Asus ROG Mothership : un nouveau format de All-In-One ?

Asus profite du CES 2019 pour annoncer un nouvel appareil assez étrange : Le ROG Mothership. Un engin étonnant a mi chemin entre la tablette et le All In One et aux performances haut de gamme.

Prenez une tablette avec béquille intégrée et mariez la avec un PC tout en un classique, c’est ce qu’a fait Asus avec son ROG Mothership. Une hybridation étrange qui ne répond pas vraiment à un besoin mais cherche à explorer de nouveaux formats.

ROG-Mothership_GZ700_Product-Photo_03

Du PC tout en un, le ROG Mothership garde la taille imposante, le poids et le format. Il s’agit d’un engin 17.3″ affichant en 1920 x 1080 pixels grâce à une dalle IPS en 144 Hz 100% sRGB. A noter que sa dalle n’est pas tactile. On ne peut pas considérer cet engin comme une tablette, il ne dispose ni d’une batterie ni d’une interface tactile. Il faudra obligatoirement recourir à un clavier et une souris.

C’est d’ailleurs un trop joli bébé pour l’imaginer posé sur ses genoux au fond d’un canapé. 41 cm de large pour 21 cm de haut et 29.9 mm d’épaisseur. Il pèsera environ 4.7 Kg1 et embarquera des processeurs qui pourront aller jusqu’au Core i9-8950HK et des puces graphiques Nvidia GeForce RTX 2080 avec 8 Go de mémoire VRAM GDDR6. Détail “amusant”, le ROG Mothership emploie deux alimentations de 280 watts pour faire tourner l’ensemble des composants.

ROG-Mothership_GZ700_Product-Photo_02

La mémoire vive du PC montera à 64 Go maximum en double canal DDR4 2666 MHz et le stockage sera confié à trois stockages M.2 NVMe PCIe de 512 Go. 1.5 To au total de SSD ultrarapide donc pour une machine qui devrait s’empiffrer de jeux 3D triple A les doigts dans la prise USB.

ROG-Mothership_GZ700_Product-Photo_06

La connectique est assez large avec une sortie HDMI 2.0 pour faire du double écran, un port  Thunderbolt 3.0 USB type-C, un autre Type-C en en USB 3.1 Gen 2 et quatre ports USB Type-A dont un en USB 3.1 Gen1 avec fonction de charge et trois en USB 3.1 Gen2. Deux ports jack audio 3.5 mm sont également présents. Le premier pouvant accueillir un casque micro et le second un casque micro classique combiné, de quoi pallier à toutes les situations. Un port Ethernet Gigabit est présent ainsi qu’un module Wifi5 (802.11ac) et du Bluetooth 5.0. Un lecteur de cartes SDXC et un port antivol Kensington Lock complètent cet équipement

ROG-Mothership_GZ700_Product-Photo_08

L’engin se déploie grâce à une béquille sur charnière façon Microsoft Surface et se positionne face à un clavier qui peut être filaire ou sans fil. Il s’agit en fait d’un portable haut de gamme sans clavier.

ROG-Mothership_GZ700_Product-Photo_04

L’argument d’Asus étant que beaucoup de joueurs utilisent leurs portables avec des claviers externes mais jamais celui de leur machine. Dans cette optique, le format de ce ROG Mothership se tient même si il gomme l’intérêt de la maniabilité et de l’autonomie du portable et celle de l’accès aux composants d’un PC standard.

ROG-Mothership_GZ700_Product-Photo_01

Asus livre un clavier avec la machine. Il se déploie pour se connecter directement à l’engin par dessus son enceinte frontale. Cela finalise le design “portable” mais peut également s’utiliser comme un périphérique détaché et 100% autonome. Il suffira de replier le clavier sur son extension pour retrouver un périphérique chiclet rétro éclairé RVB. Un système audio évolué avec un DAC ESS SAbre et quatre enceintes 4 Watts en frontal.

J’avoue ne pas trop savoir  quoi penser de cet engin. Il saura remplacer un portable effectivement mais j’ai bien peut qu’il faille sacrifier l’évolutivité de ses composants. Il est très esthétique et peut se glisser facilement contre un mur pour retrouver un bureau pour bricoler… Mais on retrouvera le même encombrement qu’un écran classique. C’est une combinaison nouvelle et il faut saluer l’audace de la proposition. A juger sur pièces pour voir si elle a vraiment un sens et si l’engin est à la hauteur de sa promesse. 

Pas de date précise hormis une annonce de disponibilité au second trimestre. Les prix varieront suivant les configurations.

Notes :

  1. Pour le moment Asus annonce un poids estimé de 4.7 Kg, ça peut varier un poil.
10 commentaires sur ce sujet.
  • 7 janvier 2019 - 17 h 20 min

    Un I9, une 2080rtx, 64 fb de RAM, un bon SSD bien solicité…
    Dans un pc se transformant en tablette… Dans l’absolu c’est le rêve de du gamer… Mais le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions c’est comment diable ils vont refroidir ça??? Apple galère grave pour son 15″ i9 et la gpu est pas moitiée aussi puissante… Y a une option appareil a raclette qu ont nous a pas annoncé avec cet ordi ou c’est juste du flanc?

    Répondre
  • 7 janvier 2019 - 18 h 09 min

    Bon Asus, combien Vous me payerez-Vous pour Vous fabriquer une machine réellement ergonomique et fonctionnelle ?!
    Car honnêtement, je ne vois pas l’intérêt, et ceux sans même parler prix…
    Il faut concevoir des produits pour gagner de l’argent,
    par pour en perdre…
    Et faire les différences intelligemment,
    qu’elles soient vraiment des Atouts !!!
    Alors que là…ça court au Grand FLOP…
    Aie, aie, aie !

    Répondre
  • 7 janvier 2019 - 19 h 29 min

    C’est quoi cette chose ? … Sans nom, immonde, le bossu de notre dame ?
    C’est quasiment(do) ça !!!

    Répondre
  • 7 janvier 2019 - 19 h 56 min
  • 7 janvier 2019 - 19 h 57 min

    L’inclinaison du clavier est trop forte. Idéalement, pour les poignets, il vaut mieux utiliser un clavier à plat. C’est à dire qu’il ne faudrait pas utiliser les pattes des claviers.
    Ici, elles semblent imposées et avec un angle important.

    En plus, le son sort de sous le clavier.
    Tout le poids de la machine tient avec une petite charnière.
    Ils ne doivent pas avoir de chat chez eux. C’est vraiment mal pensé.

    Répondre
  • 7 janvier 2019 - 20 h 13 min

    Conception originale pour un PC Gaming mais je me vois pas acheter ça.

    Répondre
  • 7 janvier 2019 - 20 h 59 min

    Je pense que c’est plus modulaire qu’un 17 pouces gaming qui ne bougera jamais non plus (et qui sera guère plus évolutif). Plus joli aussi. Sans doute for cher aussi.

    Répondre
  • 7 janvier 2019 - 23 h 18 min

    En tombant sur un bureau/pc diy (240x120cm), avec tiroir pc de 50x60x20, j’ai réalisé que c’était plus que bien des boitiers full atx. Alors depuis, je fais des boitiers tiroirs de 40x25x17 dans ma tête, avec des composants standards au cout dérisoires… Un full hd non tactile pour jouer, ça c’est malin : la cg peut durer 10ans avec une bête 1070… Mais les ultra riches (enthousiastes, pardon) vont acheter ce pc jetable et surtout bruyant… Quel gachi de conception !

    Répondre
  • 8 janvier 2019 - 1 h 37 min

    4,5 Kg, ca me rappelle mon tout premier HP 17 pouce, un portatif plus qu’un portable !

    Répondre
  • 8 janvier 2019 - 12 h 54 min

    En 19 pouce avec une dalle 16:10 voir 3:2, avec une techno Wacom mais sans la carte graphique de gamer énergivore, cela aurait été intéressant pour en faire une station de travail transportable…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *