IFA 2014 : Asus MeMO PAD 7, une tablette de luxe à 199€

Asus a t-il enfin compris ? Pour ne pas brouiller son message, le plus simple est encore de ne pas multiplier les références. Contrairement à ses habitudes, la marque Taiwanaise n’a pas fait foisonner les références lors de sa conférence de presse IFA. Un ultrabook, un portable, une montre et une tablette Android : La Asus MeMO PAD 7 dans sa version 2014.

Son nom complet est Asus MeMO PAD 7 ME57C et c’est sur le papier une excellente tablette à surveiller de prés pour qui n’a pas encore succombé aux charmes d’Android ou qui cherche à changer de modèles. Abordable, compacte, livrée avec un bel écran et des finitions plus que séduisantes, la nouvelle MeMO PAD montre à nouveau le savoir faire de la marque.

Asus MeMO PAD 7

Un design très réussi pour un produit devenu un standard

Des errements, il y’en a eu chez Asus sur le marché tablette, si on doit à la marque des réussites comme les Nexus 7 de Google, elle a aussi commis des produits entrées de gamme pas forcément très réussis. Ni en terme de rapport composants prix, ni dans leur design souvent très balourd avec des bordures épaisses et arrondies sorties tout droit d’un bureau de design en sous effectif.

Pour cette Asus MeMO PAD 7 version 2014, le bureau de design de la marque a eu le temps de peaufiner son ouvrage et livre un produit beaucoup plus abouti esthétiquement parlant. C’est d’abord le choix des matériaux qui fait mouche. Asus ne pense plus « tout plastique » mais intègre à nouveau des éléments plus nobles.

Du métal un alliage d’aluminium et de magnésium. De la fibre de verre et de l’ABS. But du jeu, proposer des finitions différentes en reprenant le même concept de base : Un arrière qui fait apparaître un léger débordement de la coque en ABS de manière à laisser passer les signaux des différents capteurs de la tablette. Ce qui obligeait les constructeurs à sabrer leur dos en aluminium pour laisser passer le Wifi sur d’anciens modèles a ici été mis en scène dans un scénario de design proche du travail d’un maroquinier sur un portefeuille en cuir.

Asus MeMO PAD 7

3 coloris disponibles, Asus cherche à faire de sa tablette un objet du quotidien en plus d’être un objet techno. On comprend donc ce focus effectué sur le format 7 pouces qui pourra envahir poche de veste ou sac à main : Avec 8.3 mm d’épaisseur seulement et 269 grammes, la Asus MeMO PAD 7 se glissera partout comme un accessoire quotidien. En Rouge, en doré ou en noir, elle est suffisamment attractive pour dépasser les à priori sur ce type d’objet dans le très grand public. Surtout au vu du tarif demandé.

Avec 20 cm de haut et 11.4 cm de large, la tablette a été pensée comme une phablette et se destine à accompagner son propriétaire comme un vrai objet personnel, loin des tablettes 9 et 10 pouces qui trônent souvent plus sur un table basse que dans un sac avec vous.

Asus MeMO PAD 7

Coté face, du mieux dans les bordures et un écran haut de gamme

Asus a également su mettre au régime ses bordures latérales, elles avaient tendance à salement se laisser aller sur des modèles précédents, reléguant l’affichage dans un cadre noir trop épais pour être totalement justifié. La vraie raison de l’existence de ces cadres est dans le coût d’un dispositif plus fin. Apparemment Asus a réussi à résoudre cette équation puisque le produit n’est pas hors de prix et pourtant les deux bords latéraux sont plus fins. Il faut pourtant bien caser le reste des composants et les 8.3 mm d’épaisseur globale ne laissent probablement pas beaucoup de place pour autre chose que les cellules de la batterie sous l’écran. Aussi les bordures haute et basse de la Asus MeMO PAD 7 sont plus imposantes. C’est une conséquence logique du matériel embarqué mais également le seul moyen de tenir efficacement la tablette en main. Le fait qu’une des deux bordures verticales soient plus imposantes induit également un format de lecture en mode portrait plutôt qu’en paysage par défaut. Idée renforcée par la présence des capteurs photos situés sur un de ces côtés. De fait, il y a un sens de tenue et même un bas et un haut sur cette tablette si l’on veut pouvoir se servir de son mode photo.

Asus MeMO PAD 7

Au centre de ce cadre plus fin un écran IPS s’expose. C’est une belle trouvaille d’Asus car ses 7 pouces de diagonales profitent d’un très bon cru en terme d’affichage, non seulement les angles sont très bons ce qui facilitera la lecture de document sur la tablette mais la définition proposée est très bonne. Avec un écran 1920 x 1200 (323 ppp), Asus fait un choix adapté à ce type de produit, non seulement la tablette 7 pouces saura lire des films 1080P sans dégrader l’image par un redimensionnement quelconque, elle saura aussi faire honneur a tout passage d’une vidéo 720P sans faire travailler le processeur outre mesure, mais elle permettra d’afficher des contenus au mieux de leurs possibilités: Des pages web qui s’afficheront de manière confortable tout en proposant un niveau de zoom agréable.

Des documents numériques dont les polices de caractères bénéficieront d’un lissage conséquent des caractères dû au nombre de points présents dans chaque centimètre carré d’écran mais également des photos ou des documents qui n’auront pas besoin d’être fouillés à coup de zoom pour être détaillés.

Asus MeMO PAD 7

Un moteur 64 bits en prévision du futur

Le constructeur a fait appel à Intel pour équiper son Asus MeMO PAD 7 nouvelle version, le processeur embarqué est un Atom Z3560. Un processeur de sa gamme BayTrail pour tablette quadruple coeur cadencé à 1,83 GHz en 64 bits avec 2 Mo de mémoire cache accompagné d’un processeur graphique PowerVR G6430 allant de 457 à 533 MHz. La mémoire vive est poussée à 2 Go sur les 4 qu’est capable de gérer la puce d’Intel.

Un choix qui offrira des performances standard à la machine avec en ligne de mire le changement de moteur prévu par google pour le passage d’Android 4.4 à Android L. Ce changement, qui n’est pas garanti pour cette Asus MeMO PAD 7, apportera une meilleure gestion des puces comme cette Intel 64 bits et un gain de performances à terme. Si Asus envisage son produit dans la durée, chose que l’on peut espérer et qu’une sortie unique, sans concurrence de la part de la marque en terme de mise en avant, laisse supposer, il y a fort à parier qu’elle sera amenée à passer à la nouvelle mouture du système de Google en 2015.

Asus MeMO PAD 7

Des réseau et des fonctionnalités standard, une option 4G en plus

Le prix demandé par Asus pour cette machine, 199€ donc, ne concerne qu’une version Wifi classique en 802.11 b/g/n, le standard Wifi de quasiment toutes les box actuellement proposées en France. Un modèle Asus MeMO PAD 7 ME572CL sera mis également en vente avec une option 4G, rendant la tablette plus autonome et complète dans ses fonctionnalités. La version 4G sera également wifi bien sur et les deux modèles embarqueront du Bluetooth et un GPS.

Asus MeMO PAD 7

Pour le reste c’est classique, 2 parfums de stockage avec du 16 Go pour 199€ et une variante 32 Go à un prix non dévoilé. Ce stockage sera épaulé par un lecteur de cartes MicroSDHC dont on connait la capacité à prendre en charge les cartes 64Go. une solution classique donc, permettant d’avoir facilement une combinaison 16 Go interne et 32 Go sur carte pour plus de confort sans débourser une fortune.

Asus MeMO PAD 7

L’autonomie annoncée est bonne, 11 heures d’après Asus qui ne détaille pas la capacité de sa batterie ni le protocole de son test d’autonomie. C’est un point à vérifier d’autant qu’on ne sait pas la gourmandise du processeur Intel Atom Z3560. On connait sa finesse de gravure de 22 nanomètres qui devrait lui permettre de garder un appétit d’oiseau mais l’addition d’un écran IPS de cette définition et les composants embarqués peuvent avoir une belle incidence sur l’autonomie de l’engin.

Asus n’a pas débordé du côté des capteurs numériques, un 2 mégapixels en façade pour la vidéoconférence et un 5 mégapixels en face arrière. La tendance lourde du marché est d’augmenter ce capteur arrière avec un rajout de fonctionnalités ou de possibilités mais ici Asus n’a pas choisi cette voie,  aucune led flash n’accompagnera par exemple la tablette. Un choix qui s’explique par les 199€ demandés apr la marque.

Asus MeMO PAD 7
Gros progrès par contre sur le son, non seulement l’engin est piloté par un dispositif SonicMaster d’Asus, dispositif en général satisfaisant même sur des espaces très réduits, mais la tablette est passée à la stéréo. Cela indique un usage vidéographique complet avec une très belle image mais également un son stéréophonique agréable.

Asus MeMO PAD 7

Une tablette a surveiller pour la fin de l’année

Asus a semble t-il bien perçu la tendance actuelle du monde de la tablette Android. La mode de la tablette gadget est terminée, beaucoup des clients habituels de la marque sont probablement déjà équipés d’un produit. Il faut leur donner envie de renouveler leur achat avec un produit bien fini et abordable, leur donner le sentiment qu’une tablette polyvalente – compacte mais disposant d’un bon affichage -est un atout. Asus cherche également à viser des clients qui ne connaissent pas la marque et cette Asus MeMO PAD 7 a toutes les armes qu’il faut pour séduire. Difficile de lui trouver un défaut au vu du prix demandé. C’est probablement une tablette que l’on pourra conseiller les yeux fermés d’ici quelques semaines, le même pari que lors de la sortie de la Nexus 7 première du nom.

Elle est en tout cas dans ma liste des tablettes a tester en priorité d’ici sa sortie.

Source images : GSMArena

13 commentaires sur ce sujet.
  • 4 septembre 2014 - 13 h 35 min

    Si on peut téléphoner avec la version LTE, c’est le bonheur total !

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 13 h 41 min

    @Googke: Je ne pense pas, malheureusement.

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 14 h 00 min

    Dire que ma Nexus 2012 m’affiche une belle ligne rouge sur tout l’ecran depuis le début de la semaine.
    J’avais prévu de faire avec, mais là, je vois la tablette parfaite pour la remplacer.
    J’attendrai les tests pour me decider.

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 14 h 04 min

    Hâte de lire les premiers tests.
    Elle pourrait faire partie de ma short list pour le prochaine investissement !

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 16 h 35 min

    Bien mais cela ne fera pas encore passer ma meo pad h7 16go a android 4.4 …. toujours aucunes nouvelles de la part d asus concernant la mise a jour :( donc ceux qui espère avoir LTE arrêtez de rêver a mon avis faudra (comme toujours) acheter la nouvelle version avec trois truc nouveau pour avoir un os qui suis …

    Je le dis a chaque fois mais il faut que ça change , y a aucun suivi des constructeur sur leur matos y préfère vendre un autre truc avec le dernier android … c est scandaleux déja que c est des produits « jetables »!

    Reste que je ne me vois pas du tout changer ma tablette pour gagner du full hd ? pour un proc intel qui me servirais a quoi ? seul les 2go sont vraiment bien pensé, les bordures mouai mais bon .
    Reste que c est pas trop cher mais pas exceptionnel du tout je trouve perso.

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 17 h 11 min

    Dommage qu’elle ne soit pas déclinée en version ARM, plein d’application vont mal fonctionner (ou trop lentement)…

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 17 h 55 min

    @FRED:

    D’autant que la lenovo yoga avec sensiblement le même matériel est passée en 4.4.2.

    Je suis d’accord avec vous, et plus ca va, plus je me dirige vers la gamme Nexus…l’assurance d’un support software maintenu ! Du coup, ma femme, ma mère et ma soeur ont toutes les 3 des nexus 7 (2012 et 2013) et elles en sont ravies !

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 18 h 10 min

    @wul31: C est clair je pense aussi que ma future sera une des prochaines nexus a condition qu elles possèdes un port SDHC ce qui est indispensable pour moi ;)

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 23 h 34 min

    Bonjour

    Est-ce que Motorola pense sortir des tablettes ou cela va rester le créneau de Lenovo ?

    Répondre
  • 5 septembre 2014 - 0 h 22 min

    En espérant qu’Asus ne va pas nous refaire le coup de la précédente MemoPad où après que le modèle avec 16 go de SSD ait été accueili favorablement sur le net, les revendeurs se sont tous mis à distribuer un modèle avec 8 go de SSD… au même prix!

    Répondre
  • Gab
    6 septembre 2014 - 9 h 39 min

    La tablette semble bien équilibré. Je me demande juste comment se comporte le processeur Intel vis à vis d’un S800.
    Et aussi a quel point le logiciel est bien optimisé (on a déjà vu Android lagger sur certains appareils ayant le même processeur qu’un autre ou tout est fluide, la liste des spécifications est donc loin d’être suffisante pour savoir si ca va être et rester fluide).

    Répondre
  • 15 septembre 2014 - 15 h 47 min

    […] Brièvement exposée au public de l’Intel Developer Forum – Mais pas pour moi car j’étais déjà reparti – la Dell Venue 10 est une tablette Android sous processeur Intel quadruple coeur à priori épaulé par un chipset graphique PowerVR. Je suppose qu’il s’agira d’un Atom Z3560 : Un BayTrail quatre coeurs cadencés à 1,83 GHz accompagné d’un processeur graphique PowerVR G6430, comme la Asus MeMO PAD 7. […]

  • 29 octobre 2014 - 9 h 55 min

    @Pierre Lecourt : un test est-il prévu finalement ? Noël approche !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *