Mediatek confirme un tassement de la croissance des tablettes

Mediatek estime que sa croissance sur le marché ne sera plus aussi bonne qu’auparavant cette nouvelle année. Calculée avec 2 chiffres en 2014, elle ne devrait pas dépasser les 9% en 2015 d’après ses estimations les plus optimistes.

Mediatek estime que le marché tablette a représenté entre 255 et 260 millions d’unités en 2014 dont environ 170 à 175 millions de tablettes Android. Les iPad ne sont pas épargnés par cette baisse de croissance.

MediaTek

L’arrivée des tablettes Windows 8.1 et la présence de plus en plus importante d’Intel sur le segment Android avec ses puces Bay Trail a évidemment une incidence sur les résultats des fabricants de puces ARM.

Mediatek compte sur le développement des marchés de l’éducation et des professionnels mais aussi de l’explosion attendue du jeu sur Android pour continuer à croître. La marque compte également sur le « remplacement naturel » des tablettes les plus anciennes par de nouveaux modèles.

Encore une trace de ce ralentissement déjà remarqué à plusieurs reprises par différents acteurs du marché. Un ralentissement logique au vu du parc déjà installé et de l’appétit grandissant des utilisateurs pour des smartphones aux écrans de plus en plus grands qui proposent des services proches de ceux d’une tablette.

Reste qu’il est difficile de savoir comment le marché va se comporter sur ce segment ces 12 prochains mois. Est-ce qu’Intel sera toujours aussi généreux avec ses puces ? Le fondeur ne peux pas continuer à enregistrer des milliards de dollars de pertes sur ce segment sans broncher. L’arrivée de solutions Windows en masse à besoin de ces puces Atom à très faible prix pour exploser mais Intel n’a pas forcément envie de payer pour la croissance de tout l’écosystème. Si la manne financière Atom Bay Trail se tarit, les tarifs des engins sous Windows augmenteront en conséquence et les vases communicants reporteront des achats vers des puces ARM.

A l’inverse, si l’explosion d’un marché du jeu Android se confirme, de nombreux constructeurs pourront profiter de puces ARM performantes pour satisfaire des joueurs probablement plus curieux qu’à la sortie de ces premières consoles qu’ont été les Ouya ou Gamestick. Le marché est donc encore très instable et bien malin celui qui arrivera à prévoir le résultat de cette nouvelle année.

Source : Fudzilla

Un commentaire.
  • 16 janvier 2015 - 17 h 56 min

    Les revenus de la division mobile d’Intel ont baissés de 85% !!! Il se murmure que les subventions vont s’arrêter cette année…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *