Zotac ZBox-EN970 : Une rapide prise en main

Quelques minutes avec la ZBox-EN970 de Zotac hier soir à la Paris Games Week, pas le temps de prendre l’engin suffisamment en main pour se forger un véritable avis mais assez pour dire un mot sur les premières impressions de performances et de finition de l’objet.

Bruit et fureur, la Paris Games Week n’est pas un lieu de tout repos et les stands rivalisent à grands coups de sono pour “mettre en valeur” leurs produits. Apparemment cela marche pour certains, moi cela a plutôt tendance à me faire fuir. J’ai bravé la mauvaise tetech du stand Zotac pour aller prendre en main leur future Steam Machine.

Zotac ZBox-EN970

Pour le moment sous Windows  mais compatible avec Linux, comprenez SteamOS, la Zotac ZBox-EN970 est un joli petit monstre dans un format très compact. L’objet embarque non seulement une formule processeur et circuit graphique performants mais propose, en plus, un bel équipement interne capable de belles évolutions. A l’intérieur de ce modèle, un Intel Core i5-5200U un double coeur quadruple threads cadencé de 2.2 à 2.7 GHZ avec 15 watts de TDP. Associé à cette puce, un circuit Nvidia GeForce GTX 960 avec 3 Go de mémoire dédiée.

La mémoire embarquée grimpe à 8 Go de DDRL3 et le stockage est assuré par 128 Go de SSD de base sur un slot M.2 mais le châssis pourra accepter deux autres éléments au format 2.5 pouces.

Pas forcément question d’intégrer un ensemble de SSD hormis pour la performance, l’engin est ventilé et si il m’a été impossible de l’entendre émettre le moindre son en fonctionnement , je suppose qu’il sera suffisamment bruyant pour ne pas se priver d’une combinaison SSD et disque mécanique. L’engin étant avant tout à considérer comme un PC de jeu autonome, on peut tirer avantage d’un espace conséquent pour stocker des jeux.

Zotac ZBox-EN970

Les diverses solutions étaient déjà parfaitement exploitables. Zotac est un spécialiste de l’implantation d’une grosse connectique dans des châssis très compacts.  Ici, les ports de façade proposaient deux USB 3.0, des ports casque et micro, un lecteur de cartes SDXC et un port infrarouge. Le flash de mon appareil photo ne rend pas hommage à l’implantation très sobre choisie par la marque, les images plus bas lui font plus honneur.

Zotac ZBox-EN970

Au dos de l’appareil, c’est encore plus riche : Pas moins de quatre ports HDMI, deux ports Ethernet Gigabit, quatre USB dont 2 au format USB 3.0 et la prise d’antenne pour le Wifi de type 802.11AC de la machine.

Zotac ZBox-EN970

En fonctionnement, le bouton d’allumage s’illumine d’un cercle orange assez sobre et les leds d’activité sous le lecteur de cartes se mettent à clignoter.

Zotac ZBox-EN970

Les quelques minutes que j’ai pu consacrer à jouer avec l’appareil se sont révélées convaincantes. Malgré des choix graphiques poussés sur les différents titres exposés, la machine affichait une fluidité parfaite.

Zotac ZBox-EN970

La sobriété de la proposition dénote d’ailleurs avec cette performance que beaucoup de joueurs remarquent et apprécient. Les dimensions sont très correctes avec 21 cm de large pour 20 cm de profondeur et un peu plus de 5.25 cm d’épaisseur. Peu connaissent en fait le tarif de cet engin qui ne paye pas  de mine avec son châssis mat et sobre. Le Zotac ZBox-EN970 est annoncé à 899.99€ prix public en version barebone, c’est à dire sans mémoire, stockage ni système d’exploitation. Une information qui pose évidemment problème aux joueurs qui viennent de tester l’engin et sont enchantés par ses performances.

C’est le problème de ce type de solution et de tout l’écosystème des Steam Box : Pour le moment, les joueurs veulent un engin plus évolutif pour un prix flirtant rapidement avec les 1000€. Le Mini ITX a encore de beaux jours devant lui pour les amateurs de minimachines de jeu.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 28 octobre 2015 - 15 h 30 min

    Sûrement l’avenir du “gaming” PC en général et dans le salon en particulier. Il manque juste l’OS totalement adapté (SteamOS?), même su Windows 10 est déjà bien fichu. D’ici deux ou trois ans, on aura une belle ouissance, bien, bien supérieure aux consoles actuelles (PS4 et XOne). Et dans des boitiers juste un peu plus gros, toute la puissance nécessaire au jeu en 2160p à 60 images/seconde. Le seul hic qui peut être rédhibitoire : l’absence de jeux physiques qui empêchent leur revente mais c’est compensé par des jeux moins chers à leur sortie, des “soldes” digitales, etc. Surtout que rien ne dit qu’il y aura une nouvelle génération de consoles… L’absence logique de jeux “constructeur” peut aussi être un frein pour certains, surtout si on apprécie la qualité des jeux comme ceux de Sony. Le multiéquipement reste donc indispensable pour tout joueur qui se respecte (sans oublier Nintendo !). Pote.

    Répondre
  • 28 octobre 2015 - 16 h 13 min

    Donc finalement c’est une GTX960 dedans ?? avec 3Go de ram?
    Quel est cet assemblage étrange ?

    Répondre
  • 28 octobre 2015 - 17 h 52 min

    C’est un OEM Custom pour Zotac…

    Comme Pierre le précisait, j’hésite entre l’intégration de composants plus performants d’un mini-ITX, et ce mini-PC qui libère un max de place, disposant d’une connectique complète (dont 2 RJ45/2 VLans), et qu’on peut facilement trimballer… Tout les 2 pour (en gros) le même prix : mon choix penchant pour l’instant vers la 1ère solution.

    Répondre
  • 28 octobre 2015 - 20 h 12 min

    @Pote:

    “Sûrement l’avenir du « gaming » PC”
    Je ne pense pas. ça s’adresse à un public particulier. Une config poussive (pour les jeux) et des éléments soudés, ça ne prendra pas chez un grand nombre de joueurs PC (dont moi).
    Pour du compact, le mini itx fait très bien l’affaire (avec des CPU et GPU desktop au moins).

    Répondre
  • 28 octobre 2015 - 22 h 06 min

    je trouve ce mini PC très réussi.
    C’est à mon avis une excellente alternative à l’alienware alpha, qui est beaucoup plus bruyant, plus volumineux, et surtout moins puissant pour les jeux (le GPU est dépassé).
    Je trouve juste domage que pour ce prix on ait pas droit à un I7

    Répondre
  • 31 octobre 2015 - 21 h 03 min

    Je le trouve bien tentant, sous réserve que le niveau sonore soit contenu. Matériel.net le propose pour 100E de plus avec un ssd et 8 Go de RAM. L’evolutivite est la, la RAM et le stockage sont accessibles, ça me suffit des lors que le couple proc/CG est cohérent.

    Avantage par rapport à d’autres, on est sur de pouvoir y faire tourner un linux si ça nous chante.

    Répondre
  • 3 novembre 2015 - 12 h 58 min

    […] blanche et noire, dimensions compactes, l’objet ressemble beaucoup à la ZBox EN970 de la marque sur la forme. Mais à l’intérieur, l’équipement est très différent. On […]

  • 10 mars 2016 - 15 h 10 min

    […] n’avez pas vu passer le Zotac µMagnus EN970 ? Moi non plus, enfin pas vraiment, je l’ai croisé à la Paris Games Week mais on ne peut pas dire que l’engin aie vraiment fait parlé de lui en magasin. Normal me […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *