TEST HP Chromebook 14, un portable élégant et ergonomique

Une excellente surprise que cet HP Chromebook 14, ce portable sous chromeOS semble proposer tout ce que l’on peut attendre d’une machine bureautique classique. Si le concept du Chromebook parait encore très hermétique pour beaucoup d’utilisateurs, cet engin se présente vraiment comme ce qu’il doit être : Un compagnon de travail.

Mise à jour : Le HP Chromebook 14 en version 4 Go et Celeron 2840  avec 16 Go de stockage est à 199,99€ aujourd’hui sur Amazon !

Billet original : 2 semaines avec un Chromebook de cette trempe suffit à faire comprendre le bien fondé du projet de Google. Le seul impératif est bien évidemment d’avoir une bonne partie de sa vie numérique embarquée sous le pavillon du moteur de recherche. Dans ce cas, cet HP Chromebook 14 est un excellent outil technique. Une sorte de machine d’accompagnement parfaitement calibrée pour le quotidien.

Robe blanche, mate, sobre et agréable au toucher : Cet HP Chromebook 14 dénote du reste du marché qui s’aventure désormais quasi systématiquement sur les territoires bling-bling d’une finition vernie tape à l’oeil et terriblement salissante.

 

Ce blanc neige très dense et doux au toucher est un véritable plaisir même si je ne cache pas une certaine appréhension sur la durée de vie de ce type de finition. Traces, salissures et autres événements pourront marquer cet HP de manière irrémédiable, ce choix immaculé est donc à réserver aux plus soigneux

Avec 2 cm d’épaisseur en son point le plus haut et 1.85 Kg sur la balance, HP a choisi de fabriquer le plus grand des Chromebooks actuel : 14 pouces de diagonale, un monstre face aux anciens netbooks que la machine est, en quelque sorte, en train de remplacer. Un monstre qui peut laisser croire que cet HP peut remplacer un portable classique sous Windows ou Linux. il n’en est rien, la diagonale et le confort proposés ont beau être importants, la solution Chromebook est encore et toujours un ajout à un parc installé, un raccourci vers le monde du web en général et de Google en particulier mais encore loin du potentiel d’une vraie machine sous un système plus mur à l’écosystème plus complet.

Et pourtant, au vu de son équipement, cette machine pourrait sans doute faire tourner correctement d’autres systèmes. Son Celeron 2955U double coeur cadencé à 1.4 GHz gravé en 22 nanomètres lui offre toute la souplesse et le confort que l’on peut attendre d’un Chromebook : Démarrage ultra réactif, lancement de web-apps lourdingues ou affichage  d’une foule d’onglets sans broncher, il est parfaitement calibré pour cet engin. ChromeOS n’est a priori pas le plus gourmand des systèmes d’un point de vue mémoire vive, HP a tout de même choisi de livrer ce Chromebook 14 avec 4 Go de mémoire vive. Presque trop diront certains, mais si la note ne baisserait guère en retombant à 2 Go, le confort gagné à l’usage de certaines extensions chrome est indéniable.

Un Celeron, 4 Go de RAM, de quoi lancer un Windows sans soucis ? Oui, sur le papier cette machine pourrait embarquer un OS classique mais comme la plupart des Chromebooks il n’est équipé que de 16 Go de stockage électronique. Largement de quoi faire tourner le système de Google, trop juste pour Windows.

Plus décevant par contre, la ventilation de l’ensemble qui se fait sentir dés l’allumage de la machine avec un souffle léger mais persistant tout au long de chaque session. Comme si les outils logiciels connus sous Windows comme HP CoolSense, n’avaient pas été portés sur ChromeOS.

Le reste de l’équipement est plus que correct avec un Wifi de type 802.11a/b/g/n et du Bluetooth 4.0 en interne. La machine n’embarque pas de port Ethernet ce qui aurait rendu une option Wifi AC pertinente pour assurer de bons débits. Le reste de la connectique est standard avec à droite de l’engin un premier port USB ainsi qu’un lecteur de carte SDHC et le port d’alimentation de l’engin.

A gauche on retrouve deux autres ports USB (1 USB 2.0 et 2 USB 3.0 au total) ainsi qu’une sortie audio casque et micro combinée. L’unique port vidéo est un HDMI 1.4 pour étendre le signal vers un téléviseur ou un vidéoprojecteur récent : Pas de VGA sur cette machine ce qui limite évidemment sa compatibilité avec des matériels plus anciens. Enfin un port anti-vol est présent sur la coque pour pouvoir sécuriser la machine.

Sous la coque, HP a choisi d’inclure une belle batterie Li-Ion 4 cellules, un modèle suffisamment performant pour offrir à la machine de 8 à 10 heures d’autonomie. Le Celeron est peu gourmand et sa gravure en 22 nano lui permet de baisser sa consommation qui culmine à 15 watts. HP en tire avantage et offre un engin vraiment nomade malgré un poids qui se fait rapidement sentir : 1.85 Kilo au total, HP n’est pas connu pour des machines spécialement légères, le Chromebook 14 se fait sentir à l’épaule en quelques minutes de marche. Ce n’est pas le pire engin que j’ai eu dans le genre et certains 11.6 pouces de la marque ne pesaient que 300 grammes de moins, mais c’est un facteur à prendre en compte avant l’achat.

Il faut dire que la marque ne lésine pas sur les moyens et la coque de son 14 pouces est impressionnante tant au niveau finition qu’au niveau qualité : Tout est ici parfaitement imbriqué et intégré. On retrouve une qualité d’assemblage très haut de gamme dans des matériaux bien choisis : Des détail qui rassurent et font du Chromebook un vrai portable  confortable et solide.

   

L’ergonomie globale profite des dimensions de l’écran : La diagonale de 14 pouces assurera assez d’espace à la machine pour proposer un clavier véritablement confortable : Des touches blanches bien lisibles et dont la course ne s’arrête pas immédiatement. Un toucher souple, à membrane, qui permet tout de même de distinguer l’enclenchement de la frappe.

Les touches sont bien séparées et suffisamment larges pour que l’on prenne en main le clavier en quelques minutes. La distribution de l’ensemble est simple, sobre et bien trouvée même si, au vu de l’espace perdu dans le châssis, on aurait presque pu espérer retrouver sur un engin de cette taille un pavé numérique ou tout du moins des touches fléchées un peu plus épaisses et plus simples à manipuler.

Le pavé tactile est quand à lui monstrueusement grand, largement de quoi placer 4 doigts et traverser la diagonale de l’engin en un seul voyage sur sa surface. Il est par contre muni de deux boutons dans les coins inférieurs de la machine, qui reste assez bruyants. Bien sur le clic gauche, le plus courant, qui se fait en tapotant légèrement la surface tactile mais le clic droit se fera tout de même rapidement remarquer au milieu d’une bibliothèque ou d’une salle de réunion.

Le confort globale est plus que satisfaisant, l’engin apporte une vraie expérience de travail ou de surf : Il est fiable, sa frappe est agréable et pianoter un document même assez long ne pose aucun problème ergonomique. L’ouverture de l’écran est suffisamment large pour proposer un bon angle de vision même aux plus grands assis face à la machine. La prise en main se révèle donc à la fois rapide est agréable.

Reste que certains détails laissent l’utilisateur sur sa faim, les 14 pouces ne semblent pas avoir été employés au mieux par HP. Si la vocation première d’un Chromebook n’est pas forcément le multimédia, beaucoup de contenus vidéo et audio sont aujourd’hui consommés en ligne : L’espace vide autour du clavier aurait pu accueillir une solution d’enceintes convaincante au lieu de les retrouver sous la machine. Si les enceintes fournies ne sont pas mauvaises, elles ont tendance à écraser énormément le son, à l’étouffer, ce qui ne pose pas vraiment de soucis pour une ambiance sonore mais qui peut poser des problèmes pour écouter un dialogue ou suivre une intrigue. Le recours au casque se fait alors obligatoire.

Si le choix de l’écran es 14 pouces est intéressant, le fait d’avoir intégré une dalle TN acceptable, le retour à une définition 1366 x 768 est plus difficile a justifier. Certes sous ChromeOS la présence de cette dalle ne pose pas  de soucis : Les surf, le multimédia et la vidéo ne pâtissent pas de ce choix. La machine y gagne probablement en réactivité.

Mais la donne a changé depuis l’avènement de smartphones et de tablettes qui proposent de très hautes définitions, le passage à un 14 pouces juste un peu plus dense en pixels aurait permis de profiter d’une meilleure image et de ne plus se retrouver nez à nez avec l’envers du décor, les pixels visibles qui se juxtaposent pour afficher une icône.

La webcam livrée, au dessus de l’écran, et son microphone, sont très similaires aux propositions de la marque sur ses machines « standard » : Elle propose une vidéo conférence confortable, enregistre un son audible et ajuste bien les niveaux de luminosité; des détails importants pour une machine connectée.

A mi-chemin entre la machine de baroudeur et le poste de travail, ce Chromebook 14 d’HP n’est ni l’un ni l’autre et un peu les deux à la fois : Il propose le confort de frappe que l’on peut attendre d’un portable sédentaire et l’autonomie d’un ultraportable. D’un autre côté, il n’a pas un affichage très haut de gamme et pèse pourtant presque 2 kilos au fond d’un sac.

Son plus gros avantage étant finalement ChromeOS, système qui accepte de nombreux utilisateurs et qui permettra facilement à plusieurs personnes de profiter de cette machine. La possibilité de se retrouver dans son univers Google, des raccourcis aux mots de passe en quelques minutes est autant fascinant et pratique qu’alarmant. Ce confort qui permet de pouvoir utiliser réellement une machine 3 minutes après l’avoir déballée est une expérience fascinante pour quelqu’un qui, comme moi, a d’abord connu des ordinateurs livrés nus, sans même un système d’exploitation.

Avec une finition exemplaire, des performances parfaitement calibrées et un confort globalement excellent, le HP Chromebook 14 a toute sa place sur le marché Chromebook. Place qui serait plus dure à tenir si l’engin était livré sous Windows.

Minimachines

Retrouvez le HP Chromebook 14 à 199.99€ chez Amazon sans frais de port.

79 commentaires sur ce sujet.
  • MaX
    25 mars 2014 - 5 h 01 min

    Meme si ce test à quelques mois, je me permets de réagir…

    Cet appareil est une coquille vide, ça démarre très vite oui mais il n’y a rien, à part surfer et utiliser quelques applications, une tablette android (ou ios)avec clavier en fait beaucoup plus, un netbook aussi…329€ pour juste surfer ça fait cher…

    Je précise que je l’ai vu en magasin et essayé, enfin dans 2 magasins b…….. et a….. et il ne se vend pas du tout.

    La finition est loin d’être irréprochable et le clavier est pas terrible, course limitée des touches et mou comme du chewing-gum

    Pour le moment a mon avis, c’est un gadget sans interet.

    Répondre
  • uko
    25 mars 2014 - 10 h 27 min

    @MaX:
    Je suis à la fois surpris par les arguments que tu mets en avant et curieux:
    – Que reproches-tu à cette machine de ne pas pouvoir faire par rapport à un netbook ?
    Les applications sont les mêmes, la connectique aussi… avec son SSD il est bien plus proche du concept Netbook d’origine, et avec son HDD optionnel elle propose le même stockage que les netbooks plus récents. En bonus, elle offre des performances et un confort largement supérieurs avec un processeur deux fois plus performant, double de RAM, un design fanless, un écran HD, l’option de se transformer en tablette et un poids inférieur de 25%.

    – Comment détermines-tu qu’il n’y a rien à part un peu de surf, si tu l’as juste testé dans un magasin sans rien installer dessus ? Est-ce que tu fais référence aux logiciels pré-installées ?

    – Sur quoi bases-tu ton affirmation selon laquelle la machine ne se vend pas du tout ? Elle est passée en rupture de stock partout peu de temps après sa mise sur le marché, et les sujets de ce blog portant sur la T100 sont de loin ceux qui font couler le plus d’encre ces derniers temps.

    Répondre
  • MaX
    21 avril 2014 - 22 h 30 min

    @uko:

    J’ai tenu compte de tes arguments et j’ai refait le tour du web en creusant, et finalement, je me suis laissé tenter, en voyant une vidéo de déballage/test sur YouTube…comme quoi…

    Mais pas par le hp 14 pouces…j’ai pris le hp 11, qui a un écran ips(meilleur que le tn du 14 avec la même résolution), châssis magnésium et pas de ventilateur (L’exynos double cœur semble ne pas trop chauffer)

    Il y avait aussi un acer, le 720p, qui ne m’a pas du tout emballé…l’ecran est la aussi du tn et malgré le fait qu’il ait un port usb3 et un lecteur sd, il ne m’a pas convaincu…

    Mon pc fixe, un hp aussi, qui 3 ans me sert toujours de machine principale, le chromebook servira pour surfer, chez moi ou dehors, j’ai un domino et un webtrotter sfr…

    Si j’ai aussi pris une machine comme celle-ci,c’est que je ne veux pas/plus d’un pc portable et pc tout court sous windows 8 et encore moins 8.1, j’ai eu l’occasion de « tester » (hotline pour aider les particuliers pour le passage de windows 8 à 8.1) et franchement c’est très décevant…

    J’ai aussi un ipad 2 3g/wifi qui est une superbe machine, parfaitement dans le coup malgré l’age de son architecture et son prix élevé…

    Répondre
  • MaX
    21 avril 2014 - 22 h 49 min

    J’ai aussi pris une chromecast, qui me permettra de visionner des vidéos youtube sur mon 46 sharp

    Répondre
  • 1 juillet 2014 - 9 h 55 min

    J’ai acheté un chromebook il y a quelques mois, et je ne le regrette absolument pas.
    Deux usages principaux :
    – La prise de notes en conférences, je passe parfois des heures sur plusieurs jours en conférences sans forcément avoir de prise, l’autonomie du chromebook est alors une qualité indéniable, il me suffit de rabattre l’écran et le relever quand je veux noter et le chromebook se relance en moins d’une seconde (je désactive le mot de passe dans ce cas là).
    – Le surf chez moi. Quand je suis à la maison, j’utilise le chromebook pour surfer sur internet, consulter mes mails, regarder des films avec ma femme, mettre de la musique en soirée, bref un usage domestique quotidien avec les applis bureautique également.

    Après 7 mois d’utilisation, mon chromebook est toujours aussi rapide, aussi silencieux, il n’a rien perdu de ses qualités qui m’ont séduite.

    Pour ceux qui se contentent de répéter qu’un chromebook ne sert à rien à part surfer, j’aimerai bien savoir quel usage ils ont de leur ordi domestique. Si vous êtes des professionnels qui avez besoin de coder sous éclipse, de designer sous InDesign, ou des gamers qui veulent faire tourner des jeux, oui ça ne vous conviendra pas (comme la plupart des ordis). Par contre pour le grand public, ou pour les pros (comme moi) qui veulent une bécane simple pour chez eux, c’est parfaitement adapté.

    Répondre
  • 8 août 2014 - 18 h 39 min

    Bonjour,
    J’ai un chromebook depuis deux mois déjà. J’en suis ravie et pour rien au monde je ne repasserai à windows.
    Il s’allume dès l’ouverture, je peux surfer sur le web ou utiliser les logiciels bureautiques ou même faire quelques retouches photo. C’est parfait pour mon utilisation. Je pensais devoir installer linux pour plus de possibilités mais pour l’instant ca me suffit largement.
    Au sujet du pavé tactile, il permet de faire defiler l’écran et des clics droits jusye en utilisant la zone tactile et sans cliquer en appuyant. Il faut juste regarder l’aide, c’est tres simple.
    A savoir, il est possible de créer des documents de bureautique sans connection internet, les vendeurs en boutique disent souvent le contraire.
    En espérant avoir pu aider certaines personnes…

    Répondre
  • 13 septembre 2014 - 20 h 22 min

    Bonjour,
    j’aimerais savoir si on peut installer java sur les chromebooks (en général)
    merci de me répondre

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 17 h 21 min

    Bonjour,

    On me propose ce Chromebook à moins de 200 €, je sens que je vais le prendre, en plus, j’ai un SSD de 128 Go qui ne me sert à rien (il était dans un ultrabook, et j’ai mis un 256 à la place).

    Je vois bien cette machine avec le SSD de 128 Go, 4 Go de RAM, et 14″, ça peut faire une superbe machine sous CHromeOS et en dual avec Linux.

    J’adore bidouiller, j’avais fait un tuto pour installer Macos sur mon NC10, et là, je vous ferais un tuto sur le remplacement du SSD et l’installation de différents OS (Linux, Windows, Macos) si j’y arrive ;)

    Répondre
  • 31 janvier 2015 - 0 h 25 min

    J’ai moi aussi craqué pour un chromebook !!
    Pour ma part j’avais besoins d’un ordinateur avec de l’autonomie et transportable partout (je bouge souvent) et je suis comblé ! Je le recharge tout les 2 jours seulement !!
    Ensuite il me sert surtout à suivre ma formation , pour taper mes cours etc et vraiment il est parfait pour ça ! C’est vraiment un bon outil de travail !
    Et pour finir je suis une vrais fille et j’adore les couleurs pour ma part je l’ai pris en corail et j’adore la couleur ainsi que la matière sont top !! Au niveau du clavier les touches sont souples et le blanc lui v

    Répondre
  • 31 janvier 2015 - 0 h 26 min

    @Amandine: Oops une fausse manip !!

    Donc je disais que le blanc du clavier rend bien !!

    Enfin bref j’adore cette ordinateur , il est silencieux ne chauffe pas …. Tout ce que je recherchais !

    Répondre
  • 8 février 2015 - 17 h 59 min

    Bonjour,
    j’hésite à prendre un chromebook hp 14, à vrai dire l’autonomie se séduit et j’ne entend beaucoup de bien mais je me demandais si je pouvais réussir à avoir des logiciel comme OppenOffice que j’utilise beaucoup? Si oui comment? (Lien? Télécharchement? internet?) Je lis aussi que cela se fait seulement via internet mais je ne sais pas trop comment ça marche?
    Conseils?

    Répondre
  • 11 mars 2015 - 23 h 18 min

    […] Chromebook: Peut-on se passer de Windows ou Mac OS avec un ordinateur 100% web? TEST HP Chromebook 14, un portable élégant et ergonomique. […]

  • 9 mai 2015 - 22 h 30 min

    J’ai acheté l’an dernier un chromebook hp 14. J’étais dans l’urgence d’avoir un ordinateur…et quelle déception. Windows étant la base de plein de documents ou synchronisation,je vais être dans l’obligation d’en changer. Car même l’imprimante n’est pas compatible. Du coup quelle galère. Obliger de déranger les amis pour des choses qui avec Windows prennent 2secondes. Pfff. Quel regret

    Répondre
  • 10 mai 2015 - 8 h 39 min

    @emeline:

    Bonjour,

    On ne prend pas un VTT pour faire une course sur route, ça ne veut pas dire que le VTT est nul.

    Il faut adapter la machine à ces besoins, et c’est certain que prendre un Chromebook pour imprimer des documents, ce n’est pas l’option la plus simple (même si c’est faisable).

    Le Chromebook est une machine très (trop) simple, qui sert essentiellement à aller sur Internet, bien qu’en bidouillant un peu, on peut faire plein de chose (installer Linux,imprimer, lire des vidéos, etc …).

    Répondre
  • 14 juin 2015 - 9 h 47 min

    Possesseur depuis bientot 6 mois de ce HP 14, je ne peux plus m’en passer !! Loin d’être une coquille vide. Rapidité, silence, autonomie, tout me plait.
    En plus je peux quasiment faire tout ce que je faisais sur mon notebook. Le chrome web store se développpe bien, et l’arrivée de la possibilité d’installer certaines apps android ne fait qu’améliorer cela (ARChon Runtime)
    Bref mon 14 ne me quitte plus (Wifi ou 3G par le mode modem du smartphone)

    Répondre
  • 14 juin 2015 - 10 h 16 min

    l est vrai que j’utilise beaucoup plus mon Chromebook que mon PC.

    Rapidité d’allumage, largement suffisant pour tout ce que je fais sur le web, en plus, avec 4 Go de RAM et un processeur Intel, on peut mettre Linux en natif et ça fonctionne à merveille.

    J’ai démonté la bête et j’ai changé le SSD d’origine par un SSD 128 Go. Grace à SeaBios, on peut supprimer ChromeOS et installer n’importe quel distib Linux, voir même Windows (attention au soucis de pilotes) ou MacOS … Mais là, ça devient vraiment de la bidouille assez compliquée.

    Répondre
  • 5 février 2016 - 16 h 16 min

    Bonjour,
    spécialiste des ordinateurs depuis des années, j’ai actuellement un chromebook 14 de HP, qui appartient à un de mes petits-enfants, la fameuse fenêtre vide annonçant que l’OS est absent ou endommagé, le lien figurant sur l’écran est brisé, j’ai néanmoins pu sur le Site chrome, Télécharger le logiciel de remise en route, et la, après le contrôle de la carte SD ou des clés USB, j’ai essayé les 2,1 message une erreur inconnue etc. etc. J’ai essayé de trouver un système pour formater, mis des messages sur le site par e-mail, aucune réponse.
    Il semblerait que ce genre d’engin, est destiné à la déchetterie des qu’il y a un problème,S’il existe un moyen de le remettre en route, je changerai peut-être d’idées, pour l’instant je m’en tiens à ce sentiment. Si vous avez des réponses merci d’avance.

    Répondre
  • 6 février 2016 - 8 h 36 min

    @Raymond MALHERBE:

    Bonjour,

    Il ne faut surtout pas le jeter !!! Il fonctionne très bien, c’est juste que le support de restauration ne doit pas être correct.

    Il m’est arrivé d’avoir des soucis lors de la restauration, certaines clés USB ne fonctionnaient, même en mettant l’image de restauration.

    Mais avec une bonne image de restauration, le Chromebook repart comme neuf.

    Pour ma part, j’ai toujours cette clé de restauration sous la main, même si j’ai viré ChromeOS pour mettre Linux Mint.

    Répondre
  • 5 octobre 2016 - 15 h 20 min

    Je suis désolé de contredire les personnes qui adorent leur Chrome Book mais très honnêtement, il faut avoir une utilisation plus que basique pour ne pas se sentir à l’étroit :
    – Je fais comment pour paramétrer ma télécommande Logitech Harmony qui fonctionne sous Silverlight ?
    – Mes enceintes Focal XS branchées un USB seront-elles reconnues ?
    – Mon imprimante sera t-elle reconnue ?
    – Mon logiciel de VPN fonctionne t-il sous Chrome OS ?
    – Comment je fais pour éditer des fichiers Word/Excel/Powerpoint ? Ne me parlez pas de la suite Office pour Chrome OS qui permet d’éditer des éléments très basiques
    – Comment je fais pour utiliser SmartShare (LG) qui permet d’envoyer ses photos/vidéos sur le téléviseur par le réseau ?
    – Comment je fais pour utiliser Teamviewer permettant la prise en main à distance pour mes parents ?

    Bref, trop de logiciels manquants ou incomplets + périphériques incompatibles, autant jeter son argent par les fenêtres même si Chrome OS est une bonne idée.

    Répondre
  • 5 octobre 2016 - 15 h 55 min

    Peux on installer un linux facilement sur cette machine (pour libre office, firefox,…)?

    Répondre
  • 5 octobre 2016 - 17 h 25 min
  • 5 octobre 2016 - 19 h 57 min

    Super machine ! j’en ai un depuis 1 an. Tout fonctionne parfaitement sous Linux. Le SSD et la batterie peuvent être remplacés facilement. On trouve de nombreux tuto sur internet. Le processeur est suffisamment véloce et les 4Go sont parfait. Pour les linuxien bricoleur, foncez. C’est une affaire. En revanche, pour le modèle suivant (G3 à base d’ ARM nvidia Tegra), passez votre chemin : le ssd est non upgradable et pour installer linux, c’est beaucoup plus compliqué.

    Répondre
  • 8 octobre 2016 - 10 h 36 min

    @Jerem06:

      Je ne sais pas.
      Normalement, oui.
      Peut-être.
      Je ne sais pas.
      J’allais dire Google Docs, en effet, mais si ça ne convient pas…

    Il semble que SmartShare utilise le protocole Miracast, qui malheureusement n’est pas supporté par Chrome… (cf. le rapport de bug) Une autre option serait le Chromecast, mais bon…
    Fais juste installer Chrome à tes parents, il supporte aussi la prise en main à distance.

    Répondre
  • 8 octobre 2016 - 10 h 36 min

    Zut, les puces de ma liste ont été perdues, ce qui nuit à la lisibilité de ma réponse… désolé.

    Répondre
  • Jo
    25 octobre 2016 - 16 h 35 min

    Salut

    j’aimerais savoir si sur chrome il a moyen de voir le code source d’une page, ainsi que option développeur et inspecter ? c’est une aide précieuse pour le web :)

    Merci de ta réponse !

    Répondre
  • 28 décembre 2016 - 16 h 23 min

    Je déconseille vivement les chromebook. Les logiciel de traitement de texte, de dessin, de tableur ne fonctionne pas. Et plein d’autres aussi… Il faut a chaque fois télécharger un logiciel équivalent sous chromebook pour utiliser les fichier de base ( word odt txt …) mais ces logiciel « équivalent » ne fonctionne pas bien voir pas du tout. Exemple : si tu ouvre un fichier open office ou word avec le fichier texte du chromebook, tout est à refaire car le texte part dans tout les sens et les image aussi. Et ceci se passe pout tout les logiciels !!
    Je ne peux rien faire avec mon chromebook, je suis très déçu.

    Répondre
  • 29 décembre 2016 - 8 h 59 min

    Il ne faut pas comparer un chromebook avec un PC portable sous Windows !

    Un chromebook est plutôt une tablette attaché à un clavier, le système est plus proche d’Android.

    Par contre, j’ai viré chromeOS et j’ai mis LinuxMint dessus (pour Windows, il y a trop de soucis de pilotes) et ça fonctionne plutôt bien.

    Répondre
  • 29 décembre 2016 - 11 h 26 min

    @jerome: c’est déjà le cas sous Word quand on ouvre un fichier .odt ou un fichier texte de google justement… la compatibilité interlogicielle n’est jamais parfaite…
    par contre, dire qu’on ne peut pas faire l’équivalent d’un microsoft office ou d’un open office sur un chromebook avec la suite logicielle dans drive c’est un mensonge…
    j’utilise personnellement mon chromebook tous les jours et notamment les fonctions traitement de texte et tableur… il faut juste accepter de changer de suite logicielle !
    et contrairement à ce qui est dit à gauche à droite, il n’y a pas besoin forcément d’une connexion internet…

    sur mon chromebook j’écoute également de la musique (et pas que par google music), je regarde des videos (et pas que du streaming)…

    il n’y a guère que les jeux qui ne sont en effet pas terrible (mais c’est clairement pas l’objectif de cette machine)… mais ça va probablement changer lors du rapprochement avec Android (qui permettra aussi d’accéder à office…) !

    si l’omniprésence de google en mode Big Brother ne t’inquiète pas (j’avoue que de temps en temps ça me gêne… mais je pense, et c’est mon avis personnel, que quoi qu’il arrive on ne pourra pas y échapper…), alors c’est une machine parfaite pour faire les choses de base avec un ordi (ce qui correspond je pense à 90% de l’utilisation habituelle)…

    Répondre
  • 17 mars 2017 - 17 h 10 min

    J’ai acquis cet appareil (HP 14″) au printemps 2014.
    Une mise à jour en mars 2017, l’a mis hors service.
    J’ai essayé plusieurs clefs USB de restauration, cela ne fonctionne pas.
    Je suis déçu car cet appareil était sympa et fonctionnait à merveille.
    Pour moi ses points faibles était la mauvaise qualité de l’écran et le bruit du ventilateur.
    Mon prochain Chromebook sera l’Acer 14″…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *