La NVIDIA Shield Tablet à partir de 299€ en Août

La NVIDIA Shield Tablet à partir de 299€ en Août

Les détails concernant la Shield Tablet sont désormais connus. La tablette Android qui devrait être dévoilée Mardi 22 Juillet a pris un peu d’avance et les images de la présentation de l’objet ont fuité sur le web. On en sait désormais beaucoup plus sur ses caractéristiques, son prix et sa disponibilité.

Ca se précise drôlement pour la Shield Tablet et cela corrobore presque à 100% les informations dévoilées il y a quelque temps sur Minimachines. On est bien face à un engin qui n’a plus grand chose à voir avec la Shield d’origine puisque la Shield Tablet est… une tablette. Et non pas une console. Fini l’écran 5 pouces qui se replie sur une charnière accrochée à une manette.

NVIDIA SHIELD TABLET

La nouvelle venue est bien compatible avec une manette originale livrée en option mais c’est également un engin totalement indépendant. Nvidia vise ainsi 2 segments à minima, les joueurs, son coeur de cible, mais également les personnes intéressées par des usages plus courants. Le lancement au travers de ces éléments vise un public de joueurs très large ce qui semble normal au vu des composants embarqués par la marque.

NVIDIA SHIELD TABLET

La Nvidia Shield Tablet est annoncée au 14 Août chez nous, ce qui signifie que la marque vise un lancement pour la rentrée de Septembre avec une disponibilité en masse pour cette saison particulière de renouvellement matériel et de « petits » cadeaux. Un bon moyen également d’asseoir suffisamment la visibilité  du produit pour viser les fêtes de fin d’année efficacement.

A 299$ aux US et donc probablement 299€ en Europe, la version de base de l’engin sera livrée en 16 Go avec Wifi, il faudra compter 100$/€ de plus pour une version 32 Go avec du Wifi et de la 4G. Des tarifs qui collent au prix de la Tegra Note actuelle et au prix de lancement de la Nvidia Shield première du nom.

NVIDIA SHIELD TABLET

Avec un processeur Nvidia Tegra K1 en version quadruple coeur Cortex-A15 cadencé à 2.2 GHz + un cœur supplémentaire pour soulager les puces plus performantes pour les tâches courantes, le K1 embarque surtout 192 coeurs Kepler capables de rendus graphiques très avancées, la tablette part sur un équipement clairement orienté vers le jeu et le multimédia. La puce est capable de très belles choses en vidéo comme en jeu 3D ou 2D.

Ce processeur sera secondé par 2 Go de mémoire vive et de 16 à 32 Go de stockage suivant les versions. Stockage qui pourra être étendu avec une carte MicroSDXC certifiée jusqu’à 128 Go.

L’écran de la Shield Tablet est un 8 pouces IPS tactile en Full HD 1920 x 1200 pixels. La tablette est livrée avec un stylet capacitif intégré au châssis et exploitant la technologie DirectStylus de la marque permettant d’émuler des niveaux de pression et de ne pas prendre en compte la paume de la main lorsqu’on dessine sur l’écran.

A noter des petits changements dans l’intégration de la tablette dans son châssis par rapport à la Tegra Note 7″. Si la bordure entourant l’écran reste imposante, des changements ont été faits dans celle-ci avec, par exemple, le décalage de la webcam au niveau des enceintes intégrées en façade. On retrouve bien la paire d’enceintes stéréo de la Tegra Note mais la Shield Tablet bénéficie évidemment d’un espace plus large. Nvidia a poursuivi l’expérience d’un mini système de basse intégré et l’a doublé de chaque côté de l’engin.

Les 2 capteurs photos sont des 5 mégapixels avec fonction HDR directement travaillé par la puce Tegra K1. Le Wifi est un 802.11 b/g/n en 2×2 MiMo et la tablette embarque du Bluetooth 4.0 LE ainsi qu’un module GPS/GLONASS. Elle dispose d’un capteur de position sur 9 axes ainsi qu’une boussole, un accéléromètre et un Gyroscope. Eléments indispensables pour piloter certains jeux.

NVIDIA SHIELD TABLET

Le Modem 4G intégré dans la version 32 Go à 399$/€ est non affilié à un opérateur, il sera compatible avec les normes LTE, HSPA+, 3G, 2G, GSM et EDGE. Nvidia fait le détail des bandes compatibles qui ne devraient pas du tout poser de soucis en France. La marque indique que dans certains pays la voix serait possible et que l’on pourrait donc passer des appels avec la tablette, sans toutefois préciser lesquels.

NVIDIA SHIELD TABLET

Le reste de la connectique est plutôt complet avec une sortie vidéo MiniHDMI 1.4a qui permettra d’afficher des contenus sur un grand téléviseur, un port MicroUSB 2.0 OTG et un jack 3.5 mm combinant casque et micro.

La batterie  est une 19.75 Watts par heure en Lithium Ion offrant  d’après Nvidia, 10 heures de rendu vidéo HD. Chiffre qui n’est pas très parlant puisque le principal usage de ce type d’engin est la 3D intensive, qui demande beaucoup de ressources à la machine. Beaucoup plus que la vidéo HD…

Le poids Global est de 390 grammes avec des dimensions de 221 mm de large pour 126 mm de haut et 9.2 mm d’épaisseur. Le châssis de la Shield Tablet intègre désormais une carcasse en magnésium pour améliorer la dissipation thermique.

NVIDIA SHIELD TABLET

L’engin est évidemment architecturé autour du nouveau SoC de la marque, le Nvidia Tegra K1, qui lui offrira des performances haut de gamme sur le secteur visé : Les jeux et le multimédia. Une puce qui permettra également d’exploiter des fonctions de calcul pour d’autres applications puisqu’elle est capable de prendre en charge des travaux lourds comme des traitements graphiques par lot ou du rendu vidéo à condition d’avoir un programme sachant en tenir compte. Enfin la Shield Tablet poursuit la volonté de Nvidia d’offrir des possibilités de streaming de jeu PC où le Tegra K1 ne reprend plus le rôle que de traducteur d’un flux d’images d’un jeu vidéo exécuté au travers elle en temps réel sur un autre PC.

A noter également les capacités d’encodage du GPU qui permettront de streamer depuis la tablette, soit le contenu à l’écran, soit ce que voient les capteurs vidéo, vers un service en ligne.

NVIDIA SHIELD TABLET

La manette optionnelle, proposée à 59$, en’exploite pas le Bluetooth mais le Wifi Direct pour plus de réactivité indique Nvidia. Un choix  qui peut s’expliquer par  les remontrées de la plupart des joueurs Android utilisant des manettes Bluetooth et ayant de temps en temps des soucis de retard entre l’action demandée et sa prise en charge.

NVIDIA SHIELD TABLET

Cette manette cache pas mal de fonctionnalités, à commencer par une prise audio permettant de lui brancher un casque micro afin de jouer à distance d’un téléviseur sur lequel serait branché la Nvidia Shield Tablet en HDMI  avec un casque sur les oreilles.

Elle dispose de 2 mini sticks analogiques, d’un pavé fléché et des 4 boutons habituels ABXY. 2 gâchettes sont également disponibles au dessus de l’engin et elle dispose des boutons propres à l’univers d’Android, des boutons de volume en plus d’un bouton Nvidia permettant de la démarrer et d’accéder au menu spécifique de streaming et autres fonctionnalités liées à la Tegra Zone. La manette reprend beaucoup des fonctions de la manette intégrée de la console Nvidia Shield. Le constructeur l’a juste séparée du châssis tout en proposant un lien le plus efficace possible avec le Wifi Direct.

Une batterie Lithium Ion est intégrée mais Nvidia ne détaille ni sa capacité ni son autonomie. Le Wifi étant plus gourmand que le Bluetooth Low Energy, c’est un détail important. Pas d’infos non plus sur le poids de cet accessoire.

NVIDIA SHIELD TABLET

Enfin une Smart Cover permettant de positionner la tablette à la verticale est proposée en option à 39 $/€. C’est probablement ce qu’on pris mes sources pour le dock dont je vous parlais en Juin. Cette dernière option permettra de protéger la tablette et de la mettre debout mais pas de la laisser à demeure avec un câble relié à un téléviseur comme je le supposait avec un dock. Cela aurait permis de recharger la tablette et d’éviter de jouer avec ses prises HDMI mais cela ne semble pas une option retenue par Nvidia. On reste donc dans un Shield Tablet très classique dans son offre.

Mis à part la présence d’une manette Wifi direct qui pourrait faire mouche, cette première tablette aux armes et distribuée par Nvidia est un engin sommes toute assez classique. Sa cible est vraiment orientée vers les jeux et les utilisateurs possédant un PC compatible avec ses fonctions de streaming seront probablement très intéressés par ses capacités. Est-ce que ce sera le cas du grand public ? La donne n’est pas évidente, le prix de la tablette n’est pas mauvais et certaines fonctionnalités sont clairement positives. Sur la Tegra Note actuel par exemple, les enceintes frontales font un excellent travail multimédia et les performances du Tegra 4 ne sont pas désagréables, au contraire. La version 8 pouces pourrait donc tirer son épingle du jeu assez facilement. Pas forcément en touchant toute la population mais bien plutôt en poursuivant la cible historique de la marque avant tout : Les joueurs.

Nvidia offre la possibilité aux joueurs US de tester gratuitement ses services de streaming GRID à distance depuis quelques jours, est-ce que la prochaine étape pour le constructeur est dans la fourniture d’un service de ce type en plus de tablettes sous son propre circuit de distribution ?

Source : VideoCardz.com

16 commentaires sur ce sujet.
  • 19 juillet 2014 - 14 h 54 min

    Merci pour la news ! J4ai hâte de voir ce que vaut réellement ce K1 ! (note: on sent que t’étais pressé de l’écrire ta news XD)

    Répondre
  • 19 juillet 2014 - 15 h 02 min

    Une fois ajouté tous les accessoires ça a un certain coût quand même, moi j’aime bien quand les accessoires sont inclus au départ.

    Répondre
  • 19 juillet 2014 - 15 h 05 min

    @Un beau jour: Rédigé sur Phablette /o/

    @toureiffel2001: J’avais parié sur du 349€, on est sur du 358€ au final avec la manette…

    Répondre
  • 19 juillet 2014 - 15 h 42 min
  • 19 juillet 2014 - 16 h 06 min

    @Pierre Lecourt:

    tes sources étaient très bonnes Pierre ! Sinon, la BBC (repris par d’autres) annoncent également une micro-console à base de Tegra K1 dans la lignée de la Ouya ou de la future Razer. Peut-être en octobre avec la sortie conjointe d’Android TV ?

    Répondre
  • 19 juillet 2014 - 16 h 09 min

    @clark: Oui, reste a voir si un outil comme la manette Wifi Direct sera compatible, ca serait intéressant a tester (j’attends une MiPad, j’ai préco ^^)

    @Pote: Je pense que ce marché va exploser oui, plein de microconsoles. Même si l’idée d’une machine avec écran autonome me plait bien aussi. Faudra voir les tarifs !

    Répondre
  • 19 juillet 2014 - 16 h 35 min

    @Pierre Lecourt:
    Il y a l’interrogation concernant le Wifi-Direct mais aussi la possibilité d’utiliser un accès pour le GRID, puisque les premiers tests en situation (beta) sont proposés aux USA.
    Pour moi, il s’agit aussi du mode de calcul du futur, qui pourrait plaire à un grand nombre.

    Pour la MiPad, je me suis freiné : je me dirigeais vers une 32Go et puis il y a eu ton annonce concernant la Shield 2… Il va falloir choisir quand même… :-D

    Répondre
  • 19 juillet 2014 - 16 h 53 min

    @clark: Le GRID est universel, nul besoin d’un GPU particulier en fait, juste d’une machine connectée. Apres je suppose que Nvidia mettra en avant ses offres avec des ouvertures plus faciles aux machines de sa gamme. comme un « bonus »

    Répondre
  • 19 juillet 2014 - 17 h 12 min

    J’ai acheté ma gpad mais bon elle bug un peu (je sais pas si quelqu’un d’autre rencontre des bugs !) , l’écran ne répond pas bien de temps en temps et youtube me divise la vidéo en bande (grisées en plus)!

    Peut être ramener ma gpad au SAV pour prendre celle la du coup :p

    Répondre
  • 19 juillet 2014 - 17 h 34 min

    Petite déception pour l’absence de dock. Pour le coup, j’attends toujours une proposition d’une mini console K1 donc…. Si ce n’est pas Nvidia tant pis, Razer ou des constructeurs chinois (huawei ?) feront le job à leur place. Le fait que Nvdidia n’impose pas son pad en bundle reste une excellente chose, on a tous à la maison des pads approuvés PS3 ou Xbox qui fonctionnent sous Android.

    Répondre
  • Sam
    19 juillet 2014 - 19 h 24 min

    Toute ressemblance avec une future tablette nexus est purement fortuite ^^

    Répondre
  • 20 juillet 2014 - 19 h 53 min

    c’est vrai tu as raison !

    par contre je trouve que c’est un peu cher … même si pour le coup on en aura pour son argent .

    Répondre
  • 21 juillet 2014 - 9 h 25 min

    @Sam:
    Hmmm, la Nexus 8 n’était même pas présente en tant que produit au Google I/O, et n’embarque pas le même proc. et GPU (ils semblaient être partis sur de l’Intel 64bits+PowerVR, puis du Qualcomm, maintenant on ne sait plus). Je ne parle même pas de l’eco-hardware (contrôleur, carcasse en magnesium, cover & cie). Après une carcasse reste une carcasse (on n’achète pas une robe) : NVidia ne va pas la construire ronde, il n’existe pas 60 000 façons de disposer d’une surface d’affichage importante sur un 8″, afin de mettre en avant la spécialisation « gamer », tout en conservant le côté « tablette » usuel.
    L’une est une tablette relativement standard (la Nexus 7 n’a pas été un super-succès, et comme d’hab’ ils sont encore en retard pour la 8″ malgré les fausses « fuites »), l’autre est une spécialisation relativement poussée à l’extrême, sinon luxueuse et technologiquement pointue(puissance pour le jeu, WiFi Direct, controleur « propriétaire », ideal pour GRID ou tout autre cloud-gaming, etc)
    L’arrivée des nouveaux intel et de win8 sur les tablettes pourrait faire du tort à Google, alors que Nvidia y sera plus « imperméable » du fait des options choisies (jeux poussés + Tegra K1, controleur specialisé, connectique ultra-complète, etc).

    Répondre
  • 22 juillet 2014 - 15 h 18 min

    Salut Pierre, que faire attendre la Tablette Nvidia K1 ou prendra Xiaomi aussi en Tegra K1 ?

    As tu déja testé l’achat chez http://www.ibuygou.com ? Fiable ou c’est une grosse arnaque ? Si non quelqu’un un lien pour acheter des produits Xiaomi en import même sur Amazone . Merci à vous ;) PS je ne suis plus très présent sur le site mais j’ai un nouveau job !!

    Répondre
  • 22 juillet 2014 - 18 h 12 min

    […] Toutes les informations précédentes sont confirmées : C’est une diagonale 8 pouces à technologie IPS  en 1920 x 1200 pixels équipée d’un processeur Nvidia Tegra K1 dans sa version 4 coeurs Cortex-A15 32 bits cadencés à 2.2 GHz. 2 Go de mémoire vive sont également de la partie. […]

  • 22 juillet 2014 - 19 h 38 min

    Ce sera donc une Nvidia SHield Tablet , reste à savoir si les stocks ne vont pas fondre en quelques jours :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *