IFA 2013 : Le Toshiba NB15t, un 11.6 pouces a surveiller

Un prix public de 379$ pour ce Toshiba NB15t, un 11.6 pouces bien équipé qui pourrait trouver une place quasi abandonnée à cheval entre les netbooks et les ultrabooks. Avec un processeur plus performant que les Atom, un gros stockage et pas trop de fioritures on a là un engin qui pourrait trouver le coeur de ceux qui cherchent avant tout une machine efficace et autonome pour leur quotidien.

Résumé : Il va falloir garder un oeil sur ce Toshiba NB15t, lui et la cavalerie qui le suit. Mon petit doigt me dit que cette machine 11.6″ n’est que l’avant garde d’une gamme de minimachines qui va débouler pour cette fin d’année. Avec un Celeron double coeur à 2 GHz, 4 Go de mémoire vive et 500 Go de stockage, on a là un engin simple, sobre et efficace. Un portable qui fait son travail de portable quoi, mais pour pas trop cher.

 Toshiba NB15t

Un prix public de 379$, et donc probablement le même en euros, pour un portable 11.6″ très classique. Le classique, une valeur sure que l’on rejoint quand le bateau coule et il faut bien le dire, au vu des ventes de PC de ces derniers mois, il est vraiment temps d’écoper. Les fabricants retournent donc aux basiques, aux éléments stables.

A force de copier les tablettes, on ne fait que donner envie d’acheter une tablette, je ne sais pas si les constructeurs ont fini par comprendre ce message que je martèle depuis des mois maintenant mais si une minuscule frange de la population sera intéressé par des systèmes hybrides, ceux qui chercheront a investir dans un portable voudront avant tout… un portable. Un truc simple avec un clavier, un écran et de la puissance autour.

Toshiba NB15t

Disponible en Novembre, le Toshiba NB15t affiche apparemment un écran tactile aux larges angles même si on ne connait pas la technologie embarquée et sa définition est un classique 1366 x 768 pixels.

Pour le reste c’et une machine simple et efficace d’un poids relativement contenu de 1.5 kilo. On y retrouve un processeur Intel Celeron N2810 double coeur Silvermont cadencé à 2 GHz fonctionnant sur la même architecture que les nouveaux Atom Bay Trail du fondeur. La puce embarque 1 Mo de cache et la partie graphique est signée Intel, cadencée à 756 MHz. L’ensemble est gravé en 22 nanomètres et consomme 7.5 watts de TDP. Une version Pentium devrait également être de la partie, pour quelques dollars de moins, probablement autour de 349$ (Toshiba NB10t).

Toshiba NB15t

4 Gigacoctets de mémoire vive, 500 Go de stockage mécanique, c’est un ensemble qui devrait bien tourner et offrir des performances quotidiennes confortables pour la somme demandée. Le wifi a été confié à une puce 802.11 b/g/n et le châssis embarque également un Ethernet non documenté, un port USB 3.0, deux USB 2.0, une sortie HDMI, une prise VGA et un jack audio 3.5 mm combiné casque et micro. Un lecteur de carte SDHC est évidemment de la partie, bref le combo habituel des netbooks efficaces.

A noter sa finition 100% mat, de la cave au grenier, sauf l’écran capacitif bien sur. Impossible de savoir ce que donne sa batterie ou si elle est amovible. J’enquête.

15 commentaires sur ce sujet.
  • 18 septembre 2013 - 15 h 41 min

    Bon, cet automne on revient aux fondamentaux ?
    Tant mieux.

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 17 h 54 min

    Le même avec un écran non tactile pouvant être mat… mais IPS de bonne facture pour le même prix?

    Y’a du mieux, mais ce tactile imposé avec l’écran brillant allant avec est dommage.

    A voir si l’accès aux entrailles sera OK, la ram non soudée etc… Continue l’enquête Pierre :o)

    Répondre
  • PJL
    18 septembre 2013 - 18 h 18 min

    J’ai l’impression que l’on assiste au retour du port VGA.
    Les derniers portables présentés l’ont tous il me semble.

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 18 h 33 min

    vu la tronche de la batterie, en rouleau, ça m’étonnerait qu’elle ce soit soudée.
    Sinon, c’est vrai que des gens commencent à en avoir a marre de voir des tablettes à longueur de journée.

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 18 h 39 min

    @PJL: Ben quand tu as eu un bel ultrabook, que tu as payé bien cher et que tu arrives chez ton client qui a un téléviseur VGA, tu finis par regretter tes choix ;)

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 21 h 18 min
  • 18 septembre 2013 - 21 h 33 min

    @Wils: Se faire avoir ? Par qui ? Pourquoi ? La dénomination Atom, Pentium ou Celeron c’est juste un coup de polish marketing sur un processeur précis. Je prépare justement le billet sur le sujet. Maintenant si tu peux m’expliquer le rapport entre les Atom Clover Trail que l’on connaissait et les Pentium et Celeron Silvermont d’aujourd’hui, je suis preneur. La dénomination Atom, Pentium ou Celeron, c’est que de la pharmacopée marketing, juste ça.

    Intel a sorti ses nouveaux Bay Trail sous le nom Celeron mais n’a pas transformé des « Atom » en « Celeron » puisque ces puces n’ont jamais été appelées Atom et ne ressemblent pas aux Atom précédents.

    Si le Bay Trail-M ou le Bay trail-T sortent de ce nom de code pour devenir autre chose qu’un Atom, c’est juste de la cuisine Intel. Ils pourraient appeler leur puce Einsteinium que ca ne m’effleurerait plus que ça :D

    Dans tous les cas, ce qui compte c’est les perfs. Je préfère un Atom performant et peu gourmand à un Pentium au même niveau mais plus gourmand et inversement…

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 22 h 40 min

    @ Pierre,
    Tout est bien explique dans les deux liens que j’ai donné
    « Intel utilise bien les marques Celeron et Pentium pour ces processeurs vendus sur d’autres marchés sous le nom d’Atom.  »
    C’est surtout ça qui me dérange !
    Intel veut noyer le poisson en renommant un CPU par d’autres nom de gammes plus élevé enfin d’attirer plus de personnes.
    « Durant nos briefings, les interlocuteurs d’Intel ont insisté vouloir effacer l’image par
    laquelle l’Atom évoque l’entrée de gamme (et le passé des netbook/nettop) »

    Mon avis est peut-être trop radical c’est peut-être du au fait qu’Intel (et MS) nous ont pris pour des jambons pendant tout la période des netbook.
    Je les tiens rancune.
    « C’est la faute à qui si l’Atom est devenu un daube auprès du public.
    C’est qui qui n’a rien apporté comme nouveauté à son petit CPU pendant tout ce temps
    C’est qui qui a même brider le CPU pour défendre de mettre un gpu aditionnel

    Ils ne peuvent qu’en vouloir à eux même si la situation est telle qu’elle est.

    Ce changement de nom va plus embouiller pour ne pas dire arnaquer le consommateur. »
    Si je devais m’acheter un mini portable (ce qui n’est pas gagné) je partirais sur du AMD qui semble plus équilibré cpu-gpu.

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 23 h 51 min

    Intel a abuse pendant quelques annees d une formule a bas cout, avec pseudo rapport performance autonomie sans egale, elas depuis amd a rattraper son retard, bien qu intel n est pas de soucis a ce faire sur les autres secteurs, allant jusqu a vendre des processeur bugge a la limite du critique, il est evident qu intel cherche a sortir son atom de la fosse au lion par tout les moyens , car il est flagrant que ce nouveau celeron est veritable veau digne d un atom et non d un vrai celeron de type sandybridge de pc portable d il ya 2 ans

    Répondre
  • uko
    19 septembre 2013 - 2 h 29 min

    @Wils:
    « Tout est bien explique dans les deux liens que j’ai donné
    « Intel utilise bien les marques Celeron et Pentium pour ces processeurs vendus sur d’autres marchés sous le nom d’Atom. »
    C’est surtout ça qui me dérange !
    Intel veut noyer le poisson en renommant un CPU par d’autres nom de gammes plus élevé enfin d’attirer plus de personnes. »

    Ce que Pierre t’explique, c’est que les nouveaux Atom n’ont plus rien à voir avec ceux de la génération précédente. Il s’agit d’une nouvelle architecture (Silvermont), Intel aurait aussi bien pu complètement abandonner le nom d’Atom.

    Pour offrir un peu plus de transparence, la marque a décidé de décliner ses solutions basées sur cette nouvelle architecture en plusieurs gammes:

    – Les plus économes en énergie et les moins performants, prévus pour des tablettes, netbooks et smartphone: Intel a décider de les nommer Atom, ce nom étant déjà synonyme de faible consommation/faibles performances dans l’esprit du public.

    – Les modèles pour desktop, plus gourmands et plus performants: Intel a décidé de mettre en avant leur puissance supérieure en les renommant Celeron et Pentium.

    Visiblement, Intel continuera d’étalonner sa gamme de processeurs en fonction de leur puissance, passant ensuite au Pentium basé sur du Haswell (probablement une version bridée de core i5 Haswell), puis les Core I5 et les core I7.

    Je trouve cet effort de transparence louable: Pour l’utilisateur final, peu importe l’architecture sur laquelle sont basés les processeurs. Ce qu’ils ont besoin de savoir, c’est que niveau puissance, Atom < Celeron < Pentium < Core i5 Celeron, Pentium, Core i5 et Core i7.

    Donner des noms différents à des puces d’une même architecture n’a rien de nouveau. D’ailleurs, à l’époque des premiers Pentiums, les Celeron n’étaient rien d’autre des processeurs Pentium bridés: Leurs performances inférieures justifient d’utiliser un nom différent, permettant à l’utilisateur de le différencier du produit premium.

    Répondre
  • uko
    19 septembre 2013 - 2 h 38 min

    @Pierre Lecourt:
    Il semblerait que ma succession de symboles ait perturbé le code HTML du texte (en attente de modération) que je viens de poster. Une partie de mon texte a disparu dans le paragraphe suivant, dans lequel je vais volontairement remplacer les symboles par du texte:

    « Je trouve cet effort de transparence louable: Pour l’utilisateur final, peu importe l’architecture sur laquelle sont basés les processeurs. Ce qu’ils ont besoin de savoir, c’est que niveau puissance, Atom *inférieur à* Celeron *inférieur à* Pentium *inférieur à* Core i5 *inférieur à* Core i7.
    Et que niveau autonomie, Atom *supérieur à* Celeron, Pentium, Core i5 et Core i7. »

    Répondre
  • 19 septembre 2013 - 6 h 16 min

    Bonjour,

    En suivant les test de Pierre, j’avais acheté l’ASUS Vivobook X202E, c’est le même genre de machine, pas très véloce ni réactive, un écran tactile (presque inutile)un processeur qui ne consomme pas beaucoup et finitions impeccables…

    Avec 140€ j’ai remplacé le DD de 500Go par un SSD Samsung de 250Mo et la c’est vraiment le jour et la nuit on s’approche pratiquement d’une config à plus de 1000€

    https://www.youtube.com/watch?v=prbBfMHA_Qg

    Répondre
  • 19 septembre 2013 - 17 h 41 min

    @ZotAc: Bien sur que c’est une question de prix, je ne dis rien d’autre en fait. Personne ne veut acheter une machine aux performances faiblardes a 600€ qu’il soit tactile, hybride ou non… Les gens vont préférer acheter un engin moins cher et tout aussi (peu) performant. Dans le cas du T100 on a, à la fois, un form factor intéressant mais aussi un bon prix. Ca devrait donc cartonner.

    Mais compter sur le forme pour vendre un fond peu reluisant sous prétexte du gadget qu’est le côté hybride par rapport à l’usage réel d’un engin sous Windows me parait alambiqué. Si le prix ne suit pas, le public ne suit pas, les chiffres des ventes le démontrent.

    Ma position n’est pas de dire que l’hybride est moins bon mais si je suis un particulier qui veut une machine mobile pour faire du traitement de texte et que j’ai le choix entre :

    A performances égales : Un portable simple autonome et léger à 380€ et un hybride qui n’apporte rien de plus que ce côté tablette à 700€, j’achète le portable.

    Un portable simple autonome, léger et performant à 380€ et un hybride moins performant au même prix, j’achète le portable.

    Un portable simple autonome, léger et performant à 380€ et un hybride aussi performant au même prix, j’achète probablement l’hybride. A condition de ne pas me retrouver coincé avec 5 heures d’autonomie et 32 Go dont 16 occupés de stockage…

    Répondre
  • 20 septembre 2013 - 15 h 18 min

    C’est éxactement le PC que je recherche depuis un moment !

    Répondre
  • 28 novembre 2013 - 8 h 18 min

    Des nouvelles du petit Toshiba (voire du dell inspiron 11 3000) en France ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *