Le Framework Chromebook est t-il une bonne idée ?

Proposée à 999$, ce Framework Chromebook est une version revisitée par Google de la machine réparable et évolutive.

Après les portables classiques distribués sous Windows ou sans système d’exploitation tout en étant compatibles Linux, Framework propose une version Chromebook de son engin. Une idée montée en partenariat avec Google qui promet 8 années de mises à jour et qui adapte le précédent modèle à son système.

L’engin change de clavier avec une touche « Windows » qui disparait. Un petit logo Chromebook est présent sur la coque… Mais, pour le reste, pas de différences fondamentales avec les modèles existants. Enfin, presque.

Le gros truc des Framework, c’est leur évolutivité. La marque propose des pièces détachées pour l’ensemble de ses composants ainsi que des modules permettant de modifier la connectique. Un avantage intéressant si on veut faire évoluer son portable dans le temps. Même si il reste quelques réserves quant au fonctionnement classique de ce genre de machine. Il est rare qu’un portable qui nécessite aujourd’hui une mise à jour technique pour cause de performances en retrait n’ait pas quelques soucis mécaniques au demeurant. Cela dit, en cas d’accident, de gestion de parc ou autres besoin régulier de mise à jour, les engins ont beaucoup de sens.

Mais ce passage à ChromeOS me chiffonne. Je ne vois pas bien l’objectif de la marque dans cette construction. Si l’engin en lui même reste aussi intéressant, il perd franchement en ouverture en héritant d’un BIOS dédié à l’usage de Chrome OS. Il sera sans doute possible d’installer un Linux sur la machine mais pas forcément autre chose. 

Le Framework Chromebook est annoncé à 1049€ en version Intel Core de onzième génération. Le prix du modèle 12e Génération n’est pas encore connu en Europe mais il est de 999$ HT aux US pour le modèle Core i5-1240P avec 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage. Ces prix sont élevés mais s’expliquant par les choix de la marque et la volonté d’ouverture des machines. Reste que dans le cas présent cette volonté est méchamment sabrée par le système d’exploitation qui lie quelque peu la machine à Google.

Est ce qu’il n’est pas plus logique, au vu de la recherche de liberté effectuée par Framework, de choisir un engin sans système et d’installer celui de son choix derrière ? Un Windows, un ChromeOS Flex ou un Linux.

Je me demande si cette évolution correspond plus à une demande du public qu’à une demande de… Google.

Framework : un portable aux composants facilement remplaçables

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

6 commentaires sur ce sujet.
  • 22 septembre 2022 - 16 h 05 min

    Les chromebooks marchent bien aux USA, c’est sans doute une partie de l’explication. Perso, j’ai quand même beaucoup de mal avec l’idée d’aller implanter un OS aussi intrusif dans une machine dont l’ADN est principalement caractérisé par l’esprit d’ouverture.

    Répondre
  • 22 septembre 2022 - 16 h 25 min

    Perso ,si l’idée d’une machine évolutive est intéressante ,le principe en bride parfois la machine .

    Faire tourner ce type de machine avec une partie graphique intégré sur le processeur fait que beaucoup de jeux Android ne tourneront pas dessus avec une configuration CHROMEBOOK INTEL ou AMD .

    Le prix ensuite ,reste a savoir si une machine CHROMEBOOK a 400 euros + une machine WINDOWS a 600 euros ne sont pas un choix plus logique .

    Les CHROMEBOOK marchent bien aux USA ,en premier parce que les prix sont plus bas que chez nous .
    La clientèle CHROMEBOOK est aussi celle des papys et mamans ne désirant pas un ORDISSIMO tout en ayant un ordinateur simple d’emploi .

    Je pense que l’évolution d’un ordinateur pour un particulier c’est de changer facilement ses barrettes de mémoires et son disque dur SDD .
    COMMENT le faire quand les ordinateurs ne disposent plus de ces trappes d’Accès facilement accessibles ?

    Répondre
  • 22 septembre 2022 - 20 h 32 min

    8 ans c’est le suivi logiciel d’un windows ou d’un mac. Il n’y a finalement que Google pour faire moins bien.

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 0 h 12 min

    @Arpenter:
    Je dirais plutôt que Windows, contrairement à un Mac ou un Chromebook possède une durée de support logiciel quasi-infinie : j’ai un portable âgé de 14 ans, acheté sous Windows Vista, qui tourne désormais sous Windows 10, toujours supporté (j’avoue, il désormais trop lent pour un usage quotidien mais j’ai besoin de son port Firewire). Plus récent, j’ai un PC âgé de 10 ans qui tourne très bien sous Windows 11, malgré l’absence du fameux TPM 2.0.

    Et Linux ne fait pas mieux que Windows car les drivers linux perdent parfois en fiabilité au fil du temps et finissent par disparaître des distributions (même Debian, pourtant richement doté…) : je rencontre le cas pour mon portable de 2008 notamment (CG Nvidia) et pour un GPS de randonnée Garmin de 2010. Pour ces matériels, j’utilise désormais Windows.

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 13 h 47 min

    En même temps mettre un Linux ou un Windows, alors que le clavier n’a même pas de touches de fonction, j’y crois moyen
    Ni même de touche windows d’ailleurs ce qui sous linux aussi est penalisant (fini les raccourcis bien pratiques avec un portable : WIN + f pour lancer le gestionnaire de fichier, WIN+f pour le web, WIN+F10 pour zoomer dezoomer la fenêtre, etc. )

    Répondre
  • 23 septembre 2022 - 14 h 56 min

    Je suis tombé sur des Chromebook Lenovo proposés à 80€ sur amazon reconditionné il y a une quinzaine de jours (quasi 400€ neuf). Intéressé, par l’idée d’un portable « pas cher » pour remplacer mon Dell Vostro avec Intel C2D, j’ai jeté un oeil aux caractéristiques et usages des chromebook, et je n’ai pas confirmé la commande !
    alors à 1 000€ ???
    Mais quelle est la clientèle ? et l’usage de telles machines ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *