Lenovo Chromebook 500e et 300e : Des machines tactiles avec support stylet actif

La série x00e de Lenovo est une gamme d’engins à charnière rotative sur 360° avec des fonctions tactiles évoluées. Les Lenovo Chromebook 500e, 300e et 100e supportent non seulement une dalle capacitive mais également les stylets actifs.

Ce sont pas moins de trois nouveaux modèles dont deux basés sur l’interface tactile que Lenovo lance au MWC. Les Chromebook 500e et 300e visent un marché classique et grand public. Le plus léger des trois, de conception différente, est destiné au marché de l’éducation et sera lancé en Mars pour 219$. Les modèles tactiles sont proposés respectivement à 269 et 309$ sur le Lenovo Store et sont déjà disponibles aux US.

500e_02

Les trois machines sont des 11.6″ mais si le Lenovo Chromebook 100e est un portable classique et low-cost, les deux autres sont équipés d’une charnière rotative à 360° permettant de profiter de leurs options tactiles. Les Chromebook 500e et 300e offrent, en effet, en plus de leur dalle capacitive le support d’un stylet… Chacun à leur manière. Livré avec un stylet à résonance magnétique type Wacom pour un pilotage ultra-précis de l’écran, le Chromebook 500e permettra d’exploiter les applications sous Chrome OS mais aussi sous Android pour dessiner, prendre des notes ou retoucher des images. Son stylet peut se glisser directement à l’intérieur de son châssis.

500e_06

Le Chromebook 300e propose, quant à lui, un support de stylet utilisant la fonction « AnyPen ». C’est à dire que la surface capacitive de l’écran sait également reconnaître des formes fines comme celle d’une pointe de bouchon de stylo ou une mine en graphite. Une technologie sympathique qui offre des possibilités mais sans commune mesure avec celle d’un stylet actif évidemment : Pas de niveaux de pression ni d’inclinaison de stylet avec ce type de solution. C’est surtout pratique si la technologie est liée avec un système de détection de paume pour pouvoir prendre des notes à l’écran en posant la main sur la surface de celui-ci.

Les trois portables bénéficient du même clavier anti éclaboussures et d’une coque testée pour être résistante aux chocs, aux coups et aux rayures.

100e_02

Le Lenovo Chromebook 100e (219$) est équipé d’un Celeron N3350 avec 4 Go de ram et 32 Go de stockage assisté d’un lecteur de cartes MicroSD. Son écran est bien un 11.6″ mais il s’agit d’une dalle de type TN en 1366 x 768 pixels avec 250 nits de luminosité.

100e_03

Un choix qui correspond au tarif léger de l’engin et au fait qu’il ne dispose pas de charnière rotative. La machine propose une connectique classique avec deux ports USB 3.0 Type-A, deux ports USB type-C et un jack 3.5 mm audio. Une webcam « 720p » et un micro sont embarqués pour la vidéo conférence. Le Wifi est un 802.11AC associé à un Bluetooth 4.2. Sa batterie est censée lui fournir 10 heures d’autonomie.

300e

Le Lenovo Chromebook 300e (269$) est toujours un 11.6″ et toujours en 1366 x 768 pixels mais cette fois-ci en IPS et en tactile capacitif multitouch pour profiter de sa charnière rotative. Il est propulsé par un SoC MediaTek MTK8173C et 4 Go de ram associés à 32 Go de stockage et un lecteur de cartes microSD.

300e_03

Il dispose d’une sortie HDMI, toujours d’un wifi AC et de Bluetooth mais en 4.0 seulement. Toujours 10 heures d’autonomie annoncées.

300e_06

Le Lenovo Chromebook 500e (309$) propose le même affichage en HD et une charnière souple mais passe à un processeur Intel Celeron N3450 avec 4 ou 8 Go de mémoire vive et de 32 à 64 Go de stockage eMMC associés, là encore, à une carte microSDXC.

500e_04

Le reste ne change pas beaucoup, toujours quatre ports USB dont deux de type-C, un Wifi 802.11ac et du Bluetooth 4.2 et 10 heures d’autonomie.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 26 février 2018 - 18 h 01 min

    Quand je vois eMMC, c’est bizarre…
    ça ne me rassure pas sur la Qualité !!!

    Le N3450 avec un benchmark de 1834, ça va…

    L’OS Chrome pour la France ou l’Europe,
    ça ne va pas faire !
    Sans compter que Windows est beaucoup plus polyvalent…

    Répondre
  • 26 février 2018 - 18 h 10 min

    Simple question de curiosité : une possibilité d’installer un Linux, donc ?

    Répondre
  • 26 février 2018 - 18 h 31 min

    @Marseye: Aucune idée.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 18 h 43 min

    Le modèle avec le N3450 me semble pas mal .
    Un prix sympa si la transition en euros reste identique .

    L’OS Chrome pour la France ,je l’espère enfin .
    C’est sur que pour beaucoup d’utilisateur ,une machine avec un Windows semble plus polyvalente .

    Pour une fois on nous propose enfin un écran de bonne résolution sur une machine a 310 euros , allez soyons sympa OK pour 350 avec un stockage de 64 Go .

    Pas raisonnable par contre de construire du Chromebook sur du ARM si cela gère pas Android aussi ,a moins que Google soit pas capable d’un dual Boot sur ce type de processeur .

    Répondre
  • 26 février 2018 - 23 h 14 min

    Autant s’acheter à 50 ou 100 € sur ebay un vieux Thinkpad X tablet d’il y a 10 ans , ça sera encore moins cher, plus puissant et plus évolutif
    Lenovo semble tomber en pleine décrépitude

    Répondre
  • 27 février 2018 - 9 h 45 min

    Windows plus evolutif et surtout beaucoup plus sécurisé. Android n’a nativement ni anti-virus, ni firewall, ni récupération.

    Répondre
  • 27 février 2018 - 11 h 05 min

    @Thierry: Faudrait juste se renseigner un petit peu avant de dire cela: le jour ou tu verras un virus sur chromeOs…

    Répondre
  • 28 février 2018 - 15 h 40 min

    @olivier les virus n existent plus sur windows non plus, par contre les troyens existent sur windows comme sur chrome Os… Faut arréter un peu avec l os invulnérable :-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *