IFA 2013 : Panasonic Toughpad 4K UT-MB5, une tablette 20 pouces qui affiche en 4K

Derrière ce nom à rallonge, Panasonic Toughpad 4K UT-MB5, se cache une tablette semi sédentaire de 20 pouces de diagonale qui affiche en 15:10 sur une définition de 3840 x 2560 pixels. Soit une densité impressionnante au vu de cette grande diagonale de 230 pixels par pouce. Outre ces dimensions étonnantes, l’engin est un vrai PC livré avec un stylet Bluetooth très précis adapté au dessin et à la manipulation d’élément sous Windows 8.1.

Résumé : La Panasonic Toughpad 4K UT-MB5 n’a de tablette que la forme, à vrai dire l’engin est intransportable et s’utilisera le plus souvent avec un dock. C’est une machine de superlatifs, pour sa définition 4K, ses caractéristiques mais aussi son prix. A partir de 4500€ la bête, elle s’adresse avant tout à des professionnels capables d’en tirer avantage. Ce qui est loin d’être la majorité des utilisateurs du marché.

 Panasonic Toughpad 4K UT-MB5

Gigantesque tablette ou écran de PC sans boitier ? La Panasonic Toughpad 4K UT-MB5 est un monstre si l’on prend comme référence les autres tablettes du marché. Avec un peu de recul, en constatant la qualité de ses composants, il saute aux yeux qu’il s’agit avant tout d’une intégration particulière de PC. Destinées aux professionnels, cette nouvelle venue allie une définition 4K de 3840 x 2560 pixels et les performances d’un processeur Intel Cor i5-3437U vPro 1,9 GHz  associé à une carte graphique NVIDIA GeForce 745M avec 2 Go de mémoire dédiée et jusqu’à 8 Gigaoctets de mémoire vive. Le stockage sera assuré par un SSD de 250 Go.

La connectique est minimaliste avec un port USB 3.0, un lecteur de cartes SDXC et une prise casque. La webcam frontale captera en 720p et un Wifi de type 802.11 b/g/n ainsi que du Bluetooth 4.0 seront intégrés par défaut. L’écran s’enfichera dans un dock lui apportant une connectivité Ethernet ainsi qu’un port HDMI et 3 ports US 3.0 supplémentaires.

Panasonic Toughpad 4K UT-MB5

Un stylet spécifique optionnel vendu 280€, exploitant une technologie infrarouge et transmettant via Bluetooth, est censé apporter une précision au pixel de la surface de la Panasonic Toughpad 4K UT-MB5 tout en lui offrant la possibilité de gérer et la pression (2048 niveaux) et l’inclinaison de la pointe. Avec des dimensions respectables de 47.5 cm de large pour x 33.4 cm de haut et 1.25 cm d’épaisseur l’engin se présente comme un grand écran d’un poids de 2,3 kg. Seulement 1.25 cm d’épaisseur et 2.3 kilos ? Oui car la Panasonic n’intègre qu’une petite batterie de 3180 mAh ne lui offrant que 2 heures d’autonomie d’après le fabricant.

Panasonic Toughpad 4K UT-MB5

Ces 2.3 Kg n’ont toutefois pas découragé Panasonic qui a décidé d’intégrer dans l’engin un gyroscope, un accéléromètre, un et un magnétomètre en plus d’un détecteur de luminosité : Probablement pour pouvoir orienter facilement et rapidement la tablette dans tous les sens plus que pour lancer une partie d’un jeu exploitant ces détecteurs. A noter qu’une version plus musclée, probablement en Core i7 avec une partie graphique orientée simulation 3D et CAO est prévue dans le futur.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 10 septembre 2013 - 18 h 57 min

    enfin un format d’écran intelligent …

    Le 4/3 comme le 16/9 ne sont adapter a rien …

    Répondre
  • 10 septembre 2013 - 19 h 19 min

    J’aime bien à 4500€ , le stylet optionnel à 280€ .

    Répondre
  • 10 septembre 2013 - 23 h 39 min

    Pas de GPS… Dommage :-)

    Répondre
  • 11 septembre 2013 - 11 h 58 min

    Il faudrait trouver un nom plus précis et moins ridicule que “tablette” pour décrire “un écran tactile de grande dimension utilisable à plat”…

    Au fait, quid de l’invention du siècle, le LeapMotion ? Pas présent à l’IFA ?

    Répondre
  • 11 septembre 2013 - 13 h 49 min

    @Stenbraek: Tu m’a bien fait rire :-D Dommage aussi pour le capteur photo arrière ;-)

    “une tablette semi sédentaire de 20 pouces de diagonale”… 20” c’est plus semi sédentaire mais carrément sédentaire à mon avis.

    Répondre
  • 11 septembre 2013 - 13 h 51 min

    @Fabien: Le fait d’embarquer une batterie lui permet de changer de pièce, d’étage voire d’être emmenée dans un autre bâtiment. C’est ce que je voulais dire : Hors de question de la déballer dans l’avion mais possible de la changer de pièce avec 2 heures d’autonomie.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *