IFA 2016 : La série Acer Spin se conjugue à 360° pour se transformer en hybrides

Après la série Swift très fine et classique dans le monde ultrabook, les Acer Spin sont des versions à charnière souple avec la possibilité de les utiliser en mode tablette en retournant écran et clavier dos à dos. Tactiles, ces engins visent clairement le marché des Lenovo Yoga qui ont introduit ce concept il y a plusieurs années maintenant.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Spine c’est la colonne vertébrale en anglais, celle de la série Acer Spin est clairement ce qui relie la partie écran de la partie clavier de ces trois engins. Avec les Spin 1, Spin 5 et Spin 7, Acer propose une solution plus hybride que les ultrabooks Swift avant tout pensés pour la finesse. Au programme donc, charnière rotative, écrans tactiles Gorilla Glass et processeurs Intel Kaby Lake.

Acer Spin 7

La gamme commence avec l’Acer Spin 7 prévu pour le mois d’Octobre à partir de 1200€ environ. Pour ce tarif, vous découvrirez un 14 pouces en IPS Full HD 1920 x 1080 pixels équipé d’une dalle tactile sous une protection Corning Gorilla Glass 4.  Les performances globales devraient être au rendez-vous avec un processeur Intel Kaby Lake Core i7-7Y75  double coeur et quadruple threads. Avec 5 Mo de cache, cette puce au TDP de 4,5 watts oscillera de 1,3 à 3,6 GHz et proposera un circuit Intel HD Graphics 615.

 

Le châssis en aluminium massif de l’engin permet une dissipation de la chaleur sans recours à une ventilation et cela malgré la finesse de l’engin. Il ne mesure que 1,98 cm en tout, écran tactile compris. Autre avantage, les bords relativement fins des côté de l’écran permettent à ce 14 pouces de proposer une diagonale réelle d’encombrement de 13,3 pouces classique.

Acer Spin 7

Le clavier est un chiclet très classique – non retro éclairé – mais il surmonte un pavé tactile très très large. Une option qui demande un certain temps d’adaptation mais qui s’avère être un atout intéressant une fois maîtrisé. Particulièrement adapté aux gestes de Windows 10, il offre la possibilité de voyager de manière efficace dans un écran de belle densité. Acer a intégré un système de détection de paume pour éviter de cliquer par inadvertance sur le pavé pendant que l’on pianote au clavier.

Acer Spin 7

Par contre, Acer joue la carte de l’ultra modernité en choisissant d’embarquer deux ports USB Type-C et aucun port Type A classique, un détail qui laissera l’utilisateur déjà équipé relativement amer puisqu’il faudra passer par la case adaptateur pour s’en sortir. Ce type de choix s’explique probablement par la volonté de réduire encore et toujours l’épaisseur des PC mais n’est pas forcément le meilleur outil de transition qui soit. En attendant de voir le marché être suffisamment équipé de solution Type-C, il serait sage de continuer à proposer également des connectiques classiques.

Acer Spin 7

L’autonomie annoncée est de 8 heures, pas mal pour un 14 pouces de 1,2 kilo mais un résultat qu’il faudra tempérer après test, les écrans tactiles IPS de ce type étant assez gourmands, le seul fait d’intégrer un processeur Kaby Lake à très basse consommation ne peut pas faire de gros miracles. Le Wifi est un module double antenne en 802.11AC associé à un Bluetooth 4.2.

Acer Spin 7

Reste à savoir si vous voudrez investir les 1399€ demandés par Acer pour ce Spin 7.

Acer Spin 5

Suit la version 13,3 pouces de la machine, l’Acer Spin 5 qui est largement plus accessible puisque le tarif demandé tombe à 599€. Hormis la différence de diagonale, il y a beaucoup de points communs entre les machines. A commencer par la définition de l’écran qui est encore en 1920 x 1080 pixels et toujours tactile avec une protection Corning.

Acer Spin 5

Qu’est ce qui explique cette différence de prix ? Les  0,7 pouces de moins d’affichage ? La réponse est probablement plus à aller chercher au niveau du poids et de l’encombrement de l’engin. Cet Acer Spin 5 de 13,3 pouces affiche 1,59 kg sur la balance, soit presque 400 grammes de plus que le Spin 7 pourtant plus grand. Il est également plus épais avec 19,9 mm d’épaisseur.

Acer Spin 5

D’autres concessions seront faites, les processeurs embarqués seront différents suivant les régions de commercialisation avec des puces Skylake ou Kaby Lake en Core i3 et Core i5 suivant les versions. La mémoire vive sera extensible jusqu’à un maximum de 16 Go, et le stockage pourra grimper à 512 Go de SSD. Le constructeur a probablement plus d’espace pour intégrer plus de composants.

Acer Spin 5

L’Acer Spin 5 annonce 10 heures d’autonomie et proposera une connectique plus large que le 7. J’aimerais bien vous dire laquelle mais il semblerait que les  constructeurs se soient donné le mot pour ne plus parler connectique. Il faut dire que si les clients se mettent à réaliser que les machines ultrafines sont totalement handicapées par manque de ports divers et variés et qu’il faudra très certainement passer à la caisse en rachetant, une souris, un adaptateur Ethernet et en prime une solution pour brancher son PC à son écran HDMI, cela va faire tâche. Du coup les marques ne communiquent plus. On reste dans le flou… Ici on devine de l’HDMI, de l’USB 3.0 et des ports jacks mais j’ai peur de vous dire des bêtises. Seule certitude, il n’y aura pas d’USB Type-C, c’est réservé aux modèles du dessus. En échange, il propose  une compatibilité complète avec le stylet actif de la marque mais perd au passage le format ultra large du pavé tactile du Spin 7.

Acer Spin 1
L’Acer Spin 1 sera, quant à lui, décliné en deux versions: Des modèles 11,6 et 13,3 pouces porteront le même nom histoire de donner du boulot aux labos pharmaceutiques fabricants d’antalgiques. Chacun de ces modèles sera en plus décliné en 1366 x 768 pixels ou en 1920 x 1080 pixels pour rendre la chose plus complexe. Sous une même appellation, vous pourrez acheter un 11,6 pouces FullHD ou un 13,3 pouces WXGA. Facile.

Acer Spin 1

Evidemment, le tarif est encore plus abordable puisque les premiers modèles seront situés sous les 300€. Pour ce prix, on aura à peu près l’équivalent des portables 11,6 pouces entrée de gamme actuels.

 

Acer Spin 1Un processeur Celeron ou Pentium, un peu de mémoire vive (max 8 Go) un disque mécanique de 1 To au maximum ou un un eMMC pouvant grimper à 64 Go. Si Acer arrive à trouver le ressources nécessaires pour construire une version 11,6 pouces souple avec un écran FullHD, 4 Go de ram et 64 Go de stockage pour un bon tarif, il y aura là une machine à surveiller.

Acer Spin 1

D’autant que lui aussi sera compatible avec les stylets Active Pen de la marque, une option qui ravira les utilisateurs des fonctions Ink de Windows.

 

6 commentaires sur ce sujet.
  • 2 septembre 2016 - 18 h 56 min

    Spin ne fait pas référence à Spine, mais bien juste spin = tourner, rotation

    Répondre
  • 2 septembre 2016 - 19 h 14 min

    @Oiso: L’image de la charnière / Colonne vertébrale de la gamme m’amusait.

    Répondre
  • 2 septembre 2016 - 22 h 22 min

    Hors sujet OK, mais tu as vu le projet abandonné ARA ?

    Répondre
  • 2 septembre 2016 - 23 h 13 min

    @jlduret: Yep, j’en ai jamais parlé ici mais je n’y ai jamais cru. En fait aucun constructeur n’en veut.

    Répondre
  • 3 septembre 2016 - 11 h 46 min

    Encore un choix plutôt limité si l’on regarde le haut de gamme .

    Le concept semble mieux pour les modèles en dessous .
    Perso ,un mini portable plus performant que mon ASUS X-205 entre 12 & 13 pouces ce serai le top .

    Pour le Prix 350/400 euros si processeur graphique Intel .
    Pour la RAM 8 Go et pour le SDD un minimum de 120 GO .
    Pour l’écran le 1368 * xxx me suffirait .
    RESTE a savoir si cette gamme ACER offrira cela .

    Répondre
  • 5 septembre 2016 - 9 h 52 min

    quelle idée d’amputer sa machine à la naissance en la privant de rétroéclairage !

    pour moi la lecture des caractéristiques s’arrête directement là… :/

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *