Amazon rachète la technologie d’encre numérique couleur Liquavista à Samsung

La rumeur était apparue en Mars dernier, Bloomberg évoquait un rachat possible par Amazon de la technologie d’encre numérique couleur Liquavista que Samsung avait rachetée en Janvier 2011. Le Coréen s’est comporté comme un incubateur et après avoir fait énormément progresser la technologie, s’en sépare sans avoir jamais profité de celle-ci dans un seul de ses produits.

Pour Amazon, c’est une superbe opportunité puisque la technologie permet un affichage réflectif d’une encre numérique couleur ouvre la voie a l’image et la vidéo et pourrait atteindre ses prochaines liseuses pour les propulser dans un vaste catalogue de contenus supplémentaire. Si les tablettes comme la Kindle Fire permettent déjà une exploitation de contenus numériques  en couleur, Amazon ne propose pas encore d’encre numérique capable d’afficher des images animées ni des couleurs passives.

Avec Liquavista, Amazon devient donc propriétaire d’une technologie d’affichage passif, couleur et suffisamment réactive pour afficher des vidéos. Un combiné de technologie mêlant les avantages de l’encre numérique des liseuses et l’affichage couleur des tablettes. Une solution pour proposer des engins parfaitement adaptés à l’ensemble des contenus que la marque distribue mais en plus ouvrir sur de nouveaux produits comme la BD, les magazines et la photo avec un affichage exploitable en extérieur. L’affichage réflectif utilisant la lumière naturelle ambiante pour proposer des contenus, c’est également la possibilité de fournir au public des machines couleurs ayant une autonomie sans commune mesure avec les tablettes LCD classiques.

kindle-couleur

Pour Samsung, qui ne propose pas de liseuse numérique et ne dispose pas de banque de contenu comparable à celle d’Amazon, l’affaire n’est pas mauvaise. Si on ne connait pas le montant de la transaction, la vente de la technologie permet tout de même de rétablir la balance après le rachat de la marque Liquavista pour un montant estimé de 100 millions de dollars. Cela permet également à Samsung d’affaiblir les autres acteurs de ce marché qui sont des concurrents à la marque sur d’autres secteurs.

Difficile de voir l’ampleur des conséquence de ce rachat, si Amazon propose des liseuses Liquavista rapidement, le géant aura clairement un coup d’avance face à ses concurrents sur ce  segment. Un coup qui pourrait être fatal à de nombreux acteurs qui ont déjà du mal a suivre le rythme imposé par Amazon et ses tablettes E Ink.

Pour comprendre l’Electrowetting utilisé dans cette technologie Liquavista.

23 commentaires sur ce sujet.
  • 14 mai 2013 - 10 h 12 min

    tres mauvaise nouvelle pour les amateurs du “libre” (format ePub,..) et p’tet pour nous tous si ca tue la concurrence.

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 10 h 22 min

    @bridelice: J’ai envie de dire, Calibre :)

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 10 h 38 min

    @Pierre Lecourt: J’ai envie de dire : Calibre c’est bien pour les technophiles, pas pour Mme Michue qui ne veut pas s’embêter ;-)

    Réflexion basée sur mon entourage technophobe, aimant pourtant lire en numérique. Pour eux, il faut que cela sorte de la boite, que cela “mange” nativement le format le plus rependu (ePub), voir les txt, cbr, cbz, pdf, etc (y compris les azw) sans manip autre qu’un banal téléchargement et/ou une copie directe, sans avoir à passer par des programmes “obscure” pour eux.

    Le jour ou Amazon aura compris qu’il leur faut s’ouvrir en terme de format, pour ratisser le plus large possible, là ils auront vraiment de quoi enterrer la concurrence.

    PS/Perso, j’aime Kindle, d’ailleurs l’appli est partout sur mes bidules Android, mais je parle là pour les gens qui se moque de la techno, et donc qui ne viennent pas ici ;-)

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 10 h 42 min

    c’est le revers de la médaille Apple-Microsoft…oui je suis obligé de les nommés.
    D’un coté la pomme qui veut la peau de samsung, au point de rompre son partenariat sur les composants de l’iphone.
    De l’autre Microsoft qui lorgne sur B&N, pousse Nokia, imposer ses surfaces etc…
    Il vaut mieux armer un concurrent qui sera potentiellement dangereux dans un avenir lointain pour qu’il tue le business des autres…ou le gêne fortement.
    Sachant que Apple et M$ veulent absolument faire de la vente de contenu, une part importante de leur CA, la vente de matos étant voué à la déflation des plus extrêmes.
    Ce qui est plaisant dans tout ceci, c’est de voir que la bataille du matériel est quasi finie, il n’y aura plus d’innovation sur ce type de produit .
    Liquavista c’est un process qui va être rentabiliser tout de suite, il n’y aura sans pas d’innovation majeure, sachant que la prochaine génération d’écran est en passe d’être prête et que Samsung est encore à la pointe avec LG également.

    Place au appareils à écrans flexibles, à la miniaturisation, l’holographique, batteries graphités, ces devices qui seront moins difficiles à produire, car faisant appel à plus de matériaux polymères… mais qui coûteront peut-être plus cher

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 11 h 02 min

    @Mxte29Fr: Oui, je preche pour ma paroisse mais quand tu vois le succès de l’iPod ou de l’iPhone et d’iTunes tu sais bien que le grand public se moque un peu côté propriétaire ou des DRM intégrés. Il veut consommer, il consomme au plus simple et tant pis si le plus simple est aussi le plus fermé.

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 12 h 06 min

    Avec parfois la fameuse obsolescence programmée en filigrane, l’industrie tente souvent d’enfermer le consommateur et de le coincer dans un cercle de renouvellement plus rapide. La voiture ou l’industrie des robots ménagers n’à fait que conforter cette voie là.

    Où sont passés frigos, four, aspirateurs et cireuses d’antan qui duraient 20 ans ou plus et réparables pour certains à frais raisonnables ?

    Même les appareils de bricolage ont vu disparaître les outils multidisciplinaires autour d’un même moteur partagé. La perceuse n’est plus qu’exclusivement perceuse, idem pour la scie sauteuse ou la ponceuse….

    Quant à Samsung, ils ont peut-être été assez malins pour avoir extrapolé une technologie plus performante déjà brevetée à partir des technologies de Liquavista (et suffisamment différente) pour conserver une belle porte de sortie dans ce domaine. Très fort alors de vendre le premier jet (Liquavista) à prix d’or à une firme qui va servir de testeur de ces technologies sur le marché. Si le succès est au rendez-vous comme pour les iPhone, iPad, Samsung saura copier sans vergogne en vantant alors les charmes d’une nouvelle technologie plus aboutie.

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 12 h 07 min

    Bonjour

    Mais du coup, on ne verra pas cette technologie arriver sur des laptop ou autre netbook.. ?

    Qui aurait permi de produire dans des endroits à forte luminosité et offrir une meilleure autonomie.

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 12 h 24 min

    @MaxiMachinChose: “Où sont passés frigos, four, aspirateurs et cireuses d’antan qui duraient 20 ans ou plus et réparables pour certains à frais raisonnables ?” Ils existent toujours mais le delta de prix est tel qu’ils n’existent plus que pour les riches et les pros.

    Tu as le choix entre un lave linge a 300€ qui durera 3 ans ou un Lave linge a 1300€ qui durera 20 ans. Comme tu ne peux pas avancer les 1300€ tu fait une mauvaise affaire. Mais interroge un architecte qui fait une cuisine ou une salle de bain sur mesures avec du mobilier adapté a l’Électroménager, il te trouvera des modèles construits pour durer toute une vie ou presque.

    Il ne faiut pas croire, l’aspirateur Balai Hoover de mes parents marche toujours mais il coûtait un bon mois de salaire, aujourd’hui j’en ai un en grande surface pour 39€… Accepterait tu de payer un aspirateur en échange d’un mois de salaire aujourd’hui ? Même si on te le garanti 10 ans ? Non, probablement pas.

    Il n’y a pas de miracles, les produits de qualité existent toujours mais comme les produits low-cost ont envahi les rayons, ils sont devenus quasiment impossible a vendre au grand public.

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 12 h 26 min

    @Vincent: difficile a prédire, Amazon voudra peut être garder l’exclusivité du procédé ou alors essayera d’amortir l’investissement du rachat et de la production en autorisant des partenaires a exploiter la technologie dans des produits ou la marque n’est pas menacée par la concurrence comme les portables effectivement.

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 12 h 33 min

    Moi qui espérait un smartphone exploitant cette technologie…

    Au moins je pourrais peut-être remplacer ma Nook Tablet par une Kindle Liquavista dans quelques mois, avec une autonomie et une lisibilité à l’extérieur grandement améliorées…

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 13 h 21 min

    @Pierre Lecourt

    C’est vrai dans les grandes longueurs: un iPad vaut mieux que bien des tablettes Android low-cost; qualité des matériaux, qualité de la logithèque, pas de latence pour les applis audio, vrais logiciels de montage vidéo (Pinnacle Studio 3 en ce qui me concerne, fichiers et projets compatibles avec le même software sous Windows) valeur de revente…

    Mais bon à côté, j’ai un lave-vaisselle AEG- Electrolux qui lave parfois moyennement la vaisselle et dont la porte est abîmée en surface et ne s’ouvre plus qu’au 2/3 (4 ans d’usage moyen)…. A côté, j’ai aussi un micro-onde grill qui a 15 ans, que j’utilise souvent et marche à merveille… Du noname asiatique à 40 €…

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 13 h 39 min

    @MaxiMachinChose
    Peut-être que si la loi portant la garantie légale à 5 ans, cela changerait la donne. Mais la corruption, euh pardon, le lobbying sauront graisser la…, euh convaincre pour que çà n’arrive pas…
    Tous les appareils avec batterie non amovible sont prévus pour durer 500 cycles de recharge. Si ça n’est pas une preuve d’obsolescence programmée!
    Je regrette d’ailleurs que les sites ne parlent presque jamais de ce point. Pierre?

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 13 h 56 min

    @MaxiMachinChose: On dérive largement du sujet mais je peux te dire que j’ai recontré un gars qui dessinait des intérieurs de bateaux, de A à Z, et quand vient le moment de s’attaquer à la buanderie, il intègre des éléments garantis pour fonctionner pendant 20 ans dans des boiseries sur mesures et des éléments qu’on ne pourra pas déplacer ni réparer sans immobiliser un navire qui vaut une fortune. Alors il a sa garantie de 20 ans, il l’a paye bien cher mais il l’a trouve. Preuve que ca existe encore…

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 14 h 25 min

    C’est vrai qu’on dérive en parlant d’obsolescence, mais je ne peux m’empêcher de donner le lien suivant qui s’y rapporte : http://www.cec-zev.eu/fr/publications/etudes-rapports/

    A lire notamment : “Etude sur l’obsolescence programmée ou les dérives de la société de consommation” avec le rapport du CEC et aussi le mémoire de Master 2 de mademoiselle Tollemer qui est également indiqué dans l’article.

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 16 h 02 min

    Je regrette (déjà) le coté propriétaire, je revais (naivement) que Samsung conserve cette techno et produisent pour les Nook, Kindle et autre Kobo… bref j’esperais que la concurrence perdure dans les liseuses, alors que là cette (r)évolution technique devrait chambouler tout le marché, amazon n’aura plus besoin de faire des prix compétitif pour s’imposer :(

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 16 h 31 min

    rahhhhh
    j’enrage !!!!
    donc j’aurais pas de liseuse en 13 pouces passive couleur … sauf amazon ?
    (qui fera jamais le produit que je cherche)

    ben j’espère (pour moi) que e ink et ses tritons vont inonder le marché des liseuses couleurs grand formats…avant qu’il ne disparaisse
    (zut, on me dit dans l’oreillette que le marché des liseuses classiques est déjà en train de mourir)

    bon, ben tant pis pour moi,je l’ai bien vert sur ce coup là

    c’est pas la bonne nouvelle du jour ça !

    on peut rêver mieux, mais une bonne grande liseuse passive couleur, y aurait pas mieux !
    si on fait la même en tactile brillant, je passe
    (vraiment vert là)

    quelqu’un à un contact à amazon que j’envoie un mail de supplique ?

    Répondre
  • 23 mai 2013 - 14 h 16 min

    […] que ce que nous montrent ces images. Pour autant, Qualcomm a là une technologie intéressante, surtout après le rachat de Liquavista par Amazon. Des concurrents vont surement avoir envie de proposer des alternatives de liseuses aux Kindle […]

  • 12 août 2013 - 13 h 56 min

    Ou alors on se cotise pour racheter la licence de mirasol…

    Répondre
  • 14 mai 2014 - 16 h 06 min

    […] d’un écran réflectif pour la lecture en plein soleil. Même sis Samsung a revendu Liquavista à Amazon, il est possible que la firme travaille encore sur ce type d’écran couleur […]

  • 10 juin 2014 - 12 h 31 min

    […] concurrentielle. Il s’agit d’ailleurs d’une course contre la montre puisque le rachat de Liquavista par Amazon devra un jour ou l’autre porter ses fruits et proposer un affichage couleur sur les liseuses […]

  • 13 janvier 2015 - 8 h 33 min

    […] Depuis, c’est un peu l’arlésienne de la technologie d’écran, comme les autres technos réflectives annoncées d’ailleurs (Mirasol, Liquavista). […]

  • 9 mai 2016 - 16 h 11 min

    […] prometteuse. Dont Samsung, après l’avoir rachetée en 2011 n’avait rien fait et qui, une fois revendue en 2013 à Amazon, n’est pas non plus apparue sur le marché. Cela fait donc 5 ans que la technologie semble […]

  • 12 avril 2017 - 16 h 51 min

    […] vers des liseuses à encre colorée depuis que Qualcomm a racheté Mirasol ? Depuis que Amazon a racheté Liquavista à Samsung ? Ou est la Kindle couleur qui pourrait techniquement être produite […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *