows 7 et Windows 8
Prix public : 199€

Les plus :

  • Machine compacte au vu des possibilités d’équipement
  • Construction robuste et prévue pour tourner 24H/24 et 7J/7
  • Très facile à intégrer
  • Nombreuses possibilités de stockage

Les Moins :

  • Des options qu’on aimerait trouver par défaut dans l’équipement fourni
  • De l’USB 3.0 uniquement en façade
  • Pas de Wifi par défaut

Test vidéo

 

Shuttle XH81V(W)

Shuttle XH81V(W)     Shuttle XH81V(W)

 Le Shuttle XH81V(W) est un barebone classique: prémontée dans le châssis, on trouve une carte mère Shuttle nue qui attend processeur, mémoire, stockage et système pour le transformer en PC complet. Il est livré avec l’attirail habituel de ce genre de solutions  : Documentation, CD de pilotes, visserie, alimentation et même pâte thermique pour installer le dissipateur fourni sur le processeur.

Minimachines.net 2015-04-22 23_38_54

Minimachines.net 2015-04-22 23_39_28     Minimachines.net 2015-04-22 23_41_47

Le boitier en lui même est assez compact, il s’agit d’un 2.5 litres assez standard et hormis sa robe blanche il fait évidemment penser à d’autres solutions de ce même format chez le constructeur. On a affaire ici à une belle tôle blanche épaisse et solide. Si elle est largement ajourée sur les côtés par une multitude de petits trous, l’ensemble n’en demeure pas moins réellement dense et imposant. Posé sur ses 4 patins le Shuttle ne bouge pas d’un poil posé sur un bureau.

Il peut également être posé à la verticale, dans un sens précis et unique avec son bouton de démarrage vers le haut. Malheureusement, comme il est impossible de le poser tel quel pour ne pas tuer sa ventilation, il faudra recourir à un pied sur mesure vendu en option (référence PS01 à 10.74€ chez Amazon France). Idem pour l’usage en mode VESA pour l’accrocher au mur, une solution existe mais elle ne fait pas partie du package. Elle est commercialisée à part sous la  référence PV02 à 14.90€.

Minimachines.net 2015-04-22 23_40_09

Shuttle XH81V(W)     Shuttle XH81V(W)

Face avant, on retrouve donc un double système d’ouverture par bouton poussoir. Une bonne solution puisqu’on le verra, l’ouverture supérieure n’est pas forcément utile dans toutes les configurations. Sur la partie basse, on retrouve la connectique de façade. Pas moins de 4 ports USB sont présents dont 2 en USB 3.0. A côté 2 ports jack audio avec entrée micro et sortie casque.

Le système d’ouverture et de fermeture par pression est classique, Shuttle laisse trois petits points de relief pour sentir ou appuyer et éviter ainsi d’abîmer le dispositif.

Shuttle XH81V(W)

De l’autre côté le gros bouton de démarrage profite lui aussi d’un relief important et d’une led qui l’illumine  en activité. Il est donc possible de démarrer l’engin à l’aveuglette en tâtonnant sur sa façade. Un bon point pour une intégration dans un meuble Hifi par exemple. En dessous, une petite led signalera l’activité du stockage interne.

Minimachines.net 2015-04-22 23_39_42

La trappe du haut cache un emplacement pour lecteur optique de format slim. Une possibilité d’ajouter un lecteur DVD ou un graveur, un lecteur Blu-ray ou autre mais également, grâce à l’adaptateur proposé encore en option par Shuttle, de lui ajouter un autre emplacement 2.5 pouces.

Minimachines.net 2015-04-22 23_41_36

Sur le côté droit, on découvre deux ventilateurs derrière la grille du châssis. L’engin n’est pas fanless ce qui semble assez logique au vu des puces qu’il peut embarquer. Le design du boitier aurait été très différent dans une solution dépourvue de ventilation pouvant accepter des processeurs affichant 65 watts de TDP.

Minimachines.net 2015-04-22 23_54_04

La grille est très proprement découpée dans un métal épais et la dentelle ainsi crée n’est absolument pas fragile.

Minimachines.net 2015-04-22 23_42_05

Vient ensuite la face arrière du Shuttle XH81V, avec sa petite foule de connecteurs. On y retrouve, entre autres, 2 ports COM, traces de la dimension industrielle de l’équipement proposé. Une sortie HDMI et une sortie DisplayPort plein format sont également disponibles.

A noter que sur le côté, un emplacement non découpé est prévu pour rajouter une prise VGA à l’engin via un accessoire supplémentaire, le Shuttle PVG01 vendu 7€ chez LDLC. Un connecteur dédié est disponible sur la carte mère.

Shuttle XH81V(W)

Parmi les particularités de l’engin, 2 ports LAN RJ45 Gigabit pour adresser 2 réseaux différents Une bonne manière de ne pas mélanger les torchons et les serviettes en laissant une partie de ses données inaccessibles à un second réseau ouvert par exemple sur le net.

4 autres ports USB sont présents, tous au format 2.0. Un peu plus de ports USB 3.0 aurait été apprécié, ou un transfert d’un des ports de façade vers l’arrière. Histoire de pouvoir  brancher un périphérique à ce format sans laisser la trappe ouverte à l’avant en permanence.

3 ports audio sont disponibles avec une sortie jack stéréo, une entrée ligne et une entrée micro.

Shuttle XH81V(W)

La coque présente également des pré-découpages de sa tôle, et en particulier 2 trous servant à ajouter des antennes Wifi. Un petit coup de tournevis et la découpe se fait proprement pour installer ses antennes externes.

Shuttle XH81V(W)

Le port anti-vol présent permet d’accrocher la machine pour éviter qu’elle ne disparaisse, condamnant au passage l’ouverture de la trappe de l’appareil et donc l’accès aux composants…

Shuttle XH81V(W)

L’ouverture de l’engin est en effet très aisée, une paire de vis à main servant à débloquer la partie coulissante du châssis et à libérer ainsi les entrailles du Shuttle. Il vaut mieux empêcher qu’on puisse trop facilement ouvrir la boite pour le monde de l’entreprise.

Minimachines.net 2015-04-22 23_42_23

A l’ouverture, on découvre les baies d’extension de la machine par dessus la carte mère. La plus large à gauche abritera donc l’unité optique optionnelle ou, avec son accessoire dédié, un stockage 2.5 pouces qui condamnera la trappe avant. A droite, on retrouve l’emplacement 2.5 pouces de base. A noter qu’il est possible d’ajouter un troisième stockage 2.5 pouces sous la baie optique, les câbles SATA internet permettent en effet de brancher 3 unités dans l’engin. Une possibilité impressionnante pour un châssis de cette taille.

Il sera également possible d’ôter la partie optique pour la remplacer par un accessoire Shuttle, le PHD4 qui offre la possibilité de connecter un stockages 3.5 pouces dans l’appareil. Vendu 12€, ce petit accessoire se trouve chez LDLC.

Minimachines.net 2015-04-22 23_54_54

Une fois ces éléments dévissés, 4 petites vis plus tard, on découvre la carte mère et la ventilation de la machine.

Minimachines.net 2015-04-22 23_52_11

Shuttle à choisi de ne pas exploiter une solution traditionnelle avec un dissipateur directement refroidi par un ventilateur par dessus. La marque a préféré déporter l’extraction de l’air vers le côté du châssis via 2 caloducs.

Minimachines.net 2015-04-22 23_53_05

Le dissipateur en aluminium coiffe le processeur et la chaleur est acheminée par les 2 tubes vers le côté du châssis.

Minimachines.net 2015-04-22 23_52_56

Là, des ailettes collées au système vont présenter une belle surface de dissipation qui pourra être refroidie par la circulation de l’air frais. Les ventilateurs situés contre la grille aspirent l’air de l’intérieur du boitier pour l’extraire vers l’extérieur. Refroidissant au passage la grille et empêchant l’air chaud d’être coincé à l’intérieur.

Minimachines.net 2015-04-22 23_42_39

On comprend mieux pourquoi il ne faut pas poser le boitier contre un obstacle ou à la verticale sur un de ses côtés sans lui laisser l’espace de respirer. En faisant cela, on tue lecircuit de ventilation et on asphyxie l’engin dans sa propre chaleur. Avec un processeur à TDP de 65 Watts, cela peut arriver très vite.

Shuttle XH81V(W)

La dépose et la repose de ce dissipateur est très facile, le système mis en place est solidement arrimé par 4 ergots plastique qui traversent la carte et les ailettes viennent se coincer naturellement au bon endroit face aux 2 ventilateurs.

Shuttle XH81V(W)

Une fois déposé, l’accès aux composants est très facile sur toute la largeur de la carte mère. Seuls les câbles SATA peuvent gêner quelques opérations mais rien n’interdit de les débrancher.

Shuttle XH81V(W)

Le socket du processeur est par exemple très facile d’accès et installer une puce sera un jeu d’enfant.

Shuttle XH81V(W)

L’accès aux 2 slots de mémoire vive SoDIMM DDR3 classiques est également aisé, situés juste à côté de l’extraction d’air ils ne chaufferont pas et il n’est donc pas utile d’avoir recours à de la DDR3L.

Shuttle XH81V(W)

On pourra jouer avec de nombreux kits de mémoire double canal 204 broches  et faire grimper le dispositif jusqu’à 16 Go de RAM. Associé à un Core ix, cela ouvre de belles perspectives pour l’usage de l’engin.

Shuttle XH81V(W)

Le chipset Intel H81 Express est caché sous un petit dissipateur en aluminium amovible.

Shuttle XH81V(W)

A sa gauche on découvre un port miniPCIe demi format permettant d’ajouter très facilement une carte Wifi dans l’engin ou tout autre carte à cette norme. Elle sera donc située juste derrière le panneau arrière de la machine, près des trous à découper pour ses antennes. Un kit prêt à l’emploi est commercialisé par Shuttle sous la référence WLN-S. On le trouve  chez Priceminister à 28.79€.

Shuttle XH81V(W)

De l’autre côté, près de la ram, un port mSATA est présent pour ajouter un éventuel quatrième stockage dans ce châssis de Shuttle HX81V. Un détail d’importance pour de nombreux usages : Avec une configuration complète il est possible d’avoir une solution efficace et généreuse en stockage à un prix convenable. Une distribution de type mSATA et disques mécaniques permettrait de proposer un engin à la fois réactif et capable d’absorber une belle  quantité de données.

Shuttle XH81V(W)

On note, au passage, le recours à des composants très proprement intégrés et rien qui ressemble de prés ou de loin à un condensateur à risque. Tout est prévu pour fonctionner longtemps et 24H/24. Un autre avantage de l’héritage industriel de  cette machine.

Minimachines.net 2015-04-22 23_54_54

Avec un assemblage rapide et facile, des composants bien choisis et une construction pensée pour fonctionner dans la durée, le Shuttle XH81V est une très bonne base pour construire une solution aux performance de travail équivalentes à un PC classique. On regrettera l’absence de quelques accessoires dans le kit par défaut. Un pied pour poser l’engin à la verticale ou un kit VESA aurait été un plus… Tout comme la présence par défaut du kit permettant de transformer l’emplacement optique en stockage 2.5 pouces. Il est vraisemblable cependant que le prix du barebone en ait été affecté et Shuttle a probablement choisi de les extraire pour éviter cela.

Shuttle XH81V(W)

Proposé à 189.95€ chez LDLC en version noire ou 195.95€ en version blanche, le Shuttle XH81V est une base solide pour créer un petit PC de bureau aussi performant qu’un grand. Bien sur, l’absence de carte graphique dédiée au jeu lui ôtera cette possibilité d’afficher les derniers titres 3D mais pour des usages de travail voire pour construire un mini serveur maison, l’engin est plutôt solidement bâti.

On regrettera les nombreuses options non incluses par défaut dans l’offre : Prises VGA, pied vertical, support VESA auraient pu parfaire la proposition de base. Le Shuttle XH81V n’en est pas moins une très belle base de travail pour construire un poste de travail, robuste, très performant, efficace et discret.

Certaines des fonctions intégrées sont également signe d’une bonne solution pour penser à en faire un serveur : L’engin peut en effet redémarrer automatiquement après une coupure de courant ou se démarrer à distance via un réseau Ethernet. Des détails, beaucoup de détails qui font de cette machine une minitour barebone une solution à surveiller pour un panel d’usage très large.

17 commentaires sur ce sujet.
  • 23 avril 2015 - 13 h 10 min

    Sympa ! Mais je voudrais bien trouver le boitier seul sans la carte mère !!

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 14 h 35 min

    Le modèle XH97V que j’utilise depuis décembre me semble plus approprié car il possède 1 port USB3 à l’arrère, 1 seul port COM et 2 display port. A part cela c’est exactement le même.
    (http://www.minimachines.net/actu/shuttle-xh97v-minimachine-affiche-3-ecran-22442)
    Avec un i7 TDP 65W ça fonctionne parfaitement et c’est très peu audible. Cependant en pleine charge les 2 petits ventilateurs tournent à fond la caisse et ça devient un peut bruyant (testé avec des MMO comme DAOC ou marvel heroes). Avec un processeur à faible TPD ça devrait rester silencieux.

    Répondre
  • mAn
    23 avril 2015 - 14 h 36 min

    Ca fait quelque mois que je louche sur ces barebones. Je crains en revanche que la config que je souhaite, à base de i7-4790S soit inadaptée malgré le TDP de 65W annoncé. :(

    Répondre
  • rd
    23 avril 2015 - 14 h 50 min

    Je trouve cela plutôt bien qu’il ne fournisse pas les accessoires tel que le pied et la fixation VESA par défaut.
    Combien de personne les laisses dans les cartons ? Personnellement cela me navre à chaque nouveau gadget d’avoir plein de bout de plastique et métal inutile dans le fond du carton (mais il y a eu du mieux depuis quelques années, avec par exemple les chargeurs de téléphone…)
    Niveau écologique cela me semble bien plus logique…
    Temps qu’il font l’effort de les vendre à faible prix (>20eur) et de manière clairement indiqué/référencé.
    Et si en plus ça leur permet de vendre le package de base un peu moins chère !

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 14 h 54 min

    @mAn: Je rentre des solutions fanless en stock au labo là mais ca prend du temps. Je vais monter des configes bientôt en fanless, pièce par pièce.

    Répondre
  • mAn
    23 avril 2015 - 15 h 00 min

    @Pierre Lecourt: Ah super nouvelles ! Hâte de lire tout ça. :)

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 15 h 16 min

    @rd: De ce point de vue c’est vrai, d’autant que là personne n’est pris au dépourvu, j’ai mis les liens et tout le toutim. Parce que par défaut c’est super frustrant. J’ai testé en mode vertical et la machine est beaucoup plus efficace en refroidissement dans cette position par exemple. Mais bon, posée sur des duplos ca le fait pas à moyen terme :D

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 15 h 17 min

    @prez , pourquoi ? Shuttle a de très bonne carte mère , certains de mes K6 3d avec shuttle tourne encore chez quelques anciens clients …après 18 ans de service !!!

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 15 h 19 min

    PAr contre question tu ne connais un radiateur passif de ce type à vendre pour Socket 1150 ?

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 15 h 43 min
  • 23 avril 2015 - 22 h 43 min

    @Pierre Lecourt: c’est le financement participatif du site qui te permet de faire tous ces tests en ce moment? Tu en es où en fait?

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 22 h 51 min

    @ttfch: Oui et non, en fait j’ai pu acheter un nouvel appareil photo ce qui me permet de limiter pas mal les prises de vues, ca va plus vite. Et ça c’est grâce aux financement direct des lecteurs.

    Après j’ai mis en branle pas mal de trucs qui sont en cours et je reçois pas mal de machines. J’ai un boulot en cours pour une grosse structure Française, un boulot de consulting rémunérateur… Mais c’est 6 mois de boulot, j’ai négocié pour que ça n’accapare pas tout mon temps. Et j’ai besoin de temps perso en ce moment…

    Répondre
  • 24 avril 2015 - 6 h 40 min

    @Pierre Lecourt: Merci pour les précisions.

    Comme @mAn, j’ai hâte de voir les solutions fanless.
    Le Shuttle présenté me fait un peu peur avec ses 2 petits ventilateurs. Je le trouve pourtant attirant dans sa livrée noire (pour s’intégrer dans mon meuble).

    Répondre
  • 24 avril 2015 - 16 h 27 min

    Un boitier assez similaire a ce shuttle mais sans la carte mere que je possede :

    http://www.chieftec.eu/en/chassis/itx-tower/ix-01b.html

    Bien evidemment le shuttle a certain avantages comme des prises en facade et un refroidissement sur mesure.

    On pourrait envisager dans ce type de boitier une carte graphique placé a l’horizontale au dessus de la carte mere et reliee a celle ci par un riser ou une nappe pci-e flexible.

    Cordialement

    Répondre
  • 28 avril 2015 - 11 h 27 min

    J’adore beaucoup de produits Shuttle, et celui-ci en fait partie, mais je vais tenter de rester objectif :-).

    En plus de l’absence de ports USB 3 à l’arrière pour connecter un HDD externe de façon permanente ou quasi permanente, il y a un point de détail qui m’a surpris dans cet excellent barebone.
    Si le système de refroidissement est pensé dans le détail (la RAM près de l’extraction d’air), je ne comprends pas pourquoi le petit radiateur fixé sur le PCH/chipset à les ailettes orientées à la perpendiculaire du flux d’air. Son efficacité serait bien plus grande s’il était pivoté de 90° avec ses ailettes dans le même sens que le flux d’air. C’est un point de détail, mais ce PCH est en général le composant le plus chaud de l’ordinateur, le premier à poser problème, avant le CPU, donc toute optimisation est bienvenue.

    Répondre
  • 2 mai 2015 - 19 h 15 min

    J’ai une version précédente, le XH61V avec ports USB3 à l’arrière et sortie optique.
    Avec un core i3, un ssd et deux DD en raid 0, ça me fait NAS et un média center quasi silencieux pour +/- 500€. Il tourne presque H24 avec un client torrent, jamais de surchauffe. C’est là que tu vois l’ADN pro de la marque! Très satisfait :)

    Répondre
  • 5 juin 2015 - 15 h 37 min

    […] participer et tenter de gagner ce Barebone SHUTTLE XH81V testé il y a peu, c’est très simple: Remplissez le formulaire ci dessous, c’est assez facile et il y a […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *