LattePanda Alpha : Une mini carte mère Core M3-7Y30 et évolutive sous Kickstarter

Très belle surprise que cette carte LattePanda Alpha en financement participatif sur Kickstarter. Il s’agit d’un format propriétaire, embarquant un processeur Intel Core M3-7Y30 ou Celeron N4100 qui propose, en plus, un module compatible Arduino.

Prenez une petite carte mère, d’aspect très compact même si on n’a pas ses dimensions exactes, et ajoutez lui tout ce qu’il faut pour faire tourner très correctement un système d’exploitation récent. La LattePanda Alpha  sera livrée en option sous Windows 10 Pro mais elle saura également faire tourner un Linux sans soucis.

Proposée dans deux configurations différentes, sous Celeron N4100 ou Core M3-7Y30, la LattePanda Alpha est une solution complète.

2017-12-11 09_24_45-minimachines.net

Elle a beau être très compacte et mesurer moins de 12.5 mm d’épaisseur, c’est une solution complète qui propose non seulement de la mémoire vive et du stockage eMMC mais également un slot M.2 pour leur ajouter du stockage. Les deux variantes proposent de nombreuses fonctionnalités, à commencer par un Wifi de type 802.11AC, du Bluetooth 4.2 et un Ethernet Gigabit pour assurer une bonne connexion.

2017-12-11 08_56_23-minimachines.net

Pas moins de trois ports USB 3.0 sont disponibles sur les cartes ainsi qu’une sortie vidéo HDMI et un eDisplayPort et de quoi piloter un écran tactile. Un lecteur de cartes MicroSDXC est présent, l’alimentation se fait au travers d’un port USB type-C1 qui permettra également une connexion DisplayPort à un écran et offrira de l’USB 3.0.  Au final, cette carte comporte tout ce qu’il faut pour intégrer un PC dans la solution de son choix. Un port M.2 E-Key permettra de retrouver des ports PCEx2 et de l’USB 2.0.

LattePanda Alpha

Mieux encore, le constructeur a choisi de glisser dans la solution un module compatible Arduino Leonardo. Ce microcontrôleur, piloté directement par la carte pourra donc s’adresser à divers montages électroniques optionnels. Une autre série de broches permettra de récupérer des ports série RS232 ainsi que des USB, I2C et I2S. De quoi, là encore, penser à une intégration vers des solutions industrielles, robotiques ou autres.

 

LattePanda Alpha

La première des deux cartes est la plus abordable est déjà très complète. La LattePanda Delta propose un Celeron N4100, une puce pas encore officiellement lancée par Intel mais qui fait partie de la gamme Gemini Lake du fondeur. Il s’agit d’un quadruple coeur qui, d’après la fiche technique de la marque, sera cadencée de 1.1 à 2.4 Ghz et embarquera un processeur graphique Intel HD 600. Elle sera ici associée à 4 Go de mémoire vive DDR4 en double canal, malheureusement soudés à la carte mère et 32 Go de eMMC V5.0. Un slot M.2 SATA pour un SSD supplémentaire sera également de la partie pour ajouter un stockage de plus grande taille. Proposée à partir de 166$ Canadiens + 22$ Canadiens de port cela donne un total de 124€, ce qui est un très bon tarif au vu de l’équipement de l’engin.

LattePanda Alpha

La version LattePanda Alpha passera à la vitesse supérieure avec la même connectique à quelques détails prêt. Le slot M.2 passe ainsi d’un contrôleur SATA III à un NVMe pour des solutions de stockages plus rapides. Le reste est identique mais les composants de base changent. Le processeur choisi est un core M3-7Y30, un double coeur et quadruple threads très performant et peu gourmand qui pourra, lui aussi, s’alimenter grâce à un simple port USB Type-C. Il propose un circuit graphique Intel HD 615 et, cette fois-ci, embarque 8 Go de mémoire vive DDR3L toujours sur deux canaux. Le stockage interne pourra grimper jusqu’à 64 Go de eMMC V5.0 mais les premiers modèles de carte en seront dépourvus. Le tarif reste abordable puisque la première LattePanda Alpha est annoncée à 269$ canadiens avec toujours 22$ CAN de port et donc un total d’environ 243€.

2017-12-11 09_25_18-minimachines.net

Diverses options de stockage sont proposées en option ainsi qu’un écran tactile 7″, un câble de transfert et une licence de Windows 10 Pro et une sorte de coque ventilée vient coiffer l’ensemble. Un petit connecteur pour réguler le ventilateur est disponible sur les  deux cartes mères. Il est malheureusement impossible, semble t-il, d’obtenir cette coque ventilée sans s’offrir une licence Microsoft…

Le pack LattePanda Delta tout compris se négocie à 213€ environ. La version LattePanda Alpha à 374€, frais de port vers la France compris.

Cela reste abordable dans les deux cas et j’avoue que si LattePanda n’avait pas déjà réalisé une carte par le passé ayant rencontré un grand succès, j’aurais émis quelques doutes sur la réussite d’un tel projet sur une plateforme de financement participatif. Ces cartes semblent parfaites, équilibrées, compactes, évolutives et bien finies. Elles peuvent faire face chacune à de nombreuses problématiques et une solution comme la LattePanda Alpha, est à même de piloter des systèmes modernes très performants. Pour travailler en mobilité depuis un an avec un Core M3-7y30 associé à 8Go de mémoire vive, je n’ai rien à reprocher à cette combinaison qui est à la fois performante et souple à l’usage. Autre bon point, les deux cartes pourront facilement se passer d’une ventilation active et donc ne générer aucune nuisance sonore.

Le financement est déjà établi et la disponibilité annoncée est pour Mai 2018.

A découvrir sur KickStarter

Merci à Alexandre pour l’info.

 

 

Notes :

  1. Un port d’alim direct est également présent en 12V
21 commentaires sur ce sujet.
  • 11 décembre 2017 - 10 h 56 min

    Super intéressant comme produit pro. Le tarif est raisonnable pour une plateforme complète, reste à voir la possibilité d’en faire du fanless.
    Merci pour l’article.

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 11 h 04 min

    C’est la première fois que je contribue à un tel projet, je suis franchement emballé.
    Pour ma part, si leur projet va à son terme, je devrai patienter tout de même jusqu’en juin.

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 11 h 17 min

    @Youri_1er: Hum, sur des PC comme le Mi book Air 12.5″ deXiaomi, c’est en fanless avec juste un contact métal. Je pense que c’est pas compliqué !

    Répondre
  • Dan
    11 décembre 2017 - 11 h 19 min

    Wouahh en voilà une good news pour la St Dan !
    lol, sans déconner c’est un beau projet !

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 11 h 35 min

    @Pierre Lecourt:

    Je confirme pour le fanless. J’ai un Xiaomi Mi Air 12 et ça ne chauffe pas énormément (pour peu qu’on fasse attention de ne pas le poser sur un matériaux qui ne retient pas la chaleur, genre une couverture).

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 12 h 47 min

    Rien que pour la carte de base: un processeur avec un benchmark de plus de 2000, Wifi 802.11AC, Bluetooth 4.2, Ethernet Gigabit, stockage eMMC m2, 3 ports usb3.0+ 1 usb C gestion GPIO/arduino, connectique complète. choix d’OS.

    A voir les photos et vidéos cela à l’air de fonctionner en fanless.

    Je la trouve super intéressante pour le prix

    Ai je bien compris, le Streaming Cable permet d’utiliser le clavier souris écran à partir d’un pc externe?

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 13 h 37 min

    Celui à 129$, je le vois bien pour un serveur mininas/multimédia pour ses 3 ports USB3, 4 cores et port gigabit, puissance suffisante.
    Par contre celui à 289$ parfait pour un serveur d’appli pas cher pour du docker et ses appliances favorites :)

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 13 h 57 min

    Du Arduino avec une plateforme aussi puissante? Dafuk?!
    Même pour en faire un serveur personnel c’est jeter de la puissance de calcul par la fenêtre.
    Même pour un HTPC c’est overkill.

    J’ai vraiment beaucoup de mal à comprendre l’interet d’un produit si cher.

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 14 h 00 min

    @zikzak: Qu’est ce qui te parait si cher ? Qu’est ce que tu ne saisit pas dans l’intérêt de l’alliance PC-Arduino ?

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 14 h 15 min

    Heureux possesseur d’un LataPanda, je trouve la solution exellente comme serveur multimedia. Je vois avec plaisir que cette fois-ci ils ont pensé au refroidissement de la machine avec un ventilateur. Ma solution est moins élégante mais très efficace.
    https://www.dropbox.com/s/kqxr2so4fqu7anz/IMG_0697.jpg?dl=0

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 14 h 50 min

    @epralong: Oula ! elle chauffe tant que ça ?

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 15 h 08 min

    @Pierre Lecourt: C’est bien trop puissant pour gerer une poignée de DELs comme dans leur mise en situation.
    Combien de Arduino on peut se payer avec 290 dollars ?

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 15 h 18 min

    @zikzak
    L’idée n’est pas de s’en servir juste comme un arduino, mais d’avoir la puissance d’un système embarqué + la possibilité d’un arduino.
    Pour prendre un exemple pratique, sur un “robot” de n’importe quel type, s’en servir pour traiter les informations visuels (venant de caméra, associé par exemple à openCV ou du deeplearning) et controler les moteurs (donc I/O de l’arduino) directement sur la même cartes.
    Sinon en effet, en “juste arduino”, cela n’aurait aucun sens !

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 16 h 09 min

    @zikzak: Comme dit @Pacemk, le fait de rajouter du Arduino ne limite pas la carte à Arduino. Si tu veux construire un robot complexe par exemple tu as à la fois le cerveau et une partie du micro contrôleur dans une seule carte. C’est un détail dans la carte, un ajout parce que ça correspond à la “marque de fabrique” de LattePanda mais ce n’est clairement pas le principal.

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 17 h 05 min

    @Pierre Lecourt:
    Oui cela trottle un max sans le radiateur passif…

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 22 h 03 min

    Est t’il fanless ?
    J’ai posé la question sur kickstarter voici la réponse traduite:
    Oui, vous pouvez!
    LattePanda ALPHA/DELTA ont été conçus pour fonctionner avec des ventilateurs sans ventilateur, mais vous pouvez aussi l’installer si vous voulez qu’il fonctionne dans un environnement chaud comme >40?
    Et le ventilateur est réglable, vous pouvez configurer la température.

    Répondre
  • an
    12 décembre 2017 - 11 h 16 min

    J’ai un Raspberry, beaucoup moins cher. Apparemment maintenant il y a même une version à cinq ou dix euros. Je ne vois pas l’intérêt d’avoir autre chose.

    Répondre
  • 12 décembre 2017 - 11 h 33 min

    @an: Imagine un type qui dirait à un chauffeur routier avec un 35 tonnes :! “J’ai une Smart, beaucoup moins cher. Je ne vois pas l’intérêt d’avoir autre chose.” tu l’as ?

    Répondre
  • 12 décembre 2017 - 21 h 59 min

    De toutes façons tout est overkill maintenant. Arduino c’est deux euros.

    Sinon les microcontrôleurs modernes tournent à 400MHz, avec deux coeurs ou plus. Une orange pi zéro c’est 4 coeurs et 1.2GHz en ARM pour 8€ etc…

    Il va de falloir s’habituer à jeter de la puissance de calcul par la fenêtre (Windows).

    Répondre
  • 12 décembre 2017 - 22 h 49 min

    Mais il faut arrêter de comparer avec un microcontrôleur; Il faut comparer avec une carte-mère x86. Ici, on peut installer des logiciels Windows si ça nous chante ! On ouvre bien plus de possibilités qu’avec un Raspberry.
    L’interface Arduino permet d’intégrer ce vrai PC dans un montage plus spécifique.
    C’est bien comme ça que je le vois : un PC avec une interface arduino. Pas l’inverse. Le tarif est donc cohérent avec un PC.
    Franchement, ça me tente bien.

    Répondre
  • 26 décembre 2017 - 8 h 10 min

    hahaha j’ai ri en lisant les commentaires des pseudo developpeurs qui utilise leur raspberry pi pour faire tourner kodi ou osmc…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *