PROMO : La Google Nexus 9 Tegra K1 16 Go à 329.90€

Google vient de lancer sa tablette Nexus 9 en partenariat avec HTC. La nouvelle égérie de la marque est une 8.9 pouces bien équipée et proposée à 388€. Elle est en promo à 329.90€ sans frais de port aujourd’hui.

Mise à jour : La Google Nexus 9 est en stock chez Amazon qui la propose à 329.90€ en version 16Go.

Billet original : Pas vraiment une surprise, juste une confirmation de ce que nous savions déjà, la Google Nexus 9 est la suite d’une aventure débutée il y a quelques années au format tablette et qui aura connu son heure de gloire avec une Nexus 7 première du nom. La Nexus 10 n’ayant pas fait mouche et la Nexus 7 seconde édition ayant eu beaucoup plus de mal à se vendre, Google se lance dans un nouveau format 9 pouces. Un positionnement différent pour séduire à nouveau le grand public.

Google Nexus 9

Les Nexus et Google, c’est une histoire assez paradoxale.

La marque n’a pas besoin des Nexus pour réussir à multiplier les activations d’Android par millions, et pourtant elle s’emploie à proposer sans cesse de nouvelles tablettes et de nouveaux smartphones sous ce pavillon. Si il existe une raison pour que le moteur de recherche continue de travailler cette gamme, il faut donc la chercher ailleurs que sous son nez, pas du côté uniquement matériel mais aussi dans la géopolitique des marques accrochées à ce système.

Car Google distribue ses Nexus comme un prince distribuerait des titres de chevalier, des terres ou simplement des honneurs. Pour des marques comme Samsung, Asus ou Motorola, devenir le fabricant d’un produit Nexus, c’est devenir le préféré du prince pour quelques moments. De la même manière que pour un fournisseur de composants, intégrer un produit de ce calibre, qui bénéficiera d’une aura importante aux yeux des développeurs Google pendant quelques trimestres, c’est comme se voir attribuer des lettres de noblesse…

Cette nouvelle Nexus consacre donc un nouveau champion, HTC, qui construit l’engin aux armoiries de Google. La Nexus 9 distribue d’autres bons points, et un en particulier, à Nvidia. Elle valide la présence d’un nouveau processeur ARM, le Tegra K1 au sein de l’objet. Validation importante puisque Google, après avoir choisi le Tegra 3 dans la Nexus 7 d’origine, avait boudé le Tegra 4 dans la version suivante.

 Google Nexus 9

Un materiel choisi avec soin

Quand la première tablette Nexus est sortie, Google n’avait pas eu grand chose à faire pour gagner le marché. La marque avait simplement capté et transformé un projet déjà annoncé par Asus, lui avait collé son nom et quelques modifications pour séduire un public déjà conquis d’avance. Le secteur tablette était en plein essor et face à une concurrence avec les yeux plus gros que le ventre, l’arrivée de la Nexus 7 avait fait grand bruit.

Google Nexus 9

Mais à la fin 2014 l’affaire est toute autre. On parle de saturation du marché, de plateau de  consommation, tout le monde semble déjà équipé ou presque niveau tablette. Surtout, les smartphones sont devenus de plus en plus grands, se transformants en vrais concurrents du marché tablette 7 pouces. L’ancienne recette ne marche plus, Google s’en est amèrement aperçu avec le nouvelle Nexus 7.

Il fallait donc changer de stratégie et Google a planché sur une nouvelle vision de sa tablette, une vision en 8.9 pouces. Si l’engin reprend les éléments habituels de la marque, elle se positionne sur un nouvel horizon, tant sur le point materiel que sur le positionnement tarifaire.

Qu’avons nous donc dans cette Nexus 9 ? Pourquoi est t-elle différente du reste du marché ?

Pour vendre à nouveau des tablettes, il faut réinventer la tablette. Sortir la copie de la copie de la copie du modèle concurrent ou de  la machine précédente ne marche plus. C’est peut être la leçon la plus importante apprise par Google  avec les 2 Nexus 7 qui se ressemblaient trop. Pour vendre, il faut donner envie et donc, forcément, entrer en rupture avec le modèle sorti l’année d’avant.

Et cela commence par l’écran. Alors que la majorité des fabricants de tablettes Android – qui a dit tout le monde ? – opte depuis des années pour les formats 16/9 et 16/10. Google choisi de changer de fusil d’épaule. Fini l’écran avant tout destiné au multimédia avec la largeur idéale pour le visionnage de films, la Nexus 9 sort du lot avec un format 4/3. Un format qui fait la part belle aux contenus fixes, aux images, au textes et au web. Sans pour autant empêcher la lecture de films mais avec le plus souvent les fameuses bandes noires en haut et en bas de l’écran. Ce 4/3 se traduit par une définition de 2048 x 1536 pixels, un format dit QXGA parfait pour afficher un livre numérique. Le 16/9 et 16/10 permettent les mêmes usages mais s’éloignent un peu plus de l’image traditionnelle du format papier, forçant l’utilisateur à changer ses habitudes. Et l’utilisateur a horreur de ça.

 

Nvidia Tegra K1

Cet affichage est piloté par une nouvelle venue dans la galaxie des puces ARM, la solution Nvidia Tegra K1. Si vous pensez que ce processeur est déjà disponible parce qu’il équipe d’autres engins dont la Nvidia Shield Tablet ou la Xiaomi Mi Pad, vous vous trompez. Nvidia a plus de talent en tant que concepteur de puces que dans la création de noms pour ses processeurs. La marque a eu la malencontreuse idée de baptiser du même nom 2 processeurs totalement différents.

Cette version est la seconde de la gamme, un double coeur Denver 64 bits. C’est le premier processeur 100% Nvidia qui, si il s’est évidemment appuyé sur une base ARM pour la compatibilité de  sa puce, a totalement revisité l’architecture du processeur de ce dernier. Au contraire de la première version du Tegra K1 qui employait 4 coeurs ARM Cortex-A15, une solution exploitée par d’autres marques concurrentes. Même si Nvidia avait ajouté un grain de sel particulier en rattachant cette base à un gros paquet de coeurs de calcul graphique Kepler qui lui permettait d’afficher d’insolentes performances 3D et de calcul.

Google Nexus 9

Cette nouvelle version du Tegra K1 embarquée sur la Nexus 9 promet donc d’afficher des contenus 2D, 3D et vidéo HD avec plus de puissance que n’importe quelle autre puce du marché, c’est en tout cas la promesse de Nvidia. Promesse qui ne devrait pas se révéler spécialement fausse si Google a retenu la puce après avoir boudé le Tegra 4. A noter d’ailleurs que le Tegra K1 en double coeur, cadencé à 2.3 GHz, consomme autant que le Tegra 4 avec une gravure en 28 nanomètres. Attendez vous donc à des contenus qui décoiffent.

La mémoire vive de la Nexus 9 rejoint les modèles commercialisés dernièrement avec 2 Go au compteur. Le stockage est quand à lui distribué en 2 parfums avec 16 et 32 Go sans évolution possible. Comme d’habitude avec les Nexus, Google se réfugie derrière un supposé confort d’utilisation pour ne pas intégrer un lecteur de cartes dans sa tablette. Ces fameux lecteurs de cartes MicroSDHC qui permettent d’ajouter 32 Go supplémentaire pour une poignée d’euros mais qui empêchent d’avoir recours à du stockage dans le cloud si pratique… et rémunérateur.

Google Nexus 9

La Nexus 9 ne sera pas low-cost

A 399€ en 16 Go, la tablette ne sera pas forcément un bon choix.  Il faudra plutôt opter pour une tablette 32 Go commercialisée pourtant à 489€. 16 Go supplémentaires proposés à 80€, les performances des puces de stockage choisies ont intérêt à être à la hauteur.

Pourquoi pas un bon choix ? Parce que cette tablette est conçue pour afficher de la 3D et de la vidéo HD. Les maigres 16 Go de base, amputés de la présence du système Android lui même, ne seront pas forcément suffisants pour en tirer pleinement partie. Des jeux Android récents atteignent facilement un bon gigaoctet de stockage et la tendance ne va pas à l’économie. Un film 1080P peut prendre facilement 4 Go d’espace et des images, sons et autres finissent par occuper rapidement ce type de solution.

Le reste est plutôt classique avec des capteurs photos pas forcément extraordinaires mais suffisants : 8 mégapixels vers l’arrière, 1.6 mégapixel vers l’avant. Le Wifi n’est pas détaillé mais on suppose une version  802.11 b/g/n associée à un module Bluetooth 4.1. A noter que la version 4G de la Nexus 7 32 Go existera et sera commercialisée à 569€. Encore 80€ a rajouter pour une option 4G, le marché visé par Google n’est plus le même avec cette Nexus 9.

Google Nexus 9

La batterie embarquée est une 6700 mAh dont la technologie n’a pas été dévoilée qui offre d’après Google 9 heures d’autonomie à l’engin. Score qui ne veut pas dire grand chose puisqu’il est généralement synonyme d’un calcul sur la base d’une lecture vidéo et non pas de calcul lourd en 3D ou de surf. Cette batterie amène la 8.9 pouces à un poids très raisonnable de 425 grammes. L’objet mesure 22.85 cm de large pour 15.37 cm de haut et offre un profil assez fin avec 7.95 mm d’épaisseur. Le châssis est d’ailleurs assez intéressant de pragmatisme : Un mélange de métal pour la solidité et de plastique pour une meilleure tenue en main. Des bords assez peu épais dans la longueur de l’écran et de quoi saisir la tablette en haut et en bas de celle-ci, un design de grand smartphone donc, décliné en 3 couleurs, noir, blanc et beige.

Le format plus compact permettra, en outre, d’accueillir un dock clavier magnétique. Solution qui complétera l’offre initiale en lui apportant des capacités de saisie plus conséquentes tout en protégeant la machine. Le prix de cette option n’a pas été dévoilé, pas plus que sa disponibilité.

La Nexus 9 devrait, quant à elle, apparaître dés le 3 Novembre chez les revendeurs sélectionnés par Google et en précommande d’ici le 17 Octobre sur le Google Play.

Google Nexus 9

C’est un peu cher non ?

Oui. C’est cher. Et c’est assez drôle que ce soit plus cher que les anciens modèles de Nexus. Si Google a lancé les premières tablettes Nexus 7, c’était en partie pour rappeler à l’ordre des fabricants qui avaient tendance à se croire tout permis niveau tarif. En 2011, LG laissait entendre que sa tablette Optimus Pad débarquerait à 999€ en Europe. HTC lui même, du temps de sa Flyer 32 Go, n’hésitait pas a demander 649€ pour une tablette sous Android 2.3… Il a fallu un bon coup de pied dans la fourmilière de la part de Google et d’Asus pour calmer le jeu et voir les autres fabricants s’activer vers des solutions plus abordables. Une étape importante pour Google qui devait voir ses parts de marché Android augmenter.  Et la mayonnaise a pris, il a fallu du temps mais elle a pris  et de nombreuses marques se sont jetées sur ce segment low-cost avec plus ou moins de bonheur et des tarifs qu’on n’aurait pas cru possible puisque certaines tablettes de marque glissaient largement sous les 150€.

Aujourd’hui Google fait machine arrière avec un engin au prix plus premium. Un prix qui rappelle celui de l’iPad Mini au moins autant que les caractéristiques de cette Nexus 9 y font penser. Un prix de renouvellement et non plus un moyen d’accéder à l’univers Android. Si le marché tablette stagne quelque peu, c’est parce qu’il faut donner envie aux gens de changer de terminal. Le secteur 7 pouces est bouché par les smartphones, le low-cost est déjà saturé, les 10 pouces ne font plus recette. Quel autre choix pour Google que de proposer un joujou surpuissant dans un format inattendu ?

Google Nexus 9

Diplomatie Lollipop et électrochoc materiel

Ce qui va probablement aider Google a faire passer la pilule de cette tablette positionnée sur un segment assez haut de gamme, c’est la présence d’Android 5.0, alias Andoid Lolipop, la nouvelle version du système de la marque également présent sur le nouveau smartphone Nexus 6. Il semble entendu que d’autres appareils arriveront rapidement avec ce nouveau système, des mises à jour permettront de transformer un engin Android KitKat en version Lollipop mais la primauté sert toujours les modèles de la marque à se positionner sur le marché.

Les performances de la Nexus 9 avec ce nouveau processeur Nvidia Tegra K1, le choix d’un très beau 4/3 pour l’affichage et le reste des composants font de cette Nexus 9 une tablette hors norme pour le moment. La mise à disposition de l’objet d’ici quelques jours devrait relancer les dés d’une nouvelle bataille sur le marché tablette. Celui d’appareils non pas uniquement axés sur le facteur prix mais également sur la qualité globale de la prestation offerte à l’acquéreur. Prestation un peu passée au second plan sur de nombreuses nouvelles machines ces derniers temps.

La Google Nexus 9 est en stock chez Amazon qui la propose à 329.90€ en 16 Go.

Billet mis à jour.

36 commentaires sur ce sujet.
  • 16 octobre 2014 - 9 h 23 min

    Merci pour cet article synthétique et comme d’habitude bien écrit. Pour ma part je trouve le prix un peu chère pour les capacités de stockage proposés. Je pense que Google devrait bannir le modèle 16 Go et commencer au même prix avec 32Go (à 399€).
    Malheureusement à ce prix cette tablette se trouve frontalement face à l’iPad Mini Retina (v2 ce soir) et je ne sais pas si l’utilisateur lambda hésitera longtemps entre un iPad et un Nexus au même prix. L’an dernier le prix était l’argument qui pouvait faire pencher la balance pour les tablettes Nexus (ou autres), cette année à part le processeur surpuissant (on attendra les benchmark tout de même).
    Je ne comprend pas bien la stratégie de Google et je trouve le produit mal positionné au niveau tarifaire (comme le Nexus 6 d’ailleur…).

    Bonne journée.

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 10 h 08 min

    Je ne comprends pas que les OEM se cassent, et nous cassent, encore les bonbons avec leurs Android modifiés et pas mis a jour. Le premier qui sort une gamme… Plexus ? Nimbus ? Misajourus ? avec les fonctionnalités maison en apps a part et des MAJ de l’OS fréquentes, rapides et durables, gagne le jackpot.
    Lenovo est tout proche de ca, leur gamme Yoga en tout cas est a jour jusqu’ la 4.4…. 4 je crois ? On va voir pour la 5.

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 10 h 10 min

    Merci pour ce très bon article “dessous des cartes”, qui fait toute la différence avec les billets des autres sites!

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 10 h 14 min

    @obarthelemy: Ben l’idée est la domestication de l’utilisateur. Si tu lui donne le réflexe de passer par une interface maison, il aura tendance a vouloir retrouver cette interface maison lors de son prochain achat. Si tu lui délivre un Android pur, il ne faut compter que sur la qualité du produit pour continuer à séduire.

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 10 h 32 min

    Trop cher , je vais plutot me tourner vers la mi pad K1 ( 32bit) a 200 eu

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 10 h 49 min

    J’ai de gros doutes quant à une diffusion et une adoption en masse de cette Nexus 9 (pareil pour le new smartphone Nexus d’ailleurs) !

    Le format 9″ 4/3 = OK, encore encore
    La puissance et qualité d’affichage = OK

    16Go pour 399€ = pas glop, pas glop
    Pas de lecteur micro SDXC = erreur fatale, en total décalage avec la puissance de la machine (poids en Go des films, jeux, etc…)

    Par ailleurs, je ne sais pas si c’est une tendance générale, mais… autour de moi, la plupart des utilisateurs de tablettes Android, et dans une moindre proportion quelques utilisateurs d’iPad, ne parlent pas de renouveler leur produit par la “même chose Android en mieux”, mais plutôt de (re)basculer vers des tablettes Windows (beaucoup même attendent impatiemment l’arrivée dans les linéaires des 8″ Windows à moins de 150€/200€ annoncées). C’est pareil pour certains d’entre-vous ?

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 11 h 08 min

    Merci pour ce très bon article :-) qui aide à y voir plus clair !

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 11 h 42 min

    Pour ma part l’absence de port SDHC est rédhibitoire, vraiment dommage car tout le reste me plaît :'(

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 11 h 53 min

    @Pierre Lecourt: Ah oui, c’est horrible, si ma prochaine tablette n’est pas une Samsung, je n’aurais pas… euh, leur machin. Béééé, je crois que ma prochaine ca sera pas une Samsung, *exprès* pour éviter le truc en fait ^^
    Je note surtout ma ma Note 10″ a 500€ est définitevement bloqué sur 4.1, alors que la Yoga 8 a 150€ de papa est a 4.4… Et franchement, l’UI, je vois pas la différence, sauf quand je sors le stylet ce qui est rare.

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 12 h 15 min

    Google se lache complètement sur les prix. On dirait qu’ils ont envie de voir ce que ça donne en amplifiant le prix pour les mettre à même hauteur que les produits Apple. Peut être pensent ils que les utilisateurs d’itrucs se diront “enfin un produit haut de gamme android” ?

    Sinon pour moi, si je devais acheter une tablette aujourd’hui, je me dirigerais vers la Shield. La version LTE avec 32go et carte SD est à 389€. On est à 100€ en moins que la Nexus 9 32go mais avec le LTE en plus. Certes les caractéristiques de l’écran ne sont pas les mêmes avec un 16/10 pour du 1920*1200 mais c’est, à mes yeux, amplement suffisant pour une tablette.

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 12 h 37 min

    En gros, ils se rapprochent encore plus de la pomme.

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 12 h 52 min

    Erreur fatale la taille du stockage !!! A l aube 2015 16 ou 35 go c est minable et ridicule (surtout vu les arguments de la tablette) et le prix bien trop cher pour ce que c est (on reste sur du android donc a part les jeux je voi pas l intérêt d une telle puissance et encore !
    Vraiment je pense que Microsoft doit se frotter les mains … si un constructeur sort une tablette windows potable(4 go de ram) pour environ 200 250 euros je donne pas cher des part de marché Android d ici 1 an !

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 13 h 49 min

    @obarthelemy: c’est quoi ta Note 10 ? c’est la GT-N8010 ??

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 14 h 25 min

    Google a décidé de ne plus vendre à perte?
    Du coup, leur tarif se rapproche furieusement d’Apple et ils vont se retrouver en concurrence frontale.

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 15 h 04 min

    La Nexus 9 est donc la 1ère tablette à intégrer le Tegra K1 Denver.
    Vraiment dommage sans le lecteur de carte mémoire !! :(

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 15 h 20 min

    @Mxte29Fr: c’est bien ce que je pense aussi, le renouvellement des tablettes ne s’opérera que par du w8.1 (dual ou pas) à évaluer. Google n’a rien sorti de sa manche (cf articles de Pierre sur intel rachetant les parts de marché et les tablettes dès 50€).
    Sachant que 16Go emmc sans µSD à ce niveau de prix, c’est se tirer une balle dans le pied, alors qu’en pompom l’ecosystème de Google c’est de vendre nos données privées, et qu’avec cela la balle dans le pied cela devient maintenant un obus … Wintel va reprendre le manche et les AMD, NVIDIA, QUALCOMM et consorts ont du soucis à se faire pour ces prochaines années…
    Le bluff d’intel qui continue de donner ses puces est en train de mettre fin à la partie de poker menteur engagée l’an dernier.
    Samsung devrait accompagner Google dans la descente aux enfers (comme ce fut le cas à l’inverse) car même en misant sur sa dernière puce, le bug est qu’elle est malheureusement incompatile avec les OS de microsoft …

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 15 h 56 min

    Du NFC ? Comme sur les autres nexus

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 16 h 27 min

    @Polo : ne soyons pas aussi péssimistes :) Google a encore beaucoup de ressources (voir la fécondité des fameux Google groups par exemple.).

    Microsoft est un peu dans la tourmente en ce moment (voir le problème des brevets intellectuels en ce moment).

    Intel se prendra certainement aussi un procès un de ces jours pour ses pratiques commerciales (vendre à perte, ça va bien un moment, mais c’est pas une finalité) et sa situation de monopole.

    Bref, je rêve d’un avenir AMD/Linux pour tous :D (ne rions pas, si Canonical arrive à finaliser son serveur Mir (possibilité d’utiliser les pilotes des GPU android), on risque bien de voir tout un tas de fabriquant chinois s’engouffrer dans la brèche pour ne plus rien payer ni à Google, ni à Microsoft, ni à Intel.

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 16 h 49 min

    Désolé, mais cette tablette ne me fait vraiment pas rêvé!

    Il y a vraiment trop d’erreurs dans sont cahiers des charges,
    et sans parler de sont prix !

    Je dirai qu’il faut un minimum de 64Go de mémoire de masse,
    et inclure la 4G, et un lecteur de cartes…
    tous cela pour un prix décent,
    alors que là, question prix, c’est vraiment se payer
    de la tête de ses clients !!!
    Désolé Google, Play AGAIN…

    C’est vrai, que mon prochain achat sera certainement
    une tablette Windows…

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 18 h 14 min

    Faut arreter avec les histoires de SD et la gamme nexus, il n’y en a pas et il n’y en aura plus point barre. c’est une volonté de google, c’est une tres bonne chose je trouve … une SD c’est fragile, pas fiable et potentiellement dangereux

    Répondre
  • al
    16 octobre 2014 - 19 h 03 min

    @ baldarhion

    Pourquoi attendre Mir? Sailfish OS tourne déjà avec Wayland…

    Répondre
  • 16 octobre 2014 - 20 h 18 min

    A 399€ en 16 Go, sans lecteur de carte, ça s’appelle… du foutage de gueule, je te trouve lucide mais encore trop gentil avec un truc pareil.

    Ca va dans le mauvais sens, pris par Google qui ne risque pas de détrôner les iPad et par asus qui fait de plus en plus de produits médiocres.

    Après tout je déteste Google, finalement leur manque de réalisme m’arrange.

    Répondre
  • 17 octobre 2014 - 10 h 59 min

    […] Nexus 9 de HTC aligne des caractéristiques impressionnantes, toutes aussi impressionnantes que son prix. Pour qui s’est habitué à un marché Nexus en deçà des prix de la concurrence, […]

  • 22 octobre 2014 - 18 h 32 min

    @MrassoL: Merci…
    Même si la volonté d’un port SD peut se comprendre (ça m’arrangerait moi même de temps à autre) mais il est effectivement temps d’arrêter de pleurer sur une politique d’entreprise qui n’est pas prêt de changer.

    Répondre
  • 7 novembre 2014 - 6 h 07 min

    Perso j’ai eu la Nexus 7 première du nom, pas de port sd non plus mais c’était pas trop gênant… Jusqu’à ce qu’elle tombe en panne et que je n’ai plus accès au mode usb (Connectique interne cassée car TRÈS fragile), la j’en ai eu pour mes frais quand le pote qui devait la formater et réinstaller une rom custom l’a complètement vidée et plus de rom en interne… Le port sd aurait été salvateur… Bref, pour ma part, j’utilise un iPad mini Retina depuis maintenant un an et je ne le renouvellerais pas avant 2 ou 3 ans car il me suffit amplement pour ce que j’en fais…

    Répondre
  • 7 novembre 2014 - 10 h 11 min

    pour moi ce sera la tab s 8.4 de samsung, tant pis pour le touch wiz, pour l’avoir eu entre les mains c’est quelque chose

    Répondre
  • 7 novembre 2014 - 10 h 46 min

    c’est vrai que c’est mal foutu … mais il leur suffira de voir les chiffres de ventes et de réajuster …. quand aux gens qui vont basculer sur une tablette windows à pas cher, je me languis de lire leurs commentaires 3 à 6 mois après …

    Répondre
  • 9 novembre 2014 - 11 h 46 min

    @okens (Adrien): Alors je n’achèterai plus jamais de tablette Google.

    Répondre
  • 26 novembre 2014 - 21 h 46 min

    399€, même pas si j’en avais les moyens, les choses ont un prix et là, autant prendre un produit apple, on est au moins certain du suivi produit.

    Répondre
  • 26 novembre 2014 - 23 h 40 min

    @Sopilou: tu n’a pas du acheté beaucoup de tablettes nexus alors … aucune nexus n’a de port µSd !

    Répondre
  • 27 novembre 2014 - 8 h 09 min

    @Dadoo

    Répondre
  • 27 novembre 2014 - 8 h 15 min

    @Dadoo
    Oops. Je suis d’accord. Copier à ce point la forme Apple mais avec un OS moins performant, un store d’applis souvent médiocres, le tout à des prix proches de l’original me laisse dubitatif…

    Répondre
  • 27 novembre 2014 - 17 h 43 min

    la promo revient dans 17 min sur amazon

    Répondre
  • 27 novembre 2014 - 18 h 51 min

    La vrai force des nexus c’est la mise a jour du systeme de google par google directement.

    Des nexus de 2012 font maintenant tourner android 5.0 de façon stable et officielle.

    Le prix est exageré mais cette tablette devrait être encore a jour encore dans 2 ans.

    Répondre
  • 16 décembre 2014 - 0 h 53 min

    @mrassol: Effectivement.

    Répondre
  • 7 mars 2015 - 22 h 33 min

    90 euro de différence pas 80

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *

    • Les Bons Plans du soir : 13/11/2018

      Les promos du 11.11 sont terminées mais quelques éléments subsistent aujourd'hui?. Ajoutez à cela quelques produits intéressants comme des drones, smartphones, ultraportables, miniPC, caméras, SSD, MicroSD et autres et...
    • Les Bons Plans spécial 11.11 2018

      Les bons plans d'un Week End un peu particulier puisqu'il s'agit du jour des promotions folles des magasins asiatiques. Ce "jour des célibataires" est une des journée les plus...
    • Les Bons Plans du jour : 8/11/2018

      Pas mal de bons plans aujourd'hui avec des ulktraportables, MiniPC, TV-Box et autres smartphones mais également des bons plans variés qui vont de l'aspirateur robot en passant par un...
    • Les Bons Plans du Week End : 3-4/11/2018

      Les bons plans du Week End avec comme d'habitude pas mal de choses : Une imprimante 3D Alfawise U20 à bon prix, le OnePlus 6 en 64 et 128...