MWC 2014 : Samsung dévoile en partie ses Exynos 5260 et 5244

Un coin de voile a été levé sur les processeurs ARM Samsung Exynos 5260 et 5244, des processeurs qui pourraient équiper les nouveaux Chromebooks ARM de la marque. Il s’agit de processeurs 6 et 8 coeurs basés sur la technologie big.LITTLE d’ARM.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone
Résumé : Avec une consurrence de plus en plus rude, des fabricants low-cost qui proposent désormais des 8 coeurs et annoncent des processeur 64 bits, Samsung continue de développer ses gammes Exynos. Profitant d’un atout maitre que d’autres n’ont pas : Etre son propre client. La marque peut se permettre d’aller à son rythme puisqu’elle sait qu’une partie de sa production sera écoulée par ses propres smartphones,, tablettes et Chromebooks.

samsung-exynos-5260

L’Exynos 5260, un 6 coeurs qui allie performances et autonomie

Si la puce devrait être employée par d’autres produits de la marque Coréenne, il est probable que cet Exynos 5260 soit le coeur des prochains Chromebooks annoncés par Samsung. Avec 6 coeurs, 4 coeurs Cortex-A7 à 1.2 GHz et 2 coeurs Cortex-A15 à 1.7 GHz, cet Exynos 5260, le processeur devrait offrir performances et autonomie à toute une panoplie de nouvelles machines.

Etrange de voir Samsung proposer encore une solution hexacore, alors que bien d’autres sont désormais présents sur le marché en 4/4, la marque reste sur une solution plus sage. Il faut dire que contrairement à Qualcomm, Nvidia, Rockchip, Allwinner ou Mediatek, Samsung peut proposer ses puces dans ses propres produits qui se vendent à des millions d’exemplaire. Suffisamment logtemps pour en amortir et la production et la recherche et développement. Samsung a choisi de faire fonctionner les coeurs Cortex-A7 en permanence et de leur apporter la performance d’un ou deux A15 en prime si le besoin s’en fait sentir. Une solution intéressante proposée par le big.LITTLE qui permet de minimiser la dépense en énergie des machines.

Samsung n’a pas tout dit sur cet Exynos 5260, aucun détail n’a filtré sur la partie GPU du SoC, ni sur les éventuelles limitations techniques en entrée et sorites : La puce saura t-elle gérer l’USB 3.0 ? Les dernières évolutions en matière de stockage ? Il est probable que cet Exynos 5260 déjà en production emploie un Mali-T624 d’ARM, une puce graphique 4 coeurs capable de compression et décompression FullHD à la volée comme de 3D.

samsung-exynos-5422

Un autre processeur maison, l’Exynos 5422 fait son apparition

L’Exynos 5422 est le puce avancée de samsung en terme de performances, véritable huit coeur, il combine cette fois-ci 4 coeurs Cortex-A15 cadencés à 2.1 GHz et 4 coeurs Cortex-A7 à 1.5 GHz. Sa mise en production aura lieu le mois prochain pour une commercialsiation dans la foulée. Une solution musclée qui pourra déclencher un seul coeur à la fois comme la totalité de ses ressources pour les tâches les plus ardues. Solutions très performante donc mis a réserver en mode secteur car beaucoup plus gourmandes en batterie.

Pas de détail sur la partie processeur graphique de ce SoC, un Mali-T628 8 coeurs ou carrément un saut dans la gamme T720 ou T760 d’ARM ? Il est également possible que Samsung ait fait appel à une société externe comme Imagination pour développer une puce graphique. On sait que la puce saura lire de la vidéo en 2560 x 1600 pixels et même encoder en 4K.

Pas de 64 bits annoncé chez Samsung, il faut dire que pour le moment les puces mise en avant sur ce mode par les concurrents n’ont pas beaucoup d’intérêt au vu des solutions matérielles et logicielles commercialisées. Samsung poursuit à sa cadence et conçoit des puces pour les vendre lui même, non pas pour essayer de les faire adopter par d’autres.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 26 février 2014 - 16 h 40 min

    5244 ou 5422 ?

    Répondre
  • Gab
    26 février 2014 - 19 h 00 min

    Toujours pas de 4G dans les puces Samsung. C’est vraiment incroyable qu’ils n’aient toujours pas réussi à l’intégrer !
    En 2011, Samsung avait un très bon processeur Exynos avec de la 3G. Notamment pour la Galaxy S2 et le Note.
    En 2012, à l’époque du Galaxy S3, c’était déjà surprenant qu’ils n’aient pas réussi à intégrer la 4G dans leur processeur. Donc Samsung avait du utiliser des puces Qualcomm notamment sur le marché US pour une grosse partie des Galaxy S3/ Note2 (alors que le processeur Exynos en lui meme est très bien).
    En 2013, à l’époque du Galaxy S4, Samsung a du utiliser quasi uniquement des puces Qualcomm, en grande partie pour cette raison. Alors que la partie CPU/GPU des Exynos est toujours aussi bonne.
    En 2014, Samsung n’a toujours pas de 4G !!!
    C’est peut être pas dramatique pour des chromebook (plutot Wifi, meme si la 4G serait pas inintéressante pour un OS cloud), mais ca l’est pour les smartphones !
    Pour la compétition au niveau processeur, ca serait bien que Samsung régle ce problème. En ce moment, Qualcomm est vraiment seul au monde et sans concurrence.

    Répondre
  • 26 février 2014 - 22 h 23 min
  • 3 mars 2014 - 9 h 34 min

    […] 4 coeurs pour tous les deux ou le Chromebook 13.3 pouces aura peut être droit aux nouveaux Exynos 5260 6 coeurs que l’on vient de découvrir au MWC 2014 ? Le choix d’un processeur ARM devrait opffrir une belle autonomie aux engins, les […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *