Geohot : Un gus, un garage, un NUC et une voiture autonome fabriquée maison

Geohot ça vous dit quelque chose ? C’est cet ado un peu toujours trop à l’aise qui a réussi pour la première fois à débloquer un iPhone. C’est le même qui a réussi à hacker la Playstation 3 ce qui lui a valu un joli procès de Sony. Aujourd’hui ? Il hacke sa voiture connectée.

Disparu de la “scène” depuis deux années, on n’entendait plus parler de Geohot, ses rézosociaux étaient vides, sa dernière vidéo était sans gros rapport avec le hacking, plus de traces ni de coup d’éclat. Le bonhomme après ses gros ennuis juridiques avait t-il rejoint le triste cabinet d’une compagnie de protection de données à la MrRobot ?

George-Hotz-Geohot

Nope, Geohot avait juste un nouveau projet en tête et on sent bien dans le fonctionnement du cerveau particulier de ce type que c’est son mode de fonctionnement. Quand à 17 ans, en 2007, il réussit à transformer un iPhone bloqué chez un opérateur US pour l’utiliser sur un autre, c’est bien parce que le fait d’être bloqué par le fabricant lui pose soucis. Il se met au boulot face à un gros défi technologique et bosse jusqu’à parvenir à faire sauter cette protection, en toute illégalité.

Sur les plateaux télé on devine un jeune homme dont le cerveau carbure bien plus vite qu’un prompteur de présentatrice, un de ces types trop brillants, trop à l’aise pour s’intéresser vraiment aux gens autour de lui. Geohot est très sûr de lui, bien plus que l’américain moyen déjà aux antipodes de nos concitoyens européens en la matière. Il irradie quelque chose qui fait que très vite on l’aime ou on le déteste mais on ne reste ni indifférent au personnage ni inconscient de son génie.

Quand trois années plus tard, en 2010, il reprend le flambeau avec un nouveau défi, il fonctionne encore de la même manière. Assis devant une PS3 il se demande comment faire pour outrepasser son système de protection anti-copie. Et il ne lâche pas un morceau d’octet avant de réussir. Acclamation de la toile, assourdissant coup de gueule de Sony qui n’est pas  content du tout et qui le poursuit pour violation de copyright. Georges Hotz risque gros et si il joue les brave en façade, il finit probablement par écouter les (bons) conseils d’un avocat et ne croupit pas en prison en signant un arrangement avec le constructeur Japonais. Problème, cet accord signifie également de ne plus jamais hacker de produit de la marque, de laisser tomber des centaines d’heures de boulot…

George-Hotz-Geohot-Hotz1

Et là c’est le vortex temporel, plus de traces du bonhomme, plus de hack ni de nouvelles. En fait GeoHot avait trouvé une nouvelle marotte. Une passion peut être plus pérenne et constructive pour lui. Cette nuit Bloomberg nous la dévoile au travers d’un très bon article sur celle-ci. La construction d’une voiture connectée.

Georges Hotz n’a pas levé des fonds mirobolants pour faire concurrence à Tesla, General Motors, Uber, Apple ou Google, il n’a pas spécialement cherché la facilité mais s’est mis en face de son PC et s’est penché sur le problème. Pour gagner sa vie, il fait des concours de hack, gagne des prix en découvrant des failles cachées dans des logiciels ou pénètre dans des solutions comme des Chromebooks. Et comme il l’avait fait jusque là avec les différents produits qu’il a hackés, il s’est mis au boulot sur son nouveau projet. Une fois résolu, il a invité Ashlee Vance de Bloomberg pour lui montrer son “passe temps”.

feat_georgehotz52_1280

Il s’agit d’une voiture, flambant neuve, une Honda Acura ILX 2016. Particularité de ce modèle au premier coup d’oeil ? Il est surmonté d’un radar laser (Un Lidar). Pas un gros bidule qui coûte les yeux de la tête mais un modèle commercial, accessible aux particuliers.

A l’intérieur de l’habitacle, c’est la fête du DIY. Câbles qui traînent partout, scotchés sur les finitions flambant neuves, boite à gant transformée en châssis d’unité centrale à la va vite, intégration d’un écran tactile 21,5 pouces en mode portrait au centre et même intégration d’un joystick pour donner à l’ensemble un glorieux look de navette spatiale Russe.

Le coeur du dispositif est un programme écrit sous Linux par Holtz, un programme qui compense le faible équipement technique et conduit la voiture de manière autonome. Elle n’est pas encore apte à rouler en ville comme une Google Car mais le programme écrit par un seul gus dans un garage est déjà parfaitement à l’aise sur des voies rapides, les fameuses Interstates US. C’est à dire ce que propose une voiture Tesla aujourd’hui.

Le test est épique : La voiture est engagée en mode autonome en pleine courbe, dans la circulation. Le journaliste inquiet pense à son fils bientôt orphelin mais la voiture fonctionne, ajuste sa trajectoire et vire brusquement derrière un 4×4 sur la droite et reprend un rythme normal. Ça fonctionne. Le journaliste essaye de comprendre ce que ressent le hacker sur le coup, son état d’esprit, comment il a réagi la première fois que sa voiture s’est mise en marche toute seule. “Mec, la première fois que la voiture s’est mise en marche toute seule, c’est ce matin !”

1976_steve_and_woz_best

Pourquoi je vous parle de tout ça ce matin ? Simplement parce que ce type me redonne fois en la possibilité de transformer le monde tout seul dans un garage. Les exemples de types qui bossent tout seul dans leur coin et révolutionnent le monde ne sont plus légion. Quand un Steve Wozniak conçoit le premier Apple dans le garage de Steve Jobs, il y a encore tout à faire en terme d’informatique. Quand le premier processeur ARM naît il y a 30 ans le monde est totalement ouvert. Aujourd’hui il parait impossible de révolutionner l’informatique sans un apport considérable en terme d’investissement. Et c’est beaucoup plus décourageant.

feat_hotz52__06

C’est parce que nous sommes à l’étape d’après. L’informatique est déjà là, elle est accessible et ultra compacte. Georges Hotz utilise un Intel NUC dans sa boite à gants pour faire tourner son Linux. On reconnait un hub Amazon Basics et d’autres éléments très classiques… Des produits que l’on peut poser dans un caddie sans problème. Comme la plupart des composants qui donnent son intelligence à sa voiture, rien n’est issu d’un développement matériel complexe. Le coût de l’équipement matériel du dispositif est évalué à un bon millier de dollars, soit le prix d’une option toit ouvrant sur certains modèles. En produisant des composants industriels et en les produisant en masse sur mesure, il y a fort à parier que ce prix pourrait être largement divisé. Mais en attendant, au royaume du Do-It-Yourself, ce NUC comme les capteurs photos déployés autour de la voiture, sont achetables en un clic sur la toile.

feat_hotz52__03

Si plus personne ne révolutionnera l’informatique parce qu’il est difficile de concevoir et de graver une puce dans son garage, nous avons désormais assez de pièces de Meccano pour passer à la suite. Transformer le monde qui nous entoure.

Source et images : Bloomberg.

29 commentaires sur ce sujet.
  • 17 décembre 2015 - 11 h 53 min

    Ce mec m’éclate

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 12 h 23 min

    @Jérôme: Pas mieux à dire. Dommage que la première réaction de certains soit d’intenter des procès à ces personnes au lieu de leur filer une médaille et des challenges.

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 12 h 23 min

    Je ne savais pas que Gerard Holtz était hacker…
    Bon ok je sors –>[]

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 12 h 31 min

    Juste petite coquille Foie->Foi
    Merci pour cet article qui fait rever et se dit qu’on peut encore faire des choses solo :) (comme Han)

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 12 h 32 min

    Dernière photo : Ce mec à tout compris, il possède la Shield Android TV !

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 12 h 45 min

    Super article ! Il faut que je voies le doc !!!

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 12 h 46 min

    Il me semble qu’entre l’histoire de la PS3 et sa “retraite” il s’etait fait embauché par facebook (confirmé par wikipédia) et il avait même fait du rap : https://www.youtube.com/watch?v=9iUvuaChDEg

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 12 h 53 min
  • 17 décembre 2015 - 13 h 32 min

    @agumonkey: Attention, tu n’as pas lu le billet, cf : Au dessus.

    #Vivelajoie

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 13 h 36 min

    @bilbot: Il s’est fait embaucher par pas mal de boites pour trouver des failles et autres afin d’améliorer la sécurité des systèmes. Généralement ce sont des contrats assez courts. Mais il a refusé du taff, notamment chez Tesla, pour ce projet de voiture autonome.

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 14 h 45 min

    Bonjour,

    Pour commencer, une petite coquille : me redonne fois / me redonne foi

    Geohot est également à l’origine d’un des plus fameux programmes pour rooter son tél android : towelroot . Ce programme utilise une faille du noyau linux pour ensuite élever les privilèges. Pas besoin d’unlocker son bootloader, pas visible pour les constructeurs si on “dé-root” le tél avant de l’envoyer en SAV…

    Etant donné son âge et son CV déjà conséquent, je n’ai pas peur d’éxagérer en disant que ce gars est un génie.

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 15 h 38 min

    “Comme la plupart des composants qui donnent son intelligence à sa voiture, rien n’est issu d’un développement matériel complexe.”

    Pour ma part, j’ai cru un temps vivre dans un monde où le conducteur donnait son intelligence à la voiture, mais je vois de plus en plus de gens travailler contre cette idée, même au fond d’un garage …

    A coup sûr, le gars est une tête, mais pour la cause, pour ma part ce sera “monde de merde …” parce que j’aime les films sur le cyclimse.

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 15 h 47 min

    @Lapinou: au vu de l’usage proposé, je ne vois pas trop ce que l’on peut rerprocher à ce type de solution. Si ce n’est que ce ne sont pas les états qui mettent place ce type de développements.

    J’aimerais un systeme ouvert ou les voitures sur autoroutes seraient non seulement autonomes mais en plus communicantes entre elles : Adieu les bouchons, les ralentissement, la meilleure vitesse possible sera alors optimisée. Et je ne parle pas de l’intérêt des trains de camions qui pourraient avoir leur file dédiée pour fluidifier le traffic.

    L’intelligence en conduite c’est super mais il n’y a rien d’intelligent qu’une machine ne peut as faire aussi bien qu’un humain dans un Paris – Avignon sur Autoroute.

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 16 h 06 min

    Ben je préfèrerais simplement que l’intelligence soit consacrée à l’éducation et le développement du sens des responsabilités plutôt qu’à la réduction de l’autonomie (ou l’indépendance) des individus. Je suis un vieux con de campagnard, je sais ; j’essaie d’assumer ! :-)

    NB : s’agissant des bouchons et de la fluidité de la circulation en général, le simple respect du code de la route permettrait une amélioration énorme de la situation, de même qu’une diminution substantielle du nombre d’accidents.

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 17 h 38 min

    @Lapinou: Ah ben oui, mais tout le monde n’a pas la fibre éducative. Et encore dans le genre ce type est plutôt tr_ès ouvert. Ses logiciels et applications sont gratuits et il refuse la facilité d’un job lucratif pour garder la mainmise sur son joujou.

    Pour le respect du code je suis bien d’accord avec toi, mais pour avoir écouté un jour un type dont le job est l’étude de ce genre de système, il ya ue foule de facteurs qui font que les hommes sur-réagissent de bonne foi et provoquent, par exemple, des bouchons suite à un non événement. Pour tout cela, et pour le côté débilitant de la conduite, je trouve que rajouter une conduite autonome à un véhicule est une super idée sur les grands routes.

    Répondre
  • 17 décembre 2015 - 23 h 09 min

    Expérience simple :
    – enclencher le régulateur sur autoroute
    – admirer les voitures qui font le yoyo dans les files adjacentes

    Sans parler de code de la route ou d’incidents, le simple fait de maintenir une vitesse parfaitement constante est trop compliqué pour 80% des gens.
    Conserver une distance de sécurité adaptée également, quand aux dépassements douteux et squattage de files ce n’est même pas une question de QI…

    Sinon, je pense qu’il n’est vraiment pas normal ce type, certain ce seraient déjà bâti empire et fortune avec un cerveau pareil. ^^

    Répondre
  • 18 décembre 2015 - 5 h 34 min

    à 200% d’accord pour dire qu’un peu de machine dans l’automobile ne ferait pas de mal
    moi j’adorerais pouvoir faire autre chose dans les longs trajets que perdre mon temps à conduire (c’est d’ailleurs pour ça que j’adore le rer, métro, train par rapport à la voiture le plus possible – ou je peu lire par exemple et pas perdre mon temps à râler ou éviter les gens)

    je l’attends avec impatience le mode “reposez vous, je me charge de tous” via gps

    @Fabrice Spark:pour rester dans l’ère du temps;
    disons qu’il n’a pas sombré du coté obscur de la force
    apparemment il ne s’en porte pas plus mal et n’est pas mort de ne pas rouler en mercedes, vivre dans une résidence bunker de luxe, accrocher à un ibidule dans son costard armachinchouette etc etc
    comme disait la pub pour des rillettes quand j’étais jeune, “on a pas les même valeurs”
    je pense que c’est bien enraciné chez lui (et je le comprends), idem pour “de quel coté de la force on se situe”

    ceci dit, inutile d’envoyer les stormtroppers à mes trousses si pas d’accord, vous faites ce que vous voulez
    “je ne suis pas celui que vous recherchez”

    allez, café moi (besoin là, oula)
    et bonne journée à tous

    Répondre
  • 18 décembre 2015 - 6 h 06 min

    Vas-y Geo on croit en toi et en ce que tu prouves : l’avenir est dans les mains de chacun, pour peu qu’il pense différemment !

    C’est la raison pour laquelle la croyance infondée et démesurée des grands groupes dans les startups me fait bien rire.
    Ils pensent ainsi maîtriser leur avenir alors que la rupture peut venir de n’importe où, tout le temps.
    GeoHot le prouve avec un système construit pas un seul mec qui rivalise avec l’autopilot d’une entreprise valorisée à 35 milliards de dollars.
    Certes, GeoHot ne fabrique pas encore de voiture électrique et c’est ça, surtout, qui valorise Tesla.
    db

    Répondre
  • 18 décembre 2015 - 13 h 40 min

    @Olivier:
    je me suis fait exactement la même remarque concernant la Nvidia Shield TV :)

    Répondre
  • Cid
    18 décembre 2015 - 14 h 50 min

    @orangina rouge:

    “Passer son temps à éviter les gens” Merci je pense exactement pareil et avec les mêmes mots !

    Répondre
  • 18 décembre 2015 - 18 h 10 min

    @Fabrice Spark:
    Justement , je trouve, au contraire, qu’il bien plus normal que nous tous .
    Normal, au sens humain.
    À quoi sert de bâtir une fortune au fait ?
    À prouver qu’on a la plus grosse ?
    db

    Répondre
  • 19 décembre 2015 - 2 h 44 min

    @Pierre Lecourt

    flagrant delit en effet, mais apres reelle lecture cette fois, je conserve mon avis. Je pense que l’effet “geohot” est vaporeux, sa demo arrive a gere un cas simple et tout l’monde pense qu’automatiser le monde reel est en fait a la portee d’un hacker s’il ose. Le fait est que beaucoup de gens ont essayes le pilotage automatique, et dans les cas ne serait-ce qu’un peu subtils ca devient incroyablement complexe. A rajouter a ca le cout humain en cas d’erreur. Pour le moment c’est du bricolage, de haute voltige mais je doute que ca n’aille plus loin.

    ps: j’aurais aime que la video montre un peu plus de courbes, de freinages etc, la on est un peu sur sa fin.

    Répondre
  • 19 décembre 2015 - 7 h 13 min

    @Gaduc:

    à la même chose depuis la nuit des temps : trouver la bonne partenaire et assurer la perpétuation de l’espèce…

    Répondre
  • 19 décembre 2015 - 14 h 21 min

    Mouais, pas plus impressionné que cela: qu’il refasse sa démo sous la pluie….
    Tous les capteurs du commerce marche très bien en condition optimale, mais commence a déraper lorsque que les conditions changent.

    Répondre
  • 19 décembre 2015 - 18 h 25 min

    @nexux: Je me demande quand même ce qui peut impressionner certains :)

    Je veux dire, depuis quand tu croises tous les jours des mecs capables de faire ça ? En solo ? Il est au niveau des concurrents qui ne sont pas fiables sur sol mouillé? Ah ouais, effectivement, la honte !!! Du coup ce n’est pas impressionnant ? Mais le mec est tout seul, avec des moyens limités et dans un garage. Ce n’est pas un géant de l’électronique ou un magnat de la bagnole avec 150 ingénieurs qualifiés dans un éventail de domaine très large et des ressources incroyables avec des usines et des éléments d’expérimentations coûtant des fortunes.

    Un jour un mec partira seul dans l’espace avec une fusée maison et on dira “Mouais” parce que d’autres l’ont fait avant lui.

    Je sais pas si vous vous rendez bien compte de la somme de boulot et de ressources que cela représente. Mais après tout, ptet que je me plante, ptet que vous faites ça pour vous détendre tous les matins comme d’autres font un Sudoku ?

    Répondre
  • 19 décembre 2015 - 21 h 48 min

    Je suis content d’être né suffisamment tôt pour encore connaitre les joies de la conduite… Les générations futures n’auront pas cette chance.
    Concernant ces systèmes, il n’a qu’à voir comment les voitures sont déjà de moins en moins fiables avec de plus en plus d’électronique source de pannes récurrentes… Si on ajoute a cela les bugs et les risques de piratage inhérents a tout système connecté, personnellement je vois cet horizons de voitures autonomes comme un cauchemar…
    (pourtant technophile par ailleurs !)

    Répondre
  • 20 décembre 2015 - 9 h 10 min

    @Cid: sortie de son contexte comme ça toute seule, pas mal effectivement (au propre comme au figuré)
    mais je n’en pense pas moins (surtout en région parisienne aux heures de pointes)
    ça m’apprendra à poster avant (ou pendant) mon kawa du matin
    en tous cas;
    bonne vacances à ceux qui en prennent
    et joyeuse fêtes à tous !!!!
    (à 2016 pour ma part)
    bye

    Répondre
  • 9 août 2016 - 14 h 03 min

    j’adore ce mec…

    qui a son mail perso? ;-)

    Répondre
  • 30 décembre 2016 - 11 h 23 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *