Mediatek Helio P et Helio X, des SoC ARM haut de gamme

Performances extrêmes et fonctionnalités originales, voilà comment est positionnée la Mediatek Helio X. Une puce très haut de gamme que la marque compte bien imposer sur de nombreux marchés.

MediaTek lance 2 nouvelles puces au MWC2015, des SoC assez détonnants sur le papier qui visent les segments milieu et haut de gamme pour le marché tablette mais également pour celui des Chromebooks.

Les Mediatek Helio P et Mediatek Helio X visent respectivement des performances Premium et eXtreme. C’est cette nomenclature qui a été retenue et on trouve effectivement dans ces SoC des composants assez prometteurs.

Minimachines.net 2015-03-05 16_58_31

Le Mediatek Helio X10 se positionne comme la vedette de la marque. C’est un big.LITTLE 8 coeurs assez classique avec 4 coeurs Cortex-A57 associés à 4 cœurs Cortex-A53. Mediatek annonce une technologie propriétaire appelée CorePilot pour améliorer le fonctionnement de la proposition d’ARM. Le but du jeu reste toutefois le même, profiter d’un jeu de coeurs basse consommation pour effectuer les petites tâches sans gangrener l’autonomie de la batterie et un jeu de coeurs plus performants pour les tâches les plus ardues. L’ensemble cohabitant en temps réel pour trouver le meilleur rapport entre performances et autonomie.

La partie graphique est impressionnante et intéressante, Mediatek ne cherche pas à lutter pour le moment contre les ténors du marché de la 3D et pousse l’avantage sur d’autres sujets. La marque annonce que sa puce peut afficher en 120 Hz. C’est 2 fois plus rapide qu’un écran traditionnel avec à la clé un sentiment de fluidité accru. Un peu comme un dessin animé à 12 images par secondes contre un autre en 24 images par seconde l’animation est plus fluide chaque seconde.

Minimachines.net 2015-03-05 16_51_53

Evidemment il faut que le constructeur emploie une dalle compatible mais le gain de fluidité sautera clairement aux yeux de l’utilisateur même si, dans la pratique, les performances globales ne devraient pas changer énormément.

Pour le surf ou l’utilisation d’applications 2D, la différence d’affichage fera briller la solution de Mediatek, une sorte d’effet Waouh particulièrement prisé des vendeurs en magasin qui peuvent là pousser un avantage certain et immédiat en démonstration client. Si au final ce n’est que du confort et que ce gain de fluidité sera totalement oublié en 24 heures, il permettra clairement à Mediatek de se distinguer. Même si l’affichage en 120 Hz aura probablement très rapidement des conséquences sur l’autonomie de la machine. En espérant qu’après l’effet magique, une solution soit envisageable pour désactiver cette option.

Mediatek saupoudre sa puce d’autres fonctionnalités avancées pour améliorer l’image ou filmer après amélioration logicielle en 480 images par seconde pour faire des ralentis ou bénéficier d’un Focus rapide de prise de vues. La Mediatek Helio X10 propose également la lecture et l’encodage des vidéos UHD / 4K à 30 images par seconde en HEVC et H.265. Beaucoup de détails pour cacher un élément important, Mediatek ne dévoile rien de la solution graphique intégrée dans son SoC.

Minimachines.net 2015-03-05 16_53_17

Mediatek annonce également une compatibilité de sa puce avec ChromeOS ce qui n’est pas spécialement surprenant puisque cette piste était évoquée dés 2013 lors de la signature de l’acquisition de la licence Cortex-A5x par la marque. Par le passé, une carte mère ARM baptisée Moose était également apparue dans le radar de Chromium OS.

Cette possibilité, bien qu’évoquée, n’est pas encore source d’inspiration pour les constructeurs, ce qui là non plus n’est guère étonnant. Les Chromebooks ARM n’étant pas aussi intéressants que cela pour eux.En utilisant une plateforme Intel x86 classique, ils bénéficient d’un élément intéressant pour eux : La possibilité de mutualiser le développement de la machine en 2 versions: Windows et ChromeOS.

Le Mediatek Helio P a  été annoncé mais rien de précis n’a été dévoilé pour le moment.

Images : HDBlog.it

12 commentaires sur ce sujet.
  • 5 mars 2015 - 17 h 15 min

    Votre sur enthousiasme (la différence entre le 60Hz et le 120Hz est négligeable sur un téléphone, car l’OS ne tourne pas en 120FPS) donne l’impression d’un publireportage masqué en « news ».
    Attention.

    Répondre
  • 5 mars 2015 - 18 h 26 min

    @Thera: Et bizarrement tous les gens sur place s’accordent à voir une différence de fluidité… Quand à l’enthousiame on n’a pas du lire le même billet de « Publi Reportage » :)

    « Si au final ce n’est que du confort et que ce gain de fluidité sera totalement oublié en 24 heures, il permettra clairement à Mediatek de se distinguer. Même si l’affichage en 120 Hz aura probablement très rapidement des conséquences sur l’autonomie de la machine. En espérant qu’après l’effet magique, une solution soit envisageable pour désactiver cette option. »

    En gros je démonte le principe même du 120 Hz en expliquant que c’est gadget, énergivore, que ça sert juste à le vendre en magasin et que les machines le proposant ont intérêt a permettre de le désactiver : QUEL ENTHOUSIASME §

    Répondre
  • 5 mars 2015 - 20 h 04 min

    @Pierre Lecourt:
    « Performances extrêmes et fonctionnalités originales »
    « des SoC assez détonnants sur le papier »
    « La partie graphique est impressionnante et intéressante »

    Ça fait beaucoup de superlatifs après avoir vu une fiche technique non ?

    Répondre
  • 5 mars 2015 - 20 h 55 min

    Connaissant personnellement Pierre et sa « zenitude » C’est un mauvais procès que vous lui faites Théra ! Pierre se contente juste de donner son avis sur un nouveau produit, et son esprit critique (et non pas de critiques) mélangent bons points (sur l’évolution et la conception de ce nouveau processeur Mediatek) et doutes et interrogations (sur la consommation, l’écran compatible, la réelle valeur de la partie graphique). Au final un fine analyse comme il le fait si bien depuis des années depuis Blogeee…

    Répondre
  • 6 mars 2015 - 0 h 01 min

    @Thera: Alors dans l’ordre :

    « Performances extrêmes et fonctionnalités originales, voilà comment est positionnée la Mediatek Helio X. » C’est la phrase complète.

    Donc le voilà comment est positionnée de la phrase explique qu’il s’agit de la manière dont le marketing de Mediatek présente la puce et c’est effectivement le cas. Si j’avais ecrit uniquement ce que vous citez, ok,cela aurait été un peu too much. Mais j’écris ce que communique Mediatek tout en précisant qu’il s’agit de leur com’ afin que le lecteur puisse se faire sa propre opinion. La 3eme image de ce billet montre ce positionnement assez clairement.

    « des SoC assez détonnants sur le papier » Oui et cela veut bien dire ce que cela veut dire. Mediatek nous présente des socs extraordinaires… sur le papier. toujours cette 3eme image on peut lire « The Best multimedia Technology« . Sur le papier ce sont les meilleurs, le petit « sur le papier » indique qu’il faudra attendre de vrais tests pour en avoir le coeur net.

    « La partie graphique est impressionnante et intéressante » Et je continue de le penser. C’est d’ailleurs explicité. Mediatek n’est pas aussi riche que Nvidia ou Qualcomm dont les injections en R&D pour leurs puces respectives ont largement dépassé chez chacun le milliard de dollar. Et les voir réfléchir à une autre manière de composer leur puce sans chercher à faire du tout 3D me plait beaucoup. C’est performant en terme de vidéo, cela apporte un peu de neuf dans le paysage : 120Hz, Enregistrement à 480 images par seconde même si ce n’est que logiciel. C’est à mon sens intéressant. Et je ne retire rien à cela. C’est intéressant.

    La phrase complète est d’ailleurs : « La partie graphique est impressionnante et intéressante, Mediatek ne cherche pas à lutter pour le moment contre les ténors du marché de la 3D et pousse l’avantage sur d’autres sujets. »

    Désolé de pinailler mais je ne comprends pas trop la critique. Ce billet m’a pris du temps car j’ai voulu comprendre ce que voulait Mediatek. La nouvelle est sortie avant hier et je n’ai publié qu’aujourd’hui pour avoir des retours et lire plein de papiers sur le sujet. Les 120 Hz m’intriguaient et je ne voulais justement pas tomber dans l’effet Waouh que je dénonce ici.
    J’ai lu une bonne douzaine de papiers sur cette conférence de presse et tous s’accordent a trouver les prototypes super fluides. Peut être que Mediatek a trouvé de belles dalles et tweaké Android pour afficher du 120 Hz. Quelques un on signalé une probable dépense d’énergie plus importante que la moyenne et un copain plus calé que moi en électronique m’a confirmé que non seulement cela aurait un impact sur la batterie mais qu’il est possible, suivant les dalles employées, que celles-ci chauffent plus… Je n’ai pas parlé de ce dernier point parce que je n’ai pas eu de détails techniques a me mettre sous la dent. Voilà.

    C’est pas très grave tout cela, mais relire le papier à tête reposée montre en tout cas qu’il ne cherche pas spécialement a mettre cet Helio uniquement à son avantage, loin de là.

    Répondre
  • 6 mars 2015 - 6 h 05 min

    Je trouve que cette solution apporte du nouveau… mais pas très utile!

    120Hz, ce n’est clairement pas utile pour afficher des images fixes sur un écran LCD (=>image fixe ne scintille pas comme sur un vieux CRT), 95% de la vie d’un smartphone. Surtout que cela va faire sur-consommer. Un film c’est 24 i/s et c’est fluide. Pour un jeu, une capacite 120 i/s ne se justifierait que pour pouvoir fournir 2 images séparées à 60z pour une application 3D.

    Quand on voit le succès de la 3D chez Nintendo sur une console portable et même pour les TV, si c’est ce que cache Mediatek pour un SoC de smartphone je ne sens pas non plus un gros avenir.

    La 3D, ce sera les Oculus and co. D’ailleurs je ne change pas de console avant qu’une ne sorte capable d’en gérer au moins deux et avec les jeux qui iront avec (simulation surtout, un IL2 bien torché en 3D avec possibilité de jouer à deux mini en local, hummm!).

    Répondre
  • 6 mars 2015 - 8 h 14 min
  • 6 mars 2015 - 8 h 17 min

    votre discussion est pire qu’un troll linux/ms

    Répondre
  • 6 mars 2015 - 8 h 57 min
  • 6 mars 2015 - 9 h 11 min

    @Pierre Lecourt: c’est exactement ça, Toutes mes confuses. :-)

    Répondre
  • 8 mars 2015 - 20 h 52 min

    Je pense qu’il faut considérer ces SOCs pas uniquement sous l’angle mobilité. Pour des Android TV box cela semble aussi très intéressant. Nombre de TV actuelles ont des vitesses de rafraîchissement supérieur à 60Hz.

    Répondre
  • 21 avril 2015 - 10 h 31 min

    […] savamment entretenu par Mediatek sur ses puces. Annoncées au préalable il y a quelques semaines, chaque puce se dévoile dans un long strip-tease high tech histoire de garder un peu de pression et […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *