La BNF autorise la photographie de documents dans ses salles de lecture

Très bonne nouvelle que cette décision de la Bibliothèque Nationale de France d’ouvrir à ses lecteurs la photographie de documents qu’elle renferme. Une décision qui je l’espère sera suivie par de nombreux autres établissements. Mais pourquoi en parler sur Minimachines ?

Depuis hier, les documents hébergés par la BNF, à de rares exceptions près, peuvent être photographiés pour en garder une trace. Que vous soyez un chercheur ou non, qu’il s’agisse d’un document du domaine public ou protégés par le code de la propriété intellectuelle, il vous est possible d’en faire une copie photographique.

Certaines règles s’appliquent bien entendu, vous n’avez pas le droit de les reproduire, pas le droit de les envoyer à un tiers ou sur les réseaux sociaux… C’est juste l’équivalent numérique de la bonne vieille photocopie. Sauf qu’au passage, on massacre pas le bouquin en l’écrasant contre une vitre.

Pourquoi en parler sur Minimachines ? Tout simplement parce que cet usage est ce pourquoi je milite pour un capteur photo de qualité au dos des tablettes de grande diagonale depuis des années. Lorsque les premières tablettes de 10 pouces sont apparues avec un capteur dans leur dos, on a eu droit à une levée de boucliers de la part des acheteurs réclamant une baisse de tarif à la place de cette “webcam inutile”.

Evidemment, le prix d’un capteur lambda de 5 mégapixels est inférieur à celui d’un café aujourd’hui en usine. Seuls quelques modèles disposent d’un capteur de qualité, avec autofocus, 8, 10 ou 12 mégapixels et une optique propre et lumineuse. Ceux-là sont rares et assez chers effectivement mais rarement au dessus des quelques dizaines de dollars. Demander une vraie baisse de prix en enlevant un capteur à 5, 10 ou 20$ est donc peine perdue.

TEST NEXUS 10

Le capteur de la Nexus 10.

D’autant que la combinaison, bon capteur et grand écran est un véritable atout pour tout étudiant ou tout professionnel. Face à un livre de la BNF vous pourrez désormais dégainer votre tablette pour capturer des photos pleine page ou des doubles pages de formats poche. La photographie de documents pour les transformer en pages numériques est un vrai atout.

PHOTOS NEXUS 10

Une double page capturée par la Nexus 10.

Capturer des cartes, des diagrammes, des pages qui se suivent et… magie du grand écran, les consulter à l’échelle 1/1 quelques minutes plus tard dans les transports ou chez vous. Pas le temps de finir ce bouquin que l’on ne peut pas emporter ? 3 clichés et c’est terminé. Absolument besoin de ce passage d’un épais rapport d’il y a 4 ans avant une réunion, même chose.

Ce petit capteur longtemps considéré comme inutile parce qu’on ne va effectivement pas avoir besoin d’un écran 10 pouces pour faire une photo dans la rue, peut être d’un grand secours dans un usage documentaire. Là où il fallait de la gymnastique devant une photocopieuse plus ou moins récalcitrante et chère, on a désormais la possibilité de stocker dans un encombrement minimal des milliers de pages gratuitement et les améliorer en quelques instants.

A ce propos, je ne saurais que vous conseiller de télécharger l’application Tiny Scanner sur le Google Play (il y a surement l’équivalent sous iOS). Elle est légère et permet de faire d’excellentes captures rapidement et facilement.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 8 septembre 2015 - 11 h 22 min

    Bonne nouvelle pour ceux qui vont régulièrement à la BNF pour y lire des tas de bouquins !

    Merci Pierre pour le tuyau sur la petite app android ‘TinyScan’ ! ;)

    Répondre
  • 8 septembre 2015 - 12 h 43 min

    il y a aussi camscanner pro qui exporte en pdf

    Répondre
  • 8 septembre 2015 - 13 h 15 min

    Pour ce genre d’usage, les bonnes grosses vieilles machines utilisaient des périphériques externes. N’y a-t-il pas aussi des pistes de ce côté là ?

    Même les gros appareils photo et/ou camescopes de type bridge sont encore loin d’atteindre des résultats exceptionnels pour tous types d’usages (même s’ils progressent vite). Du coup, avoir forcément le bon type de capteur sur le bon type de tablette, ce n’est pas forcément un compromis facile à faire ?

    Et du coup, en dehors des appareils à usage ciblé, n’y a-t-il pas des pistes “externes” ?

    Répondre
  • 8 septembre 2015 - 13 h 20 min

    Sur Windows Phone/Mobile, il y a l’application Microsoft “Office Lens” qui se greffe en extension de l’application photo, et qui fournit le même genre de service (document/tableau blanc/photo/carte de visite) avec export PDF/Word/PPT dans onedrive, export dans OneNote, et bien sûr, partage.

    Répondre
  • 8 septembre 2015 - 16 h 19 min

    Personnellement, pour un document et étant donné la taille contrainte des capteurs de tablette, je préfère un 5Mpix qui sera dans une surface identique plus sensible qu’un 10 qui ne sortira que de la bouillie de pixel et des fichiers inutilement lourds.

    Par contre, rien à ajouter sur le fait d’en finir avec les lentilles en plastoc sans autofocus. On pourrait ajouter quelques leds blanches judicieusement placées/diffusées afin d’avoir un éclairage uniforme de la page.

    Là dessus, une appli de scan intégrant les corrections géométriques (via analyse de l’image voire utilisation du capteur gyroscopique, vu qu’on est censé avoir le bouquin posé sur une table à niveau) et de différences de ton qui vont bien et la différence avec un scanner de documents risque d’être peu visible.

    Ce serait un usage moins gland des capacités photo de ces engins que de le sortir à tout bout de champ dans les coins touristiques pour faire des photos de m….

    Répondre
  • 8 septembre 2015 - 17 h 56 min

    Et faire aussi en même temps plein de photos de ses doigts :D

    Répondre
  • Xo7
    9 septembre 2015 - 7 h 40 min

    Sous Android ou winphone pas de problème mais avez vous un logiciel adapté a une tablette sous Win 10 ?

    Répondre
  • 9 septembre 2015 - 10 h 09 min

    Pas trouvé de réponse positive concernant les tablettes à part quelqu’un qui a indiqué que la version Windows 8 de OneNote reprenait certaines fonctionnalités (mais lesquelles ?).

    Sinon j’ai découvert que Office Lens est dispo aussi sur Android et iOS.

    Répondre
  • 9 septembre 2015 - 10 h 12 min

    @yann ce qui est important c’est surtout d’avoir un stabilisateur optique qui permet, pour les sujets fixes, d’augmenter le temps d’exposition et donc de compenser la baisse de sensibilité liée à la plus haute résolution. Sur ce point mon Lumia 830 est vraiment étonnant (pour le prix).

    Répondre
  • Xo7
    9 septembre 2015 - 17 h 33 min

    Non vraiment rien pour les tablettes Win 10 . One note permet juste d’intégrer des photos….M$ est encore a la traine alors qu’il “suffit” d’adapter office Lens…. je rage de désespoir.
    Sinon la hp Stream sous w10 fonctionne mieux, l’os est plus ergonomique.
    Encore un p’tit effort M.M$ !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *