MWC 2015 : Une MicroSDXC 200 Go Sandisk pour 400$

200 Go dans un petit objet de la taille d’un ongle et pas loin de la même épaisseur. C’est ce que présente Sandisk au MWC 2015 avec cette carte mémoire MicroSDXC à 2$ le Go.

2$ le gigaoctet, soit 400$ la carte de 200 Go, ce n’est pas franchement donné mais c’est le très logique prix public de cette minuscule carte qui ne souffre pas vraiment de concurrence. Elle s’adressera avant tout aux professionnels et à tout ceux qui auront un véritable bénéfice à éviter de jonngler avec plusieurs cartes.

Minimachines.net 2015-03-02 00_11_39

Au format UHS-1, la carte soutiendra des débits de 90 Mo/s indique Sandisk. Soit 1200 photos copiées par minute. Evidemment il ne s’agira pas des photos d’un Reflex numérique mais plutôt de celles prises avec un smartphone classique. C’est d’ailleurs là que le bât blesse encore pour ce type de solution de stockage. Alors que les 64 Go sont toujours problématiques pour de nombreux appareils pourtant compatibles, qui va investir 400$ dans une carte dont il n’aura qu’une idée toute théorique de la compatibilité.

Pour avoir testé une 128 Go à ce format, aucun de mes appareils MicroSDXC n’a été en mesure d’en profiter. Un problème qui va en s’accélérant, le parc des solutions de sauvegardes étant plus réactif que celui des matériels qui les acceptent.

C’est néanmoins une bonne nouvelle, l’arrivée de ces solutions devrait inciter les fabricants à améliorer leurs lecteurs et à les certifier, probablement d’abord sur les smartphones mais rapidement également sur les tablettes et autres minimachines. C’est aussi un moyen de faire pression sur les prix des cartes de plus petites capacités.

L’arrivée de ce genre de solution semble en tout cas correspondre avec les annonces de capteurs et de processeurs capables de filmer en Ultra HD sur des engins mobiles. Si les performances sont désormais au rendez vous ou en passe de l’être, le stockage restait encore un vrai problème pour ce type de capture.

Avec une MicroSDXC de 200 Go à bord, Tata Jeanine pourra sourire en 3 840 × 2 160 pendant quelques minutes à l’objectif.

Image AndroidCentral

8 commentaires sur ce sujet.
  • 2 mars 2015 - 8 h 14 min

    Est-ce que le “professionel” ne se dirigerait pas plutôt vers une solution de type CF avec une rapidité accrue, une sécurité accrue et également un tarif supérieur ?

    Répondre
  • 2 mars 2015 - 9 h 32 min

    @wanou: Oui, mais pas dans un smartphone ou une tablette…

    Répondre
  • 2 mars 2015 - 9 h 47 min

    Une raison a cette capacité ? Pourquoi 200 et non pas 256 comme je me serai attendu : 2^8 ? C’eût été + logique non ?

    Répondre
  • 2 mars 2015 - 10 h 20 min
  • 2 mars 2015 - 12 h 01 min

    @xoubidur @Pierre Lecourt

    Je me demande si Sandisk n’a pas tout simplement cummulé des puces de stockage?
    128+64+8 pour arriver à 200Go. ça serai du bidouillage certes mais peut être ont-il eu des contraintes physiques?

    Sinon je n’explique pas les 200Go qui ne sont pas une puissance de 2…

    Répondre
  • 2 mars 2015 - 12 h 54 min

    @xoubidur:
    Peut être l’overprovisionning si le produit est “fragile” il est peut être bon d’être prévoyant.

    Répondre
  • 2 mars 2015 - 12 h 57 min

    @Pierre Lecourt:

    ça commence à faire beaucoup non ? Faut avoir confiance dans le petit bout de plastoc ^^
    Pas la peine de me sortir les 640Ko… je parle de la fiabilité même du produit qui me semble faible pour autant de données.

    Répondre
  • uko
    3 mars 2015 - 2 h 05 min

    @wanou:
    Ta théorie me semble plus probable que celle de l’accumulation de modules de différentes tailles. Mais je ne suis pas un expert du sujet, peut-être que d’autres paramètres qui nous échappent encore entrent aussi en compte.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *