Beelink SEi10, un MiniPC sous Intel Core i3-1005G1

Le Beelink SEi10 est un MiniPC très complet et évolutif enfermé dans un boitier métallique compact. Il propose tous les avantages de cette 10e génération Intel comme le Thunderbolt 3 et le Wifi6.

Le Beelink SEi10 vise une utilisation classique pour un MiniPC de ce gabarit. Avec un Core i3-1005G1 d’Intel épaulé par 8 Go de DD4 et 256 Go de stockage, l’engin est capable de toutes les missions bureautiques et multimédia qu’on demanderait à un PC de plus grande taille.

12.4 cm de large et 11.3 cm de profondeur pour 4.1 cm d’épaisseur, le Beelink SEi10 propose un processeur Intel Core de dixième génération, deux emplacements de stockage et deux slots de mémoire vive dans un boitier très compact. La marque a choisi un Core i3-1005G1 qui propose 2 coeurs et 4 threads dans des fréquences oscillant de 1.2 à 3.4 GHz pour 15 watts de TDP. Cette puce de génération Ice Lake embarque un circuit graphique Intel UHD tournant de 300 à 900 MHz et peut supporter jusqu’à 64 Go de mémoire vive.

Beelink SEi10

Un total qu’il sera possible d’atteindre grâce aux deux slots de DDR4 embarqués dans l’engin. Le Beelink SEi10 propose également un stockage de 256 à 512 Go NVMe qu’il sera possible de faire évoluer vers d’autres solutions. Le slot M.2 2280 étant compatible à la fois  NVMe et SATA 3.0. Enfin, un emplacement 2.5″ SATA est intégré au châssis pour ajouter un stockage supplémentaire.

Beelink SEi10

Le tout est refroidi activement par une solution classique de caloduc coiffant le processeur et rejoignant des ailettes situées devant une ouïe d’aération. Un ventilateur aspirera de l’air frais depuis les côtés de l’engin pour le souffler au travers de cette fine grille métallique pour évacuer la  chaleur qu’elle transportent.

Beelink SEi10

Le reste de la machine est tout aussi habituel avec une large connectique mais également quelques petits bonus bienvenus. La présence d’un port Thunderbolt 3 en façade est, par exemple, une excellente nouvelle. L’engin pourra communiquer avec de nombreux périphériques et proposer d’excellents débits. Il saura également piloter jusqu’à 3 écrans grâce au DisplayPort de ce format et aux deux ports HDMI à l’arrière. Il pourra bénéficier du support d’une éventuelle carte graphique externe ou d’un stockage externe très performant grâce à ce port.

Beelink SEi10

Pour le reste, on retrouve quatre ports USB 3.0 distribués par paires de chaque côté de la machine. Un port jack audio 3.5 mm combinant casque et micro en façade et un port Ethernet Gigabit sur la face arrière. Le Beelink SEi10 propose également un module Wifi6 et du Bluetooth 5.0 pour étendre ses capacités de transfert sans fil.

Beelink SEi10

Sur le côté du châssis enfin, on trouve un lecteur de cartes MicroSDXC.

La machine devrait pouvoir s’acquitter de nombreuses tâches avec ce type d’équipement. Bureautique et lecture multimédia bien sûr mais également des usages plus lourds comme le montage vidéo léger et la retouche photo. Question jeux, ce ne sera pas forcément la machine idéale même si cette génération Ice Lake est capable d’assez belles choses sur des jeux pas trop récents et dans des définitions assez légères. Ce n’est clairement pas l’optique de ce genre de machine mais elle pourra dépanner un joueur de temps en temps.

Le Beelink SEi10 est livré avec un adaptateur VESA pour se fixer au dos d’un moniteur ou sur un meuble facilement.

Beelink SEi10

Tout juste lancé par la marque, il est en promotion sur Banggood qui le propose dans deux versions en précommande :

La première en 8 Go de DDR4 avec 256 Go de stockage NVMe pour 277.90€.
La seconde toujours en 8 Go de DDR4 mais en 512 Go de stockage NVMe qui grimpe à 303.39€.

Ces tarifs sont des promotions de lancement, la boutique va faire augmenter les prix des précommandes petit à petit, en fonction des ventes.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Violet
7 commentaires sur ce sujet.
  • 16 novembre 2020 - 14 h 24 min

    Sur les photos je ne vois ni thunderbolt ni display port , photo non contractuelle ?

    Répondre
  • 16 novembre 2020 - 14 h 46 min

    @Kael50: Le port USB type-C de facade est Thunderbolt 3.0 et il propose un transfert vidéo DisplayPort comme tous les Thunderbolt 3.0 :)

    Répondre
  • 16 novembre 2020 - 14 h 46 min

    @Kael50:
    De ce que je comprend, le dp passe à travers le tb3 qui lui même est proposé sur le port physique usb-c.
    Il faut donc des adaptateurs.

    Répondre
  • 16 novembre 2020 - 14 h 52 min

    @Pierre Lecourt:
    Aaaaaaaaaaaaaahhh. Merci ^^
    Je vais me coucher moins bête ^^

    Répondre
  • 16 novembre 2020 - 16 h 54 min

    J’aime bien le contraste entre la photo du refroidissement où tu te dis que c’est une technologie de malade et la phrase de Pierre :

    “Le tout est refroidit activement par une solution classique de caloduc…”

    N’empêche, quand j’y pense, c’est plutôt complexe comme idée de refroidissement ^^

    Répondre
  • 16 novembre 2020 - 17 h 46 min

    @prog-amateur: Oui mais c’est assez vieux et désormais maitrisé par pas mal de monde.

    Répondre
  • 16 novembre 2020 - 20 h 43 min

    Correct en prix .
    Plus qu’a espérer équivalent en NUC Intel ou Équivalent NUC d’autres marque .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *