Shuttle XH81 : Une machine musclée a destination des pros

Shuttle XH81 : Une minimachine musclée a destination des pros

Le Shuttle XH81 n’est pas, à proprement parler, l’engin qui colle le mieux aux besoins d’un particulier. Avec une connectique riche et des fonctions avancées destinées à l’industrie, il ne sera pas proposé à un tarif aussi attractif que d’autres modèles. C’est néanmoins une solution assez intéressante qui illustre bien l’écho de ce marché des minimachines.

Capable d’absorber des températures assez élevées, le Shuttle XH81 peut encaisser des TDP de processeurs grimpant à 65 watts. Cela lui ouvre les portes de puces Intel Core allant jusqu’à certains i7 haut de gamme du marché portable. Il embarque, en outre, un emplacement 2.5 pouces classique pour un élément de stockage et un espace suffisant pour un éventuel support optique.

Le Shuttle XH81 est avant tout destiné aux pros, aux distributeurs et autres machines très intégrées mais également à venir stroboscoper la faune vivant dans les faux plafonds à grands coups de leds d’accès disque. Avec ce type d’engin, il est facile de piloter un écran géant pour diffuser des données issues de multiples sources voire de lancer des applications allant piocher des données en temps réel. Ses dimensions sont prévues pour proposer une bonne compacité tout en permettant une utilisation intensive : Cela suppose des composants haut de gamme et des circuits de refroidissement pensés pour une dissipation efficace afin de tourner 24H/24 et 7J/7. Le Shuttle XH81 mesure 238 mm de large pour 200 mm de profondeur  et 72 mm d’épaisseur.

Shuttle XH81V

Cela n’empechera pas le public de jeter un oeil à cette machine, si l’on passe outre les nombreux ports séries embarqués qui ne seront pas très utiles pour un particulier, la machine embarque tout de même des solutions assez intéressantes : En plus des gros processeurs internes, l’engin peut accepter jusqu’à 16 Go de DDR3 classique sur 2 slots SO-DIMM. La carte mère, format Mini-ITX, supportera toute la gamme Intel du Celeron au Core i7 Haswell sur socket LGA1150.

Shuttle XH81V

La connectique est large avec pas moins de 8 ports USB (dont 2 en USB 3.0), une sortie HDMI, un DisplayPort, un Ethernet Gigabit, des ports jacks micro et enceintes et jusqu’à 5 ports série. Un wifi Interne sera monté sur un slot MiniPCIe libre à moins que le propriétaire préfère intégrer un stockage SSD mSATA sur cet emplacement.

Shuttle XH81V

Il pourra en outre ajouter un 2.5 pouces dans l’emplacement prévu et remplacer le disque optique par un adaptateur pour un second stockage 2.5 pouces.

Shuttle XH81V

Enfin, un support VESA permettra de le poser à la verticale derrière un écran ou contre un meuble.

Plus d’infos chez Shuttle 

 

3 commentaires sur ce sujet.
  • 15 septembre 2014 - 17 h 48 min

    Enfin une mini-machine avec 2 ports Eth!
    De quoi se faire un joli serveur/routeur.

    Répondre
  • 15 septembre 2014 - 21 h 28 min

    Pour avoir acheté il y a quelques mois son prédécesseur, un XH61V que j’ai équipé avec un CPU de faible TDP (Core i3 3220T), un disque 2.5 pouces et un SSD mSata.

    Au final c’est un excellent barbone, avec une alim déportée qui ne chauffe pas, une ventilation incroyablement discrète et un encombrement minimal.

    On peut placer un second disque mécanique sans souci et si on ne se sert pas de lecteur optique, il y a moyen d’en placer un troisème.

    Perso, je l’utilise sous Debian comme serveur maison à tout faire (NAS, web, …) ; planqué dans un meuble (fermé), il ne bronche pas.

    Et très honnêtement, pour le prix (180€), il est tout sauf destiné uniquement aux pros ; la concurrence ‘grand public’ dans le domaine ne propose pas mieux (sinon je l’aurais prise à la place).

    Répondre
  • 16 septembre 2014 - 15 h 24 min

    Je confirme le commentaire précédent sur la version précédente (attention à ceux qui commandent, identique extérieurement).

    Il ne faut pas être effrayé par le montage, ce barebone est vraiment bien étudié et c’est très rapide.

    Le seul moment ou il faut tourner 7 fois son processeur sur son socket, c’est au moment de le placer: Attention a bien positionner les repères de détrompage avant de fermer la mécanique du socket. Si le placement n’est pas bon, c’est la casse du processeur et du socket (donc de la carte mère) quasi assurée.

    Pour le reste des éléments l’erreur est quasi impossible et on voit (plus) clairement dans que sens cela rentre.

    2 HDD 2.5″, voire 3 (si impasse sur l’unité optique slim) cumulé à un mSata pour le système, c’est juste la seule machine a offrir cela dans un format compact.

    Ca grille l’option wifi… mais pour une machine fixe, un lot de prises CPL est plus adapté pour qui n’a pas un réseau cablé chez lui.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *