La feuille de route 2014 d’Intel dévoilée, grosse pression sur l’Atom

La feuille de route d’Intel pour 2014 a fini par s’échapper de leurs dossiers pour atterrir sur la toile. Ce sont les plans de la marque pour l’année à venir qui sont ainsi exposés et le moins que l’on puisse dire est que la marque pousse en avant sa gamme basse consommation avec une accélération de gamme sur l’Atom.

Le choix d’Intel de reprendre le nom d’Atom pour sa gamme de processeurs entrée de gamme à basse consommation n’était pas très compréhensible au lancement des gammes Bay Trail. Beaucoup, et moi le premier, n’avaient pas compris ce choix puisque le fondeur n’avait fait aucun effort pour mettre à jour ce processeur ces dernières années. Il était devenu aux yeux de beaucoup un véritable synonyme de lenteur face à des besoins utilisateurs qui allaient encore et toujours en accélérant.

intel_2014_product_launch-665x370-1-605x336

Mais Intel, contre toute attente, a choisi de reprendre ce nom, de balayer ses anciennes puces et de lancer de nouvelles gammes sous cet étendard. Si il faut bien reconnaître, après quelques mois d’expérience, que l’Atom d’aujourd’hui n’a plus grand chose à voir avec les anciennes générations. Il faudra cependant pas mal de temps pour que ces performances gomment la réputation de l’ancienne puce inexorablement associée au monde des netbooks.

Intel a le temps, la feuille de route dévoilée par VR-Zone nous le montre, la marque va d’ailleurs accélérer son offensive avec de nouvelles puces dans cette gamme. Une montée en puissance qui se traduit par l’arrivée de nouvelles puces, de nouvelles stratégies et d’une volonté de la part du constructeur de contrer ARM sur son propre terrain Android. De quoi satisfaire l’ambition énorme d’Intel sur le marché tablette pour cette année.

C’est au Mobile World Congress 2014 d’ici quelques jours que certaines de ces puces devraient être révélées, un endroit idéal pour montrer son intérêt pour le monde connecté.

Asus Fonepad

L’Atom Merrifield pour les smartphones et certaines tablettes.

Exit l’Atom Clover Trail + actuellement en place sur les smartphones Intel et que l’on a croisé sur certaines tablettes 3G. Les puces Merrifield Z34xx viennent prendre leur place. Plus performantes, moins gourmandes, ces puces devraient en outre proposer un support 3G/LTE aux marques souhaitant l’intégrer.

Un véritable concurrent pour les solutions ARM que l’on pourrait voir transpirer sur des tablettes avec fonctions téléphonie comme la Asus Fonepad, une tablette 7 pouces sous Clover Trail que l’on a vu descendre autour des 150€ alors qu’elle embarquait les fonctions 3G pour les datas et la téléphonie.

bay-trail-t

Les Bay Trail-M mis à jour

Les processeurs qui forment actuellement l’écurie mobile, les portables et netbooks-like d’Intel, vont être rafraîchis : Les Celeron N2805, Celeron N2810, Celeron N2910 et Pentium N3510 devraient donc évoluer sans que l’on sache si leur gamme sera étendue ou si ils seront totalement remplacés. Déjà très performantes, ces puces pourraient offrir encore plus de souplesse à Windows 8.1 et apporter un nouveau regard de la part des utilisateurs comme des fabricants sur des machines de petite diagonale. Si il est difficile de recommander ces processeurs actuellement sur des engins de 13 pouces et plus, la donne pourrait changer dans le futur. Il y a là de quoi remplacer les puces que le constructeur a annoncé faire disparaître il y a quelques jours.

Le Bay Trail-T Z3740 dans ses œuvres

Une explosion de Bay Trail-T avec Android en ligne de mire

La grosse salve de processeur Bay Trail-T que s’apprête a lancer Intel est impressionnante, une sorte de tapissage systématique du marché avec pas moins de 8 nouvelles références annoncées. De quoi offrir une large gamme de performances et de tarifs aux fabricants.

Intel atom

Les Atom Z3775, Atom Z3775D, Atom Z3645, Atom Z3745D, Atom Z3735D, Atom Z3735E, Atom Z3735F et Atom Z3735G devraient être annoncés pour ce MWC. Ils visent le marché tablette avec un support d’Android 4.4 et proposeront, pour certains, du 64 bits.

intel_atom_z3775d_z3735g_antutu

Source : Padnews

Les premiers tests de certaines de ces puces nous révèlent de belles performances qui se situent souvent au même niveau que la concurrence en quadruple coeur Cortex-A15. L’Atom Z3735G est un quadruple coeur cadencé à 1.3 GHz qui affiche des scores type de 26/27 000 points sous Antutu. L’équivalent d’un Snapdragon 600 de Qualcomm. Cette puce vise un marché de tablettes oscillant autour de 150€.

L’Atom Z3775D est également apparu sur Antutu par le passé avec un score beaucoup plus élevé de 37 265, de quoi rivaliser avec un Nvidia Tegra 4 ou un Snapdragon 800. reste à connaitre sa consommation car cette puce, qui tourne à 1.49 GHz, est apparemment capable de grimper à 3.4 GHz en mode Turbo Boost.

Difficile d’analyser plus avant ces puces pour le moment, et il faut garder à l’esprit qu’il est impossible d’étalonner leurs performances avec un benchmark comme Antutu; on sent néanmoins un appui ferme sur la pédale d’accélérateur de la part d’Intel point de vue performances sur ce marché.

Intel atom

De  nouveau Bay Trail-T et du 64 bits pour Windows 8.1 et Android

5 autres nouveaux Atom sont en approche, dans la famille Z3xxx à destination des tablettes Windows 8.1. Les Intel Atom Z3795, Atom Z3775, Atom Z3775D, Atom Z3645 et Atom Z3745D. Seul l’Atom Z7395 semble être compatible 64 bits mais la gamme entière devrait proposer un boost de performance.

Asus Transformer Book Duet TD300

A lire le test de l’Asus Transformer Book T100 sous Atom Bay Trail-T Z3740 et ses performances, on imagine que le gain apporté par cette nouvelle génération de processeur continuera de placer les tablettes Windows comme des concurrentes sérieuses aux solutions purement Android. De part leurs possibilités sous Windows 8.1 et sa galaxie logicielle et ludique mais aussi parce que la volonté affichée d’Intel et d’offrir un double système au démarrage des machines avec Windows d’un côté et Android de l’autre. Un 2 en 1 qui n’a pas d’équivalent sur le marché, une seule machine pour offrir des performances de travail plus que satisfaisante mais aussi une logithèque inégalée tant au niveau productivité que pour le multimédia ou les loisirs. Difficile de voir l’impact réel de cette proposition mais il me semble que le grand public ne devrait pas hésiter longtemps entre une tablette offrant les 2 systèmes Android et Windows 8.1 pour jouer, surfer et travailler et un modèle uniquement sous Android.

Intel-Launch-Roadmap-Tab-605x376

Cherry Trail retardé

Initialement prévu en Septembre de cette année, l’architecture Atom Cherry Trail ne sortira qu’en Novembre 2014. Soit 2 petits mois plus tard. Un changement de planning difficile à comprendre et que l’on peut voir de différentes manières. Est-ce que Intel veut prendre du recul sur cette nouvelle gamme de processeurs censée se confronter avec ARM d’un point de vue consommation ? Les évolutions entre Bay Trail-t et Cherry Trail-T sont importantes et pourraient bouleverser le marché.

Cherry trail vs bay trail-t

Le tableau ci dessus vous indique les principaux changements entre les processeurs : Large évolution des gestions 3D et du coeur graphique de la puce. et prise en charge de fonctions d’économie d’énergie supplémentaires ou évoluées. Ce changement de coeur graphique, permettant plus de souplesse aux excellents résultats de l’actuel Bay Trail-T, devrait ouvrir encore plus le monde des tablettes Windows 8.1 au multimédia et au jeu.

Pourquoi retarder ce nouvel Atom alors que l’on sait  que les nouvelles puces ARM devraient sortir comme chaque année sur cette période ? Peut être que ces 2 mois supplémentaires sont nécessaires pour Intel afin de finaliser son produit encore en développement. Le calendrier décidé en amont n’est pas toujours très précis.

Mais c’est peut être également un moyen de rentabiliser un peu plus longtemps son Atom Bay Trail-T niveau vente en ne sabrant pas psychologiquement sa valeur à l’annonce de la sortie d’un processeur d’une génération supérieure. Si les Bay Trail-T continueront d’être commercialisés, une petite partie seulement du public s’orientera vers Cherry Trail à sa sortie, mais une plus grande partie pourrait rester en retrait et attendre l’apparition de nouveaux processeurs de cette nouvelle gamme pour investir. C’est de toutes façons une bonne manière de faire fructifier 2 mois de plus les Bay Trail-T pour Intel, un essai sans risque puisque aucun concurrent sur le terrain du x86 ne semble à même de venir le talonner.

Cela nous promet quelques belles annonces pour ce MWC 2014

13 commentaires sur ce sujet.
  • 20 février 2014 - 16 h 04 min

    Le futur c’est arm-lux , wintel c’est le passé. Il faut voir la vérité en face . Tu t’acroche a des atomes ! alors que tout le monde est déja sur du arm A15 A53 K1 avec des perfs de xbox 360 fanless .
    Les chinois et leur puces arm a 5$ c’est imbatable .

    Répondre
  • 20 février 2014 - 16 h 33 min

    @mike: « des perfs de xbox 360 » Et des jeux de Gameboy. « des perfs de xbox 360 » et des logiciels de smartphones :D

    an sérieusement, faut arrêter un peu, les ARM sont super intéressants mais enterrer Intel et Windows pour autant ca me parait un peu difficile. Les 2 sont complémentaires même si aujourd’hui je me voit mal faire mon métier sur du 100% ARM.

    Répondre
  • 20 février 2014 - 16 h 56 min

    @Mike
    C’est les utilisateurs qui trancheront.
    Je fais le pari de Wintel pourquoi: c’est la plus grosse base connue d’utilisateurs/industrie software/hardware.
    Wintel veut agréger tout se beau monde sous un nouvel étendard autour d’un business model qui devrait fédérer tout le monde!
    Avant, Arm, c’était bien, mais c’était avant!

    :)

    Répondre
  • 20 février 2014 - 17 h 14 min

    @DotNet: ARM ne va pas disparaître ! croire que Intel ou ARM est du domaine du passé c’est croire qu’il ne suffit que de l’oxygène ou de l’hydrogène pour faire de l’eau. Les 2 sont complémentaires et se battent en partie sur un même terrain mais une grande partie de leurs univers n’entre même pas en conflit pour le moment.

    Répondre
  • 20 février 2014 - 18 h 06 min

    Ne pas oublier que même si Intel est le possesseur du x86 ils n’est pas impossible (mais peu probable) qu’ils fassent de l’ARM dans l’avenir.
    Ils en ont les moyens techniques et sont capable de concurrencer bien des fondeurs.
    Wintel c’est du passé, me^me si Windows s’appuie encore trop sur le x86 et que Intel à beaucoup de mal à percé sur les autres OS, il faut penser que ces deux compagnies ne sont plus liés et risquement même d’entrer en concurence à plus ou moins long terme.

    MS à racheté Nokia pour pouvoir faire du Hard à sa sauce et Intel prévois déjà depuis un moment de faire (ou supporté plus que largement) un OS maison, alors même si ils travaillent encore énormément ensemble il ne faut pas les voir comme des amis qui ne se mettrons pas un coup de couteau dans le dos quand cela sera possible.

    Intel tente aujourd’hui d’enterrer AMD sur le marché du proco, et leur gamme qui deviens de plus en plus performante en vidéo le prouve, ils souhaitent voir AMD ne plus avoir aucun intérêt sur ce marché.
    Comme AMD est à fond sur le GPU depuis quelque temps cela risque d’arriver, mais il ne faut pas les sous estimés, je pense qu’ils ont une stratégie qui les leur laissera une grosse marge de manœuvre (peu être de l’ARM chez AMD!).

    Ne pas oublier que l’ARM n’est pas fait que pour les machines à fortes performances, bien au contraire les principe est de proposer sur un même SOC tout ce qui est nécessaire pour faire fonctionner un système léger, et la Intel et son x86 ne sont pas actuellement en mesure de lutter (il leur faudrait un SOC incluant le chipset et réduire grandement leurs perf/conso/prix pour y arriver, mais cela ne semble pas être leur volonté).

    Donc je pense qu’aujourd’hui il ne faut pas opposer ou lier les acteurs mais les observés un à un pour bien comprendre les stratégies de chaque boite et entrevoir leur avenir dans chaque secteur.

    Répondre
  • 20 février 2014 - 19 h 23 min

    En tout cas, au moins on pourra avoir de vrais systèmes 64 bits sur nos netbooks ;)

    Et pourquoi pas du Lin-tel ?

    Et pendant ce temps AMD pousse son architecture (ouverte) HSA… Alors l’avenir, ARM, Intel ou HSA ? Cette année va être une année de passions techniques. Et c’est nous les clients finaux qui auront un choix impressionnant et des prix doux.

    Il n’empêche que si je pouvais décider, je choisirai volontiers de plonger dans l’aventure HSA qui est intelligente et pourrait réconcilier les deux mondes ARM-x86.(Au passage, bien dommage qu’AMD n’ait pas plus de moyens en R&D :/)

    Je doute aussi qu’intel veuille la mort d’AMD ne serait-ce qu’à cause des lois anti-trust.

    Ajoutons à ça que le retour de Billou risque aussi de faire bouger un peu le mammouth windows, que Ubuntu 14 va sortir sous peu (avec j’espère un support ARM pour voir exploser les linux-phone)

    Pierre, tu vas avoir du pain sur la planche cette année :)

    Répondre
  • 20 février 2014 - 19 h 55 min

    Et le Bay-Trail D ?

    J’attends depuis 6 mois le Bay Trail D pour mettre à jour mon HTPC (Atom + ION).
    MSI et Asus ont annoncé leurs cartes mais seulement avec le J1800 (le moins intéressant). Et je crois qu’elles ne sont même pas encore dispos.

    Intel a des soucis avec le Bay Trail D ? C’est une gamme morte née ?

    Répondre
  • 20 février 2014 - 20 h 02 min

    Intel n’est pas mort, mais le x86 souffre d’une contraction de ses ventes. Il est petit à petit poussé par les ARM pour n’occupper, dans plusieurs années, principalement que des « niches marchés ».

    Les ventes de puces compatibles ARM sont près de 30 fois supérieur à celles des x86 !!! Intel et ses historiques 60% de marge a beaucoup de mal face à la rude concurrence de prix et de modèles dispo en ARM. Pour des mastodontes comme Apple ou Samsung, les ventes de terminaux en x86 ne représentent qu’un tout petit pourcentage de leurs ventes. En plus de ça Windoz x86 (Windoz Phone est uniquement sur ARM), n’a plus le vent en poupe. En définitive, le x86 perd de l’intérêt au fur et a mesure que les ARM accèdent à de nouveaux domaines tant en machines qu’en logiciels. Au global on passe de + en + de temps sur les terminaux en ARM, et on remplace de moins les terminaux en x86. nVidia, Samsung et AMD travail à leur propre desing de compatibles ARM, ça promet une bonne compétition et encore de bonnes progression de performances.

    Répondre
  • 21 février 2014 - 2 h 44 min

    A force de vouloir segmenter le marché, définir des contraintes commerciales aux constructeurs (en général absurdes pour le client final), tout cela devient illisible !

    Avant il semblait que nous avions 2 procs Atom 64bit, maintenant il y en a plus q’un seul, le Z3795, que les constructeur devrons surement obligatoirement mettre dans une tablette de plus de 10″.

    Le modèle utilisé pas Intel (Microsoft est un peu revenu en arrière), fera probablement le succès d’ARM.
    Au moins le constructeur choisi de faire le produit qu’il estime correspondre aux besoins de ses potentiels clients.
    Et le client ; il a le choix.

    Répondre
  • 24 février 2014 - 21 h 22 min

    @Pierre Lecourt: des jeux de Gameboy ?… certains s’en contentent bien, ex. :
    « lol moi je cherche davantage de puissance en GPU…mais sur tablette pour jouer. Etant joueur PC, je me suis surpris à jouer sur mon ipad mini…bien plus que sur mon PC actuellement…alors je suis 100% pour augmenter la puissance des processeurs mais surtout GPU…pour aller taquiner le monde PC…quand on voit un jeu comme infinity blade on devine que la frontière pour les jeux vidéo entre PC et Ipad s’amenuise.

    Le pire c’est que j’adore jouer à Baldur’s gate sur l’ipad lol…vivement un rpg comme dragon age aussi sur tablette… » vu sur http://www.hardware.fr/news/13584/soc-huit-c-urs-64-bits-qualcomm-mediatek.html

    Répondre
  • 25 février 2014 - 11 h 35 min

    […] Finalement les fuites au sujet des puces détaillaient de manière plus complète les avancées que …. Une chose est désormais établie, la marque ne boude plus le monde de la mobilité et d’Android et le travail mis en oeuvre montre une vraie volonté de la part du fondeur. Un,e armée d’ingénieur semble s’être mise au travail pour combler le retard entre Intel et ARM et la bataille qui s’engage entre les deux entités sera précieuse pour l’utilisateur final. […]

  • 22 mars 2014 - 20 h 46 min

    […] Accueil › News › [NEWS] Gamme Intel Atom processeur de ba…   […]

  • 9 avril 2014 - 18 h 57 min

    […] Un processeur présenté récemment par le fondeur, un des modèle Bay Trail destiné aux tablettes entre 150 et 200 dollars et pourtant un quadruple coeur cadencé à 1.33 GHz pouvant monter à 1.86 GHz en mode turbo. Il affiche un SDP de 2 watts seulement et c’est un des modèles de puce qu’Intel compte livrer aux fabricants désireux de proposer des tablettes dont les prix serait situés entre 150 et 200$. cela correspond d’ailleurs exactement au calendrier annoncé par Intel, des tablettes Android sous Bay Trail prévues dés les mois de Mai-Juin. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *