Une TV-Box Amazon dés cette année ?

L’info vient de Bloomberg et pourrait précipiter beaucoup de choses sur le marché. Une TV-Box Amazon pourrait voir le jour dés cette année si l’on en croit le site de news US. Si le distributeur joue le même jeu qu’avec les Kindle, il sera en mesure de proposer des engins connectés, capables de diffuser des contenus à la télévision, pour une petite poignée de dollars. Une solution pour venir équiper rapidement un grand nombre de salons à travers le monde.

Si cette information est confirmée, si une TV-Box Amazon voit le jour, le paysage devrait en être énormément bouleversé. Amazon n’est pas n’importe quel acteur du marché, il a une position intéressante et unique face à ses concurrents. Parce que c’est avant tout un vendeur de contenus et de produits, avant d’être un fabricant de materiel, il peut se permettre certains luxes que ses concurrents ne peuvent pas imaginer.

 Amazon

D’abord Amazon est connu, très connu, avec plusieurs millions de clients et encore plus de visiteurs. Le site Amazon est un site jouissant d’une excellente réputation et d’une belle côte de confiance. Ses matériels sont également reconnus comme d’un très bon rapport qualité prix. Le site peut donc toucher facilement plusieurs millions de clients avec un nouveau produit sans débourser un centime en l’affichant sur ses pages et en expédiant des emails à ses clients. il ne s’est pas privé de le faire par le passé pour ses liseuses et ses tablettes Kindle.

Ensuite, si l’objectif du site est de proposer des contenus, il peut se permettre de vendre ses produits à prix coûtant comme il l’a fait au lancement de ses machines mobiles. Une TV-Box Amazon a prix coûtant pourrait être très séduisante quand on regarde les éléments déjà disponibles sur le marché : Il existe de ces engins particuliers des versions ne dépassant pas les 40€ et d’excellents modèles proposant des fonctions avancées à moins de 80€.

Android GV10

Une TV-Box Amazon abordable, c’est techniquement possible dés aujourd’hui

Si le site reste dans cette optique il peut très bien proposer une TV-Box Amazon aux alentours de 80€ avec des composants qui feront pâlir de jalousie le reste du marché :

  • Processeur quadruple coeur Cortex-A9 voire double coeur Cortex-A15
  • 2 Go de mémoire vive
  • 16 ou 32 Go de stockage extensible via lecteur de carte.
  • Wifi de type N avec fonctions DLNA/UPnP et Miracast.
  • Port Ethernet 10/100
  • Bluetooth 4.0
  • Webcam frontale
  • Multiples ports USB et connecteur HDMI, sortie audio S/PDIF, entrées casque et micro.

Pour un tarif de 80€ cela n’a rien d’utopique, cela existe déjà en Asie sur des produits commerciaux. On peut donc imaginer encore mieux ou encore moins cher.

Amazon Kindle Fire

Sans trop s’emballer sur le contenu d’une TV-Box Amazon, il faut bien comprendre le marché potentiel d’une telle machine. Aux US, les particuliers peuvent louer des films sur le market d’Amazon ou s’abonner à un service baptisé Amazon Prime. Un service qui, moyennement un abonnement annuel de 79$, leur offre la possibilité de piocher en streaming dans l’énorme catalogue de films, de musique et de livres du distributeur.

Alors certes il est déjà possible d’exploiter ces fonctions avec n’importe quelle tablette Amazon Kindle, tout comme il est possible d’exploiter toutes les TV-Box existantes de la Roku à la Boxee en passant par l’Apple TV ou n’importe quel système noname. En théorie la marque à donc déjà un parc complet installé sur le marché et n’a pas besoin de proposer un produit.

Amazon Kindle Fire Box

Mais ces engins, Amazon n’en contrôle pas le contenu : Elle reste à la merci de certains de ses concurrents. Demain Apple peut très bien décider de ne plus supporter l’application iOS d’Amazon parce qu’elle lui fait trop d’ombre. Google peut également retirer de son Google Play les produits Amazon. si c’était le cas, le site serait absolument enfermé dans son propre écosystème, large mais uniquement composé de ses Kindle.

On a vécu la même situation avec les tablettes : Alors qu’Amazon était présent sur iOS et Android, Jeff Bezos, son patron, a décidé de lancer ses propres tablettes pour plus d’indépendance. Il est donc tout à fait possible que ce schéma soit répété encore une fois ici.

Amazon Kindle Fire

Des bouleversements en cascade.

Si Amazon se jette sur ce marché, si il le fait comme pour la Kindle Fire, les dégâts seront importants pour la concurrence. Avec un engin capable de transformer un téléviseur en machine connectée et de lui faire lire un film en streaming en qualité HD pour une somme modique, Amazon détient un élément qui peut faire date sur le marché.

Si la marque se dépèche, elle peut aire sauter beaucoup de verrous. A commencer par celui de la localisation des contenus. Si vous suivez un peu le monde des séries, si vous êtes accros, vous devez déjà avoir vu des séries non Françaises en VO ou en VO sous titrées VF. Il n’y a pas si longtemps, lorsque l’on se plaignait de voir des films en Prime Time à la télévision dans un Français maladroit au lieu d’une Version Originale sous-titrée, on vous répondait que passer de la VO à cette heure là, ou du noir et blanc, était suicidaire. Aujourd’hui, des séries comme Game of Thrones explosent les compteurs de téléchargements illégaux quelques heures après leur diffusion officielle. Plus d’1 millions de téléchargements pirates en 24 heures pour le premier épisode de la nouvelle saison de la série.

Combien auraient été prêt a payer pour voir cet épisode en direct lors de sa sortie en VO ou en VO sous titrée en échange d’un abonnement annuel ou d’un payement au téléchargement. Pour le voir sérieusement, en HD et immédiatement ou en téléchargement pour quelques jours de visionnage ? Si une boite posée dans leur salon leur permettait de le faire ? Si ils avaient pris l’habitude de consommer des films sur cette boîte et surtout si personne d’autre n’avait les droits sur cette série hormis Amazon ?

Amazon Originals, des séries financées par Amazon pour son compte

Le site vient de lancer plusieurs programmes, pas tous excellents loin de là, regroupés sous le drapeau d’Amazon Originals. Ce sont 14 programmes, dont 6 pour les enfants, dont les pilotes viennent d’être diffusés aux US. Ils ont été créés sur mesure pour Amazon comme Game Of Thrones a été créé pour HBO ou l’excellente série House of Cards pour Netflix.

Amazon

Si HBO est une chaîne de télé à péage fonctionnant sur le même modèle que Canal+, elle peut très bien se satisfaire de passer par un tiers comme Amazon pour exister. Lorsque des séries sont achetées en France, c’est pour le moment des chaines de télévision qui sont en lice. Mais la priorité ira à celui qui paiera le plus et à ce jeu Amazon pourrait très bien rafler la mise.

Netflix n’est quand à lui pas une chaîne de télé, c’est un service payant de diffusion de contenus en ligne. Après avoir commencé par diffuser des films d’autres producteurs, Netflix s’est mis à produire ses propres programmes originaux. C’est un média très à l’écoute de son public, capable de reprendre des séries à succès mitigé comme l’excellent Arrested Development parce que son modèle économique lui permet de viser plus précisément qu’un opérateur de câble.  Avec plusieurs dizaines de millions d’abonnés aux US, Netflix pourrait servir de modèle à Amazon.

A terme, une TV-Box Amazon pourrait proposer non seulement les contenus habituels de son catalogue mais ramasser le pactole en proposant ceux des différents producteurs du marché. Amazon Originals est un premier pas,  le site fait désormais beaucoup plus que vendre des livres et crée ses propres séries. En y mettant l’argent nécessaire, le site pourrait donc trouver des  équivalents à ce que proposent Netflix ou HBO un jour ou l’autre. Si Amazon devient un vrai diffuseur, avec des programmes originaux de qualité, elle gardera probablement ses séries pour son propre usage, ses propres canaux de diffusion mondiaux, et ne les vendra pas aux chaînes de télé. Cela rendra la TV-Box Amazon encore plus attirante et éclipsera totalement le problème de la diffusion retardée des contenus suivant les pays.

Utopie ou projet qui se précise ?

La sortie des Kindle Fire a précipité le marché de la tablette à la baisse. google n’a pas voulu être en reste face à un des ses partenaire qui utilise Android sans le nommer. La réponse du moteur de recherche a été la Nexus 7, la très accessible tablette 7″ de Google et Asus.

Est-ce qu’Amazon va recommencer en proposant une TV-Box avant tout le monde ? Imposer un tarif très bas sachant que chaque produit concurrent est un support potentiel de ses applications Android ? Bloomberg parle de plusieurs sources concordantes et l’apparition de contenus originaux dédiés à son service de diffusion vidéo sont des signes forts. Quelle sera la réaction du marché concurrent ? Nous pouvons nous attendre à une jolie levée de boucliers si l’annonce est confirmée.

Les illustrations du billet proviennent du site Paper-Toy.fr qui vous proposera de faire votre propre petit bonhomme Amazon.

 

6 commentaires sur ce sujet.
  • 25 avril 2013 - 9 h 29 min

    Plus que la machine elle même c’est le service disponible sur notre territoire qui intéressera les gens tant qu’on pourra installer des applications Amazon sur nos STB chinois…
    Guerre juridique et déconvenue en vue avec nos grands groupes de médias(f)rigides.

    Répondre
  • 25 avril 2013 - 9 h 58 min

    Merci, très intéressant :) Sur le modèle économique d’Amazon prime, j’avais trouvé cet article de wired instructif aussi
    http://www.wired.com/business/2013/03/amazon-prime-could-soon-cost-next-to-nothing/
    Et de ce que j’ai lu ailleurs aussi, vu qu’ils se marquent à la culotte question prix et contenus pour les vidéos, l’abo est intéressant aux US par rapport à Netflix surtout si on allie le service de video, les commandes premium, et qu’on a des kindle devices jusqu’à présent. Et autant acheter un truc depuis un ordi ou une tablette ma parait un geste « naturel », autant depuis une télé, moins quand même (peut-être juste à cause de mes périphs d’entrée, je trouve ça moins pratique pour comparer rapidement les prix mais aussi parce que dans ma tête j’ai pas l’idée de m’installer devant la télé si je veux acheter un truc pour le moment). Et c’est l’inverse pour regarder des vidéos. Donc en raisonnant en multi-écrans ça se tient pour les 2 parties en fait.

    Répondre
  • 25 avril 2013 - 12 h 16 min

    Pour le VoStFr, le public a évolué, il est bien plus prêt qu’il y a 20/30 ans, la mondalisation elle n’est pas que dans les produits, elle est aussi dans les contenus, et oui une solution de visualisation aisée par abonnement (raisonnable !) me ferait sans doute quitter le coté obscur de la force

    Répondre
  • 31 mai 2013 - 15 h 32 min

    […] acteurs qu’un simple « loueur » de jeux Android. Je pense notamment à Amazon dont la rumeur persistante veut qu’il propose un jour une TV-Box. Avec des contenus numériques de plus en plus axés autour de la télévision et notamment la […]

  • 4 octobre 2013 - 9 h 02 min

    […] : L’Amazon TV-Box, on en parle depuis Avril, et pour le moment, on n’en a pas vu la couleur. Le site fabrique maintenant ses propres […]

  • 29 janvier 2014 - 20 h 49 min

    […] parler de lui autour d’un projet de console de jeu : Amazon ! Les rumeurs vont bon train depuis des semaines malgré les nombreux démentis de la part de la marque.  Le profil d’un périphérique […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *