IFA 2014 : Toshiba Satellite Radius 11 et Satellite CL10-B

IFA 2014 : Toshiba Satellite Radius 11 et Satellite CL10-B

Deux nouvelles machines 11.6 pouces agiles chez Toshiba, la tendance Yoga-esque de Lenovo semble décidément avoir inspiré pas mal de monde. A croire que l’industrie pense que Lenovo est devenu N°1 mondial des PC en proposant une charnière à 360°. Les Toshiba Satellite Radius 11 et Satellite CL10-B déclinent le concept mais ne dévoilent pas leurs tarifs.

Grosse frustration que de ne pas avoir les tarifs de ces 2 machines signées Toshiba. 2 engins tactiles et agiles qui replient leur charnière pour proposer différents usages à l’utilisateur. Les Toshiba Satellite Radius 11 et Toshiba Satellite CL10-B présentés à l’IFA pourraient avoir un réel intérêt sur le marché. Tant mieux, la marque Japonaise commençait à me désespérer ces derniers mois sur les petites diagonales.

2014-09-05 14_50_08-pg_satellite-radius-11-cl10b.pdf

Toshiba Satellite Radius 11

Les deux engins affichent la même diagonale de 11.6 pouces et ont droit aux mêmes faveurs de dalles. A  savoir, un écran tactile 10 points affichant en 1366 x 768 pixels. La marque ne  détaille pas la technologie de l’affichage mais on peut espérer de l’IPS vu le côté tablette des engins.

Sur le Satellite Radius 11 Toshiba a choisi des puces Intel Celeron ou Pentium sans que l’on sache précisément lesquelles. Le stockage sera mécanique avec 500 Go embarqués et le mémoire vive grimpera à 4 Go. L’engin tournera sous Windows 8.1 et pèsera 1.3 Kg.

toshiba-satellite-cl10-b

Toshiba Satellite CL10-B

Même écran pour le CL10-B mais 2 Go de mémoire vive seulement et un processeur Celeron au maximum. Le stockage passe en format électronique avec un eMMC de 32 Go. Le poids glisse à 1.1 Kg et si l’engin tournera aussi sous Windows 8.1,ce sera la version Bing qui sera en place sur cette version plus modeste.

Les deux machines bénéficieront de nombreux autres éléments communs : Wifi de type N, Bluetooth 4.0, connectivité identique avec 1 HDMI, 2 ports USB dont 1 en USB 3.0, lecteur de cartes SDHC, enceintes stéréo avec son DTS, webcam et même dimensions identiques de 28.9 cm de large pour 19.9 cm de profondeur et 1.99 cm d’épaisseur.

Pas vraiment grandiose mais il manque une donnée essentielle pour ces machines, le tarif ! La version Satellite CL10-B a de sérieux atouts pour se positionner à un bon prix. Si le processeur tiens la route, le recours à une configuration sous Windows 8.1 Bing avec 2 Go et 32 Go de eMMC peut proposer un tarif abordable pour un 11.6 pouces de ce type. Sortie prévue au 4eme trimestre. A suivre.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 5 septembre 2014 - 15 h 20 min

    « la marque Japonaise commençait à me désespérer ces derniers mois sur les petites diagonales »

    Pourtant le NB-10, accessible pour les modifs pour qui voulait y mettre un SSD ou upgrader un jour la mémoire (non soudée ala Asus), aurait pu être parfait avec un écran mat n’ayant pas cédé au tactile rimant avec inutile… et surtout avec une autonomie de batterie indécente pour ce type de machine (3h00 en usage réel, semble-t’il).

    Bref, d’autres ont fait pire et a budget constant Toshiba aurait juste du éviter le tactile et mettre les € économisés dans une meilleure batterie.

    Répondre
  • 5 septembre 2014 - 15 h 54 min

    @yann: C’est vrai que j’y vais un peu fort, le NB-10 est bien. Mais il fait un peu office de bouée dans le reste de la gamme…

    Répondre
  • 5 septembre 2014 - 18 h 15 min

    presque 12 pouces, ce n’est plus tout à fait une petite diagonale pour moi :/

    Répondre
  • 6 septembre 2014 - 2 h 27 min

    @Pierre: deux articles Toshiba ce jour, mais à mon avis, il manque celui sur leur annonce la plus intéressante à Berlin :

    le « Toshiba CHROMEBOOK 2 » à 330$ le mois prochain chez les Ricains !

    13 pouces, Celeron (N2830, 2 coeurs seulement) et un poids de 1,35kg dans une coque de Macbook Air (« what else? »)…

    mais aussi deux port usb dont un en USB 3.0, un vrai port HDMI, du bluetooth 4.0 et du wifi AC ! (n’en jetez plus)…

    seulement 16Go de stockage (pas top) mais un lecteur de carte SD (pleine taille) et 4go de RAM (mais pourquoi faire sur un chromebook ?? ah oui, pour Wine et Gimp) …

    et enfin un écran FULL HD et MAT en IPS !!! oui, moi aussi ça me fait mal aux yeux ces trois termes accolés tout d’un coup sur Minimachines, pas habitué :) mais je répète parce que ça fait du bien : un écran FULL HD et MAT en IPS.

    le problème, c’est qu’il faudra attendre au moins 3 mois de plus et 2015 pour le voir débarquer dans nos contrées, et il est bien possible que le tarif du même modèle atteigne alors les 400€ ou plus ! ça fait moins rêver tout de suite…

    à moins qu’on ait uniquement droit en France à la version « 1366×768 brillante » comme avec Acer et son Chromebook 11 (à base de Tegra K1) qui sort la semaine prochaine, et là, ça commencerait à devenir vraiment lourdingue…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *