Cdisplay, Cdiscount et Haier pour une tablette à 49.99€

Cdisplay, Cdiscount s’associe avec Haier pour une tablette à 49.99€

Cdiscount annonce sa première tablette, conçue en partenariat avec la marque Haier, la Cdisplay. Un engin surprise, positionné sur le très low-cost puisqu’à 49.99€, il n’a pas d’équivalent en produit neuf sur le marché.

MAJ : La tablette est à nouveau dispo. Merci @farlistener pour l’info

49.99€, un prix très bien placé pour une tablette 7 pouces que l’on trouve habituellement dans des rayons virtuels différents, situés à l’autre bout du monde. Une annonce qui entraîne l’exercice toujours délicat du décryptage matériel. Exercice quelque peu funambule tant qu’on a pas la machine entre les mains mais mon email est déjà assailli et je suppose que cette CDiscplay va lever pas mal d’interrogations

2014-09-05 19_16_32-cdisplay.com_pdf_guide-utilisateur.pdf

Les forces en présence

Cdiscount s’est associé à Haier pour créer la Cdisplay. En réalité cela veut dire que Cdiscount a choisi avec Haier un produit existant et l’a paramétré de manière à pouvoir, en commandant un gros volume, obtenir une tablette que la marque pourrait vendre à 49.99€ en France. Personne n’est dupe, Cdiscount n’est pas concepteur de produit et sa seule influence a été de modifier les divers degrés d’équipement de l’engin : Plus ou moins de mémoire, de stockage ou autre.

CDisplay

Haier, pour ceux qui ne connaîtraient pas la marque, est un fabricant Chinois de multimédia et d’électroménager qui est présent dans la plupart des marchés. C’est un groupe qui se différencie d’autres marques importantes du secteur par sa volonté de ne pas  systématiquement s’effacer au profit de ses partenaires. Dans cette offre Cdisplay par exemple, Haier fait partie de la communication globale de l’objet et signe même la tablette, ce n’est pas un OEM noname comme tant d’autres.

Cdiscount, on ne le présente plus, est un revendeur en ligne positionné sur le marché low-cost comme son nom l’indique. Les deux marques se sont associées pour proposer le produit comme d’autres l’ont fait avant elles sur le marché Français

CDisplay

La Cdisplay en détail

Sans avoir tenu l’objet en main, il est possible de faire un bilan rapide de son équipement, de ses atouts et de ses faiblesses en lisant sa fiche technique. La tablette Cdisplay est un produit intéressant au vu du tarif demandé malgré quelques défauts qui peuvent être handicapants pour certains usages. Attention à ne pas faire un trait sur l’objet en vous basant sur un point unique, essayez de faire le pour et le contre et de mettre dans la balance le fait que la tablette est vendue 49.99€.

L’affichage n’est pas forcément son point fort du fait de la définition de sa dalle 7 pouces : 1024 x 600, c’est peu, très peu quand le standard est de 1280 x 800, les 200 pixels de plus en hauteur sont importants car ils ouvrent la porte à certains usages : D’abord un affichage 720p sans redimensionner l’image, l’engin pourra afficher un film en 720p mais ne le fera pas sans retravailler l’image en partie pour la faire tenir dan le cadre. Pour le surf, cette définition peut également être handicapante car si la plupart des sites important se contenteront bien des 1024 pixels de large, les 600 pixels de haut obligeront à de nombreux balayages de l’écran pour descendre dans la page.

Cela reste néanmoins un affichage suffisant pour de nombreux autres usages : Email, jeu, vidéo, surf léger et autres. Surtout qu’Haier a la bonne idée d’employer une dalle IPS qui assurera des angles de vue corrects et une luminosité supérieure aux tablettes habituellement situées dans cette zone de prix. A 49.99€ ce choix est presque un luxe.

Le tout est emballé dans une coque plastique ABS et Aluminium de 9.7 mm d’épaisseur : C’est beaucoup face aux modèles haut de gamme du marché mais très raisonnable pour un engin de ce type. La tablette fait 19 cm de haut pour  11.1 cm de large ce qui la place dans une bonne moyenne des engins de ce type.

CDisplay

 Un moteur honnête

Le moteur choisi pour la Cdisplay est un processeur ARM Rockchip RK3188T, un processeur quadruple cœur Cortex-A9 cadencé à 1.4 GHz. C’est un dérivé du RK3188 classique cadencé à 1.6 GHz destiné au marché low-cost. Cette puce a été mise à l’index par une partie des utilisateurs parce que certaines marques la « maquillaient » comme une RK3188 classique alors qu’elle ne permettait pas les mêmes performances. En soi, c’est un quadruple cœur classique en cortex-A9 comme un Tegra 3 de Nvidia.

Le processeur graphique associé est un Mali 400 MP4, quadruple cœur donc, qui sera aussi à l’aise en 2D qu’en vidéo HD même si il ne sera pas au niveau des puces haut de gamme en 3D. Il devrait néanmoins permettre de jouer à de nombreux titres avec plus ou moins de détails d’affichage.

La Cdisplay est équipée d’un gigaoctet de mémoire vive ce qui est un excellent point pour une tablette à ce niveau de prix. La plupart du temps les engins en dessous des 80€ commercialisés en France sont livrés avec 512 Mo de mémoire vive ce qui est fort peu pour des applications récentes. Avec 1 Go de ram DDR3, la tablette devrait pouvoir pousser un peu le multitâche sans tout faire ralentir.

La performance globale de la Cdisplay devrait donc être honnête en général, en deçà des ténors du marché mais franchement valable au vu du prix demandé.

CDisplay

Stockage minimal

Les 8 Go de stockage embarqués dans la tablette sont le strict minimum que l’on peut demander à une tablette. Qu’elle soit à 49.99€ ou à moins cher, choisir une tablette avec 4 Go de stockage est devenu trop problématique. Depuis la sortie d’Android 4.4 les développeurs on en en effet la fâcheuse tendance à obliger certaines applications à laisser d’importantes quantités de données sur le stockage de base de l’engin. Données que l’on ne peut pas déplacer vers une éventuelle carte SDHC.

La Cdisplay a bien un lecteur de cartes MicroSDHC qui lui permettra de rajouter facilement une poignée de Go (jusqu’à 32 Go) de stockage supplémentaire mais il n’empêchera pas de venir à bout du stockage de base de 8 Go un jour ou l’autre.

A 49.99€, c’est supportable de se contenter de ces 8 Go, à condition de comprendre comment fonctionne le déplacement de données de la mémoire centrale vers la carte MicroSDHC et de veiller à faire attention à ce détail. Evidemment il faut rajouter dans son panier une carte MicroSDHC la plus imposante possible.

Equipement standard, zéro option

Evidemment, à ce type de tarif, il ne faut pas s’attendre à retrouver les dernières fonctions à la mode. NFC, Bluetooth, GPS ou autres capteurs photos de luxe sont absents de la tablette. On retrouve le B-A-BA de la tablette, à savoir un Wi-Fi de type N, un unique haut parleur, un port jack audio pour brancher un casque, une webcam frontale en 0.3 mégapixel et un capteur de positionnement pour adapter l’écran horizontalement ou verticalement. La batterie est une 4000 mAh qui se recharge via USB et là encore l’économie est complète puisque le chargeur n’est pas fourni. Il faudra connecter votre tablette à un port USB quelconque pour la recharger.

CDisplay

Une tablette subventionnée

Comment Cdiscount et Haier ont-ils réussi ce tour de passe passe d’une tablette 7 pouces correcte à seulement 49.99€ ? Ce n’est pas difficile, via la pub qu’embarque l’engin lors de son utilisation. A l’écran, lorsqu’il faut le déverrouiller pour utiliser la Cdisplay, vous découvrirez une offre publicitaire. Sur la page d’accueil, une application pub sera également visible. Cette seconde intrusion pourra être désactivée  par l’utilisateur. Enfin un magasin d’applications Cdiscount, en plus du Google Play Store, mettra en avant des applications et j’imagine déjà comment la marque négociera cette solution pour pousser des applications bourrées d’achats in-app.

2014-09-05 19_16_06-cdisplay.com_pdf_guide-utilisateur.pdf

Autant d’éléments qui permettront à Cdiscount de se rembourser dans la durée sur la subvention accordée. D’après la marque, le prix demandé est divisé par 2… C’est probablement vrai par rapport au prix de vente de ce type d’engin mais évidemment en étant à la fois importateur et revendeur, Cdiscount gomme d’emblée les pourcentages réclamés par ces 2 intervenants dans la chaîne traditionnelle de ce genre de produit. En réalité, on doit plutôt être dans un matériel payé entre 70 et 80€ par le distributeur, tout compris. C’est tout de même une belle remise.

Cette subvention c’est le pari lancé par la marque. Cdiscount s’offre un accès à son magasin en permanence sous vos doigts avec un moyen d’accéder à votre espace client en 1 clic à l’écran. Un bon moyen pour la marque de court-circuiter votre réflexion d’achat et de vous inciter avec un gros prix barré, comme ils savent si bien les faire, à sauter sur une occasion alléchante. Ensuite en ayant la possibilité de vendre cet espace à des partenaires pour rembourser cette subvention réalisée sur le prix réel de la tablette.

J’en vois déjà râler vers une attente à leur vie privée, sur l’intrusion de la publicité à outrance. C’est vrai qu’elle sera présente mais vous êtes prévenus avant l’achat. J’imagine mal un particulier qui bénéficie d’une ristourne sur le prix du ravalement de la façade de sa maison en échange de la pose d’une publicité à l’enseigne de son entrepreneur se plaindre ensuite d’une publicité outrancière. Cette tablette est subventionnée par la pub, comme la plupart des services web, ne venez pas vous en plaindre après l’achat.

CDisplay

Pour qui et pour quoi faire ?

La Cdisplay est un produit intéressant parce qu’à ce niveau de prix, elle n’a pas d’autre véritable écueil que son écran à la définition très faible. Si vous cherchez avant tout une tablette de surf ou de vidéo, ce n’est peut être pas le meilleur choix à faire. Mais pour des jeux classiques (dames, échecs, tarot, belote et 1000 autres trucs du genres disponibles gratuitement sur le PlayStore), des applications spécifiques comme des outils UPnP ou DLNA, des applications simples comme l’affichage de photos ou la lecture de mp3, tout cela sera géré sans problèmes par le couple processeur / mémoire de la machine d’Haier.

A 49.99€, ce n’est pas une tablette parfaite mais c’est une tablette bien faite, exploitable et qui peut être utile. Elle a ses défauts mais pour qui cherche un engin basique pour des usages simples comme regarder des tutos de cuisine Youtube avec un chronomètre en tâche de fond par exemple. c’est un engin adapté et suffisant.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que vous avez 15 jours à réception pour renvoyer le produit – en parfait état –  en cas d’insatisfaction.

Voir l’offre Cdisplay à 49.99€ chez CDiscount.

52 commentaires sur ce sujet.
  • 25 juin 2015 - 13 h 00 min

    Elle était disponible à 29.99€ pour les soldes ! L’une des meilleures affaires de ces soldes d’été.

    Malheureusement en même pas trois heures elle était épuisée…

    Répondre
  • 17 septembre 2015 - 17 h 06 min

    […] à dire, CDiscount a fait l’expérience de ce type de tablette par le passé avec la CDisplay qui s’est plutôt bien vendue. Pour Amazon l’objectif est évidemment de faire rentrer […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *