IFA 2013 : L’Asus Transformer Book T300 passe à Haswell

Asus profite de l’IFA 2013 pour annoncer une mise à jour de ses Transformer Book T300 avec une nouvelle série de puces Intel de génération Haswell. La gamme d’engin y gagnera en efficacité et profitera également de la nouvelle génération de chipset graphique d’Intel.Mieux encore les composants interne, toujours non évolutifs, changent dans le bon sens.

Résumé : Asus profite de l’IFA pour faire une petite mise à jour de son Transformer Book T300 avec des processeurs Intel core i3. La marque fait également évoluer sa mémoire vive qui passe de 4 à 8 Go et proposera des stockages SSD allant de 64 à 256 Go. L’engin reste fin et léger avec un écran 13.3″ IPS en 1920 x 1080 détachable mais perds en capacités avec un dock clavier qui n’embarque plus ni batterie ni stockage.

 Asus Transformer Book

Avec des processeurs Intel core i3, i5 et i7 de génération Haswell la nouvelle génération d’Asus Transformer Book T300 devient plus performant en calcul pour une poignée de watts en dessous de l’ancienne génération Ivy Bridge. Une bonne nouvelle pour son autonomie : Asus confirme 8 heures d’exploitation globale, tablette et dock réunis. C’est surtout une bonne nouvelle pour ses capacités graphiques puisque le chipset Intel HD 5000 intégré à la génération Haswell est bien plus performant que l’ancien.

L’autre bonne nouvelle c’est qu’Asus a rendu la mémoire vive de l’engin beaucoup moins étriquée : Le Transformer Book T300 n’est absolument pas évolutif avec son format tablette, l’ancien modèle était donc clairement à l’étroit avec 4 Go de mémoire vive seulement ce qui est très peu pour un engin sous Windows 8 à ce prix.

Asus Transformer Book

La connectique du premier Transformer Bokk T300

L’acheteur d’une de ces machines veut généralement avoir plus qu’un aspect visuel agréable pour ce prix et zappe une proposition de ce type au profit d’un concurrent quand il se sent trop coincé. En passant de 4 à 8 Gigaoctets de mémoire vive, Asus rend la machine plus séduisante car capable de plus de tâche tout en offrant plus de souplesses à l’utilisateurs. Les stockages de 64, 128 et 256 Go en SSD achèvent de créer ce sentiment.

Le stockage intégré à l’engin disparaît, de même que la plupart des éléments connectiques : Un seul port MicroUSB reste présent là où deux port USB 3.0 plein format ,  un port réseau RJ45 et un Mini DisplayPort et  un lecteur SDHC étaient auparavant en place.

D’un point de vue esthétique, pas de révolution puisqu’on garde le même engin que le précédent avec un écran de tablette détachable de 13.3″ en 1920 x 1080 de technologie IPS tactile capacitif. La connectique reste quelque peut étriquée avec un port  micro HDMI et un lecteur de cartes MicroSDHC intégrés à la partie tablette.

Pas d’idée de tarif pour le moment, pour rappel, le Transformer Book TX300CA-C4005H est sorti au prix public de 1499€ en Core i7-3517U avec 4 Go de mémoire vive et 128 / 500 Go de stockage.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 5 septembre 2013 - 10 h 04 min

    Vu le prix du modèle précédent je sens que le prix de celui ci va faire mal également

    Répondre
  • 5 septembre 2013 - 10 h 30 min

    “Le stockage complémentaire situé dans le dock reste quand à lui mécanique avbec des capacités pouvant atteindre les 500 Go.”

    Etonnant, pour l’ensemble de vos confrères le dock perd son disque mécanique ainsi que sa batterie supplémentaire, et ne sert qu’à proposer des ports USB et SD en plus…

    Répondre
  • 5 septembre 2013 - 10 h 32 min

    4Go de mémoire vive, c’est vraiment “à l’étroit” ? Il me semblait que Windows 8 était plutôt mieux optimisé et moins gourmand que ses prédécesseurs, donc j’ai quand même du mal à voir dans quel contexte un utilisateur arrivera à faire la différence entre 8Go et 4Go de RAM. A ce stade là, je pense que la qualité du GPU et la vitesse de lecture / écriture du SSD sont des facteurs bien plus important, y compris pour des gros fichiers photoshop ou de l’animation 3D…
    Enfin c’est bien d’avoir plus de RAM, mais à l’usage et sur ce type de machine vraiment pas sûr que ça change quoi que ce soit.

    Est-ce qu’un possesseur de ce type de machine aurait un retour sur l’usage en mode tablette pure ? 13 pouces, ça me semble gros et lourd pour être vraiment utilisable, quand on n’est pas vautré sur un canapé :)
    Des expériences concluante avec ce type de méga tablette ?

    Répondre
  • 5 septembre 2013 - 10 h 47 min

    Je ne suis personnellement pas client pour ces formules hybrides, non évolutives… alors que j’ai toujours eu à faire évoluer un laptop/netbook dans le passé.

    En plus, avec un tarif qui va se compter en k€… comment dire? On leur a pas dit que c’était la crise chez Asus? Ils n’ont toujours pas compris la raison de leurs chiffres de vente???

    Répondre
  • 5 septembre 2013 - 10 h 55 min

    @Simon JB: Le soucis n’est pas tant la quantité de mémoire vive, on se sent à l’étroit dans un PC a 1500€ en 4Go de ram parce que l’on connait le prix de 8Go : Cela donne un surcoût de 30-35 de passer de 4 à 8 $ ?

    Pour ma part je n’achèterais jamais mais vraiment jamais un engin non évolutif en 4Go seulement. Parce que mes usages d’une machine de ce prix doivent m’offrir un certain confort et que je ne veux pas avoir a jongler avec al technique quand je lâche 1500€

    @Fred: Oui, j’ai mal lu et mal compris, j’ai mis à jour mais le cache du site fait des siennes. Ça devrait être réglé.

    Répondre
  • 5 septembre 2013 - 14 h 35 min

    Encore un produit dont l’évolution déçoit… on voit pas trop ce qui reste du concept.

    Mis à part le système de charnière qui permet la bonne orientation de l’écran (gros avantage par rapport à un système tablette + clavier séparé, type Surface Pro), plus rien : exit le hdd, la batterie d’appoint, et la connectique complète qui permettait de “transformer” la tablette en véritable ordinateur portable.

    Si le prix ne baisse pas, ça fait cher la charnière ! Ils lesteront le clavier avec 1kg de plomb, pour que ça se casse pas la figure ?? :)

    J’aurai préféré une tablette avec la même connectique que la Surface Pro de Microsoft : port USB grand format, midi-DP (plus versatile) et surtout un connecteur d’alimentation dédié. Mais aussi un connecteur ethernet intégré et un second port USB.

    Et pour lester le clavier-trackpad-charnière : une platrée de ports supplémentaires (esata, thunderbolt, hdmi), une grosse batterie et un hdd (comme sur le modèle actuel) mais aussi un graveur.

    Et pourquoi pas des choses qui ont démontré leur utilité : une batterie amovible, des pieds ajustables pour le clavier, un système audio puissant avec des basses (comme sur les gros portables Dell) et un disque miroir en raid, qui permettrait à la fois de faire une sauvegarde du ssd de la tablette et d’augmenter les performances.

    En bref, une véritable tablette ordinateur, avec un dock clavier qui apporterait tout ce qui manque habituellement à une tablette.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *